Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 4 juin 2015

Farid Zighem, le père de Pierre-Eliott "J"ai eu l'information par un OPJ qu'il y avait eu "début de poursuite" donc j'ai rétorqué qu'il y avait eu poursuite"


Farid Zighem, père de la victime
"J"ai eu l'information par un OPJ
 qu'il y avait eu "début de poursuite"
par Yanick Toutain
3/5/2015

Farid Zighem, père de la victime
"J"ai eu l'information par un OPJ qu'il y avait eu "début de poursuite"

"selon la police, aucune course poursuite n'avait été engagée" (Figaro) 




Comme pour Abdoulaye Camara au Havre, le cirque des mensonges de l'Etat voyou Franceàfric a déjà commencé.


Ce jeune homme est mort dans un accident de voiture.
Le Figaro est comme Paris-Normandie et Normandie Actu : ils répètent les mensonges policiers sans aucun recul critique
Alors que, selon la police, aucune course poursuite n'avait été engagée, la voiture était retrouvée écrasée contre un platane quelques minutes plus tard par les forces de l'ordre. Un des occupants de la voiture est décédé, les deux autres, dont le conducteur, ont été grièvement blessés. Une source policière indique que «les occupants roulaient à une vitesse excessive par temps humide».

Cela ne tient pas debout : comment connaître la vitesse d'une voiture qu'on ne poursuit pas......
Mais ils sont tombés sur un os : le père d'une des victimes connait déjà ce monde.
Farid Zighem connait même des OPJ honnêtes (pas comme les deux menteurs du Havre OPJ Gosselin et le menteur de 2008 au pseudonyme "Capitaine Maelle")

UN DEBUT DE POURSUITE REVELE
PAR UN OPJ AU PERE DE LA VICTIME


"J'ai eu l'information par un OPJ qu'il avait eu "début de poursuite""

Farid Zighem avait même eu l'occasion de se présenter aux élections municipales
candidats 2001
" CAUS... toujours "
" Plus que jamais, le Collectif associatif "CAUS... toujours" entend obtenir, de la gauche comme de la droite, le placement de personnes issues de l'immigration sur le haut des listes. L'action menée ne peut être que salutaire afin d'éviter tous les communautarismes ". Farid Zighem corrige le tir et ne s'adresse plus seulement à Christian Vanneste, lorsqu'il demande, au nom du collectif, une place d'adjoint à Tourcoing.
Farid Zighem déplore " le désengagement personnel " de Kamel Mouada, président de la mosquée de la rue du Bus. L'ennui, c'est que M. Mouada a bien précisé qu'il se désengageait du collectif en son nom personnel... et aussi au nom de l'association qu'il préside.
La Voix du Nord (éd. Tourcoing) Mercredi 24 Janvier 2001  " CAUS... toujours "Farid Zighem, président du " Collectif associatif uni solidaire "toujours" ", note " avec satisfaction " que sa demande a été " actée et entendue " par J.-P. Balduyck, qui a positionné "une personne issue de l'immigration dans les neuf premières places de sa liste". F. Zighem attend une réponse de la droite républicaine : " La liste de M. Christian Vanneste prendra-t-elle en compte la même demande ? " s'interroge-t-il.La Voix du Nord (éd. Tourcoing) Mardi 30 Janvier 2001 

Ecoutez son témoignage


 x  x


Les jeunes sont sortis en masse pour protester.





Tourcoing : une centaine de personnes dans la rue après la mort de Pierre-Eliott Zighem


PUBLIÉ LE 
PAR AU. C. AVEC R. L. – PHOTO HUBERT VAN MAELE

Une centaine de personnes marchent dans les rues de Tourcoing, ce mercredi après-midi, après la mort de Pierre-Eliott Zighem, tué dans un accident de la route survenu lundi. Les obsèques du jeune homme, qui devaient se dérouler ce mercredi, seront finalement célébrées jeudi.





Environ 150 personnes marchent, ce mercredi après-midi, du cimetière du Pont-de-Neuville à l’hôtel de ville de Tourcoing, après la mort d’un jeune Tourquennois dans un accident de la route.

VDN





Une centaine de personnes participent, ce mercredi après-midi, à la marche organisée à Tourcoing pour Pierre-Eliott Zighem, le jeune homme tué dans un dramatique accident de la route survenu lundi après un refus d’obtempérer. Vers 15 h 30, elles se dirigeaient vers le parvis de l’hôtel de ville.

L’inhumation reportée

Le cortège est parti du cimetière du Pont-de-Neuville, où Pierre-Eliott Zighem devait être inhumé ce mercredi après-midi. Des obsèques reportées pour des raisons techniques, a annoncé le père de la victime : une canalisation a été percée lors du creusement de la tombe. L’inhumation est donc reportée à jeudi. Farid Zighem a néanmoins tenu à ce que la marche ait lieu.
Les manifestants sont réunis derrière une banderole « Pas de justice, pas de paix ». Farid Zighem souhaite connaître la vérité sur les circonstances de la mort de son fils. Il a appelé les manifestants à marcher dans le calme et s’est exprimé sur les incidents survenus à la Bourgogne et à l’Épidème depuis lundi. « Les violences, que je peux comprendre, n’arrangent rien à la situation », a-t-il dit.

Une banderole qui dérange

En queue de cortège est présent le collectif « Front uni des immigrations et quartiers populaires ». Il a souhaité déployer une banderole mettant en cause la police dans l’accident qui a coûté la vie à Pierre-Eliott Zighem, mais a été prié par la famille de la ranger.
La population ne va pas tarder à comprendre que, comme au Havre, comme aux USA (sauf Baltimore), c'est la population elle-même qui doit désigner ses propres enquêteurs pour connaître la vérité.
A commencer par la mise en ligne de toutes les vidéos du trajet parcourus pas les victimes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire