Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 5 février 2015

Les terroristes MNLA de la DGSE, Sarkozy & Hollande subissent une défaite par le GATIA à Tabrichat (auto-défense populaire au Mali Groupe d’autodéfense touareg Imghad et alliés)

82 CRIMES DES MILICES TERRORISTES
DE HOLLANDE-SARKOZY-DGSE
Aguel Hoc 24 janvie' 2012

présentation Yanick Toutain
REVACTU
5/2/15


82 CRIMES DES MILICES TERRORISTES
DE HOLLANDE-SARKOZY-DGSE
Aguel Hoc 24 janvie' 2012
Les milices terroristes de Hollande en Afrique :

"le MNLA est protégé par la DGSE "

Le MNLA sont les terroristes qui ont attaqué Ménaka le 17 janvier 2012 et massacré 82 militaires maliens à Aguel Hoc le 24 janvier. Leurs complices étaient Iyad Ag Ghali et ses égorgeurs islamofascistes de Ansar Eddine.
Un crime dont les responsables sont le Qatar, Sarkozy, la DGSE, Blaise Compaoré et le président du Mali. ATT qui coordonnait l'attaque avec un Thuraya téléphone satellite .
(Il s'est fait intercepté en flagrant délit le 20 janvier 2012 par le capitaine Sékou Traoré-  qui le paya de sa vie.
82 CRIMES DES MILICES TERRORISTES
DE HOLLANDE-SARKOZY-DGSE
Aguel Hoc 24 janvie' 2012

MARDI 18 DÉCEMBRE 2012


Hollande avait ensuite bloqué les armes de l'armée malienne pour faciliter le travail.
C'est donc logiquement que Hollande, le donneur d'ordre du terrorisme en Afrique revint au Nord-Mali en accompagnant ses pantins du MNLA, les assassins de Aguel Hoc.
Depuis janvier 2013, ces criminels multiplient menaces et agressions.
82 CRIMES DES MILICES TERRORISTES
DE HOLLANDE-SARKOZY-DGSE
Aguel Hoc 24 janvie' 2012
Le MNLA, un allié gênant
"Les diplomates ont du mal à digérer les reproches des militaires : si Kidal pose problème, disent-ils, c'est parce que le MNLA est protégé par la DGSE . "Les services secrets ont besoin de ces Touaregs parce qu'ils ont des liens avec les preneurs d'otages", lâche un responsable français. Pour la chasse aux djihadistes aussi, ils sont utiles, du moins le croit-on. A ce sujet, Jean-Yves Le Drian reconnaît que les Français "se coordonnent" avec le groupe touareg dans la guerre contre Aqmi. En vérité, "entre le MNLA et la France, il y a un deal historique : parce que c'était une force laïque qui a pour ennemis les terroristes islamistes, la DGSE les aide depuis dix ans", admet un haut responsable français, confirmant ce que "le Nouvel Observateur" avait révélé il y a un an.
A Bamako, la mise sous protection française du MNLA agace. On reproche aux "libérateurs" de s'être alliés à ces rebelles considérés comme responsables de la crise. Une attitude jugée d'autant plus incohérente que, selon un officielmalien, "le MNLA a vendu à la France plus de beurre qu'il n'avait de lait". De fait, au Quai-d'Orsay, on reconnaît qu'"ils ont été moins utiles qu'on ne l'avait espéré", notamment pour préparer l'assaut dans l'Amettetaï." 
Sarah Halifa-Legrand et Vincent Jauvert Nouvel Obs  MALI. Les secrets d'une guerre éclair

Avec un laxisme de l'ONU qui est complice de Serval-Barkhane MNLA Ansardine.
Ce dernier a pu recruter avec les 20 millions d'euros versés par Hollande en octobre 2013.
Et, ce mois-ci c'est la MINUSMA qui tue des Maliens pour satisfaire à la folie criminelle de la Franceàfric et des inventeurs de l'Azawad raciste de la DGSE

MARDI 27 JANVIER 2015


"MINUSMA VS peuple malien" 5 morts aujourd'hui un article du 21 décembre 2012 "ONU-MISMA VS peuple malien : Après Abidjan, c'est Bamako. La 4° guerre contre l'Afrique est commencée"

par Yanick Toutain

REVACTU
27/1/15


"Encore une fois les populations de Gao ont marché ce matin pour protester contre le projet d’accord de zone de sécurité temporaire que la Minusma veut signer avec les groupes armés de la coordination autour de Tabankort.
La marche a quitté aux environs de 10h la place de l’indépendance de Gao pour le super camp de la Minusma vers l’aéroport. Malheureusement les troupes rwandaises ne l’ont pas fait dans la dentelle.
Gao le 26 janvier contre les troupes
 d'occupation criminelles MINUSMA
Elles ont tiré sur les manifestants faisant 5 morts et 5 blessés graves. Les blessés sont présentement à l’hôpital et selon des sources, certains sont dans le coma. Présentement la situation reste toujours tendue dans la cité des Askia."
Affaire à suivre.
Abdoulaye Diakité
SourceMalijet
Mais les populations maliennes se sont organisées :





Tabankort : Le Gatia a brisé hier le siège du MNLA et de ses alliés

Par  35 réactions  



Bilan donné par le Gatia à Tabrichat

  
Selon le secrétaire général adjoint du Groupe d’autodéfense touareg Imghad et alliés (Gatia), Haballa Ag Hamzatta, le bilan des affrontements meurtriers de ce mercredi 4 février 2015 entre la plateforme et les séparatistes touaregs du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) a été un très lourd côté des sécessionnistes alors qu’aucune perte n’a été enregistrée chez les loyalistes.
(image utilisée juste a titre d`illustration)(image utilisée juste a titre d`illustration)
Les combats ont commencé dans les environs de Tabrichat ce matin vers 4 heures et se sont poursuivis jusqu’à midi. A en croire notre interlocuteur, les combattants de la plateforme ont infligé de lourdes pertes à l’adversaire puisqu’ils ont fait 4 prisonniers, détruit 2 véhicules et récupéré 3 autres avant d’abattre une dizaine de combattants MNLA. Haballa Ag Hamzatta d’ajouter que les séparatistes ont été chassés de toutes les positions qu’ils occupaient dans les alentours de Tabankort et Tabrichat.
En tout, le MNLA a été délogé d’au moins 6 de ses positions et ses combattants, dans un sauve qui peut, ont tous fui vers Kidal. Mais rien ne prouve qu’ils ne seront pas poursuivis jusque là-bas puisqu’à en croire le secrétaire général adjoint du Gatia, Inchach Allah, Kidal sera le second objectif si la communauté internationale ne s’y mêle pas notamment la fameuse Minusma dont la totale partialité est incarnée par un certain Thibaut, un chef militaire à la mission onusienne et signataire du controversé accord de ‘’zone temporaire de sécurité’’ avec les séparatistes du MNLA.
Il faut souligner que depuis les incidents de Gao de la semaine dernière où il y a eu 3 morts, les groupes d’autodéfense n’ont plus confiance à la Minusma.
Abdoulaye Diakité

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire