Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 1 juillet 2014

#FreeGbagbo Quand le président de Côte d'Ivoire est accusé des crimes de Soro Ouattara, en France, on persécute ceux qui militent #FreeGbagbo.... et même ceux qui les aident !! "Elle a dû avoir la peur de sa vie" proclame une activiste du Gang Valmy OMERTA76 -Catherine Lefranc- un GANG Valmy auxiliaire de l'administration pour terroriser la déléguée élue des parents Séverine Breton


OPÉRATION 1000 COLLINES
 AU HAVRE POUR ECRASER LES
 ABOLITIONNISTES #FREEGBAGBO

Après les faux Nachbar-Gosselin-Ruyters pour l'ONUCI voyou #JMBourry depuis novembre 2011, voici depuis la rentrée 2013 une 2° étape : Écraser toutes oppositions à la Franceàfric, écraser les abolitionnistes : La DGSE a monté une opération 1000 collines au Havre pour en finir avec Julie Amadis. La faire condamner illégalement à payer 20 millions de FCFA (31 000 euros) pour un article anti-ONUCI ne suffisait pas. La DGSE l'a donc faite nommer chez son bourreau de 2008, le harceleur inspecteur Deplanque, le protecteur des agresseurs Léon Launay et Véronique Combret ! Ce pourri était un parfait relai pour la politique esclavagiste.
Mais il fallait prendre toute l'école en otage. Ce fut donc le rôle de ces miliciennes fascistes "Gang Valmy" fut le nom qu'elle choisirent.
Des miliciennes dont l'apparence physique est bien loin de celle des parents de cette école. A croire qu'elles n'aiment pas les Africains !!!
Mais ce serait médire !
Laissons-leur cette activité ! Elles ne font que ça sur leur mur !
Médire..... et menacer !

mardi 1 juillet 2014

par Yanick Toutain

LÉON LAUNAY, UN AGRESSEUR D'ÉLÈVES
BIEN  PROTÉGÉ PAR UN GANG VALMY
EXTRÊMEMENT MENAÇANT

Pour protéger l'agresseur Léon Launay, l'inspecteur Patrick Deplanque et les directeurs des deux écoles Valmy ont trouvé une solution simple.
Non seulement continuer le harcèlement qu'ils opéraient depuis la rentrée, non seulement l'accentuer - en déversant des tombereaux d'accusations délirantes diffamatoires contre Julie Amadis mais encore en suscitant un groupe de miliciennes fascistes !

LE GANG VALMY POURSUIT SES VICTIMES
DANS TOUTE LA VILLE DU HAVRE

CE SONT CES GENS QUI HARCÈLENT LES TÉMOINS DE VIOLENCES SUR L'ÉCOLE VALMY ET LES POURSUIVENT DANS TOUTE LA VILLE DU HAVRE
ILS SONT LES AUXILIAIRES HARCELEURS DES DIRECTEURS
  PATRICK CLABAUT ET BRIGITTE BONIOU
PAR L'INSPECTEUR PATRICK DEPLANQUE ET LES INSPECTEURS D'ACADEMIE
SERGE TILLMANN ET PHILIPPE CARRIÈRE
ILS METTENT EN OEUVRE LA POLITIQUE DE BENOIT HAMON DE
PROTECTION OMERTA76 DE ENSEIGNANTS AGRESSEURS D'ENFANTS
Un groupe qui avait commencé par harceler Delphine Breton et Yaziz Meddad, les deux (sur 4) élus par les parents d'élèves pour les représenter.
Ce sont donc ces miliciennes fascistes qui occupèrent l'école Valmy (des parents d'élèves ont affirmé que la présentation de leur tract était exactement la même que celle utilisée ordinairement par le directeur en ajoutant, sans preuves, mais les bouches finiront par s'ouvrir pour cela comme pour les violences à enfants commises, que, pour eux "c'est sur, c'est Clabaut qui leur a fait"
Quoi qu'il en soit, tous les parents ont pu voir ce groupe occuper la cour de l'école, avec la bénédiction visible de l'inspecteur Deplanque, et distribuer des tracts aux enfants (et pas un 1 enfant comme cela est mentionné par une des menteuses !)

ON VOIT BIEN LA MANIPULATION
DES DEUX ANONYMES GESTIONNAIRES DU MUR
 POUR EXCITER LES NAïVES


  • Gang Valmy oui je suis tout a fait d accord avec toi
  • Motivée Motivée vs devez en aucun cas leur faire confiance!!!
  • Catherine Lefranc ne t'en fait pas Motivée Motivée nous ne sommes pas née de la dernière pluie et puis BRETON je la connait depuis un bon moment on reste sur nos garde et puis quand on la chopé mardi elle n était pas fière elle a du avoir la peur de sa vie mais reste sur ses position elle ne veux pas fermer son blog alors on continue le combat 


"On l'a chopée mardi" dit l'adversaire de l'orthographe Catherine Lefranc.
On voit que Benoit Hamon a recruté de personnel de qualité pour défendre "son" école..... républicaine, l'école qui autorise Léon Launay à taper les enfants depuis 20 ans !
"Elle n'était pas fière elle a dû avoir la peur de sa vie. Elle ne veut pas fermer son blog alors on continue le combat".
Ce sont ces gens-là que Monique Béaur , les inspecteurs d'Académie Philippe Carrière et Serge Tillmann instrumentalise pour défendre la politique ministérielle d'agression secrète des enfants des milieux populaires par des Léon Launay !
Rappelons que le ministre Benoit Hamon a "répondu" par d'abord un silence méprisant au courrier des parents anti-violences puis par leur CONVOCATION à la POLICE !
C'est une INFAMIE !
Au Havre le procureur agresseur Francis Nachbar persécute les témoins de violences !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire