Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

samedi 30 janvier 2010

Drame de l'Afrique, drame de la France (occupation, colonialisme, pillage, valeur, Rome et la Grèce dans l'Antiquité) Une réponse à pseudo-Rumbo sur le blog de Paul Jorion

=
@Rumbo qui a écrit
« Le drame d’un continent comme l’Afrique est que depuis les années soixante, par exemple depuis les accords de Lomé (1963) —>et tous les autres « accords » qui ont suivi durant des décennies les mêmes directives mortifères, en particulier de la Banque mondiale et du FMI, comme quoi les pays (ici africains) devaient orienter leur production agricole vers des produits d’exportation, ainsi les devises, les soi-disant sacro-saintes devises allaient participer à la « richesse » du pays. Maintenant, des années après, l’Afrique est le continent le plus sensible aux variations des prix des céréales!… »
Tout cela est vrai. Mais !!!
Le problème de l’Egypte antique après l’arrivée des Romains, ce n’était pas telle ou telle circulaire imposée à Cleopatra ou à ses collègues successifs, le problème de la Grèce après la destruction de Corinthe ou la bataille de Pydna, ce ne sont pas les règlements romains, les directives du Sénat, c’est PRINCIPALEMENT l’occupation militaire, c’est PRINCIPALEMENT l’extorsion de productions
Les Romains furent dispensés d’impôt grâce à ce pillage
« Le butin ramené à Rome par Paul Emile est considérable : 30 millions de deniers (75 millions selon Pline l’Ancien, 200 millions de sesterces selon Velleius Paterculus[63]), versé au Trésor romain, des dons aux temples, des récompenses aux soldats. S’ajoutent 150 000 esclaves pris après la victoire de Pydna [64]. Le budget de l’État romain reçoit en outre la rente régulière du tribut annuel de 100 talents imposé à la Macédoine. Le sénat peut abolir définitivement le tributum, contribution aux dépenses militaires versée par les citoyens romains[65]. »
http://fr.wikipedia.org/wiki/Troisi%C3%A8me_Guerre_mac%C3%A9donienne
Ce que les Français doivent comprendre, c’est le fait que « LES ESCLAVES DE BOLLORE » contribuent au niveau de vie de la totalité des Français disposant d’un revenu consommable supérieur au PIB mondial.
Ce que les Français doivent comprendre, c’est le fait que la formation des prix en Afrique est la conséquence d’une OCCUPATION MILITAIRE GENOCIDAIRE.
Le prix à payer pour du cacao à bas prix, pour du café à bas prix, pour du bauxite à bas prix, pour de l’uranium à bas prix …. ce sont 3 MILLIONS DE BEBES AFRICAINS qui meurent chaque année.
Le « drame de l’Afrique » ce ne sont pas des « directives mortifères », le drame de l’Afrique c’est Michèle Alliot-Marie qui fait tirer sur la foule à Abidjan et vient mentir devant les caméras en accusant l’armée ivoirienne d’avoir ouvert le feu, le drame de l’Afrique, c’est Paul Biya « Si tu continues on va te tuer » qui – sous protection française – menace de mort un syndicaliste, Michael Agbor, le drame de l’Afrique, c’est Hervé Morin qui complote en août avec un « opposant compradore » Mouctar Diallo, complot qui apparaitra à la lumière le 28 septembre et les morts du stade assassinés par des militaires formés par la DGSE [Noir Silence 2000] , c’est Hervé Morin qui – trahissant la parole donnée – laisse les mercenaires à la solde de l’ »exécuteur » Idriss Déby prendre leurs hélicoptères pour tirer sur les foules africaines dans les rues de NDjaména.
Le drame de l’Afrique ce sont ces assassins appelés « armée française » et qui ne savent même pas parler français, qui tuent « au nom de la France ».
Le drame de l’Afrique ce sont les « Legio Patria Nostra », les assassins apatrides que la bourgeoisie forme à assassiner, forme à obéir, forme à agir en chiens furieux dressés à obéir à la voix de son maître.
Le drame de l’Afrique, c’est le drame de la France.
Mais ce seront aussi les listes des noms que nous publierons, listes de tous ces assassins galonnés qui feront retomber la honte de leurs crimes sur des entourages qui auront laisser faire.
Une bande dessinée vient de sortir nous montrant les criminels de la « bombe française ». « Au nom de la bombe »
http://www.bedeo.fr/series-bd/AU-NOM-DE-LA-BOMBE-82959
Ce n’est qu’un début.
=

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire