Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

vendredi 18 avril 2014

Que sera le droit dans la révolisation ? Quelques réflexions à partir d'un discours de Jean Buffet (Président de chambre honoraire à la Cour de cassation)


Vincent Lamanda a-t-il lancé une procédure
 contre les 4 juges voyous ?
En tout cas son refus d'un avocat pour
 Julie Amadis n'est toujours pas posté
La lecture du texte de Jean Buffet (Président de chambre honoraire à la Cour de cassation) {sans mention de date mais possiblement de 2002 env} se révèle passionnante.
On est loin du pourri corrompu Gilbert Azibert !!!
Une lecture passionnante en ce sens que.... le premier président de la Cour d'Appel de Rouen.... sauf à prendre sa carte d'adhésion au club des juges voyous d'Angoulême et de la Cour d'Appel de Bordeaux..... va être contraint. par ce qu'on y lit.... d'envoyer promener Bourry.... dès le commencement.... pour le motif de la non conformité de l'appel lui-même...
Mais, cette lecture a plus de conséquences encore que la résistance active contre ces petits voyous de la bourgeoisie esclavagiste, contre ces étrons historiques.
En effet, elle débouche - en plusieurs passages - sur la possibilité d'une mesure transitoire quant aux motivations : motivation en fait et en droit.... mais aussi en "productivité historique".
Une tournant historique qui sera le versant juridique des caractéristiques sociologiques, économiques, psychologiques nouvelles du processus de nouvelle civilisation, du processus de révolisation, de révolution de civilisation.
Est-ce un refus d'aide juridictionnelle
ou bien le refus de signaler les faux en écritures
commis par les juges voyous Janas, Miori et Ors ?
Un tournant historique qui sera une sorte de retour en arrière scientifiques aux thèses de Sophocle. Une sorte de validation scientifique et donc juridique des thèses d'Antigone.

L’APPEL PANORAMA DE LA JURISPRUDENCE RECENTE

par Jean Buffet Président de chambre honoraire à la Cour de cassation
On en est à une situation totalement délirante quant au voyou Bourry et aux arrêts prononcés par ses complices, les juges voyous Michael Janas, Bougon , Robert Miori, Bernard Ors....

LUNDI 3 MARS 2014

LIRE AUSSI
LUNDI 3 MARS 2014Il y a 4 mois, Julie Amadis écrivait au 1° président Vincent Lamanda de la Cour de Cassation pour demander un avocat
Objet : - Des saisies d'un niveau scandaleux m'empêchent de payer des frais d'avocat pour que la Cour de Cassation annule la cascade de faux en écritures, de mensonges, d'élucubrations judiciaires Il y a 4 mois, Julie Amadis demandait à la Cour de Cassation un avocat gratuit pour pouvoir faire casser les jugements des juges voyous d'Angoulême et de la Cour d'Appel de Bordeaux. La réponse du 17 décembre fut un REFUS. Une étrange lettre signée Jean-Michel Sommer
Deux années  de procédures illégales pour un article du 2/1/2011 en défense du président ivoirien Laurent Gbagbo !

Le 5° jugement - celui du TGI du Havre - a débouté le barbouze ONUCI de sa demande de liquidation (il réclamait que les 7000€+24000 euros obtenu de son complice Janas devienne (7000€+4000€+) 24000€+9000€+4000€+...) = près de 50 000€
Il a été débouté par le commencement de sagesse du président du TGI du Havre....

LUNDI 24 FÉVRIER 2014


Le juge Rémy le Hors valide trois faux en écritures commis par le réseau Changeur-Bourry. Le président du TGI du Havre crache sur la justice et le droit

REBONDISSEMENT (14/3)  : ON VIENT D'APPRENDRE QU'UN PRONONCE DE JUGEMENT (TGI du Havre Juge Rémy le Hors)
 DU 11 MARS 2014 DEBOUTE JEAN-MARIE BOURRY et le CONDAMNE AUX DÉPENS.

Pourquoi commencement ?
Parce que ce jugement n'a donné aucune réponse à la demande réitérée de la condamnée Julie Amadis..... quant à l'obtention des pièces réclamées depuis le début .......
Un jugement qui déboute Bourry..... tout en n'exigeant pas de lui qu'il communique .... les pièces mentionnées par son avocat.... le fameuses pièces de la liste de la pièce 23.......


On apprend, sous la plume de Jean Buffet que
I - LA RECEVABILITE DE L’APPEL

(...) 
Les cours d’appel ne sont pas toujours suffisamment vigilantes sur le devoir (et non le pouvoir) qui leur incombe de vérifier d’office la recevabilité de l’appel quant à l’ouverture de cette voie de recours. Ce devoir, d’ordre public, est imparti par l’article 125 du NCPC.
Cette vérification doit toujours être opérée, car un arrêt qui se prononce sur le fond, lorsque l’appel n’était pas ouvert, encourt la cassation, prononcée éventuellement d’office, alors même que la partie intimée n’avait pas soulevé l’irrecevabilité de l’appel (2).
Comment pourrait être recevable un appel pour un jugement comportant des faux en écritures manifestes commis par la partie poursuivante.
Comment pourrait être recevable un appel où le plaignant a délibérément retiré de la liasse les pièces qui le dérangeait dans la construction de ses mensonges.
Ce n'est pas faute de ne pas avoir prévenu l'opinion et les magistrats de l'ampleur des mensonges diffusés par le plaignant et ses faussaires

LUNDI 3 MARS 2014


DEMAIN MATIN AUDIENCE DE VOYOUS FAUSSAIRES AU TGI DU HAVRE ! Liquidation d'astreinte ! Le voyou ONUCI menteur et faussaire RECLAME 33000 euros de plus !

DEMAIN MATIN AUDIENCE DE VOYOUS FAUSSAIRES AU TGI DU HAVRE ! Liquidation d'astreinte ! Le voyou ONUCI menteur et faussaire RECLAME 33000 euros de plus !
J'accuse le président Vincent Lamanda de la COUR DE CASSATION informé d'un scandale de faux en écritures publiques (recélés et fabriqués) par les juges de Cour d'Appel de Bordeaux de tenter depuis 4 mois d'étouffer l'affaire en refusant un avocat à Julie Amadis.
Le prétexte ? En ne comptant pas les saisises illégales qu'elle subit (depuis la SEMAINE PRECEDENT le jugement en appel).... elle est au-dessus du plafond et elle est censée sortir 6000 euros de son chapeau pour aller en Cassation....

ILS ONT LAISSE PASSER LE DELAI POUR PERMETTRE A LA LIQUIDATION DE L'ASTREINTE SE FAIRE.
Leur but est de REEDITER la manoeuvre de juillet : SAISIR TOUT LE SALAIRE DE JULIE AMADIS pour qu'elle devienne SDF !

EN RÉPONSE À UNE DÉNONCIATION DE FAUX EN ÉCRITURES EN C. APPEL, LE PRÉSIDENT LAMANDA DE LA C. CASSATION FAIT RÉPONDRE JM SOMMER

03 MARS 2014 |  PAR YANICK TOUTAIN
html>

VOICI LES PREUVES DES MENSONGES DES JUGES VOYOUS JANAS, MIORI, ORS ET DE L'AVOCAT FAUSSAIRE CHANGEUR ! PREUVES EN IMAGES !

03 MARS 2014 |  PAR YANICK TOUTAIN
Les preuves des mensonges délirants de l'avocat Jean-François Changeur et de ses acolytes les juges voyous Miori, Ors et Janas.
03 MARS 2014 |  PAR YANICK TOUTAIN
Objet : - Des saisies d'un niveau scandaleux m'empêchent de payer des frais d'avocat pour que la Cour de Cassation annule la cascade de faux en écritures, de mensonges, d'élucubration
02 MARS 2014 |  PAR YANICK TOUTAIN
01 MARS 2014 |  PAR YANICK TOUTAIN
"Je ne vous dirai pas mon nom" hurla la greffière au téléphone le 20 février dernier .....
01 MARS 2014 |  PAR YANICK TOUTAIN
RevActu : LUNDI 24 FÉVRIER 2014
01 MARS 2014 |  PAR YANICK TOUTAIN
Le juge Rémy Le Hors n'a pas informé Julie Amadis de l'annulation des documents contenant des faux en écritures.


C'est l'accumulation de ces délires pseudo-juridiques commis par cette bande de voyous qui se croient dans un Etat devenu fasciste - le même Etat fasciste où l'IA voyou Carrière suspend sans motif qui bon lui semble ou l'IA voyou Tillmann s'autorise à convoquer les parents d'élèves de Julie Amadis pour insulter une enseignante irreprochable - en la traitant d'"antisémite", de "pro-Soral", en lui reprochant sa position anti-Françafrique etc.....

Tout cela, confronté aux sages réflexions de Jean Buffet a débouché sur la conception - à tout le moins transitoire - d'une MESURE JURIDIQUE REVOLISATIONNAIRE.....

Cette réflexion s'est faite par le NON PRESENTATION SYSTEMATIQUE de MOTIFS aux mesures préconisées par Jean Buffet....

Pourquoi telle ou telle mesure jurisprudentielle de CASSATION s'impose-t-elle ?
Quels sont les VERITABLES CRITERES ?

La réponse est simple :
LA LOI REVOLISATIONNAIRE..... j'en fais un PREMIER PRONOSTIC ajoutera à "FAITS" et "DROIT" un 3° CRITERE : la productivité Historique

TEL OU TEL JUGEMENT SERA MOTIVE en FAIT, en DROIT et en PRODUCTIVITE HISTORIQUE

JEUDI 6 NOVEMBRE 2008



JE COMPLETE CET ARTICLE QUE JE REDECOUVRE et dont, sans l'avoir remémorisé, je viens de compléter le point de vue.


DIMANCHE 28 AVRIL 2013

Morale, éthique, productivité historique, lois écrites, lois non écrites et Antigone. Une réponse à Anaximandrake




Je viens de poser un commentaire sur ce blog sous l'article 

28/11/2012

Auctoritas principis 







« Les hommes de peu de mots ont besoin de peu de lois » (Charilaos)


Tetration.PNG 

« [T]rue, or very nearly true » (Newton)
 Il y a plusieurs décennies, j'avais remplacé la morale par l'éthique.
Lire Antigone de Sophocle à 13 ans laisse de jolies traces.
J'ai remplacé, depuis peu, l'éthique par la productivité historique. (J'avais en fait ce critère sans en connaitre les contours)
Est productif historiquement ce qui nous RAPPROCHE du jour où TOUS les Terriens seront membres de la strate des Innovants (cf Google pour le lexique)
Il faut choisir ce qui diminue le délai pour que nous soyons 7 milliards de Découvreurs, d'Inventeurs et de Créateurs artistiques.
Le "juste" est ce choix.
Et donc, la LOI devrait valider la SCIENCE.
En effet, les juges de l'avenir devront ARBITRER en faveur de celui qui a fait le choix le plus PRODUCTIF HISTORIQUEMENT.
Et, pour cela, point n'est besoin du carcan du texte de loi.
Les JUGES RÉVOCABLES pourront se déterminer par la SCIENCE POSTMARXISTE.

lire aussi (en intégrant le fait que les juges de l'avenir seront des délégués révocables choisis par d'autres délégués révocables pour juger des justiciables non membres des pyramides de leurs délégateurs)

"HollandeGATE ne veut plus de journalistes députés Le remplacement des élus par des délégués révocables rendra obsolète ce projet" 


COMPLEMENTS

SAMEDI 15 FÉVRIER 2014

@450 Pierre M. Boriliens 14 février 2014 à 18:03
Ma question préalable est : Etes-vous l’un de ceux qui travaillent à CAMOUFLER UN ARRET DE COUR d’APPEL DE BORDEAUX pour que le public ne sache RIEN de la jurisprudence qui vient d’être fabriquée le 3 juillet 2013 ?
Arrêt du 03 juillet 2013 5ème Chambre RG n° : 12/06552
Comment se fait-il que cet arrêt extraordinairement gravissime pour les libertés publiques et que je qualifie de “jurisprudence néonazie” ne trouve aucun défenseur pour le publier ?
Comme se fait-il que, plus de 6 mois après, il ne soit visible nulle part ?
Vous dites ne rien avoir contre moi….. et au même moment la totalité de mes commentaires sont effacés ici. Est-ce vous le censeur ?
Si vous êtes le responsable de l’effacement de mes 3 messages d’avant-hier puis de ceux d’hier, dites-le. Les choses seront plus claires !
Je venais de proposer au vrai maitre Eolas de me prendre, en vrai, comme client. Il avait écrit qu’il ne refusait personne.
En lisant hier cet ancien billet
Blogueurs et Responsabilité Reloaded
[http://www.maitre-eolas.fr/post/2008/03/24/905-blogueurs-et-responsabilite-reloaded]
que j’avais lu, avec admiration en des temps anciens (admiration et ….. grosse naïveté)… j’avais la confirmation qu’il y avait la légende juridique énoncée pour les crédules et appliquée pour les voleurs, les trafiquants, les terroristes ….. mais ABSOLUMENT PAS POUR MOI….
Je suis victime d’un référé TGI Angoulême (2013/09) prétendument “vie privée” article 19 pour “propos excessifs” de nature politique. Mais les faits sont strictement les même que ceux d’une plainte classée précédemment. Ma condamnation “vie privée” qui est la requalification au civil d’une première plainte (2011/11 10 mois après l’article) qui avait été classée par le Procureur du Havre (après notre convocation comme témoin non assisté au commissariat du Havre) comme “délit de presse prescrit”.
Il est donc possible d’avoir une DEUXIEME MANCHE !
Toute affaire classée comme délit de presse peut resurgir plusieurs mois plus tard et 1 an et demi après l’article …. sous l’appellation “atteinte à la vie privée” !
De qui se moque-t-on ?
La Cour d’appel de Bordeaux invente une jurisprudence qui permettra demain de ne plus rien demander à la 17° chambre correctionnelle pour diffamation, injure ou quoi que ce soitpuisque la simple appréciation subjective du juge des référés en province “propos excessifs” permet ipso facto de condamner à 31000 euros (7+24 d’astreinte) quiconque qualifie des comportements politiques ou militaires (en Afrique ici mais ailleurs demain).
Quelqu’un m’efface ici pour que l’omerta continue. Une omerta que la totalité de la presse franceàfric de gauche et de droite respecte jusqu’à présent. Avec l’activité militante de réseaux politiques (PCF au premier rang) travaillant à empêcher quelque motion de soutien que ce soit.
Dans ce billet de 2008; on apprend que le délit de presse exige du plaignant qu’il écrive au blogueur.
En janvier je n’ai pas reçu de courriel du plaignant, ni le reste de l’année 2011, ni en 2012, ni en 2013…. Ils ne savent pas que les blogueurs de Google ont une adresse GMAIL sans doute!!?? ….. Pour réagir sur mon blog, c’est encore plus simple : postez un commentaire et je pourrai le valider…..
Les gens verront dès que je validerai….
Et Google a la trace de ces demandes.
Le summum est atteint quand quelqu’un est condamné à cause de la mention de son nom sur mon OURS en colonne de droite…… pour des articles sans rapport avec le thème de la plainte (Côte d’Ivoire)
Mais, cerise sur le gâteau, cette personne, prise en otage pour son aide, est maintenant qualifiée d‘“administeur” de mon blog…. dans les dernières conclusions…. Une élucubration !
Les juges de Cour d’Appel INVENTENT qu’elle aurait reconnu ETRE CONTRIBUTRICE DE L’ARTICLE.
Un mensonge !
Elle clame qu’elle n’est QUE CONTRIBUTRICE du BLOG pour D’AUTRES ARTICLES.
Mais le président de la Cour de Cassation a trouvé une solution : la laisser être victime de saisies l’empêchant de vivre normalement depuis juillet, la transformant en SDF à partir de mardi…… TOUT EN LUI REFUSANT L’AIDE JURIDICTIONNNELLE….
Comme ça ils sont tranquilles…
La “JURISPRUDENCE” de la Cour d’Appel de Bordeaux a rester dans les coulisses.
Il y a 95% de chances que le TGI du Havre refuse le report de son audience de liquidation d’astreinte.
ET donc condamne Julie Amadis à devenir SDF dans une audience qui va se dérouler pendant qu’elle enseigne le français à ses élèves Roms en incitant leurs camarades à pratiquer l’ENTRAIDE EN CLASSE telle que je la pratiquais quand j’enseignais en primaire.
Mais ces abjections judiciaires, elles sont le traitement ordinaire appliqué aux révolutionnaires égalitaristes par ceux qui défendent les voleurs, les dealers et les terroristes.
Ceux-là, nous, nous les combattons !
IL y a deux poids deux mesures, et les avocats contactés qui nous boycottent à ne jamais donner suite aux appels montrent leur véritable visage et l’écart entre leur défense de la “justice” et leur défense du “sytème” actuel.
Cette nouvelle censure sur le blog Eolas, qu’elle soit votre fait - Pierre M. Boriliens - ou concomitante à vos pirouettes rhétoriques montre simplement la naïveté de ceux qui croient qu’il existe encore la moindre parcelle de droit en France !
Sans même parler de justice.
Il suffit de voir que le SMIC divisé par 20 en Afrique et par 5 au Maghreb par le patronat français est jugé conforme au 1° article de la Déclaration des droits de l’homme pour comprendre qu’il n’existe aucune justice en France.
A moins que le Tunisien ou le Camerounais salarié de Bolloré ne soit pas un “homme” pour les juristes français….
Cela doit être cela l’explication !
Logique donc que ma défense du réformiste président Gbagbo renversé par une attaque étrangère (de forces LICORNE ONUCI qui avaient envahi son pays en 2004 pour le “protéger” de l’attaque IB Soro venue du Burkina Faso de Blaise Compaoré) et mes articles démasquant les putschs successifs du 16/12/2010 et de l’année 2011 soient considérés comme une aide à des “NON-HUMAINS” et que cette aide de ma part bénéficie d’une JURISPRUDENCE KLEENEX !
Dont l’usage est réservé à une catégorie particulière d’individus !
La déclaration des droits de l’homme ne concerne ni moi-même, ni Julie Amadis victime de fabrication de faux en écritures dans une Cour d’Appel, ni Laurent Gbagbo, ni les 10 000 planteurs d’huile de palme de Kienké au Cameroun ni les Maliens victimes des islamistes de Ansar Eddine dont le chef vient d’être récompensé, ni les femmes victimes du MNLA qui s’est vu offrir Kidal…… qu’ils avaient envahi les 17 18 24 janvier 2012…
Les droits de l’homme sont les droits de l’HOMME ESCLAVAGISTE….
Ce sont les droits du DEMOS….
Logique donc que mes écrits soient détruits systématiquement ici et ailleurs…… COMME SOUS HITLER !!!!

CE COMMENTAIRE REPONSAIT à

450. Le vendredi 14 février 2014 à 18:03 par Pierre M. Boriliens
@Yanick Toutain
Maître Eolas n’a rien contre vous, ni moi non plus, mais lisez ceci :
http://www.maitre-eolas.fr/pages/qu…
LIRE AUSSI

LUNDI 24 FÉVRIER 2014

Une Cour de Cassation qui regarde les FAUX EN ECRITURES truquer les procédures de Cour d'Appel et de TGI sans RIEN FAIRE..... On se fout de nous !!!

SAMEDI 1 MARS 2014

Méthodes fascistes dans les tribunaux français : usage banalisé des faux en écritures
xx x

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire