Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

vendredi 19 juin 2015

"Nous aussi, on veut des moyens pour avoir de bons "protecteurs délégués révocables" qui ne commettent pas de bavures et crimes policiers." un article par Abdourahmane P. Camara sur Paix & Liberté

A Montréal, au Québec aussi la population veut
des Protecteurs
Et non pas des assassins barbares entourés de lâches

présentation Yanick Toutain
19/6/2015


Cet article, ce dialogue entre Loubna Boukharsa et Abdourahmane Camara , sero
nt certainement relus et étudiés dans 50 ans.
Cet article sera un objet historique quand les humains de 2065 tenteront de reconstituer de quelle façon la démocratie esclavagiste barbare aura été balayée en si peu d'années
Quand les humains de 2065 voudront comprendre comme la barbare spoliation historique des banques et de la bourgeoisie esclavagiste aura été éradiquée comme le fut la peste noire en quelques années?
Quand les humains de 2065 voudront reconstituer les étapes qui auront été suivie dans la mise en oeuvre mondiale de la délégation générale révocable.

Qu’ils matraquent un étudiant par terre, bousculent un journaliste ou tabassent un suspect,
les caméras captent! 
Dans cette ère d’immédiat, de facebooking et de tweet, le citoyen ordinaire se transforme en super héros : CELLMAN!
Cet article d'Abdourahmane Camara provient du Facebook d'une activiste Loubna Boukharsa qui lutte de concert avec lui et les autres victimes des Bolloriciers, ces policiers racistes que Sarkozy et Hollande ont introduit et couvent au sein de la police française pour en faire les mercenaires criminels de Bolloré et de la bourgeoisie esclavagiste.



vendredi 19 juin 2015


Nous aussi, on veut des moyens pour avoir de bons "protecteurs délégués révocables" qui ne commettent pas de bavures et crimes policiers.


  • Nous aussi, on veut des moyens pour avoir de bons flics qui ne commentent pas de bavures et crimes policiers.



    Le policiers ont manifesté mercredi 17 juin à Paris à l'appel du syndicat Alliance Police Nationale pour dénoncer un manque de moyens. Intervention de Jean C...
    YOUTUBE.COM
    • Vous, Abdourahmane Camara et Julie Amadis aimez ça.
    • Abdourahmane Camara Sa sera au nous de choisir des policier qui sont pas des raciste ! Pareil pour les juges et procureur
    • Loubna Boukharsa Les fameux délégués, tu penses à ça ?
    • Abdourahmane Camara Oui c'est bien sa à nous de nous organiser sérieusement
      • Loubna Boukharsa On fait comment ?
      • Abdourahmane Camara Je soussigné-e (prénom+nom) _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ est désigné COMME DELEGUE INTERMEDIAIRE DE BASE (DIB) pour un groupe de 5 personnes et représente les 4 soussigné-e-s pour organiser la mobilisation
        (Les 4 peuvent à tout moment ra
        yer leur nom et désigner quelqu'un d'autre)
        J'ai le pouvoir de désigner un Délégué de Base (DB) qui nous représentera et sera le délégué d'un groupe de 25 personnes. (ainsi que DIC, DC, DIC...)
      • Loubna Boukharsa Je dois la remplir et l'envoyer à qui ?
      • Abdourahmane Camara Propositions institutionnelles inspirées des pouvoirs du peuple précédents

        Pour la clarté de l'exposé ni les motifs théoriques (humanologie postmarxiste) ni les précédentes structures ayant éventuellement servi de modèle ne sont mentionnées – sauf exc
        eption.
        Qu'il soit bien clair cependant que toutes les révoltes d'esclaves ou de paysans pauvres, toutes les révoltes populaires, toutes les révolutions ont servi de base pour déterminer ce qu'il fallait conserver, rejeter ou améliorer des institutions précédentes
        En particulier la Commune de Paris pour son délégué député (1 pour 15000), la révolution russe de l905 et son délégué conseiller (1 pour 500) et le delegado de grupo (1 pour 25) sont des socles.

        Qu'il soit bien clair aussi que la révocabilité permanente des délégués permet d'accroitre l'autorité institutionnelle des étages supérieurs : ce sont les délégués internationaux et délégués mondiaux qui auront le dernier mot en ce qui concerne les règles à mettre en place, à rejeter, à conserver ou à améliorer.
        Et donc, même si l'exposé du texte semble ne souffrir aucune constation dans son exposé (comme toutes les constitutions), il va de soit que leur mise en œuvre sera constamment l'objet de critiques et de modifications.

        Les termes latins ou grecs dont l'usage aura été trop fréquemment ou trop longtemps destiné à masquer des rapports sociaux esclavagistes seront, de préférence, évité.
        DEMOcratie, par exemple, sera totalement rejeté : le démos était le groupe des 21000 propriétaires d'esclaves à Athènes. La constition démocratique de 1776, le règlement des esclavagistes des USA

        EDR : Enquêteur Délégué Révocable. Ce statut existe à tous les niveaux de la pyramide.
        Pour les petits conflits locaux, l'EDR est un délégué de base.
        Il a donc été désigné par un groupe de 25 délégateurs.
        Mais il ne va pas enquêter dans sa zone géographique. Qu'elle soit d'habitations ou professionnelles ou d'habitudes.
        Un EDR va donc enquêter parmi des gens d'un quartier ou d'un village autre que le sien.
        De la même façon, il aura été désigné et agréé par 2 délégués conseillers provenant de 2 autres zones.
        Le premier DC l'aura (pré-sélectionné) et le second DC l'aura désigné. 
        Ce sont donc 2*625+25 = 1325 personnes qui sont les garants d'un bon choix.
        Un EDR qui ne convient pas peu donc être révoqué en perdant (sans remplacement) l'un des 1325 délégateurs qui aura participé à sa désignation
        L'EDR sera appelé ordinairement Enquêteur de Base (EB) pour abrégé l'expression EDB (Enquêteur délégué de base). C'est sa fonction.
      • Yanick Toutain
        Votre réponse...

    • Yanick Toutain
      Écrire un commentaire...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire