Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

vendredi 24 avril 2015

Réponse à Jean-Paul Brighelli : le savoir, la transmission des Innovations ancestrales et les nouvelles rend gentil

par Yanick Toutain
REVACTU
24/4/2015


Voici la réponse à l'erreur théorique commisse par Jean-Paul Brighelli dans son article du jour dont voici les premières lignes



Rousseau et le selfie

Le smartphone, néant de la conscience

Publié le 23 avril 2015 à 11:40 dans Société
rousseau smartphone selfie
En 1968, René Etiemble, grand mandarin s’il en fut, prof de Lettres d’un immense talent et d’un ego surmultiplié, entra dans son amphithéâtre sorbonnard pour faire cours. Ses étudiants, d’abord à mi-voix, puis en crescendo magistral, le chahutèrent gentiment en scandant « Moi-Je / Je-Moi » — ad libitum.
On s’en moquait à l’époque. Nous en sommes pourtant aujourd’hui à un moment curieux de l’Histoire où nos contemporains, surtout s’ils sont dépourvus du moindre talent, s’aiment à la folie et immortalisent dès que possible leur image. Ils cueillent l’instant au bout de leurs portables. Et ils le partagent aussitôt sur les ré »seaux sociaux, persuadés que l’image de leur plaisir intéressera forcément la planète entière.
Analyse d’une subversion.
On croit ordinairement que le selfie a été inventé à l’orée des années 2000, quand les téléphones portables se sont dotés d’un fonction Photo susceptible d’immortaliser nos beuveries, nos insubmersibles amitiés éphémères, et nos rencontres avec des hommes remarquables — Marc Lévy, Anna Gavalda, François Hollande ou Nadine Morano. L’industrie, jamais en retard dans la fabrication d’instruments dispensables, a même inventé une canne d’adaptation, afin de prendre du champ et d’éviter d’avoir, sur le cliché, le nez en patate qui caractérise la plupart de ces gros plans si gracieux.
Erreur trop commune. Le selfie a été inventé par Rousseau dans les années 1760,



Mon commentaire

Réponse à Jean-Paul Brighelli : le savoir, la transmission des Innovations ancestrales et les nouvelles rend gentil


24 Avril 2015 à 17h54
Yanick Toutain dit
@Jean-Paul Brighelli
Il est une erreur théorique majeure infiltrée dans votre “analyse”.
Quand bien même, tout comme vous j’ai pu ironiser sur la stupidité d’un chef d’Etat (à qui des subalternes confient des listes de gens à assassiner) posant avec un “inconnu” pour un selfie lamentable
http://1.bp.blogspot.com/-nNTLcZhT51o/VTDoYraQuiI/AAAAAAAACZY/ZF2Y638o0Dw/s1600/Quel%2Best%2Bl'imb%C3%A9cile%2Bqui%2Bsourit%2Bderri%C3%A8re%2BOxel%2BSuarez%2BL'organisateur%2Bde%2Bl'espionnage%2Btotalitaire%2B%2B%23PNCD%2Bd%C3%A9tail.jpg
VENDREDI 17 AVRIL 2015 Quel est l’imbécile qui sourit derrière Oxel Suarez ? C’est l’organisateur de l’espionnage totalitaire #PNCD
http://revolisationactu.blogspot.fr/2015/04/quel-est-limbecile-qui-sourit-derriere.html
=========

VENDREDI 17 AVRIL 2015


Quel est l'imbécile qui sourit derrière Oxel Suarez ? C'est l'organisateur de l'espionnage totalitaire #PNCD


Chef de la dictature #PNCD faisant de la démagogie
en Suisse avec Axel Suarez des JS fribourgeoise
par Yanick Toutain
REVACTU


=======

> Mais votre analyse sur ce qu’est un selfie vous conduit à une analyse sur ce qu’est un homme…. totalement fausse
  +++
SIC Jean-Paul Brighelli : "Disons-le tout net : Emile, comme tous les jeunes vauriens, est né barbare. « Cet âge est sans pitié », dit justement La Fontaine. L’exécration de Rousseau pour le fabuliste est l’une des clés de cette dissolution de la culture dont nos pédagogues modernes ont fait l’alpha et l’oméga de leurs « sciences de l’éducation ». Barbares, oui. Ne parlant ni le grec, ni le latin — ni le français. Le barbare balbutie tant qu’il n’est pas passé par l’étape du b-a-ba. La lente acquisition des mots et de la grammaire. La civilisation, c’est d’abord une syntaxe. Au commencement est le Verbe, dit Jean : avant le Verbe, et sans les mots, c’est le chaos. Et si on en reste au chaos dans les cervelles fraîches, n’importe quel idéologue, n’importe quel croyant s’offrira à le mettre en ordre."
+++

La réponse est simple.
On ne nait pas barbare, on nait RIEN.
On devient un être humain à UNE condition fondamentale.
Cette condition était remplie au Paléolithique.
On devient un être humain par la TRANSMISSION de l’héritage ancestrale.
On devient un être humain par la TRANSMISSION DES INNOVATIONS ANCESTRALES.
http://revolisationactu.blogspot.fr/2013/09/nos-ancetres-en-nous-par-leurs.html
 C’est ici que pêche votre analyse.
La définition d’un être humain.
Pour que les choses soient encore plus claires : Un humain ne l’est que par la transmissions des QUATRE principales Innovations Ancestrales.
Elles sont le feu, les mots, l’agriculture et les nombres.
Sans ces QUATRE savoirs, l’humanité n’est plus elle-même.
Vous semblez approximer cette analyse conceptuelle
+++
"Sans autrui, pas de langage ; sans passé, pas de pensée. Retour à l’âge de pierre."
+++
Le Laurion avait le statut de camp d'extermination
Mais sans aller jusqu’au bout….
Car, enfin, les Athéniens, les 21000 Athéniens méritaient-ils le nom d’Hommes…
Les 21000 barbares (le Démos) qui écrasaient 400 000 esclaves…. sous les rires ironiques d’un Aristophanès encore plus barbare – aristocratiquement – qu’eux…. correspondaient parfaitement à ce que nous appelons aujourd’hui tels… Les Athéniens étaient….des barbares.
Comme l’étaient aussi les esclavagistes patriciens de Rome… des barbares…
Les jeunes Spartiates étaient éduqués comme les jeunes victimes de Daesh : une fabrication “scientifique” de psychopathes criminels …
Rousseau se trompe. Et vous aussi.
La VERITABLE transmission du savoir ancestral REND GENTIL….
Ce n’est pas un état naturel , la gentillesse, c’est le RESULTAT de l’assimilation des Découvertes ancestrales, des Inventions ancestrales et des Créations artistiques ancestrales…
Leur découverte et leur “élargissement” comme le disaient les archéo-marxistes… du capital machine des bourgeois qui les fascinait tant…
Quand on découvre les VRAIS concepts de l’humanologie POSTMARXISTE on devient de PLUS EN PLUS GENTIL…..
Essayez  !  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire