Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

vendredi 2 avril 2010

sur rue89 : Des charlatans nuisibles, escrocs dispendieux qui freinent la science depuis un siècle : CERN et les charlatans relativistes


Humain sur Terre | 22H11 | 02/04/2010 | Permalien




Ces chercheurs là sont des nuisibles.
Ils sont la partie émergée d'une secte qui freine le progrès scientifique depuis 1905 et 1927.
Leur "credo" est : la description d'un train qui avance sur des rails est strictement équivalente à celle de la gare qui avance en s'écartant du train.
"Tout est relatif" est leur leitmotiv !
Ils font un véritable bourrage de crâne à l'encontre des nouvelles générations.
Leur crédo leur fait dire que "description héliocentrique" mettant le Soleil au centre de la révolution annuelle de la Terre est strictement égale à "description géocentrique" mettant la Terre au centre d'une "révolution annuelle" du Soleil qui ferait le tour de la Terre en un an.
Quand je cite Einstein en démontant son imposture, aucun sectateur n'a jamais le courage de relever le gant pour tenter de défendre leur gourou.
Einstein La Relativité chapitre 1
http://monsyte.blogspot.com/2009/02/la-relativite-par-albert-einstein.ht...
Einstein La Relativité chapitre 2
http://monsyte.blogspot.com/2009/02/la-relativite-par-albert-einstein_27...
Einstein La Relativité chapitre 3
http://monsyte.blogspot.com/2009/02/avant-premiere-la-vache-voit.html
http://monsyte.blogspot.com/2009/03/la-relativite-par-albert-einstein.ht...
Einstein La Relativité chapitre 7
http://monsyte.blogspot.com/2008/10/une-analyse-critique-de-labsurde.htm...
Le lecteur honnête remarquera que je suis le seul à donner intégralement le contenu de la bible "La relativité" écrit par Einstein. Le minable prétexte des "droits d'auteur" les dispense de permettre aux curieux de vérifier les élucubrations de l'observateur immortel des "étoiles fixes" !
Mais cette imposture, cette boutique basée sur le trucage des données (Sobral et Principe) de 1919 par Eddington, le trucage des données de 4 pendules de 1971, "expériences truqués" par des truqueurs professionnels permet à suffisamment de sectateurs de se goberger pour que le mensonge perdure.
Ils insultent sur Wikipédia leurs contradicteurs. Ils menacent même (cf Denis Feldman menaçant claudeh5 un contributeur critique récemment
http://209.85.229.132/search?q=cache:zoqIH3A8HlYJ:fr.wikipedia.org/wiki/...
citation des menaces de Denis Feldmann à l'encontre de Claudeh5 :
==
"C'est seulement une prophétie ; à mon humble avis, tu vas te faire bientôt virer des articles de physique...--Dfeldmann (d) 28 février 2010 à 19:24 (CET)
)"
==
J'avais déjà démonté l'escroquerie géante de ce manège géant et dispendieux :
JEUDI 11 SEPTEMBRE 2008
http://1.bp.blogspot.com/_m4DrhVCmhqs/SMkwsniPqvI/AAAAAAAAAI4/JSHI3L0O14...
LHC : 99,9999991 % de la vitesse de la lumière ou le manège des charlatans.
==
ABSTRACT : Jouet de crétins, jouet d'ignares, le large collisionneur de hadron est - parait-il ! - immobile.
Comment faire une expérience révolutionnaire dans leur tunnel imbécile en utilisant simplement des miroirs
- en prouvant l'idiotie de la conception isotropique de l'univers
- et en découvrant notre vitesse objective (absolue)
Cet article fait suite à LHC 4 questions 4 réponses
http://monsyte.blogspot.com/2008/09/lhc-4-questions-4-rponses.html
Les ignares de la relativité triomphante sont dans une impasse.
On n'ose pas utiliser le mot "impasse théorique".
Ils sont dans une impasse médiatique : Ils ne parviennent toujours pas à réaliser la synthèse qu'ils prétendent être leur Graal : l'unification de la mécanique quantique du fasciste Heisenberg (et du farfelu Bohr) et de la relativité inventée (librement) par le cerveau délirant de leur héros Albert Einstein.
Comme ils ont le pouvoir, ils ont donc construit un jouet.
Un jouet à 3,9 milliards d'euros.
Leur jouet doit leur permettre de résoudre 4 énigmes - disent-ils.
LE MANÈGE IMMOBILE DES CRÉTINS RELATIVISTES
Mais pour ce faire, ils ont donc construit un manège immobile de 27 kilomètres de diamètre*.
Dans ce manège, les particules (protons et ions de plomb) vont tourner à une vitesse phénoménale - disent-ils.
Le "journaliste" "scientifique" du journal Libération n'a donc pas hésité à écrire (10/9/2008) :
"99,9999991 % de la vitesse de la lumière.
C'est la vitesse des protons du LHC. De quoi faire 11 000 fois par seconde le tour des 27 km de la machine (enterrée à 100 m sous terre). Soit environ 1 milliard de km/heure."
Ce faisant, il est dans la plus parfaite orthodoxie; il se situe dans le droit fil des raisonnements imbéciles des responsables de ce jouet coûteux et inutile.
Il aurait donc pu écrire tout aussi bien : les protons se déplaceront à la vitesse de 299792,4553 kilomètres par seconde.
Ou encore : les protons auront une vitesse inférieure à la vitesse de la lumière de 0,0000009 %
Ou encore : les protons parcourront 2,7 mètres (à la seconde) de moins que la lumière.
LA VITESSE DE LA LUMIÈRE
Elle est officiellement - et les orthodoxes ignares comme les vrais scientifiques sont d'accord sur ce point - de 299 792 458 mètres par seconde.
Et ces charlatans s'imaginent que leurs protons vont tourner dans leur "petit" manège à une vitesse régulière quasiment égale à celle de la lumière (un milliardième plus petite)
J'ai déjà en 2006 publié une critique complète du chapitre 7 du livre "La relativité" de Albert Einstein.
Le lecteur matérialiste (et donc scientifique) pourra s'y rapporter avec profit.
Pour l'heure, observons - dans le texte - ce à quoi croit le crétin relativiste du genre de celui qui vient nous vendre -médiatiquement - "son" LHC.
"On trouve difficilement en Physique une loi plus simple que celle de la propagation de la lumière dans le vide. Tout écolier sait ou croit savoir que la lumière se propage en ligne droite avec une vitesse de 300 000 km/s.
Nous savons en tout cas avec une grande exactitude que cette vitesse est la même pour toutes les couleurs;
car s'il n'en était pas ainsi, le minimum d'émission d'une étoile fixe ne s'observerait pas simultanément pour les différentes couleurs au moment où elle est éclipsée par son compagnon obscur.
Par une considération analogue, se rattachant aux observations faites sur les étoiles doubles, l'astronome hollandais De Sitter a pu montrer que la vitesse de propagation de la lumière ne peut pas dépendre de la vitesse avec laquelle se meut la source lumineuse.
La supposition que cette vitesse de propagation dépend de la direction " dans l'espace " est en soi improbable.
Bref, admettons que c'est avec raison que notre écolier accepte la loi simple de la propagation de la lumière avec une vitesse constante c (dans le vide).
Qui croirait que cette loi simple a jeté le physicien consciencieux et réfléchi dans les plus grandes difficultés.
Voici comment elles ont surgi.
Le phénomène de la propagation de la lumière doit naturellement, comme tout autre phénomène, être rapporté à un corps de référence rigide (système de coordonnées). (Etc etc ....)
LA VITESSE DE LA LUMIÈRE DANS LE VIDE
Il est donc parfaitement clair que cette vitesse de la lumière est une vitesse DANS LE VIDE.
Et ce fait matériel, les crétins relativistes sont bel et bien obligés - dans certaines circonstances - de l'admettre nettement.
Par exemple, la lumière du Soleil a 150 millions de kilomètres à parcourir pour nous parvenir (Un 60ème de plus en juillet, à l'aphélie, et un 60ème de moins en janvier, au périhélie.).
Pour parcourir cette distance, elle va donc mettre (approximativement) 500 secondes (environ 8 minutes).
De la même façon - et nous sommes d'accord- , la vitesse qui est celle du Soleil n'aura pas d'influence sur ce délai de 500 secondes, elle n'aura pas d'influence sur la vitesse de la lumière, sur la vitesse des photons parcourant l'écart entre le Soleil et nous.
UNE LAMPE DE POCHE DANS LE LHC
Si donc, je me rends dans le tunnel circulaire du LHC et que j'allume une lampe de poche, que va-t-il se passer.
Elle va éclairer les murs.
C'est à dire : ma lampe de poche va émettre des photons.
Ces photons expulsés de ma lampe suite à la mise en incandescence du filament vont quitter ma lampe et éclairer les murs.
A quelle vitesse ?
LA VITESSE DES PHOTONS DANS LE LHC
C'est là que le crétin relativiste quitte le monde de la science et rejoint la cohorte imbécile des solipsistes honteux.
Le crétin relativistes CROIT que les photons vont quitter la lampe de poche en s'éloignant de celle-ci à la vitesse de 299 792 458 mètres par seconde.
Le crétin relativiste a écrit au-dessus que c'est DANS LE VIDE que la lumière a cette vitesse mais - au diable l'intelligence ! - son égocentrisme hérité de son enfance perturbée va lui faire imaginer que cette vitesse (c = 299 792 458 m/s) est AUSSI la vitesse à laquelle les photons vont s'écarter de son appareil émetteur.
Il va avoir le culot (on verra cela plus bas) de prétendre qu'il aurait des PREUVES de la validité de son raisonnement.
LE MATÉRIALISTE NEWTONIEN*
Les scientifique, lui, sait que la lumière se déplace DANS LE VIDE à la vitesse c.
Il sait que cette vitesse est une vitesse PAR RAPPORT AU VIDE.
Il sait donc, à la suite de Isaac Newton, que cette vitesse de la lumière est une VITESSE ABSOLUE et non une vitesse relative.
Le matérialiste sait, par ailleurs que le CERN se déplace, que le LHC se déplace, que toute la région de Genève se déplace.
Il sait qu'il y a un déplacement lié à la rotation de la Terre sur elle-même, il sait qu'il y a un déplacement global de la Terre par rapport au Soleil.
Il sait que la Terre va se placer chaque année, DEVANT le Soleil, puis qu'elle va ralentir pour se placer, six mois plus tard, DERRIÈRE le Soleil.
Il sait que ces déplacements ont lieu à une vitesse supplémentaire de 30 kilomètres par seconde de plus (ACCÉLÉRATION) ou de moins (RALENTISSEMENT) - à un cosinus (d'inclinaison) près
ACCÉLÉRATIONS ET RALENTISSEMENTS : les déplacement relatifs des corps orbitant
Le matérialiste sait que ces déplacements de la Terre RELATIVEMENT au Soleil ne sont pas les seuls.
Il sait que le Soleil a une "vitesse de révolution" dans la Galaxie-Voie Lactée.
Il sait que cette "vitesse" est de 250 kilomètres par seconde.
Cela a donc pour sens le fait que le Soleil accélère et ralentit à l'intérieur de la Galaxie.
Il va passer DEVANT le centre de celle-ci, puis DERRIÈRE le centre de celle-ci.
Le matérialiste est capable d'imaginer un frisbee en mouvement.
UNE VITESSE GALACTIQUE DE 5000 KILOMÈTRES PAR SECONDE.
Le matérialiste sait aussi qu'il est envisageable (dans le cadre de l'hypothèse - de travail - Ain Al Rami ) que la Galaxie elle même se déplace dans le vide à la vitesse de 5000 kilomètres par seconde.
Il sait donc que cette vitesse de la Galaxie aurait comme conséquence le fait que nous nous déplacerions à une vitesse égale à un soixantième de la vitesse de la lumière.
Le matérialiste comprend donc que, dans le cadre de cette hypothèse, nous, la Terre, nous aurions un déplacement absolu soixante fois plus lent que le déplacement des photons libres.
DE RETOUR DANS LE TUNNEL DU LHC avec la lampe de poche
Il est donc facile, maintenant de comprendre ce qui se produira lorsque nous allumerons notre lampe de poche.
A peine un photon va-t-il parcourir une distance de 60 mètres (dans le vide) que le tunnel lui même aura parcouru une distance de UN mètre (soixante fois moins)
Par exemple, en un millionième de seconde, un photon parcourt environ 299,8 mètres.
Mais il le parcourt PAR RAPPORT au vide.
Supposons que nous ayons dirigé le flux lumineux dans la direction de l'étoile Ain Al Rami (notre "cible" absolue provisoire).
Pendant ce délai, le LHC et son couloir aura donc avancé de 5000 kilomètres fois un millionième, soit environ 5 mètres.
De ce fait, le photon - contrairement à ce que CROIENT les crétins relativistes - ne se trouve pas à 300 mètres de la lampe de poche.
Il se trouve à une distance INFÉRIEURE puisque la lampe elle-même a parcouru 5 mètres dans le délai.
La distance lampe-photon ne sera donc que de 295 mètres/
LA CHORALE DE L'IDIOT MICHELSON
Les crétins relativistes viennent nous chanter en chœur, depuis plus d'un siècle que Michelson aurait prouvé le contraire...
Pure charlatanisme, pure escroquerie !
L'idiot Michelson ne savait même pas que le Soleil bougeait ... c'est dire le sérieux de l'imbécile !!!
J'ai démonté récemment cette escroquerie ainsi qu'une expérience jumelle construite par deux idiots - "physiciens" autrichiens Markus Aspelmeyer et Anton Zeilinger.
Leur pseudo expérience - aussi imbécile que celle de Michelson - voulait prouver la "disparition" de la matière !
Sur le forum sci.physics, les imbéciles sont restés étrangement silencieux lorsque j'ai démonté tout le protocole en prouvant que leurs photons "savaient" ce que leurs voisins faisaient simplement parce que la Terre avait un mouvement absolu que les deux idiots n'avaient pas pris en compte !
Pour le matérialiste curieux, nous le laisserons s'interroger sur ce qui se passerait dans le tunnel du LHC si toutes les parois étaient réfléchissantes comme un miroir : Quel serait le trajet de la lumière émise par la lampe de poche ?
Quelle serait, sur la trajectoire des photons, l'effet du déplacement du tunnel à un soixantième de la vitesse de la lumière ?
Le dessin ci-joint indique la conclusion dans le vide.
Inspirez-vous en !
http://1.bp.blogspot.com/_m4DrhVCmhqs/SMkwsniPqvI/AAAAAAAAAI4/JSHI3L0O14...
*Pour tout ce qui suit, le contradicteur de mauvaise fois n'aura qu'à imaginer que le manège du CERN se trouverait à plat, au pole Nord (en négligeant, naturellement, l'inclinaison de 26 degrés de la Terre sur l'écliptique). Et d'imaginer que la translation absolue de la Terre (et du Soleil) a lieu par un vecteur coplanaire à l'écliptique, dans une direction proche de celle du Sagittaire, à droite du Bloc (trou) Noir qui est au centre de la Voie Lactée.
Si cela ne suffit pas à refaire fonctionner son cerveau correctement, la seule thérapie possible est une lecture complète et annotée du point de vue gnoséologique du Matérialisme et empiriocriticisme de VI Lénine.
* le matérialiste est newtonien : il applique les découvertes de Isaac Newton.
Il est aussi newtoniste : il combat pour faire connaître les véritables thèses, les véritables textes de Newton que les charlatans relativistes cherchent à cacher.
==
Le lecteur honnête lira avec intérêt la preuve qu'il serait possible de prouver la thèse de Newton concernant les vitesses objectives, les vitesses absolues.
lundi 22 mars 2010
COMMENT CONNAÎTRE NOTRE VITESSE ABSOLUE ? Une méthode simplissime pour comprendre et pour calculer ce que sont les vitesses objectives qui sont la base de l'enseignement de Isaac Newton.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire