Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 23 avril 2014

Matériologie : Lucien Sève flanque les 3 lois dialectiques de Engels à la poubelle de l'Histoire..... Mais c'est celle de ses maîtres Staline et Bolloré

un texte de philosophie (matériologie et gnoséologie)
 en défense du matérialisme et de "Dialectique de la Nature" ,
en défense de Friedrich Engels et de VI Lénine
contre l'imposteur anti-matérialiste Lucien Sève 
par Yanick Toutain


« ...si en philosophie Marx,
avec une formation initiale de professionnel,
 fut sans contredit un très grand penseur,
Engels n'était ni ne prétendait
 être qu'un bon amateur,
ce qui ne suffisait pas forcément
 pour un projet si périlleux.
 »
 (Lucien Séve)
"que la nature procède par sauts
 n'est pas plus une loi
que l'assertion contraire"
(autre sottise de Lucien Sève. »"
 "
 "notions d'aussi abstraite généralité que
 le passage de la quantité à la qualité,
l’interpénétration des contraires ou le
développement par négation de la négation. "
(sottise ultime de lucien Sève)

« Lucien Sève a toujours raison ! » : plus de 50 années de sabotage stalinien de la philosophie, de la gnoséologie, de la matériologie : un ignare au service du capitalisme et qui dissuade toutes les générations successives
Wikipéda: Lucien Sève est élu au Comité central du Parti communiste français en 1961 ; il en restera membre jusqu'en 1994.De 1970 à 1982, il dirige les Éditions sociales.Sa réflexion, toujours dans la même perspective, le porte à s'interroger sur l'existence et les apports du matérialisme dialectique dans l'étude de la nature : Sciences et dialectiques de la nature (1998). Ce travail est prolongé par la publication en 2005 du livre Émergence, complexité et dialectique sous la coordination deJanine Guespin-Michel ; le chapitre central s'adresse particulièrement aux scientifiques et démontre l'utilisation possible des catégories dialectiques dans l'épistémologie des systèmes dynamiques non-linéaires. Six contributions de scientifiques complètent la discussion sur ces catégories.(...) Il démissionne du PCF2 à l’issue des régionales d'avril 2010, dénonçant ce qu'il voit comme un "raidissement dans la pratique démocratique" d’un parti qui "n’a pas réussi à se transformer". Il ajoutera dans une lettre aux militants qu'il n'arrête pas le combat : "Pour où je pars ? Pour un où qui n’existe pas encore, un où à construire d’une façon à inventer, même si je considère par exemple qu’une structure fort modeste telle que Communistes unitaires peut être bien utile pour engager ce qui doit l’être"3. Son analyse, qui suscite parfois de vives réactions à l'échelon local4, suggère des voies à suivre pour transformer le PCF et une stratégie pour la mise en place du communisme tel qu'il le conçoit, qui s'inspirerait de la thèse stratégique de Marx selon laquelle "l'émancipation des travailleurs sera l'œuvre des travailleurs eux-mêmes".
Lucien Sève évoque pour moi – comme beaucoup d'anciens militants trotskystes – une crapule stalinienne peignant un vernis pseudo-philosophique sur tous les crimes de l'URSS stalinienne et de son agence française.
Une crapule stalinienne comme le furent Maxime Gorki*, Louis Aragon*, Paul Langevin* et autres pseudo-innovants dont la tâche principale revenait à justifier la corruption consumériste que leurs versait la bureaucratie stalino-fasciste d'URSS ou les capitalistes de l'Ouest.
Ils étaient comme le fut Daniel Bensaid, les membres d'une fanfare destinée à couvrir les bruits des 3 millions de bébés mourant chaque année en Afrique, des 4 millions de bébés mourant chaque année en Asie.....
LIRE

DIMANCHE 7 DÉCEMBRE 2008

SIC extrait "La centralité de la lutte des classes et leur issue incertaine exigent en effet une part de contingence et une notion non mécanique de causalité, une causalité ouverte en somme, dont les conditions initiales déterminent un champ de possibles sans déterminer mécaniquement lequel l'emportera"


Une fanfare idéologique destinée à démolir la lucidité des jeunes Innovants. A les dissuader de Redécouvrir la vraie science.
La crapule, après la chute du mur de Berlin et de ses maîtres aurait pu se faire discret. Et quitter toutes prétentions intellectuelles.

LUCIEN SEVE A TOUJOURS RAISON !

Que nenni ! Le voilà qui persiste et signe : Lucien Sève a toujours raison !


Quand il signe un « Sciences et dialectiques de la nature », il s'érige en maître à l'égard de.... Engels à qui il ose - le nain Sève – porter des critiques sévères.
(page 67) « ...si en philosophie Marx, avec une formation initiale de professionnel, fut sans contredit un très grand penseur, Engels n'était ni ne prétendait être qu'un bon amateur, ce qui ne suffisait pas forcément pour un projet si périlleux. »
Lisons in extenso les cours de philosophie adressé par le minuscule Sève au géant Engels. Page 68

« Tout cela fait de Dialectique de la Nature un ouvrage fort indicatif tant de la fécondité possible que des pièges certains d'une tentative de cette sorte.
Cela signifie qu'il va pilonner sur les thèses scientifiques de l'ouvrage !!!

"Dans une optique matérialiste la dialectique naturelle peut être une authentique dialectique de la nature : voilà qui dit l’extrême nouveauté de l’entreprise engelsienne. Pensée comme une explication conceptuelle de rapports et procès inhérents au dynamisme des choses mêmes une telle dialectique se libère entièrement de l'hypothèque théologique qui pesait sur elle dans la philosophie hégélienne de la nature. Mais ce qui s'éclaire d'un côté ne s'obscurcit-il pas dans la même mesure de l’autre ? "

Voilà technique stalinienne typique : il revendique l'héritage.... pour signaler les déficiences.... et amener le lecteur à RECUSER tout l'aspect scientifique de l'héritage !

"Dès lors en effet que la rationalité dialectique n'est plus considérée comme une trace de l'Idée dans les choses, quels peuvent bien être sa provenance et son statut ?"
N'importe quel gamin de 8 ans en 2050 qui lira cette "question" donnera la réponse instantanément : "DANS LA REALITE ELLE-MEME".
Mais l'âne Séve, positiviste honteux et anti-matérialiste inavoué ne peut pas comprendre.
Ni la réponse. Ni la question.
"Dans leur apparente simplicité, les textes d’Engels n'offrent pas réponse univoque à cette question cruciale. A première lecture, sa thèse semble être la suivante : la science s'étant émancipée de toute philosophie « séparée » prétendant se placer « au dessus d'elle » note 8, il ne subsiste « à l'état indépendant » que la « science des lois générales » note 9 de toute « connexion », tout « mouvement », tout « développement » note 10 – termes passablement différents sur lesquels on reviendra -, lois valables à la fois pour la nature, la société et la pensée et par lesquelles sont en sommes énoncées des propriétés universelles de l’être. note 11. "
C'est exactement ce que j'ai développé comme thèses philosophiques dans tous mes textes. Lire par exemple

VENDREDI 15 AVRIL 2011


MARDI 18 FÉVRIER 2014

01°
Les lois de base sont communes
L'univers est formé uniquement d'atomos et de vide
Les lois régissant les mouvements des atomos forment la Mécanique de base et sont le socle de la totalité des lois des 2 domaines philosophique et des 3 domaines scientifiques
Aucune loi ne peut être contradictoire avec la Mécanique de base
C'est le processus de transformation quantité-qualité qui fait apparaître le phénomène de la grumélation et des nouveaux types de groupements d'atomos.
Les lois sont groupées en deux domaines conceptuels : la philosophie et les sciences.
La philosophie est le domaine conceptuel qui étudie les lois communes aux trois sciences.
Elle comporte la gnoséologie et la matériologie.
L'auto-programmation algorithmique que beaucoup de charlatans rhéteurs placent dans le domaine de la philosophie relève en réalité d'un sous-domaine de la psychologie.
A l'exception du strict débat sur le déterminisme (qu'ils appellent débat sur la liberté des humains) et qui relève d'un point de vue gnoséologique quant à la question de l’enchaînement des causalités.
Les 3 domaines scientifiques portent sur trois niveaux de grumélation. Chaque niveau est évidemment l'étude de la grumélation des entités des niveaux inférieurs. Il ne peut être contradictoire avec les lois des niveaux inférieurs de grumélation.
La gnoséologie a pour domaine l'étude de ce qui peut être connu.
A l'exception des lois générales régissant du domaine de la matériologie.
La matériologie a pour objet la découverte des lois régissant aussi bien la physique, la biologie que l'humanologie.
A l'exception de l'étude des règles régissant ces règles
La physique a pour objet la découverte des lois régissant les entités de base et des grumélations les plus simples : atomos, photons, électrons, atomes, planètes, étoiles, galaxies, amis etc.
A l'exception des grumélations vivantes.

"Conception de la dialectique qu'il faut bien dire insoutenable. "

LUCIEN SEVE, ENNEMI DE ENGELS ET DE MARX

En somme il est un adversaire de la thèse fondamentale de Engels.... et de Marx.
Que ne prévient-il pas le lecteur dès le départ !

"Certes, il est des énoncés scientifiques de très vaste portée objective, quoique non sans rivages comme y prétend la dialectique engelsienne, tels le principal newtonien d’égalité entre action et réaction ou le principe moindre action de Maupertuis. Mais pour reconnaître validité scientifique à de tels énoncés, il est impératif que puissent être précisés en toute rigueur le sens de ce qu'ils affirment et les conditions de leur validation expérimentale y compris quantitative. "
C'est précisément ce que les vrais philosophes ont commencé à faire : QUANTIFIER LES THESES PHILOSOPHIQUES.
Par exemple, j'avais, en 1996, commencé à étudier le POINT D'INFLEXION de la COURBE DIALECTIQUE que j'avais conceptuélisée comme un lieu fondamental d'étude du CONCEPT DE TRANSFORMATION QUANTITE QUALITE.
Que se passait-il à cet endroit - à cet instant - dans le processus de croissance ?
Quelle était l'état de l'apparition d'une NOUVELLE QUALITE au moment du POINT D'INFLEXION du processus de CROISSANCE de l'ANCIENNE QUALITE ?
Mais ces travaux, ils ont été détruits dans la poubelle de Eudes quand le camarade de Sève m'a transformé en SDF ! Pour me faire taire !


"Rien de tel ne saurait à l'évidence être attendu de philosophèmes portant sur des notions d'aussi abstraite généralité que le passage de la quantité à la qualité, l’interpénétration des contraires ou le développement par négation de la négation. "
Un éclat de rire à une telle stupidité ! Telle est la seule réponse !!!

"QUE LA NATURE PROCEDE PAR SAUTS N'EST
 PAS PLUS UNE LOI QUE L'ASSERTION CONTRAIRE" (L. Sève)

"La plus longue des listes d'exemples les illustrant est intrinsèquement inapte à leur conférer la moindre certitude : que la nature procède par sauts n'est pas plus une loi que l'assertion contraire. »"
Le pauvre type avance un credo ici sans apporter la moindre preuve de ses sottises....
Où l'imbécile Sève a-t-il vu une seule fois dans la nature un phénomène d'accumulation quantitative ne débouchant JAMAIS sur l'apparition d'une nouvelle qualité.
Sa vie propre d'idéologue stalino-capitalo-esclavagiste est une accumulation quantitative de sottises débouchant sur l'écroulement du mur de ses protecteurs de la STASI....
Et demain sur l'effondrement de Bolloré et de la bourgeoisie esclavagiste – protecteur et financier second de Lucien Sève !
Quant à une nature qui ne serait pas faite d’accélérations et de ralentissements, de grumélations et de dislocations..... COMBIEN DE DONNÉES CHIFFRÉES faudrait-il lui balancer à la figure pour qu'il en admette l'existence ?
Tout matérialiste sait, dès le plus jeune âge, que ce sont ces accélérations et ces ralentissements qui sont la cause et la modalité d'existence de la totalité des particules et des corps vivants.


Lucien Sève aura été un escroc toute sa vie.
Escroc au service de Staline, escroc au service de Bolloré et de la bourgeoisie esclavagiste comme les sont les escrocs du PCF corrompus par ELF (Total).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire