Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 30 avril 2015

"Jupe trop longue" La principale Maryse Dubois du collège Léo-Lagrange de Charleville-Mézières fabrique la guerre des civilisations avec de la répression raciste pseudo-laïque



par Yanick Toutain
29/4/2015



dimanche 9 février 2014

Marché de l'Université: "A BAS LA RIBA" Faisons l'unité entre les VRAIS croyants et les athées pour ABATTRE L'ABOMINATION de la BANCOCRATIE !

Je me suis rendu samedi matin sur le marché des Pauvres au Havre (un marché de soldes, de vêtements d'occasion à 1 ou 2 euros etc...), le marché de la place de l'Université, sur le Cour de la République*.

"JE CHERCHE DE VRAIS MUSULMANS !"

Au Havre, les faux musulmans sont occupés à fabriquer des croix pour y assassiner les "laïcards", ils sont occupés à manger à McDonald's (eux ont le droit) pour surveiller ceux qui y dépensent 1 euro pour avoir droit à la Wifi gratuite pour ensuite balancer leurs noms sur Twitter..
Au Havre, le Havre de Savoir est en train de se révéler comme un agent de la 5° colonne islamofasciste des faux musulmans avec la délirante propagande en faveur de Riba-Qaradawi, le prophète de la riba, Yussuf Al Qaradawi , le petit larbin de la bancocratie du Golf
Un menteur bigot hypocrite qui INVENTE de toutes pièces un faux islam qui va servir à RECRUTER des TERRORISTES.... au service de la Banque...
B- Certains savants (parmi les savants contemporains, cette opinion a été adoptée notamment par Cheikh Qaradâwi; son avis a d’ailleurs été retenu par la Commission Européenne de l’Iftâ qu’il préside, lors de sa session d’Octobre 1999)) autorisent exceptionnellement au musulman qui vit dans un pays non musulman le recours à un emprunt à intérêts lorsque celui-ci est pour lui le seul et unique moyen d’obtenir une somme d’argent suffisante pour répondre à une nécessité vitale(« dharoûrah »- dont la non prise en compte fait peser un risque sur la vie de l’individu) ou à un besoin réel (« hâdjah »- dont la non prise en considération a pour conséquence de créer une gêne difficile à supporter; il est à noter que ibnou noudjaïm al misri (rahimahoullâh), l’illustre savant hanafite, a également cité dans un de ses ouvrages un avis autorisant à celui qui est confronté à un besoin réel d’avoir recours à un emprunt à intérêts (voir « al achbâh wan nadhâïr » – Page 100), et ce, dans la limite de la nécessité ou du besoin (« adh dharourah toutaqaddarou biqadridh dharoûrah »)
(...)
B.2/ D’illustres savants (selon le rapport de Al Qaradâwi, cet avis était celui de Soufyân Ath Thawri (rahimahoullâh), de Ibrâhim an nakhaï (rahimahoullâh), de Abou Hanîfa (rahimahoullâh), de Mouhammad Ach Chaybâni (radhia Allâhou anhoum) et d’une partie des oulémas hambalites; il semble bien que la plupart des savants hanafites passés1 ainsi que certains contemporains 2 soutiennent aussi cette opinion)ont autorisé au musulman de faire des transactions (sous certaines conditions) contenant du ribâ avec un non musulman au sein du dâr oul harb (pays qui est en état de belligérance avec les musulmans), et ce, suivant ce qui est apparemment énoncé dans un hadith moursal 3 cité par l’Imâm Mouhammad Ach Chyabâni r.a. dans un de ses ouvrages (« as siyar oul kabîr »): Pour Cheikh Qaradâwi et ceux qui partagent sa position, cette opinion -même si elle est minoritaire- peut être adoptée dans le cas présent pour renforcer l’argumentaire précédent. (Pour plus de détails concernant cet avis et son argumentaire, voir « Fatâwa Mouâsirah » – Volume 3 / Pages 625 à 630)
 Ces propos anti-musulmans se trouvaient sur ce site de propagande bigote islmofasciste

Puis-je contracter un emprunt à intérêts pour m’acheter une maison ?…


Question: Est-il permis à un musulman qui vit en France de contracter un emprunt à intérêts pour acquérir une maison qui lui servira d’habitation principale ? J’ai entendu dire que des savants ont autorisé cela… Est-ce vrai ?

Au Havre, ne cherchez pas les malheureux influencés par le Havre de Savoir devant les banques ..... en train de crier A BAS LA RIBA.... non... ils sont trop occupés à surveiller les vêtements des femmes...
Comme la principale du collège Léo Lagrange de Charleville-Mézières, mais dans l'autre sens....
LIRE MON COMMENTAIRE


29 Avril 2015 à 11h41
Yanick Toutain dit
Pas de quoi fouetter un chat…. bouffeur de curés…..
La photo de la jupe est là
http://www.lardennais.fr/sites/default/files/imagecache/pagallery_450x300/2015/04/28/464751243_B975404471Z.1_20150428180617_000_GG74DF1MA.1-0.jpg
Puisque cette jeune bigote acceptait de RETIRER son voile ostentatoire….. elle aurait pu assister à mes cours en JUPE LONGUE…..
Cela dit… il faut noter deux choses
1° une volonté de l’Etat voyou de METTRE DE L’HUILE SUR LE FEU…. en actionnant des fonctionnaires racistes….
Ils fabriquent la GUERRE DES CIVILISATIONS DELIBEREMENT
2° Pendant ce temps, leurs pantins 5° colonne du Qatar peuvent tranquillement
FAIRE DES APPELS AU MEURTRE (Médine au Havre)
des PROVOCATIONS aux athées anti-Riba

lundi 13 avril 2015


Avant de crucifier les laïcards, Médine Zaouiche médiatise leur présence à McDonald's quand ils mangent un hamburger à 1€


Et c'est Julie Amadis que
 l'inspecteur d"Académie
 Serge Tillma
nn
insulte en la traitant de pro-Soral
 et d'antisémite !
par Yanick Toutain
13/4/2014

.@YanickToutain Ca va mon Yanick c'était bien le Mac Donald hier ? #LaMacRevolution
— Grand Médine (@Medinrecords) 12 Avril 2015
***
@Medinrecords @YanickToutain - c'est ça de cracher dans son hamburger devant tout le monde #caméracachée #Dégeuli #FauxCombat
— DON'T PANIK TEAM (@VAN_PEEBS) 13 Avril 2015
(drôle d'humour de Nahim Zaouiche
 qui ne s'était pas présenté
comme le gérant du compte Twitter
de Médine du Havre
et le .... frère de Médine Zaouiche)

***

ALLAH (SWT) dit :
 يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آَمَنُوا اتَّقُوا اللَّهَ وَذَرُوا مَا بَقِيَ مِنَ الرِّبَا إِنْ كُنْتُمْ مُؤْمِنِين
(Le combat #stopRiba se mène sans aucun soutien
 de Médine Zaouiche ni de ses partisans)

***
'on découvre les liens de
GrandMédine Zaouiche du Havre
 simultanément avec le parti communiste français,
 Kémi Séba,
Dieudonné et
 .... Pascal Boniface.
Si quelqu'un y comprend quelque chose, qu'il nous explique !
(infra en complément)
***

« Crucifions les laïcards comme à Golgotha » (0′ 33).– « Au croisement entre le voyou et le révérend,
si je te flingue dans mes rêves je te demande pardon en  me réveillant,
 en me référant (révérend, révérant ?)
 toujours dans (sic)  le Saint Coran » (0′ 43)–
« Si j’applique la charia les voleurs pourront plus faire de main courante »
 (allusion à la main coupée) (0′ 53)-
 « Je mets des fatwas sur la tête des cons » (0 mn 53)
appel au meurtre de Médine Zaouiche
 cité dans 
MARDI 10 FÉVRIER 2015


CREATION D'UN CONTEXTE ?

http://lhavraisverite.blogspot.fr/2015/04/avant-de-crucifier-les-laicards-medine.html
 et … Havre de Savoir (5° COLONNE ISLAMOFASCISTE INFILTREE dans MA ville du Havre) continue la propagande bigote du larbin RIBA des riches islamofascistes du Golf Persique Youssef al-Qaradâwî  !
https://www.facebook.com/HAVREDESAVOIR/posts/814328811953780  
+++
Le HIJAB est une OBLIGATION et personne ne peut remettre en cause son statut obligatoire. Le hijab une obligation indiscutable par cheikh Al Qaradawi (sous-titré français) Dans cette vidéo, cheikh Qaradawi explique le caractère obligatoire du hijab. Alors que des voix…
 +++
Il y a une heure à peine, nouvelle provocation de propagande de Qaradawi
++++
https://www.facebook.com/HAVREDESAVOIR/posts/815698185150176  Havre De Savoir 1 h · Cet argent gagné de manière illicite est illicite pour celui qui l’a acquit, mais l’est-il pour les autres ? Peut-on le reverser à ceux dans le besoin ? Que faire de cet argent ? Ces questions ont été posées aux savants et voici la réponse de cheikh Yussuf Al Qaradawi, qu’Allah le Préserve.
+++++++++++++
Mais tous ces gens sont les protégés des médias collabos voyous.
Paris Normandie qui insulte (ce sont des fous) les abolionnistes anti-violences à enfants dans les écoles fait constamment la PROPAGANDE en faveur de MEDINE l’agent 5° colonne des BIGOTS TERRORISTES ISLAMOFASCISTES….
Quant à leur maitre à penser Yussuf Al Qaradawi … pour ceux qui veulent savoir qui est ce dévot bigot hypocrite au service de la bancocratie mondiale
LIRE
http://www.huffingtonpost.fr/fiammetta-venner/qui-est-youssef-al-qarada_b_6286738.html
extrait
+++
Alors que ces camarades sont emprisonnés, Youssef al-Qaradawi conseille les prince du Golfe. Il trouve même une astuce pour autoriser une forme de prêt officiellement sans intérêt à condition bien sûr qu’il approuve chacune de ces opérations financières. Une banque islamique ne vous accorde pas de prêt que vous remboursez majoré d’un certain pourcentage, mais achète pour vous un bien, que vous lui rachetez un peu plus cher. Ce qui revient au même mais respecte la Charia et permet à Qaradhawi de financer ses œuvres. +++ 


Mon commentaire répondait en acquiscant à l'article sur Causeur

À chaque journée sa jupe?

La laïcité est tombée sur la tête

Publié le 29 avril 2015 à 9:00 dans Religion Société
jupe Sarah collège laïcité
Dans son excellent film La journée de la jupe, le réalisateur Jean-Paul Lilienfeld – que nous sommes fiers de compter parmi les collaborateurs deCauseur – abordait un sujet sensible : l’impossibilité, pour les filles de certains quartiers, d’aller à l’école trop court vêtues sans s’exposer aux brimades de leurs camarades. En réponse à cette insupportable pression, Sonia, la prof au bout du rouleau – magistralement incarnée par Isabelle Adjani – qui finit par prendre ses propres élèves en otage, exige que le ministère de l’Education nationale instaure une « journée de la jupe ». L’histoire, tragique, est une véritable ode à la laïcité. Elle en chante les louanges en creux, c’est-à-dire de manière autrement plus efficace que les habituelles incantations des « républicains » jaloux de tous bords.
Hier, une nouvelle affaire de jupe à l’école défrayait la chronique. Mais dans un sens inattendu, pour ne pas dire inverse : Sarah K., 15 ans, nous apprenaitL’Union-L’Ardennais, s’est vu refuser à deux reprises l’accès à son collège de Charleville-Mézières, les 15 et 26 avril, au motif qu’elle portait une jupe au caractère religieux ostentatoire qui laissait présumer le port antérieur d’un voile1. En effet, explique le rectorat, « la jeune fille, qui porte une tenue avec le voile, enlève seulement ce dernier avant d’entrer au collège ». Non mais sans blague. Pour madame le principal de l’établissement, « la loi sur la laïcité à l’école interdit ce port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse ». Dura lex, comme on disait avant la réforme.
Mais au fait, que reste-t-il d’une « tenue avec le voile » une fois le voile retiré ? Réponse : une jupe « toute simple », sans « rien de particulier », achetée « chez Kiabi pour deux euros », se défend la gamine. Le problème, pour le rectorat, c’est que ce choix vestimentaire apparemment inoffensif s’inscrit dans le cadre « d’actions revendicatrices et concertées d’élèves, qui font suite à d’autres incidents plus visibles liés par exemple au port du voile ». Autrement dit : les éléments caractérisant le délit n’ont plus besoin d’être réunis, l’intention présumée suffit. Si ce n’est toi, c’est donc ta sœur. Et dès lors, « le cadre laïque de l’enseignement doit être fermement rappelé et garanti », a précisé le rectorat qui compte sans doute interdire bientôt le port des Sebago ou la mèche ostentatoire aux jeunes cathos.
Sarah devra-t-elle se présenter en culotte pour être admise en cours et ne choquer personne ? L’ennui, c’est qu’à vouloir déterminer où exactement se situe l’atteinte à la laïcité dans un espace compris entre la cheville et le haut des cuisses, l’Education nationale fonce tête baissée dans le chiffon rouge du toréador. Si on avait voulu donner un argument imparable aux pires militants communautaristes, on ne s’y serait pas pris autrement. Sous le régime des colonels, la Grèce bannissait les minijupes. C’est aujourd’hui encore le cas au Swaziland, qui a rétabli en 2012 une loi coloniale interdisant les tenues « indécentes ». La directrice du collège Léo-Lagrange de Charleville-Mézières, elle, a cru bon de parler d’une « tenue provocante » pour qualifier une jupe longue et noire.
Dans ces conditions inespérées, les professionnels de la victimisation subventionnée ont beau jeu d’inonder Twitter de hashtags #JePorteMaJupeCommeJeVeux et, bien sûr, #JournéeDeLaJupe. Pour finir de brouiller les cartes entre défense des libertés individuelles et revendications communautaires, on ne pouvait mieux faire. Bingo, la République est à poil !
*Photo : BARON ALAIN/SIPA/1504141506
Price: EUR 2,88
4.5 �toiles sur 5 (62 customer reviews)
37 used & new available from EUR 1,79
  1. Cette définition acrobatique est de mon confrère et néanmoins ami Laurent Cantamessi, observateur attentif des questions d’ostentation en milieu scolaire
Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !
Cet article vous a plu, inscrivez-vous à notre Newsletter.

voir les commentaires / réagir         envoyer


  • 29 Avril 2015 à 13h35
    mogul dit
    Je ne suis pas du tout d’accord avec cet article !
    Il est tout à fait normal que la République impose des normes vestimentaires aux élèves de l’école publique. Il est tout à fait sain que les jeunes filles soit interdites de robe du soir en classe, et puis quoi encore ? Pourquoi pas les gants-longue manche et puis le smoking pour les garcons pendant qu’on y est ?
    De toutes façons, je soutiens les blouses grises pour tout le monde. Remarquez, nos braves compatriotes fondamentalistes musulmans nous offrent une alternative clés en mains qui a le mérite de la simplicité et de la commodité de mise en œuvre. Je me demande ce qu’on attend…
  • 29 Avril 2015 à 13h33
    IMHO dit
    La tenue de rigueur à l’école doit être fixée par la direction de chaque école en fonction du principe de moindre entrave à l’enseignement .
    Ce qui compte c’est que dans chaque classe pendant les cours rien ne vienne diminuer l’efficacité de l’enseignement donné .
    Si la direction estime qu’une jupe longue portée pour afficher malgré tout son appartenance religieuse est un défi à la direction de l’école et que ce défi perçu par le professeur le perturbe, la direction a le droit, et le devoir, d’interdire le port de cette jupe .
    L’élève a elle le droit de demander à un tribunal civil de décider si la lésion psychique qu’elle subit du fait de ne pas pouvoir s’habiller à sa guise, mais non pour afficher son appartenance religieuse, ce qui est interdit, l’emporte en gravité sur la perte de qualité de l’enseignement résultant de la tenu de l’élève .
    Voila, c’est tout .
    • 29 Avril 2015 à 13h35
      Fioretto dit
      Tout à fait donc décider commme l’a fait saintex que la proviseur est alors la loi est une atteinte à la présomption d’innocence :)
  • 29 Avril 2015 à 12h53
    100HO7+LHO+L100 dit
    et comme disait Fernandel déchu de tous ses droits parce qu’il était né dans un cuisine au milieu de laquelle passait la frontière franco italienne :
  • 29 Avril 2015 à 12h49
    100HO7+LHO+L100 dit
    … C’est vrai qu’Adjani était éblouissante …
  • 29 Avril 2015 à 12h10
    Fioretto dit
    Keffiex,
    Au delà des considérations de droits il faut être aveugles pour voir que la clique catho de causeur (bories, bastié) a des intérêt commun avec les islamogauchistes à dénigrer la laicité française (surtout à l’étranger d’ailleurs). C’est curieux mais “la repubblica è nuda” j’ai les lu sur un journal communiste italien (il manifesto) dans un article de Boutang lors des émeutes de 2005 … en fait pour différents raisons ils ont la même haine de la République.
    • 29 Avril 2015 à 12h50
      saintex dit
      La laïcité n’est pas liée au statut d’un pays mais à sa législation. Ainsi le Royaume des Pays-Bas et la République Française sont laïcs.
      L’auteur ne remet pas ici en cause la laïcité, mais alors pas du tout, mais les problèmes que pose la confusion dans la compréhension de la laïcité.
      Il souligne même le danger pour le pays, comme pour la laïcité, à donner ainsi du grain à moudre à une communauté religieuse “victimiste” cherchant à imposer leur religion dans le civil.
      En fait, tu sembles d’accord avec lui.
      Sinon moi c’est saintex.
  • 29 Avril 2015 à 12h09
    Thierry613 dit
    Alors il faut interdire aussi les jupes froncées et les socquettes blanches pour cause de catholicisme ostentatoire inacceptable !…
    • 29 Avril 2015 à 12h33
      100HO7+LHO+L100 dit
      si les jupes fronces sont noires et les socquettes blanches alors il faut l’interdire …
      Par contre l’inverse est permis …
  • 29 Avril 2015 à 11h44
    kersablen dit
    La république interdit d’envisager tout autre forme de gouvernement . La république s’est imposée en coupant les tètes de ceux qui n’étaient pas pas d’accord . La république est la forme de dictature la plus aboutit . Lutter contre la dictature par touts les moyens, quelque ils soient, n’est pas un droit mais un devoir .
    • 29 Avril 2015 à 11h46
      Fioretto dit
      Lutter contre la République c’est un devoir ? Un beau séjour dans la monarchie saoudienne pour vous aussi. 
      • 29 Avril 2015 à 12h00
        saintex dit
        La monarchie britannique, qui est aujourd’hui fort éloignée de la saoudienne, a aussi été décapitée sans être remplacée par une république. Et alors, pardon, and so what ? Quel est le rapport avec la choucroute et surtout, question majeure, qu’Est-ce que tu bois avec. Bière ou vin d’Alsace ?
      • 29 Avril 2015 à 12h12
        Fioretto dit
        Parce que tu approuve le message de Klersaben maintenant ? Contrairement à lui je n’ai pas dit que la monarchie est la dictature la plus aboutie comme lui le dit pour la République. Saintex qui fait la promo des anglosaxons on aura tout vu :) rien que pour essayer de me contredir :)))
      • 29 Avril 2015 à 12h35
        100HO7+LHO+L100 dit
        Non , il ne faut pas lutter contre la République , il ne faut pas , vous avez raisin Fiorreta et quand elle nous appelle encore moins …
    • 29 Avril 2015 à 11h49
      Parseval dit
      La monarchie fit aussi décapiter ses opposants. Parfois fort mal, souvenez-vous de Cinq-Mars et Thou.
  • 29 Avril 2015 à 11h41
    Yanick Toutain dit
    Pas de quoi fouetter un chat…. bouffeur de curés…..
    La photo de la jupe est là
    http://www.lardennais.fr/sites/default/files/imagecache/pagallery_450x300/2015/04/28/464751243_B975404471Z.1_20150428180617_000_GG74DF1MA.1-0.jpg
    Puisque cette jeune bigote acceptait de RETIRER son voile ostentatoire….. elle aurait pu assister à mes cours en JUPE LONGUE…..
    Cela dit… il faut noter deux choses
    1° une volonté de l’Etat voyou de METTRE DE L’HUILE SUR LE FEU…. en actionnant des fonctionnaires racistes….
    Ils fabriquent la GUERRE DES CIVILISATIONS DELIBEREMENT
    2° Pendant ce temps, leurs pantins 5° colonne du Qatar peuvent tranquillement
    FAIRE DES APPELS AU MEURTRE (Médine au Havre)
    des PROVOCATIONS aux athées anti-Riba
    http://lhavraisverite.blogspot.fr/2015/04/avant-de-crucifier-les-laicards-medine.html
     et … Havre de Savoir (5° COLONNE ISLAMOFASCISTE INFILTREE dans MA ville du Havre) continue la propagande bigote du larbin RIBA des riches islamofascistes du Golf Persique Youssef al-Qaradâwî  !
    https://www.facebook.com/HAVREDESAVOIR/posts/814328811953780  
    +++
    Le HIJAB est une OBLIGATION et personne ne peut remettre en cause son statut obligatoire. Le hijab une obligation indiscutable par cheikh Al Qaradawi (sous-titré français) Dans cette vidéo, cheikh Qaradawi explique le caractère obligatoire du hijab. Alors que des voix…
     +++
    Il y a une heure à peine, nouvelle provocation de propagande de Qaradawi
    ++++
    https://www.facebook.com/HAVREDESAVOIR/posts/815698185150176  Havre De Savoir 1 h · Cet argent gagné de manière illicite est illicite pour celui qui l’a acquit, mais l’est-il pour les autres ? Peut-on le reverser à ceux dans le besoin ? Que faire de cet argent ? Ces questions ont été posées aux savants et voici la réponse de cheikh Yussuf Al Qaradawi, qu’Allah le Préserve.
    +++++++++++++
    Mais tous ces gens sont les protégés des médias collabos voyous.
    Paris Normandie qui insulte (ce sont des fous) les abolionnistes anti-violences à enfants dans les écoles fait constamment la PROPAGANDE en faveur de MEDINE l’agent 5° colonne des BIGOTS TERRORISTES ISLAMOFASCISTES….
    Quant à leur maitre à penser Yussuf Al Qaradawi … pour ceux qui veulent savoir qui est ce dévot bigot hypocrite au service de la bancocratie mondiale
    LIRE
    http://www.huffingtonpost.fr/fiammetta-venner/qui-est-youssef-al-qarada_b_6286738.html
    extrait
    +++
    Alors que ces camarades sont emprisonnés, Youssef al-Qaradawi conseille les prince du Golfe. Il trouve même une astuce pour autoriser une forme de prêt officiellement sans intérêt à condition bien sûr qu’il approuve chacune de ces opérations financières. Une banque islamique ne vous accorde pas de prêt que vous remboursez majoré d’un certain pourcentage, mais achète pour vous un bien, que vous lui rachetez un peu plus cher. Ce qui revient au même mais respecte la Charia et permet à Qaradhawi de financer ses œuvres. +++ 
  • 29 Avril 2015 à 11h31
    scylax dit
    On dit que la fille portait un costume deux pièces: voile et jupe noires. Mais qu’elle enlevait le voile à l’entrée du collège.
    Stupide. Elle aurait du conserver le voile et enlever la jupe. 
  • 29 Avril 2015 à 11h18
    shakti dit
    Mais combien d’aberrations va t’on encore devoir supporter pour rappeler une chose simple: pas de signes religieux de quelques bords qu’ils soient à l’école! C’est simple que ceux/celles qui veulent en porter aillent s’inscrire dans les écoles religieuses correspondantes et arrêtent d’em… tout le monde!
    • 29 Avril 2015 à 11h29
      Fioretto dit
      C’est exactement ça il est manifeste qu’elle (et les gens qui sont derrière assocs et familes) ont joué la provoc. C’était comme l’affaire des sœur Lévy-Omari. Tu parles leur père en a aussi profité pour écrire des livres et se proclamer militant antiraciste alors qu’il a même été foutu d’apprendre à ses filles la tolérance envers les homosexuels. Un livre où elle tiennent des propos homophobes. 
  • 29 Avril 2015 à 11h05
    la pie qui déchante dit
    Connerie quand tu te manifestes …
    A la place de ces gamines , j’enlèverai la jupe avant d’entrer en classe et pourquoi pas la culotte …pour monter mes “” sentiments républicains “”
    En effet,les sans culottes ont fait la République Une et Indivisible de Dunkerque à Tamamrasset ..
    Mais non là je m’égare ,c’est un autre sujet …
  • 29 Avril 2015 à 10h57
    saintex dit
    On ne se fout ni de la loi ni du délit d’intention. Et il ne s’agit pas d’islamo-gauchisme (deux fois gauchiste en deux jours, ce serait gourmandise.
    Comme tout le monde ici, je n’ai pas lu la loi et je ne sais pas comment elle définit les signes ostentatoires, donc si possiblement un jupe peut en être un.
    En revanche, s’il y avait eu un précédent, et une jurisprudence associée définissant une jupe comme signe religieux ostentatoires, nous le saurions. Donc le proviseur ou le rectorat ne peuvent au plus revendiquer une mesure conservatoire qu’au titre de risque de trouble à l’ordre de l’établissement. Ils ne le font pas et outrepassent donc le droit.
    Revenant à la jupe, il semble qu’elle a été achetée chez Kiabi. Or ce n’est pas un magasin confessionnel et certainement d’autres gamines en France portent la même jupe. La position de l’ostentation est donc difficilement défendable.
    La différence est que cette gamine est musulmane et qu’il y a un différend précédent. Celui-ci étant réglé, les sous-chiennes portant la même jupe, on glisse directement vers le délit de sale gueule.
    Que le proviseur et le rectorat soient de bonne foi, ce qui est probable, n’est pas la question. Ils sont hors droit et prêtent ainsi le flanc de la société à la critique des musulmans qui se disent opprimés. Ils ont d’ailleurs été boostés par Valls pour le faire.
    C’est ce que dit l’article.
    • 29 Avril 2015 à 11h17
      Fioretto dit
      Pour qu’il y ait une jurisprudence il faudrait qu’un autre étudiante ait été exclue et que l’affaire ait été portée devant le tribunal ce qui invalide votre conclusion finale. Comme la loi de 2004 ne définit pas clairement les signes ostensibles vous ne pouvez pas décréter qu’ils sont “hors droit”. Tiens quoi maintenant si une gamine achète un foulard chez hermès c’est pas un signe ostensible ? Je ne comprend pas très bien cette façon d’instituer de procès médiatiques sans écouter la partie adverse. Bientôt d’ailleurs eolas va s’emparer de l’affaire sans doute.
      • 29 Avril 2015 à 11h36
        scarlet dit
        Fioretto: cette jeune fille n’a pas été exclue de l’établissement. Son père a décidé qu’elle n’y retournerait pas puisqu’elle ne pouvait pas porter cette jupe.
      • 29 Avril 2015 à 11h41
        saintex dit
        Ah tout de même, je t’ai lu trop vite et je n’ai pas relevé une erreur fondamentale.
        “Pour qu’il y ait une jurisprudence il faudrait qu’un autre étudiante ait été exclue et que l’affaire ait été portée devant le tribunal”.
        Pour qu’il y ait jurisprudence, il faut qu’il y ait eu jugement d’une cour. Si cela nécessite bien sur que ladite cour a eu à connaître de l’affaire, cela ne signifie en rien qu’il y ait eu une exclusion préalable.
        Parce que justement il est du ressort de la justice et non de l’Education Nationale de déterminer ce qui contrevient à la loi lorsqu’un précédent n’existe pas.
        C’est peut-être à cause de cette fausse conception que tu penses ma contribution invalidée.
        Ou alors nananère )))))
      • 29 Avril 2015 à 11h44
        Fioretto dit
        La jeune fille n’a pas été exclue de l’établissement donc la question ne se pose même pas. Ensuite je trouve curieux que tu dise que l’intention n’a pas de valeur en droit (ce qui est totalement faux) et ensuite tu accuse même l’établissement de délit de sale geuele. Pour demontrer une telle chose il faut bien sûr le procès des intentions des proviseurs.
      • 29 Avril 2015 à 11h57
        saintex dit
        Il y a trop de concepts que tu ne connais pas ou pas assez pour pouvoir continuer la discussion. Je prends donc acte que l’ignorance est une fois de plus à la base de la dissension.
      • 29 Avril 2015 à 11h59
        Fioretto dit
        :)))
        Ah bien venant d’une personne que n’a jamais lu cette loi c’est un compliment. Tu as raison parce que c’est toi qui est dans la dissension face à la proviseure que tu décrété hors droit sans avoir lu la loi concerné. 
      • 29 Avril 2015 à 11h59
        Fioretto dit
        Scarlet
        Je sais bien mais c’est parce que saintex parle d’exclusion. 
    • 29 Avril 2015 à 11h20
      Fioretto dit
      En plus la loi ne parle pas de signes ostentatoires mais de signes ostensibles. Vous n’avez pas lu la loi, vous ne savez pas ce que dit le rectorat mais vous savez qu’ils sont hors droit. Et bien franchement…
    • 29 Avril 2015 à 11h36
      saintex dit
      Je n’ai pas lu la loi, tu n’as pas lu la loi, il ou elle n’a pas lu la loi, nous n’avons pas lu la loi, ils ou elles n’ont pas lu la loi. Tant qu’à communiquer en terminant par “nananère”, soyons scolaires jusqu’au bout.
      Bravo pour la compréhension de la jurisprudence qui était pourtant déjà incluse dans mon propos.
      Dans le texte ci-dessus il y a des passages en italiques. Cela signifie que ce sont des extraits rapportés. Il y en a peut-être d’autres qui parlent de troubles à l’ordre, mais ceux-ci sont explicites, tant sur la référence à la loi que sur le délit d’intention.
      La loi est modérée en parlant de signes ostensibles = visibles au lieu de ostentatoires = délibérément mis en avant. Ce qui ne change rien à la question et bien sur nananère.
      • 29 Avril 2015 à 11h48
        Fioretto dit
        J’ai lu la loi maintenant je ne la connaît pas par coeur si non c’est pas toi à établir si la proviseur est hors le droit mais à la jurisprudence. C’est le seul fait dont on est sûr.
  • 29 Avril 2015 à 10h51
    scylax dit
    Quand on intente un procès, on écoute les deux parties. Or, ni la directrice, ni le recteur n’ont expliqué leur décision. Attendons calmement.
    • 29 Avril 2015 à 10h55
      Fioretto dit
      C’est surtout qu’il y a les tribunaux administratif pour ces genres d’affaires. On est pas obligé d’en rajouter une couche à cette médiatisation malsaine.
  • 29 Avril 2015 à 10h14
    zoebarnabe dit
    Faut voir un peu la dégaine qu’a cette fille !Elle semble quelque peu fanatique !
  • 29 Avril 2015 à 10h06
    bu2bu dit
    Pas dans les lieux publics, Politshouk : Au Collège, à l’école, quoi.
    Vous avez vécu dans une grotte pendant le débat (interminable) sur cette Loi sur les signes ostensibles ?
    Vous voulez recommencer ?
    Sans moi.
    • 29 Avril 2015 à 10h12
      Fioretto dit
      Non c’est simplement qu’il déteste la France donc tout est bon pour la dénigrer.
  • 29 Avril 2015 à 10h03
    bu2bu dit
    La loi qui interdit les signes ostensibles au collège ne parle pas de voile, et pour cause. La jupe islamique fait partie de ces signes ostensibles, à l’évidence, et il n’y a pas lieu d’invoquer je ne sais quel ” délit d’intention”;
    La loi, on ne “s’en fout” pas. Elle est appliquée, c’est tout.
    • 29 Avril 2015 à 10h12
      Fioretto dit
      Je pense qu’elle en parle à titre d’exemple mais ce n’est pas restrictif.
      • 29 Avril 2015 à 10h15
        isa dit
        Et moi qui adore porter des jupes longues noires!
      • 29 Avril 2015 à 10h20
        Fioretto dit
        Mais isa,
        On voit très bien qu’ici c’est une manip pour faire du buzz et relancer le débat sur la loi. Je ne sais pas si c’est la directrice qui a raison mais franchement c’est quoi l’intérêt de médiatiser ces micro-sujet ? De toute façon son père ne veut pas qu’elle retourne dans ce collège, ils ont fait éclater cette polémique sans doute aidé par des assocs. 
      • 29 Avril 2015 à 10h30
        isa dit
        Bien sur Fio.
        Mais ça ne m’empêche pas d’être ennuyée. C’est une de mes fringues préférées, j’avais déjà peur qu’on me prenne pour une religieuse en Israël, si maintenant je passe pour une islamiste, avoue !!! 
      • 29 Avril 2015 à 10h45
        Fioretto dit
        Mais justement isa,
        Pourquoi faire toute cette médiatisation autour de cette affaire ? 
      • 29 Avril 2015 à 13h25
        100HO7+LHO+L100 dit
        Pour Isa
        j’adore les femmes avec de longues jupes noires , quand elle ont les yeux assortis …
        Au Georges VII 17 heures ???
  • 29 Avril 2015 à 10h03
    politshouk dit
    Ils commencent a devenir complètement dingues les “laïcs”.
    Non seulement cette histoire d’interdire tout symbole religieux sur et dans les lieux publiques est absolument aberrante mais il s’avère qu’elle n’a pas de limites..
    Un Maccartisme absolument cinglé..
    Quant on commence a entraver les libertés individuelles on se bouscule vers la dictature et cette dictature aujourd’hui se nomme la laïcité..
    • 29 Avril 2015 à 10h11
      Fioretto dit
      Il y a aucune interdiction en France dans les lieux publics de signes religieux. Et le dingues ce sont ceux qui comme vous tirent profit de ces micro-sujet pour décréter que la dictature est aujourd’hui la laïcité. Un bon séjour en Iran ou en Arabie Saoudite vous ferait bien comprendre ce que c’est une dictature. Si cette exclusion est abusive il y a des tribunaux administratif pour cela. A mon époque personne aurait songer à se présenter au Lycée pour faire de la provoc et je n’ai pas étudié en France.
  • 29 Avril 2015 à 9h34
    bu2bu dit
    “www.an-nissa.fr/26-jupes” : Oui, d’accord avec Fioretto. Cet article est confondant de naïveté, c’est une vision strictement Occidentale, qui ne comprends pas que la “religion” islamique impose l’ensemble de la vie quotidienne, sans la moindre exception.
    D’où la facilité pour les mahométans d’utiliser les supports les plus divers pour manifester leur rejet de notre Société. Le voile n’est pas le seul signe ostensible de ce rejet. La jupe islamique en est un autre, et la direction du Collège est parfaitement fondée à l’interdire.
    Voyez simplement le lien en en-tête de ce message, et peut-être changerez vous d’opinion.
    La laïcité est un combat de tous les jours, et pour ce qui concerne l’islam, on n’est pas sortis du sable. La vigilance s’impose.
    • 29 Avril 2015 à 9h47
      Fioretto dit
      Je trouve que cet article est profondément malhonnête. Comme les islamogauchistes il tire profit d’un micro problème dans un lycée pour décréter rien de moins que “La République est nue”. Et surtout il ne donne pas la version complète de la réponse du rectorat.
    • 29 Avril 2015 à 10h05
      Carantec dit
      Votre lien est instructif. Pour ma part, je n’ai encore jamais vu la version jean dans nos rues.
  • 29 Avril 2015 à 9h08
    Fioretto dit
    “Bingo, la République est à poil !”
    Ne prenez pas vos rêves pour des réalités. Ce le père qui a refusé qu’elle ne met pas de jupe longue contrairement aux autres gamines qui se sont présentés avec la jupe. Il est claire que c’est un geste militant avant de se barrer du collège. Quoiqu’on en pense de cette décision il faudrait présenter les faits de façon exacte comme ça été le cas pour tous les médias sauf causeur et les médias victimaires.
    • 29 Avril 2015 à 9h37
      saintex dit
      C’est peut-être un geste militant mais ce n’est pas un geste réprimé par la loi. En revanche, le délit d’intention n’existe pas.
      • 29 Avril 2015 à 9h39
        Fioretto dit
        On s’en fout, cela ne donne pas l’excuse de ne pas reporter la réponse du rectorat complète et non pas coupée comme ici.
      • 29 Avril 2015 à 9h45
        saintex dit
        La loi, on s’en fout ?
      • 29 Avril 2015 à 9h49
        Fioretto dit
        Oui, on est pas dans un tribunal et ni vous ni moi savons si cette loi qui interdit les signes ostensbiles (donc concept à intérpreter) est applicable dans ce cas précis. En revanche un article qui ne donne pas les informations de façon complètes n’est pas sérieux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire