Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 25 juin 2015

Jean-Jacques Urvoas lobbyiste de la DGSE "Qui dirige la France : les politiques ou les militaires ? une question de Sam La Touch dans son article sur ce nouveau scandale



JJ Urvoas, petit lobbyiste truqueur larbin de la DGSE


présentation Yanick Toutain
REVACTU
25/6/2015

Selon Le Canard Enchaîné, la DGSE a contribué à l'écriture d'un amendement dans le projet de loi sur le renseignement afin "d'obtenir plus de droits et moins de contrôle (...)Le président de la commission des Lois de l'Assemblée, le socialiste Jean-Jacques Urvoas, a réussi à ajouter en loucedé un paragraphe au projet de loi sur le renseignement pour renforcer les pouvoirs des services et réduire les possibilités de contrôle..." (Le Canard, 24.06.2015, Les barbouzes font la loi).".



Le jour même où éclatait le scandale des écoutes des présidents Chirac, Sarkozy et Hollande. Un scandale qui révèle évidemment que Bush et Obama ont utilisé toutes sortes de méthodes de chantage contre ces trois pantins de la CIA.
Un scandale qui apprend aux Français que la DGSE et la DGSI (DCRI) est formé d'abrutis tellement incompétents (ou d'agents d'une puissance étrangère) qu'ils ont été incapables de protéger les communications des dirigeants d'une des premières puissances militaires (impérialistes) au monde....

LE MEME JOUR, VOTE DE LA LOI #PJLRENSEIGNEMENT

Le même jour, on découvrait que les pantins députés des USA - des pantins du Parlement français réduit à l'état de légumes suite à l'espionnage qu'ils ont eux aussi subi de la part des fascistes ennemis qui dirigent les USA - ont voté la loi #PJLRenseignement.
Une loi qui, selon les nouvelles déclaration du petit lobbyiste de la DGSE Jean-Jacques Urvoas,

Ce même est un petit toutou des USA qui doivent, lui aussi, le tenir.

FranceLeaks : «Nous devons collaborer avec les Américains», affirme Urvoas




"On doit évidemment collaborer avec les Américains, on ne peut pas se passer d'eux, par exemple sur le théâtre malien. (...) Et en même temps, il ne faut pas dépendre des Américains. Donc il faut avoir une indépendance politique, qui ne peut reposer que sur une autonomie technique", a déclaré Jean-Jacques Urvoas sur France Inter, au lendemain de la publication de documents WikiLeaks révélant que la NSA avait espionné les trois derniers présidents français.(Le Point)
Ces voyous des USA doivent tenir Urvoas - comme tous ces pourris qui dirigent la France - avec des chantages et des manipulations similaires à celle que les chefs de la DGSE organisent contre les Français.

AGRESSEURS D'ENFANTS, TERRORISTES AFRICAINES, FONCTIONNAIRES DELIQUANTS :
 LES ACTEURS COINTELPRO DE LA DGSE-DGSI

Des manipulations totalement illégales que vit depuis 2011 l'auteur de ce blog qui voit ces voyous sarhollandistes s'appuyer sur des terroristes, sur des barbouzes ONUCI complices et protecteurs des premiers, sur des profs auteurs d'agression contre leurs élèves, sur des parents qui tapent leurs enfants et qui soutiennent les précédents..... Toute une série d'opérations pourries et illégales dont les écoutes ne sont qu'un des outils.

UN PRÉSIDENT DE LA COMMISSION DE LOIS.... QUE DES JUGES ET PROCUREURS DELINQUANTS "COMPLETENT" DE LEURS FAUX EN ECRITURES PUBLIQUES

Des opérations validées par des juges voyous tels Robert Miori et Bernard Ors de la Cour d'Appel de Bordeaux, tel le président voyou du TGI d'Angoulême Michael Janas.
Tous auteurs et receleurs de faux en écritures publiques. Des actes criminels qui leur vaudront 15 de réclusion criminelles. Des actes qui seront aggravés par leurs mobiles : leur corruption et leurs intentions : complicité des actes esclavagistes de Bolloré and co en Afrique, complicité des dictatures africaines, à commencer par celle de Ouattara.
Sam La Touch révèle le scandale sur son blog et pose la question :



Qui dirige la France : les politiques ou les militaires ? Selon Le Canard, la DGSE a tenu la plume des Parlementaires pour l'écriture du projet de loi sur le renseignement.







Qui dirige la France : les politiques ou les militaires  ?  Selon Le Canard, la DGSE a tenu la plume des Parlementaires pour l'écriture du projet de loi sur le renseignement.

Selon Le Canard Enchaîné, la DGSE a contribué à l'écriture d'un amendement dans le projet de loi sur le renseignement afin "d'obtenir plus de droits et moins de contrôle".
"Si incroyable que cela puisse paraître, l'Elysée et Matignon assurent n'avoir rien vu passer. "Il y a eu un trou dans la raquette !" raconte, d'un ton amer, un conseiller de Hollande. "Nous avons découvert l'histoire après coup", renchérit un proche de Valls. Le 16 juin, comme l'a rapporté Le Monde (21/6), le président de la commission des Lois de l'Assemblée, le socialiste Jean-Jacques Urvoas, a réussi à ajouter en loucedé un paragraphe au projet de loi sur le renseignement pour renforcer les pouvoirs des services et réduire les possibilités de contrôle..." (Le Canard, 24.06.2015, Les barbouzes font la loi).
Et le palmipède de s'interroger sur la complicité d'Hollande et de Valls dans cette réécriture par les barbouzes d'un projet de loi parlementaire sur l'espionnage et le contrôle de la population française.
"...L'affaire apparait beaucoup plus ennuyeuse pour l'Elysée et Matignon. Comment la DGSE, qui dépend directement de l'exécutif, peut-elle se permettre de passer par-dessus son autorité de tutelle pour tenter de "vendre" aux parlementaires les amendements qui lui font plaisir ? Comment imaginer que Bernard Bajolet, patron de la DGSE et ami de Hollande depuis trente ans, puisse ainsi jouer des coups dans son dos ? Quelle que soit la réponse, elle n'est à l'avantage ni du Président ni de son Premier ministre..."

In fine qui dirige quoi ? Serait on tenter de dire. Drôle de démocratie !
On complètera cette question et ces remariques de Sam La Touch par un avertissement (un pronostic scientifique) : JJ Urvoas sera évidemment sur le banc des inculpés pour le Nuremberg de l'Afrique : autoriser Bolloré à payer 50 euros par mois relève du CRIME GRAVISSIME d'ESCLAVAGE SALARIAL.
Par ailleurs les 2,7 millions d'enfants qui meurent chaque année sont les VICTIMES des LOIS ESCLAVAGISTES parrainées par le socialofasciste Urvoas.

Qu'il prenne ses précautions à l'avance contre les maladies tropicales. 
URVOAS NE REVIENDRA JAMAIS EN FRANCE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire