Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

lundi 28 avril 2014

La loi de l'OMERTA réciproque : Du primaire à l'université, une loi du silence au service des barbares agresseurs d'enfants et de l'obscurantisme au service de la contre-révolution. (ANTI-SEVE N°2 Lucien Sève le pire fossoyeur du matérialisme)

par Yanick Toutain


Jacques Risso, auteur de ce dessin,
directeur d'école victime d'un harcèlement
fasciste de l'IA du Vaucluse Dominique Beck
LIRE AUSSI:

MERCREDI 23 AVRIL 2014

Le débat universitaire fonctionne comme l'enseignement primaire sous Vincent Peillon :
« Tu ne répètes à personne que je tape mes élèves et je ne vais dire à personne que tuarrives dans ta classe les mains dans les poches, que tu te vantes depuis des années de ne rien savoir des programmes officiels, je ne dirai à personne que tu te vantes de ne jamais faire de fiches de préparation.... »

OMERTA RÉCIPROQUE

Le fonctionnement universitaire entre physiciens et philosophes fonctionne sur le même modèle :
Le philosophe chuchote sans le dire
 « Je ne vais pas aller raconter que la gnoséologie des relativistes est totalement stupide et masque un solipsisme honteux , je ne vais pas aller raconter aux profanes que le refus de la simultanéité est basé sur un refus (positiviste) de l'existence d'une réalité objective au-delà de nos sens »....
et en échange, les physiciens garderont le silence sur l'absurdité d'une prétendue philosophie universitaire qui ne fait jamais aucune expérience, qui ne propose jamais de protocoles expérimentaux pour vérifier telle ou telle thèse...
Mais l'omerta réciproque doit aussi avoir des mercenaires annexes. Des suppôts de la violence à l'école et de l'obscurantisme positiviste.
On a donc XavierBertrand – suppôt honteux de la violence contre les enfants - qui vient se porter en première ligne pour (subtilement, le croit-il) venir devant les médias dénigrer Edwige Antier, sa camarade de parti UMP et député à l'époque pour refuser la loi d'interdiction de toutes violences à enfants.
Comme mercenaires annexes de la censure obscurantiste, on a donc des défenseurs officiels du solipsisme honteux – qu'il soit sous la forme positiviste ou idéaliste.

LUCIEN SÈVE, L'INFILTRE, LE SNIPER ANTI-MARXISTE
DANS LES RANGS DE LA RÉBELLION

Mais le complément idéal, c'est l'infiltré. Le prétendu ennemi des coups mais qui sabote la campagne. Ou le prétendu marxiste, mais qui passe son temps à insulter Engels en le traitant de tous les noms : Lucien Sève, l'homme qui traite Engels d'« amateur ».
Un mercenaire professionnel, un spécialiste de l'obscurantisme antimatérialiste, Lucien Sève, vient donc se poster comme sniper pour dézinguer tous les rebelles tentant de revenir à Newton, Lénine ou même Engels.

UNE RECTRICE POSITIVISTE RELATIVISTE OBSCURANTISTE POUR PROTÉGER LES ENSEIGNANTS AGRESSEURS D'ENFANTS

Le fait que le réseau OMERTA76 soit placé sous la direction d'une rectrice positiviste anti-matérialiste ne surprendra que les naïfs. Le lien entre l'imposture relativiste, entre ces escrocs qui vivent sur le dos des peuples et la perpétuation d'un système bourgeois-esclavagiste n'est pas un hasard. Il est le fonctionnement ordinaire du système. Les rhéteurs envahirent Athènes, les imposteurs pseudo-philosophes envahirent Rome. Il ne fallait pas que la science gnoségologique de Puthagoras vienne perturber la vie quotidienne de l'esclavagiste. Il ne fallait pas que la matériologie dialectique ne vienne enseigner que la transformation quantité-qualité était la cause de la révolte de Spartakos. Il ne fallait pas que les concepts philosophiques ne viennent à devenir des armes intellectuelles dans les cerveaux des esclaves et de ceux prêts à les aider.

SCIENCE VERITABLE OU IDEOLOGIE CAMOUFLEE

Quand l'OTAN se mit à infiltrer les mathématiciens dans les années 70, au point de déclencher une contre-campagne hostile à ces militaristes (CF L'ouvrage 10-18 donnant les détails de l'infiltration et de la résistance) ce n'était pas principalement dans le but de recruter des spécialistes de la cryptographie, c'était principalement afin de construire des bastions pro-Guerre au Vietnam au sein des universités, des guérites contre-révolutionnaires.
Si un spécialiste d'intelligence artificielle a pu balancer sa démission un jour, c'est que l'infiltration militariste au Havre était parvenue à un tel stade qu'il ne voulait plus, de près ou de loin, cautionner les manipulations fascistes en cours et à venir.
Jacques Risso, auteur de ce dessin,
directeur d'école victime d'un harcèlement
fasciste de l'IA du Vaucluse Dominique Beck

« NE DIS RIEN ET NOUS TE PROTEGERONS »

« Ne dis rien sur moi » dit l'enseignant cogneur de l'école Valmy.
« Ne dis rien sur moi » répond le directeur Clabaut, « ….ne va pas répéter que je me vante de ne plus connaître les programmes officiels depuis des années ».
« Nous vous protégeons tous les deux » vient dire l'adjointe Béaur venue de Rouen missionnée par son chef le directeur OMERTA76 Philippe Carrière.
Nous vous protégeons tous les 4 répond la rectrice relativiste obscurantiste positiviste solipsiste Claudine Schmidt Lainé !

Jacques Risso, auteur de ce dessin, 
directeur d'école victime d'un harcèlement
fasciste de l'IA du Vaucluse Dominique Beck

Violences à enfants dans les
écoles de Seine-Maritime !
Obscurantisme à l'université
de Rouen et du Havre !

Pour la dernière, pas une voix s'est élevée parmi les enseignants pour demander la suspension immédiate de leurs collègues du primaires agresseurs d'enfants.
Pire encore, malgré plusieurs distributions de tracts à l'université du Havre, pas une seule voix ne s'est élevée parmi les enseignants pour protester contre la répression fasciste diffamatoire délirante organisée par OMERTA76 contre les témoins, contre la Juste Julie Amadis réprimée par le réseau Carrière-Tillmann-Schmidt-Lainé-Deplanque-Basely pour avoir témoigné de violences en 2008. Un réseau qui menace, harcèle, diffame, sanctionne impitoyablement depuis septembre 2013 celle qui refuse de se plier à leur exigence d'omerta absolue en faveur des enseignants agresseurs d'enfants.
Bolloré peut continuer à diriger la France en sous main et à envoyer – avec ses mercenaires de la DGSE et juges voyous, les opposants honnêtes dormir dans les rues.... en attendant qu'ils crèvent.
Bolloré et la bancocratie peuvent préparer le fascisme généralisé en France pour perpétuer l'esclavage des Africains.


COMPLEMENT: UN CHERCHEUR ANTI-OTAN

Alexandre Grothendieck (Wikipédia)

Écologiste radical

Un voyage au Viêt Nam en 1967, le printemps de Prague et Mai 68 le poussent vers les milieux contestataires jusqu'à ce qu'il démissionne de l'IHÉS en 1970, protestant contre le financement partiel de l'institut par le ministère de la Défense.
À la suite de sa démission, il fonde avec Pierre Samuel et Claude Chevalley le groupe écologiste et politiqueSurvivre et vivre dans le but de propager ses idées antimilitaristes et écologistes.
Grothendieck obtient un poste de professeur associé au Collège de France où, plutôt que d’enseigner les mathématiques – ce qu’on attend de lui – il dispense un cours intitulé « Faut-il continuer la recherche scientifique ? ». Son affectation n’est pas renouvelée : « une majorité de professeurs du Collège de France a voté contre, une première dans l’histoire de la vénérable institution8 ».
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire