Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 14 avril 2010

RETRAITES : A bas le capitalisme ! A bas la classe formoise ! Non aux vacances de la formoisie !




par Yanick Toutain

14/4/2010



16:15



Les répétants corrompus de la classe formoise, les mangeurs de miettes du salariat veulent des vacances éternelles : Les 35 heures, les 5 semaines de congés payés, les club méditerranée colonialistes avec une main d'œuvre sous la botte des généraux d'Algérie, du fils du dealer Hassan II ou du dictateur de Carthage, ce paradis formois a détruit l'humanité.
Le 13° mois de miettes impérialistes a cassé la gentillesse, a cassé l'empathie des salariés.

TOUS DES HENRIQUE ?

Quand 3 millions de bébés africains meurent chaque année, les salariés français, en rang derrière le clown stalino-menchevik Besancenot réclament …. 1500 euros pour tous.
Quand les Chinois, abandonnés par les syndicats français, par les travailleurs français doivent contribuer au «miracle » stalino-capitaliste pour 20 centimes de l'heure, pour un euro les 5 heures, les salariés français veulent « Toujours plus  !»

Cette génération de quinquagénaires qui ont trahi leurs enfants, les idéaux des années 60-70 et l'humanité souffrante arrive à la retraite. Une « belle » vie d'abjection, de trahisons, de renoncements, d'exploitation du Tiers Monde.

Le mépris des clients des bagnes colonialistes que sont tous les Club Méditerranée n'est que du racisme objectif : se faire servir par quelqu'un qui est payé 10 fois moins que soi est digne du racisme du petit Henrique, le jeune esclavagiste de la « Case de l'Oncle Tom ».
L'inconscience de la valeur réelle du café éthiopien, du pétrole congolais, de l'uranium nigérien, du cacao ivoirien, du bauxite guinéen, de l'huile de palme camerounaise de la part de ces égoïstes qui veulent consommer 2000 euros par mois, 3000 euros par mois, est la succession abjecte du comportement inhumain du père du petit barbare Henrique.

DES COMPORTEMENTS DE BARBARES

Ils voulaient les vacances, ils voulaient glander après la 35° heure, il voulaient les vacances pour aller buller aux tropiques avec leurs esclaves à 100 euros par mois, ils voulaient la santé et la jeunesse éternelle. Ils veulent maintenant transformer la jeunesse en larbin.

Quand la bourgeoisie veut faire exploser la barrière des 60 ans, la bourgeoisie barbare a 100 % raison. Ces immondes formois qui, depuis 40 ans ont vécu sur le dos des travailleurs africains et des travailleurs chinois veulent maintenant faire travailler la jeunesse pour leurs vacances de fainéants.
Ils veulent partir glander à 60 ans, ils veulent vivre jusqu'à 90 ans et ils veulent donc faire travailler la jeunesse et nos cousins du Sud pendant 30 ans. Pendant leurs vacances de fainéants !

Cela ne leur a pas suffi de se trahir eux-mêmes, cela ne leur a pas suffi de trahir leur propre jeunesse, de trahir leurs propres idéaux, de se laisser envahir – pendant 40 ans – par leur pathologie consumériste, cela ne leur a pas suffi de mettre dans le ciel un COUVERCLE CARBONE apocalyptique, ils veulent maintenant transformer la jeunesse en esclave de leurs privilèges, ils veulent ajouter la jeunesse au groupe des esclaves du Sud.

TRAVAILLER DE 7 A 107 ANS, JOUER !

Nous voulons travailler jusqu'à 107 ans, nous voulons une belle vie, nous voulons une belle vie pendant laquelle nous n'aurons consommé que 1000 euros par mois, nous voulons une belle vie dans laquelle nous aurons appris à investir dès l'age de la lecture, dès nos 7 ans. Nous voulons une belle vie d'INNOVANTS, nous voulons une vie de créateurs, d'inventeurs, de découvreurs. Nous voulons une vie utile dans laquelle nous n'exploiterons pas – comme l'ont fait nos parents – nos cousins africains, nos cousins chinois. Nous voulons une vie d'humains responsables dans laquelle nos choix professionnels seront libres.

A BAS LE CAPITALISME !

Nous renverserons le système capitaliste, nous fermerons les Bourses et rendrons libre le travail : seule la réputation – chacun son blog – sera le critère contraignant. La carotte sera abolie : tous les humains recevront 1000 euros par mois à partir de 14 ans, et 500 euros avant. Et recevront 1000 euros pas mois jusqu'à 107 ans (ou plus !)
Nous renverserons le capitalisme pour en finir avec le travail corrompu, avec le salariat corrompu, avec l'exploitation du Tiers-Monde, pour en finir avec le vol des droits d'auteur ancestraux.
Rémi Karcher qui veut « exterminer les mauvais vendeurs » est la digne larbin de ses maitres bourgeois. La Poste redeviendra un service public, un service utile. Toutes les entreprises deviendront des services publics, utiles.
La fin de la pathologie consumériste formoise, la fin du salariat corrompu accompagneront la chute de la classe capitaliste et de sa pathologie consumériste bourgeoise. Les belles-sœurs des Ben Laden, les bourgeoises de Washington ou de Pékin cesseront de faire les putes-consommatrices dans les boutiques de luxe de Paris ou de Ryad. Les clients michetons du capitalisme bigot n'auront plus de proies à consommer : toutes les prostitutions seront abolies sur Terre !

La fin du capitalisme sera la fin de la consommation de luxe, autant la fin du luxe bourgeois que du luxe formois.

A BAS L'IMPÉRIALISME, A BAS LES RETRAITES, A BAS LES 35 HEURES,
A BAS LES HEURES DE SALARIAT CORROMPU

Les profs payés 500 euros par mois (sous le titre de « assistants pédagogiques ») ne sont qu'un petit aperçu du plan de l'impérialisme : les bourgeois – et leurs complices de la formoisie et de l'innovoisie – ont pour projet de transformer en esclaves une partie de la jeunesse des pays impérialistes. Leur projet final est de verser des salaires chinois en France : 1 euro les 5 heures comme pour les mingong de Chine.
Les propositions faites aux futures chômeurs de France d'aller travailler au Maroc ou dans les Pays de l'Est pour 100 euros par mois ne sont que les prélégomènes de la politique bourgeoise.

La révolution abolira les retraites : quelle retraite veut prendre un innovant ? Cesser d'innover ? La révolution abolira les horaires de travail : est-il possible d'arrêter de faire des découvertes à la 36° heure ! La révolution abolira les vacances : Est-il possible de cesser de créer 5 semaines par an ? De ne pas inventer les « jours de fête » ?

La corruption des travailleurs des pays impérialistes a complètement chamboulé toutes les valeurs. Les combats de nos arrière-grands-parents anarcho-syndicalistes ou bolchéviques ont été pourri par les staliniens, les sociaux-démocrates, les faux-trotskystes, les faux anarchistes. Ils ont transformé une résistance contre l'exploitation en une exigence de l'exploitation des Africains.

Tous les Besancenot, les Krivine, les Sabado, les Laguiller, les Chivardi, les Mélenchon, les Buffet, les Duflot, les Aubry ne sont que des agents formois impérialistes : leur rôle fut, est et sera un rôle d'oppression et d'exploitation du Tiers Monde.
Certains sont membres des partis colonialistes de la formoisie : PS, PC, Verts. D'autres sont membres des partis « pare-feu » de la bourgeoisie : lancer des simulacres de luttes formoises pour mieux saboter la révolution. Faux trotskystes NPA-PT-LO ou faux anarchistes CNT-FA-clowns autonomes de toutes sortes.

Il n'est pas étonnant que ces partis viennent crier « Nos retraites ! » « Nos retraites ! » Ils ne font que révéler le fait que ce sont des vieillards qui dirigent réellement ces partis. Derrière les « jeune Besancenot », derrière les « jeune Duflot », ce sont des vieillards séniles qui dirigent réellement ces organisations.

Les jeunes savent qu'ils travailleront toute leur vie. Le choix est autre.
Soit ils travailleront – toute leur vie - sous la contrainte, sous la botte néo-fasciste capitaliste pour 500 euros par mois, pour 100 euros par mois et 60 heures par semaine.
En regardant les cyclistes Cohn-Bendit passer en rigolant, avec un grand sourire d'exploiteur corrompu abject.
Soit ils travailleront toute leur vie en innovants, en membres de la strate innovante, après avoir renversé le capitalisme, expulsé la classe bourgeoise, la classe formoise et la classe innovoise.

Le reste n'est que farce, rideau de fumée, idéologie fumeuse et propagande médiatique pour gogos naïfs ou hypocrites.




16/04/2010 J'ai déposé sur Rue89 un commentaire et l'intégralité de ce texte.



Humain sur Terre | 17H31 | 16/04/2010 | Permalien
Je vais commencer par remercier le modérateur qui est intervenu pour que ne soit pas réitérée la censure absurde dont j'ai été victime quant à moncommentaire d'hier.
Je dois de plus remercier 110 riverains (sur 139 lecteurs).
En effet, ma protestation et le nouvel envoi du message qui venait d'être censuré ont valu à mon blog Révolisation actu 110 visites en provenance de Rue89.
Pour répondre au sujet du jour, je pense que quelques riverains trouveront intérêt au texte que j'ai écrit avant-hier MERCREDI 14 AVRIL 2010
RETRAITES : A bas le capitalisme ! A bas la classe formoise ! Non aux vacances de la formoisie !

Les leaders de la formoisie tel Jean-Luc Mélenchon
Quant à Jean-Luc Mélenchon, président du Parti de gauche, il estime qu'il s'agit d'une « grotesque campagne d'affolement » et que « dire que l'on calcule pour 2050, c'est comme si on affirmait qu'en 1970 on aurait pu prévoir l'état de la société en 2010 ».
.... sont aussi irresponsables en 2010 que l'étaient leurs alliés de 1970 qui préparaient la barbarie nucléaire au nom du réalisme.
==
Pour notre part, nous ne VOULONS PAS DE RETRAITE !!!
extrait :
==
Nous voulons travailler jusqu'à 107 ans, nous voulons une belle vie, nous voulons une belle vie pendant laquelle nous n'aurons consommé que 1000 euros par mois, nous voulons une belle vie dans laquelle nous aurons appris à investir dès l'age de la lecture, dès nos 7 ans. Nous voulons une belle vie d'INNOVANTS, nous voulons une vie de créateurs, d'inventeurs, de découvreurs. Nous voulons une vie utile dans laquelle nous n'exploiterons pas – comme l'ont fait nos parents – nos cousins africains, nos cousins chinois. Nous voulons une vie d'humains responsables dans laquelle nos choix professionnels seront libres.
A BAS LE CAPITALISME !
Nous renverserons le système capitaliste, nous fermerons les Bourses et rendrons libre le travail : seule la réputation – chacun son blog – sera le critère contraignant. La carotte sera abolie ...
==
Il est vrai que la partie corrompue de la strate des répétants, cette classe formoise de la Terre du Nord veut pouvoir buller, fainéanter tout en prétendant défendre les prétendus acquis obtenus par les combats de nos grands-parents quand ceux-là n'étaient pas encore les exploiteurs de nos cousins du Sud.
==

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire