Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

lundi 30 juin 2014

#FreeGbagbo ! Les mensonges de Emilie Roehm (celle qui insulte ses élèves) : diffamations, dénonciations calomnieuses,accusations délirantes contre la Juste Julie Amadis ! Est-elle responsable de ses actes ou une marionnette OMERTA76 ?

La "bienveillance" de Benoit Hamon
pour la rectrice Schmidt-Lainé
pour l'IA Philippe Carrière
son adjointe Monique Béaur
pour l'IA Serge Tillmann
pour l'inspecteur Patrick Deplanque
Pour l'inspecteur Olivier Basely
Pour le directeur Patrick Clabaut
Pour l'instituteur Léon Launay
pour OMERTA76
Mais
PAS POUR LES ENFANTS

LUNDI 30 JUIN 2014


La "bienveillance" de Benoit Hamon ? Est-elle pour les enfants ? ou pour les enseignants agresseurs d'enfants ?

DIMANCHE 29 JUIN 2014

#FreeGbagbo: une enseignante du Havre traitée de voleuse par sa collègue Delphine Dufau ! Le délirant et diffamatoire dossier d'accusation contre une militante abolitionniste en Afrique #SMICenAfrique




Le président de Côte d'Ivoire est accusé de viol et Julie Amadis, abolitionnistes #SMICenAfrique est accusée d'être une voleuse !!! Une dénonciation calomnieuse par sa collègue Delphine Dufau de l"école Valmy du Havre, en France !
.....
Mais le "butin" du vol est maigre : quelques fiches de préparation de classe dans un casier (dénonciation délirante relevant de la psychiatrie) et un CD oublié dont on peut être certain que sa propriétaire dénonciatrice - la sycophante délirante Delphine Dufau - l'a retrouvé depuis dans son fouillis !
Mais le mal est fait : cela fait partie de l'acte d'accusation Carrière-Béaur construit de toutes pièces sur des faux témoignages plus délirants les uns que les autres !La Franceàfric pourra donc impunément licencier Julie Amadis le 3 juillet prochain dans un conseil de discipline truqué d'avance.


Les mensonges de Emilie Roehm (celle qui insulte ses élèves) : diffamations, dénonciations calomnieuses,accusations délirantes contre la Juste Julie Amadis ! Est-elle responsable de ses actes ou un marionnette OMERTA76 ?

« Un midi elle a du aller distribuer des tracts en février, à la fac, pour la grève. Et quelqu'un de l'université a appelé M Clabaut pour se plaindre »
  dénonciation anti-grève de la sycophante Emilie Roehm contre Julie Amadis
« Mais, elle a un bon contact avec les enfants, »
 Un des rares propos non mensongers tenus par Emilie Roehm concernant Julie Amadis

"Gourde" , "moche" .... cette Emilie Roehm prétendue "enseignante" insulte ses élèves (qui s'en plaignent ensuite dans les rues du Havre !)  sans qu'il y ait d'enquête contre elle.
Emilie Roehm est - comme son collègue agresseur d'enfants Léon Launay - protégée par les puissants !

UN MINISTRE BENOIT HAMON QUI PROTÈGE LES AGRESSEURS D'ENFANTS AU HAVRE ! IL EST AU GOUVERNEMENT AVEC SA COLLÈGUE AGRESSEUSE D'ENFANTS NAJAT BELKACEM

Emilie Roehm est protégée par Benoit Hamon, elle est protégée par la rectrice Claudine Schmidt-Lainé, elle est protégée par Philippe Carrière IA voyou et son âme damnée menteuse, diffamatrice, l'organisatrice de la terreurs parmi les témoins de violences à enfants !

Emilie Roehm est protégée par les puissants ! Elle peut donc MENTIR IMPUNÉMENT et TRAITER DE VOLEUSE SA COLLÈGUE JULIE AMADIS !

Un État voyou protège cette diffamatrice !
Mais elle aura des comptes à rendre après la révolution !
Comme le ministre OMERTA76 Benoit Hamon qui protège les agresseurs d'enfants dans les écoles. Qui sera poursuivi et condamné par des JUGES RÉVOLUTIONNAIRES....

Et les GILETS ORANGE RASERONT LES MURS CE JOUR-LA !

Les milices fascistes de terreur du GANG VALMY auront leurs portraits et leur CV d'agresseuses psychologiques qui circuleront sur tous les réseaux sociaux de la planète !
Si Léon Launay peut ENCORE TAPER DES ENFANTS sur l'école Valmy en 2014 c'est GRÂCE A TOUS CES GENS-LA !

ILS EN RÉPONDRONT devant les JUGES DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES
 que la RÉVOLUTION METTRA EN PLACE PROCHAINEMENT !


FAUX TÉMOIGNAGE DE LA 

MENTEUSE EMILIE ROEHM

Madame ROEHM Emilie, classe de CE1

On peut commencer ce texte sur les dénonciations calomnieuses de Emilie Roehm de la même façon que le texte concernant Delphine Dufau, l'autre menteuse principale de l'accusation Carrière Béaur

Quand quelqu'un est dévoué à l'Afrique, et milite #FreeGbagbo, quand une enseignante est dévouée à ses élèves au point, dans une école précédente, de payer plusieurs nuits d'hôtel à une famille de SDF, les parents d'un des ses élèves de CP, un enfant de 7 ans qui apprenait à lire le jour en dormant sur les trottoirs du Havre la nuit, il faut utiliser les grands moyens.
L'Etat voyou français utilise les grands moyens !
Les accusations délirantes de Delphine Dufau sont une des principales armes de l'accusatrice partiale Monique Béaur.
Tout ou presque est FAUX !


« On a retrouvé nos fiches de préparation et des traces écrites dans ses cahiers, on s'est sentie volées, on se voyait toutes les semaines, pour partager nos outils, et là sans rien nous demander on a compris que nos documents étaient dérobés.
Les mêmes mensonges délirants que Delphine Dufau !
Elles se sont évidemment concertées pour de telles dénonciations calomnieuses !
Ici, on peut remarquer que ces dames sont allées fouiner dans les cahiers de Julie Amadis.
Les réponses à ces accusations délirantes de deux mythomanes méchantes ont déjà eu une réponse dans l'article précédent :
+ + + + + + + + + + + + + + + +
« On s'est aperçu qu'elle récupérait nos leçons dans les casiers ou à la photocopieuse, ce sont nos leçons de math et de français, ce ne sont pas des trucs pris sur internet, mais des productions personnelles., sans rien nous dire, ni nous demander. »
Faux et délirant : Ce sont ces deux dames qui sont allés mettre des documents dans le casier de Julie Amadis ! Ce sont elles-mêmes qui sont allées déposer des « traces écrites » (des résumés de leçons qu'elles donnaient aux enfants à apprendre par cœur) et des « évaluations ».
Elles accusent leur collègue d'avoir utilisé des documents transmis par elles-mêmes dans le but qu'ils soient UTILISES !
A
aucun moment Julie Amadis n'a « récupéré » quoi que ce soit « dans les casiers »...... mais, au contraire, il lui est arrivé de FAIRE L'iNVERSE !
Non seulement Julie Amadis n'a RIEN PRIS dans le casier de Delphine Dufau mais elle a DÉPOSÉ dans ce casier (sans porte, juste une sorte de petite étagère) DES TRACES ÉCRITES, DES EXERCICES,
On a donc un MENSONGE AVÉRÉ !


+ + + + + + + + + + +

LES DÉNONCIATIONS CALOMNIEUSES
DE EMILIE ROEHM DÉMONTÉES UNE PAR UNE

« On lui a dit qu'elle allait trop vite sur certaines notions, au début elle venait avec nous, ensuite elle ne venait plus trop. C'est le complément de service de M Clabaut. Elle a pu stresser et se sentir en retard. »
Faux !
Ces deux menteuses écrivent n'importe quoi ! Ou plutôt les traces écrites de Monique Béaur sont un festival de mensonge !
En calcul, en multiplication, en soustraction, les élèves de Julie Amadis étaient en avance sur les élèves des deux menteuses ! PAS EN RETARD !
Et si les deux menteuses Dufau et Roehm avaient pu INVENTER que les évaluations avaient montré que les enfants n'avaient pas compris ces concepts... elles se le seraient permis !
A moins que la remplaçante ait tout détruit ! Son témoignage montre qu'elle en était capable ! Un archaïque qui note sur 30... des enfants de 7 ans est …. capable de tout !
Surtout quand ses méthodes archaïques de la préhistoire sont protégées par le Rectorat et l'inspection académique !
«  Mais lors de l'aide aux devoirs le soir avec ses élèves, je me suis rendue compte qu'elle allait trop vite. Elle réfutait les conseils qu'on lui donnait. »
Comme c'est étrange ! Les formules sont tellement vagues qu'on peut y apporter son boire et son manger.
Moi, pour la rentrée 1980, en CM1, je peux affirmer que mes élèves de 9 ans avaient des lacunes concernant l'apprentissage de la retenue en CP.
ET cette dame peut dénigrer une collègue, mais sans donner la moindre précision sur la matière, les concepts etc.....

« LE SOIR AVEC SES ÉLÈVES ».... MENTEUSE ROEHM

De plus, ce que la menteuse Roehm « oublie » de dire, c'est que ce ne sont pas « ses élèves » mais une seule élève... UNE ET UNE SEULE....
Une élève ayant des difficultés en mathématiques depuis des années...
C'est précisément pour cette raison que cette élève va à l'aide aux devoirs...
A partir d'une seule élève, la menteuse Roehm extrapole.

« PAS DE TRACE D'ACTIVITÉS ESTHÉTIQUES »
AVAIT MENTI LE FAUSSAIRE IEN INSPECTEUR BASELY !

« Quand M Basely est venu la voir, elle nous a rendu compte de l'avis de Monsieur Basely sur les progressions et cela allait, mais c'est quand elle a vu le rapport, elle n'a pas compris ce que voulait dire M Basely sur le mot « esthétique » pour parler de l'affichage, je pense qu'elle n'a pas compris les remarques données par l'inspecteur. Mais quand on voit les affichages dans sa classe, moi j'ai compris ce qu'a voulu lui dire l'inspecteur. Mais, elle ne comprend pas ce qu'on lui dit, elle déforme les propos pour se poser en victime, »
Les voix des anges ont du résonner dans la tête du faussaire Basély (celui qui avait dit – mais faut-il le croire – au directeur Clabaut que Julie Amadis méritait 12 et aurait 7 ou 8 comme note)
… faussaire Basély dont j'attends avec impatience la plainte en diffamation !
…. faussaire Basély qui mentait sur les fiches de préparation.... et avait oublié les affichages des dessins dans le couloir, l'exposition Perret, et les marionnettes fabriquées par les enfants...
Mais les dessins dans les couloirs.... les deux menteuses Roehm et Dufau.... elles en ont oublié l'existence...

UNE « MEILLEURE MISE EN VALEUR »
DE TRAVAUX ESTHÉTIQUES... INEXISTANTS !
LA FOLIE GUETTE OLIVIER BASELY !

L'inspecteur Basély s'était servi du fait que les marionnettes faites par les enfants pour le spectacle du 1° trimestre avaient été emportées par les enfants chez eux.....
Il y avait d'ailleurs des photos et des écrits des enfants sur la FABRICATION de ces MARIONNETTES
Plus le fait qu'il aurait « oublié » les maisons de l'exposition Perret au fond de la classe... plus le fait qu'il aurait « oublié » les dessins dans les couloirs..
Un « oubli » étrange.... puisqu'il avait conseillé une MEILLEURE MISE EN VALEUR de ces maisons intégrée dans un projet d'architecture Perret !
Des maisons de pleins de formes différentes fabriquées par les enfants.

POUR NOYER SON CHIEN,
 DIRE QU'IL A LA RAGE

Quand on sait depuis que le directeur Clabaut avait envoyé deux lettres dénonciatrices calomniatrices et diffamatrices contre Julie Amadis et les délégués élus des parents qui l'avaient soutenu dans deux courriers datés du 26 mars, on regardera avec stupéfaction ces propos concernant le conseil d'école du 28 – deux jours plus tard.
« c'était flagrant au conseil d'école, quand on a essayé de lui dire que nous étions là pour la conseiller, elle a dit : « mais alors c'est de ma faute si M Clabaut a des problèmes » Ce n'est pas cela qu'on voulait dire elle détourne tout les propos pour se poser en victime. »
Comme si quelqu'un qui doit payer 31000 euros à un barbouze anti-Gbagbo et qui se garde de raconter ses ennuis à une école d’égoïstes était occupée à « se poser en victime » ?

« ELLE M'A SERRE LA MAIN
C'ÉTAIT COMPLÈTEMENT INATTENDU »
 TÉMOIGNAGE ACCUSATEUR D'EMILIE ROEHM

Mais tout est bon pour cracher sur Julie Amadis !

« Au début du conseil d'école, elle m'a serré la main, c'était complètement inattendu, alors que jusqu'alors elle me disait bonjour, le matin ou un salut quand j'étais en classe. Je me suis demandée ce qu'il lui prenait. »
Le dossier est tellement creux qu'il faut le nourrir de riens !
« Au début, elle venait souvent dans ma classe, elle me disait qu'elle était harcelée par M Deplanque, et qu'on attendait le moindre faux pas pour la faire tomber, M Clabaut a essayé de la conseiller mais tout ce qu'on a pu dire, a été déformé. »
Tout ce que cette dame aura « pu dire » à l'enquêtrice partiale Monique Béaur, cela ne sera pas « déformé ». On voit de quoi le duo des menteuses Roehm-Dufau est capable.
Elle déjeunait à l'extérieur. Un midi elle a du aller distribuer des tracts en février, à la fac, pour la grève. Et quelqu'un de l'université a appelé M Clabaut pour se plaindre ;
N'essayez pas de construire un syndicat dans l'école de cette dame... elle vous dénoncera !
« et ensuite elle a été absente. Elle a été pas mal absente, en fait, et certains parents ont râlé. »
Ceux qui croyaient que le registre d'absence des enseignants était tenu par des gens avec une éthique sont prévenus : En Seine-Maritime, ce sont vos collègues qui vous dénoncent.
« Mais, elle a un bon contact avec les enfants, »
Tiens donc...... voici la vérité qui passe...... ça ne va pas durer longtemps !

PAS ASSEZ DE PETITS CAHIERS
UNE ERREUR DE COMMANDE
 FAITE PAR LE DIRECTEUR CLABAUT
DONT AVAIT PARLE UN TEMOIN
 DES SEPTEMBRE 2013

Il devait être trop difficile d'aller mentir sur ce sujet-là !
Il faut donc cracher autour !
« après chacun sa pédagogie, elle laissait beaucoup de liberté aux enfants dans la classe. Ainsi, on fait les commandes au début d'année de cahiers, mais les enfants de sa classe pouvaient se servir librement, et le stock est épuisé. » »
Les étourderies des commandes de juin faites par les anciens de Valmy concernant des erreurs de cahiers (beaucoup trop de commandes de grands cahiers et trop peu de petits cahiers : dès septembre, c'est l'assistante d'éducation qui avait prévenu Julie Amadis de cette erreur de commande.

Si le « stock est épuisé » c'est la faute du directeur en tant que directeur (qui n'a jamais livré la commande de septembre) et la faute de l'enseignant de juin..qui a mal passé ses commandes.... C'est le directeur lui-même . Julie Amadis arrivée en septembre a subi les conséquences d'erreurs passées.

Mais, les fautes de l'"équipe soudée" des menteurs de Valmy (sauf 2) ne sont jamais l'objet d'enquête !
Ils sont des voyous protégés par des voyous !
PAS UN SEUL DE CES VOYOUS NE POURRA AVOIR CONTACT AVEC DES ENFANTS APRÈS LA RÉVOLUTION.... APRÈS QU'ILS AURONT PURGE LES PEINES DE PRISON AUXQUELLES ILS SERONT CONDAMNES !
FAUX EN ÉCRITURES, DÉNONCIATIONS CALOMNIEUSES, VIOLENCES A ENFANTS, COMPLICITÉ DE VIOLENCES A ENFANTS, MENACES ETC ETC ETC....





« Un midi elle a du aller distribuer des tracts en février, à la fac, pour la grève. Et quelqu'un de l'université a appelé M Clabaut pour se plaindre »
  dénonciation anti-grève de la sycophante Emilie Roehm contre Julie Amadis
« Mais, elle a un bon contact avec les enfants, »
 Un des rares propos non mensongers tenus par Emilie Roehm concernant Julie Amadis

"Gourde" , "moche" .... cette Emilie Roehm prétendue "enseignante" insulte ses élèves (qui s'en plaignent ensuite dans les rues du Havre !)  sans qu'il y ait d'enquête contre elle.
Emilie Roehm est - comme son collègue agresseur d'enfants Léon Launay - protégée par les puissants !

UN MINISTRE BENOIT HAMON QUI PROTÈGE LES AGRESSEURS D'ENFANTS AU HAVRE ! IL EST AU GOUVERNEMENT AVEC SA COLLÈGUE AGRESSEUSE D'ENFANTS NAJAT BELKACEM

Emilie Roehm est protégée par Benoit Hamon, elle est protégée par la rectrice Claudine Schmidt-Lainé, elle est protégée par Philippe Carrière IA voyou et son âme damnée menteuse, diffamatrice, l'organisatrice de la terreurs parmi les témoins de violences à enfants !

Emilie Roehm est protégée par les puissants ! Elle peut donc MENTIR IMPUNÉMENT et TRAITER DE VOLEUSE SA COLLÈGUE JULIE AMADIS !

Un État voyou protège cette diffamatrice !
Mais elle aura des comptes à rendre après la révolution !
Comme le ministre OMERTA76 Benoit Hamon qui protège les agresseurs d'enfants dans les écoles. Qui sera poursuivi et condamné par des JUGES RÉVOLUTIONNAIRES....

Et les GILETS ORANGE RASERONT LES MURS CE JOUR-LA !

Les milices fascistes de terreur du GANG VALMY auront leurs portraits et leur CV d'agresseuses psychologiques qui circuleront sur tous les réseaux sociaux de la planète !
Si Léon Launay peut ENCORE TAPER DES ENFANTS sur l'école Valmy en 2014 c'est GRÂCE A TOUS CES GENS-LA !

ILS EN RÉPONDRONT devant les JUGES DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES
 que la RÉVOLUTION METTRA EN PLACE PROCHAINEMENT !


FAUX TÉMOIGNAGE DE LA 

MENTEUSE EMILIE ROEHM

Madame ROEHM Emilie, classe de CE1

On peut commencer ce texte sur les dénonciations calomnieuses de Emilie Roehm de la même façon que le texte concernant Delphine Dufau, l'autre menteuse principale de l'accusation Carrière Béaur

Quand quelqu'un est dévoué à l'Afrique, et milite #FreeGbagbo, quand une enseignante est dévouée à ses élèves au point, dans une école précédente, de payer plusieurs nuits d'hôtel à une famille de SDF, les parents d'un des ses élèves de CP, un enfant de 7 ans qui apprenait à lire le jour en dormant sur les trottoirs du Havre la nuit, il faut utiliser les grands moyens.
L'Etat voyou français utilise les grands moyens !
Les accusations délirantes de Delphine Dufau sont une des principales armes de l'accusatrice partiale Monique Béaur.
Tout ou presque est FAUX !


« On a retrouvé nos fiches de préparation et des traces écrites dans ses cahiers, on s'est sentie volées, on se voyait toutes les semaines, pour partager nos outils, et là sans rien nous demander on a compris que nos documents étaient dérobés.
Les mêmes mensonges délirants que Delphine Dufau !
Elles se sont évidemment concertées pour de telles dénonciations calomnieuses !
Ici, on peut remarquer que ces dames sont allées fouiner dans les cahiers de Julie Amadis.
Les réponses à ces accusations délirantes de deux mythomanes méchantes ont déjà eu une réponse dans l'article précédent :
+ + + + + + + + + + + + + + + +
« On s'est aperçu qu'elle récupérait nos leçons dans les casiers ou à la photocopieuse, ce sont nos leçons de math et de français, ce ne sont pas des trucs pris sur internet, mais des productions personnelles., sans rien nous dire, ni nous demander. »
Faux et délirant : Ce sont ces deux dames qui sont allés mettre des documents dans le casier de Julie Amadis ! Ce sont elles-mêmes qui sont allées déposer des « traces écrites » (des résumés de leçons qu'elles donnaient aux enfants à apprendre par cœur) et des « évaluations ».
Elles accusent leur collègue d'avoir utilisé des documents transmis par elles-mêmes dans le but qu'ils soient UTILISES !
A
aucun moment Julie Amadis n'a « récupéré » quoi que ce soit « dans les casiers »...... mais, au contraire, il lui est arrivé de FAIRE L'iNVERSE !
Non seulement Julie Amadis n'a RIEN PRIS dans le casier de Delphine Dufau mais elle a DÉPOSÉ dans ce casier (sans porte, juste une sorte de petite étagère) DES TRACES ÉCRITES, DES EXERCICES,
On a donc un MENSONGE AVÉRÉ !


+ + + + + + + + + + +

LES DÉNONCIATIONS CALOMNIEUSES
DE EMILIE ROEHM DÉMONTÉES UNE PAR UNE

« On lui a dit qu'elle allait trop vite sur certaines notions, au début elle venait avec nous, ensuite elle ne venait plus trop. C'est le complément de service de M Clabaut. Elle a pu stresser et se sentir en retard. »
Faux !
Ces deux menteuses écrivent n'importe quoi ! Ou plutôt les traces écrites de Monique Béaur sont un festival de mensonge !
En calcul, en multiplication, en soustraction, les élèves de Julie Amadis étaient en avance sur les élèves des deux menteuses ! PAS EN RETARD !
Et si les deux menteuses Dufau et Roehm avaient pu INVENTER que les évaluations avaient montré que les enfants n'avaient pas compris ces concepts... elles se le seraient permis !
A moins que la remplaçante ait tout détruit ! Son témoignage montre qu'elle en était capable ! Un archaïque qui note sur 30... des enfants de 7 ans est …. capable de tout !
Surtout quand ses méthodes archaïques de la préhistoire sont protégées par le Rectorat et l'inspection académique !
«  Mais lors de l'aide aux devoirs le soir avec ses élèves, je me suis rendue compte qu'elle allait trop vite. Elle réfutait les conseils qu'on lui donnait. »
Comme c'est étrange ! Les formules sont tellement vagues qu'on peut y apporter son boire et son manger.
Moi, pour la rentrée 1980, en CM1, je peux affirmer que mes élèves de 9 ans avaient des lacunes concernant l'apprentissage de la retenue en CP.
ET cette dame peut dénigrer une collègue, mais sans donner la moindre précision sur la matière, les concepts etc.....

« LE SOIR AVEC SES ÉLÈVES ».... MENTEUSE ROEHM

De plus, ce que la menteuse Roehm « oublie » de dire, c'est que ce ne sont pas « ses élèves » mais une seule élève... UNE ET UNE SEULE....
Une élève ayant des difficultés en mathématiques depuis des années...
C'est précisément pour cette raison que cette élève va à l'aide aux devoirs...
A partir d'une seule élève, la menteuse Roehm extrapole.

« PAS DE TRACE D'ACTIVITÉS ESTHÉTIQUES »
AVAIT MENTI LE FAUSSAIRE IEN INSPECTEUR BASELY !

« Quand M Basely est venu la voir, elle nous a rendu compte de l'avis de Monsieur Basely sur les progressions et cela allait, mais c'est quand elle a vu le rapport, elle n'a pas compris ce que voulait dire M Basely sur le mot « esthétique » pour parler de l'affichage, je pense qu'elle n'a pas compris les remarques données par l'inspecteur. Mais quand on voit les affichages dans sa classe, moi j'ai compris ce qu'a voulu lui dire l'inspecteur. Mais, elle ne comprend pas ce qu'on lui dit, elle déforme les propos pour se poser en victime, »
Les voix des anges ont du résonner dans la tête du faussaire Basély (celui qui avait dit – mais faut-il le croire – au directeur Clabaut que Julie Amadis méritait 12 et aurait 7 ou 8 comme note)
… faussaire Basély dont j'attends avec impatience la plainte en diffamation !
…. faussaire Basély qui mentait sur les fiches de préparation.... et avait oublié les affichages des dessins dans le couloir, l'exposition Perret, et les marionnettes fabriquées par les enfants...
Mais les dessins dans les couloirs.... les deux menteuses Roehm et Dufau.... elles en ont oublié l'existence...

UNE « MEILLEURE MISE EN VALEUR »
DE TRAVAUX ESTHÉTIQUES... INEXISTANTS !
LA FOLIE GUETTE OLIVIER BASELY !

L'inspecteur Basély s'était servi du fait que les marionnettes faites par les enfants pour le spectacle du 1° trimestre avaient été emportées par les enfants chez eux.....
Il y avait d'ailleurs des photos et des écrits des enfants sur la FABRICATION de ces MARIONNETTES
Plus le fait qu'il aurait « oublié » les maisons de l'exposition Perret au fond de la classe... plus le fait qu'il aurait « oublié » les dessins dans les couloirs..
Un « oubli » étrange.... puisqu'il avait conseillé une MEILLEURE MISE EN VALEUR de ces maisons intégrée dans un projet d'architecture Perret !
Des maisons de pleins de formes différentes fabriquées par les enfants.

POUR NOYER SON CHIEN,
 DIRE QU'IL A LA RAGE

Quand on sait depuis que le directeur Clabaut avait envoyé deux lettres dénonciatrices calomniatrices et diffamatrices contre Julie Amadis et les délégués élus des parents qui l'avaient soutenu dans deux courriers datés du 26 mars, on regardera avec stupéfaction ces propos concernant le conseil d'école du 28 – deux jours plus tard.
« c'était flagrant au conseil d'école, quand on a essayé de lui dire que nous étions là pour la conseiller, elle a dit : « mais alors c'est de ma faute si M Clabaut a des problèmes » Ce n'est pas cela qu'on voulait dire elle détourne tout les propos pour se poser en victime. »
Comme si quelqu'un qui doit payer 31000 euros à un barbouze anti-Gbagbo et qui se garde de raconter ses ennuis à une école d’égoïstes était occupée à « se poser en victime » ?

« ELLE M'A SERRE LA MAIN
C'ÉTAIT COMPLÈTEMENT INATTENDU »
 TÉMOIGNAGE ACCUSATEUR D'EMILIE ROEHM

Mais tout est bon pour cracher sur Julie Amadis !

« Au début du conseil d'école, elle m'a serré la main, c'était complètement inattendu, alors que jusqu'alors elle me disait bonjour, le matin ou un salut quand j'étais en classe. Je me suis demandée ce qu'il lui prenait. »
Le dossier est tellement creux qu'il faut le nourrir de riens !
« Au début, elle venait souvent dans ma classe, elle me disait qu'elle était harcelée par M Deplanque, et qu'on attendait le moindre faux pas pour la faire tomber, M Clabaut a essayé de la conseiller mais tout ce qu'on a pu dire, a été déformé. »
Tout ce que cette dame aura « pu dire » à l'enquêtrice partiale Monique Béaur, cela ne sera pas « déformé ». On voit de quoi le duo des menteuses Roehm-Dufau est capable.
Elle déjeunait à l'extérieur. Un midi elle a du aller distribuer des tracts en février, à la fac, pour la grève. Et quelqu'un de l'université a appelé M Clabaut pour se plaindre ;
N'essayez pas de construire un syndicat dans l'école de cette dame... elle vous dénoncera !
« et ensuite elle a été absente. Elle a été pas mal absente, en fait, et certains parents ont râlé. »
Ceux qui croyaient que le registre d'absence des enseignants était tenu par des gens avec une éthique sont prévenus : En Seine-Maritime, ce sont vos collègues qui vous dénoncent.
« Mais, elle a un bon contact avec les enfants, »
Tiens donc...... voici la vérité qui passe...... ça ne va pas durer longtemps !

PAS ASSEZ DE PETITS CAHIERS
UNE ERREUR DE COMMANDE
 FAITE PAR LE DIRECTEUR CLABAUT
DONT AVAIT PARLE UN TEMOIN
 DES SEPTEMBRE 2013

Il devait être trop difficile d'aller mentir sur ce sujet-là !
Il faut donc cracher autour !
« après chacun sa pédagogie, elle laissait beaucoup de liberté aux enfants dans la classe. Ainsi, on fait les commandes au début d'année de cahiers, mais les enfants de sa classe pouvaient se servir librement, et le stock est épuisé. » »
Les étourderies des commandes de juin faites par les anciens de Valmy concernant des erreurs de cahiers (beaucoup trop de commandes de grands cahiers et trop peu de petits cahiers : dès septembre, c'est l'assistante d'éducation qui avait prévenu Julie Amadis de cette erreur de commande.

Si le « stock est épuisé » c'est la faute du directeur en tant que directeur (qui n'a jamais livré la commande de septembre) et la faute de l'enseignant de juin..qui a mal passé ses commandes.... C'est le directeur lui-même . Julie Amadis arrivée en septembre a subi les conséquences d'erreurs passées.

Mais, les fautes de l'"équipe soudée" des menteurs de Valmy (sauf 2) ne sont jamais l'objet d'enquête !
Ils sont des voyous protégés par des voyous !
PAS UN SEUL DE CES VOYOUS NE POURRA AVOIR CONTACT AVEC DES ENFANTS APRÈS LA RÉVOLUTION.... APRÈS QU'ILS AURONT PURGE LES PEINES DE PRISON AUXQUELLES ILS SERONT CONDAMNES !
FAUX EN ÉCRITURES, DÉNONCIATIONS CALOMNIEUSES, VIOLENCES A ENFANTS, COMPLICITÉ DE VIOLENCES A ENFANTS, MENACES ETC ETC ETC....





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire