Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

samedi 5 avril 2014

Les milices fascistes de l'IA voyou Philippe Carrière Directeur OMERTA76



L'ORDRE REGNE A CAUCRIAUVILLE !

Quiconque distribuera des tracts en faveur de Julie Amadis dans ce quartier sera insulté, harcelé, ses tracts attrapés et déchirés par les enfants des milices de Carrière.
Ce n'est pas un constat fait ce matin.

DES MENACES DE MILICIENNES
AU SERVICE DE VERONIQUE COMBRET

Ce sont les menaces exactes proférées par celle qui connaissent par cœur le détail de toutes les sanctions prises par l'IA voyou Carrière.
L'organisateur du harcèlement contre celles qui parlent, le coupable de recel et de construction de faux en écritures a fabriqué un argumentaire complet pour les milices mises en place pour la défense des enseignantes qui cognent les élèves !

Toute la panoplie de l'argumentaire des voyous Béaur,
Carrière, Tillman sera proclamée ! RIEN N'Y MANQUERA

La note 3 sur 20 du faussaire Basély sera hurlée dans les rues par les miliciennes de Carrière ! Les poursuites de Bourry et les condamnations seront appelées « méthodes procédurières ». Non pas du plaignant. Des victimes.

Le refus d'inspection sera hurlé en pleine rue. Comment la cause de l'avertissement.

Absurdité totale dans la chronologie

Le refus d'inspection qui était la conséquence du harcèlement puis de la sanction suite au courrier est présenté comme la CAUSE de la sanction par tous les miliciens manipulés par le voyou Carrière.
Les distributeurs de tracts seront poursuivies par les familles miliciennes sur près de 2 kilomètres : du marché de Caucriauville au super U d'Aplemont.

3 kilomètres de hurlements, de proclamations, d'invectives !

Une ex-assistante sociale en retraite – sur le marché – s'adressa à l'une d'elle qui hurlait « menteuse » et proclamait la parole fiable de la directrice Combret en lui disant : « Mais madame, ne criez pas comme ça devant vos enfants ».

Mais Madame ne criez pas comme ça devant vos enfants

Elle devint la cible du groupe !
Les hurlements se portèrent à son encontre.
Pendant toute la distribution, sur toute la longueur du marché, les smartphones des miliciennes de l'IA Carrière tournaient à plein régime !
De quoi alimenter plusieurs heures de vidéos... sur le réseaux sociaux !

LES METHODES D'UN GENERAL OU CELLE D'AL QAEDA !
COMMENT PROCEDE L'IA VOYOU CARRIERE ?

Ces gens-là ont de longues années d'expériences derrière eux : flanquer la pagaille dans de nombreux pays préparent à saboter toute l'école publique dans un département.
Avoir détruit la Yougoslavie, le Rwanda, la Côte d'Ivoire, le Mali, maintenant la Centrafrique, les voyous du genre de Carrière – (cet IA voyou et tous les voyous qui sont derrière lui pour mettre à terre deux personnes honnêtes), est une expérience irremplaçable.
La revue XXI rapportait que le Rwanda avait peut-être été une expérience de laboratoire DGSE qui avait dérapé.
On voit que l'expérience de Carrière au Havre suit le même court.

APRES LES DEUX POLICIERS VENUS JEUDI FAIRE LA PROPAGANDE DES VIOLENCES A L'ECOLE LES PROVOCATIONS FASCISTES PRENNENT UNE NOUVELLE AMPLEUR



JEUDI 3 AVRIL 2014

L'Havrais Vérité au Havre;Devant l'école Valmy 2 policiers du Havre faisant la propagande des violences qu'ils ont subies quand ils étaient enfants

Un groupe de 5 personnes fait la loi à Caucriauville ! Et décide d'interdire toute parole différente de celle de la menteuse de 2008 !
La directrice de l'école Varlin a instrumentalisé un groupe de protection !
En plus des 2 policiers venus faire de la provocation devant l'"école Valmy en réclamant l'identité de l'auteur de ce blog !
Comme si ils ne la connaissaient pas depuis 13 ans !

Le plan fasciste de Carrière continue ! Ce voyou sarkozyste fait d'une pierre deux coups : il lutte contre les ennemis de Bolloré et il poursuit son œuvre de destruction de l'école publique

UNE OEUVRE DE DESTRUCTION DE L'ECOLE PUBLIQUE PAR DES VOYOUS SARKOZYSTES PROTECTEURS DES AGRESSEUSES D'ENFANTS

Un directeur de l'école Valmy fainéant et raciste avec les Roms est en passe de devenir le héros des milices de Carrière !
Celui – l'inspecteur d'Académie du Havre Serge Tillmann -, qui était venu convoquer une réunion pour faire stopper le racisme anti-Roms sur l'école Valmy – et le refus des deux directeurs d'accueillir de malheureux enfants venus de Roumanie et interdits d'école – avait accusé tout le corps enseignant avec des propos terriblement accusateurs !
Il avait demandé aux enseignants de Valmy 1 et Valmy 2 de s'interroger sur ce qu'aurait été leur comportement en 40.

QUAND l'IA SERGE TILLMANN INSULTAIT
 TOUS LES ENSEIGNANTS DE VALMY

Il leur demandait carrément de comparer leur attitude raciste avec les enfants Roms aux attitudes racistes des fonctionnaires français à l'égard des enfants juifs.
Bien sur, en janséniste, ce discours accusateur était passé dans la farine du Vatican ! Onctuosité et hypocrisie !
Mais ce discours accusateur - ruse et hypocrisie - était tout à fait clair : une MISE EN CAUSE provoquée par le REFUS RACISTE de nouveaux enfants sur des critères ethniques !
Julie Amadis fut la seule à s'inquiéter de la santé de ces enfants !
Le directeur Clabaut a aussi des comptes à régler contre celle que TOUS les enfants roumains de l'école adorent !!!.

Le même IA Tillman du Havre est au premier rang
pour mettre en place le complot de la DGSE
à l'encontre des Justes.

Pas seulement des Justes qui luttent contre le racisme dont sont victimes les enfants Roms du Havre.
Mais aussi des Justes qui luttent contre les actes d'agressions physiques dont sont (ou ont été victimes) des enfants du Havre dans les écoles Varlin maternelle, Percanville maternelle, Ancelot maternelle, Louise Michel, Louis Blanc et maintenant (proclamation du directeur avant-hier) sur l'école Raspail.
Les militants NPA présents sur le marché réaffirmèrent leur refus de la mise en accusation des agresseuses d'enfants.

Carrière, Béaur, Tillmann et les deux directeurs
 racistes anti-Roms auront, eux aussi droit à une belle photo
 comme ça ensemble pour leur bon travail de
 persécution des Justes comme Julie Amadis
Point de surprise : certains d'entre eux revendiquent leur propres agressions
 contre leurs enfants ou des élèves.

Quant aux techniques de psychiatrisation par les cris des milices fascistes Carrière sur la marché, elles ont obtenues, elles aussi, le soutien du plus ancien militant du NPA ! Il est bien placé pour démentir leur usage...... c'est une des ses très proches qui avait brisé l'OMERTA il y a presque 20 ans en s'affolant que les manipulations de leur chef de réseau de diffamation Dominique Delahaye puisse aller jusqu'à la demande d'internement d'office de l'auteur de ce blog par cet « auteur de romans noirs » pratiquant quasi professionnellement la diffamation.

DEPUIS 23 ANS LE DIFFAMATEUR PSYCHIATRISANT
DOMINIQUE DELAHAYE EST DANS L'OMBRE

Ce diffamateur quasi professionnel est constamment dans l'ombre des réseaux tournant autour de l'école Varlin. Il faudra bien un jour que ses complices soient interrogés.
Tous ces gens du NPA sont rendus fous par l'existence d'Internet qui permet aux victimes de leurs réseaux secrets de diffamation de répondre du tac au tac en pleine lumière : ce que eux – donner les NOMS et DIFFAMER pendant des décennies leurs victimes, leurs adversaires politiques – à commencer par les égalitaristes – ce que eux s'autorisent en secret « donner les noms » et salir à coups de calomnies délirantes..... Il ne faudrait pas que « donner les noms » soit possible pour leurs victimes quand leurs bourreaux les plus fragiles se mettent à trahir les autres...... en balançant leurs saloperies : 3 cabinets noirs dont l'un associait PCF, NPA et SNIPEGc devenu SNUIPP.
Cabinets noirs de diffamation et milices fascistes de Carrière MEME COMBAT !

Le plan est presque parfait !
MERCREDI 19 MARS 2014L'Havrais Vérité; Philippe Carrière Directeur du Réseau OMERTA76 de protection des agresseuses d'enfants dans les écoles fait régner la terreur parmi les témoinsun article L'Havrais Vérité par Yanick ToutainPhilippe Carrière et Monique Béaur organisent le harcèlement et la terreur parmi les témoins d'agressions d'enfants commises par des enseignantes dans les écoles : Julie Amadis sanctionnée AVERTISSEMENT + INSPECTION MENSONGERE = 3/20
Sa "faute" selon le directeur d'OMERTA76 ?
Philippe Carrière reproche à Julie Amadis d'avoir écrit directement à la rectrice Claude Schmidt-Lainé..... pour se plaindre du harcelement qui recommence par Patrick Deplanque, celui qui avait étouffé le scandale de 2008.
un article par Yanick Toutain
Pour Philippe Carrière directeur OMERTA76,
TEMOIN QUI PARLE = COUPABLE
OMERTA76

N'EST PAS QU'UN RESEAU DE PROTECTION DES AGRESSEUSES
C'EST AUSSI UN RESEAU DE HARCELEMENTS DE CELLES QUI DENONCENT LES VIOLENCES ET DE CEUX QUI LES SOUTIENNENT

SALIR depuis 6 ans celle qui avait dénoncé les coups contre Kevin et la vantardise de la directrice Combret est l'infamie suprême organisée par le réseau fasciste protégé par la Rectrice de Rouen


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire