Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

lundi 9 février 2015

septembre 2012 : CEDEAO au Mali : Leur cible n’est pas le Qatar et ses pantins islamofascistes, leur cible c’est Sanogo et le peuple malien ! Les bandits Franceàfric veulent occuper Bamako ! CEDEAODEGAGE ! (un article B-Revactu du 25 septembre 2012)




CEDEAO au Mali : Leur cible n’est pas le Qatar et ses pantins islamofascistes, leur cible c’est Sanogo et le peuple malien ! Les bandits Franceàfric veulent occuper Bamako ! CEDEAODEGAGE !


Un commentaire (non validé après plus d’une heure d’attente) par Yanick Toutain sur le site MaliWeb
@Le Rock
Noyé dans la masse des oncle Tom et des faux profils d’Africains fabriqués par des mercenaires télématiques de la DGSE, cela fait plaisir de lire UN VRAI MALIEN, pas un larbin de l’Occident qui mange dans l’assiette du paysan en recevant les miettes que son maitre Franceàfric lui accorde pour prix de ses flagorneries..
Vu de France, il est EVIDENT qu’ils font au Mali le même traitement qu’à la Guinée Conakry….
Au lieu de la provocation et du complot du stade, le Mali a eu droit aux milices de psychopathes faux musulmans téléguidées par le patron du PSG, le sarkozyste hollandiste émir du Qatar….
Au lieu de rompre les relations diplomatiques avec le vrai chef des bigots, au lieu de dénoncer le Qatar à l’ONU, c’est Sanogo qui est devenu la CIBLE AVOUEE des BANDITS CEDEAO !!!
Quels hypocrites !! Un club de criminels, d’assassins !!!
Tous des larbins de la France coupables de TROIS MILLIONS DE MORTS PAR AN victimes d’un génocide sanitaire….
Je vous suggère la lecture de mon article d’hier
http://brevactu.com/2012/09/24/attaque-militaire-franceafric-contre-le-mali-demain-ce-sera-lattaque-contre-le-peuple-burkinabe-1510comporedegage/
Attaque militaire Franceàfric contre le Mali. Demain ce sera l’attaque contre le peuple burkinabé ! #1510CompaoréDEGAGE !
http://brevactu.com/
Il décortique pour quelles raisons l’INVASION DU MALI PAR LES BANDITS CEDEAO serait une CATASTROPHE REGIONALE pour les peuples voisins ! A commencer par les COUSINS DU BURKINA FASO, à l’approche du 25° anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara….

Mon commentaire répondait à un lecteur de l’excellent article de paru sur MaliWeb

Intervention de la Cedeao : Pourquoi Sanogo hésite

25 septembre 2012 Rubrique: Armée
L’intervention armée de  la CEDEAO pour libérer le nord du Mali pose problème dans l’armée malienne. Après le coup de sang de son porte-parole Bakary Mariko, qui s’opposait à toute venue des troupes de la CEDEAO, le capitaine Sanogo lui-même s’est voulu assez rassurant:  sans rejeter le principe de l’intervention de la CEDEAO, il l’a cantonnée aux seuls cas où l’armée aurait besoin d’aide. Depuis lundi dernier, il semble que l’armée ait finalement  mis de l’eau dans son vin et admis que les troupes de la CEDEAO utilisent Bamako comme base stratégique. On aura compris toutefois que cette concession de l’armée n’a été faite que du bout des lèvres…
En fait, l’arrivée des troupes de la CEDEAO comporte des dangers pour le capitaine Sanogo et ses hommes.
Le premier, c’est qu’ils n’ont aucune chance de garder le contrôle des opérations militaires alors que leur but est, au contraire, de diriger la guerre et de réduire la CEDEAO à un soutien logistique et aérien.
Le second danger, c’est que la troupe de la CEDEAO, qui sera probablement dirigée par un général nigérian et financée par les puissances occidentales, n’aura recours, pour faire la guerre, qu’à des officiers maliens hautement qualifiés; or ces officiers se rencontrent, en général, parmi  les colonels et généraux ayant gagné leurs galons sous Alpha ou ATT et dont, par conséquent, se méfie le capitaine Sanogo.
Troisième danger pour le chef du CNRDRE: une fois les régions du nord reconquises, les chefs d’Etat de la CEDEAO pourraient vouloir dicter leur loi politique au Mali. Or ces chefs d’Etat, qui ne sont que des porte-parole de l’ONU et de l’Occident, veulent un retour total de l’armée malienne dans les casernes, la dissolution du CNRDRE et la transmission de la réalité du pouvoir au président civil. Chacun sait que quoique président et Premier ministre en titre, Dioncounda et Cheick Modibo Diarra subissent la loi de l’armée; d’ailleurs, même après la future élection présidentielle, la réalité du pouvoir n’échappera pas à l’armée qui n’a quitté officiellement Koulouba que pour mieux l’occuper…en douce. Et si, à la faveur de la présence de ses troupes au Mali, la CEDEAO décidait d’imposer ses vues politiques par la force ? L’armée malienne pourrait-elle lui résister ?
Enfin, une victoire militaire de la CEDEAO au nord donnera l’occasion à ses chefs d’Etat d’imposer au Mali un schéma de règlement politique qui pourrait aller jusqu’au fédéralisme. On sait que le MNLA (mouvement séparatiste) a été créé de toutes pièces par Paris et équipé par la Mauritanie pour lutter contre AQMI et moyennant la promesse d’une large autonomie du noerd-Mali; on sait aussi que c’est avec la bénédiction française que Blaise Compaoré a sauvé de la mort le chef du MNLA, Bilal Ag Chérif, afin, le moment venu, de l’imposer comme interlocuteur du gouvernement malien. En somme, les connexions entre la France, le Burkina, la Mauritanie et le MNLA sont telles que la CEDEAO pourrait, après la victoire militaire, imposer au Mali un Accord qui, au lieu d’éteindre pour de bon la rébellion, ne ferait que l’étouffer pour un court laps de temps.
C’est en raison de tous ces périls que Sanogo voulait les armes de la CEDEAO mais pas les soldats. Malheureusement pour lui, le Mali, dont l’armée se trouve en piteux état, n’est plus à même de faire prévaloir sa volonté.
Tiékorobani

Et l’interlocuteur à qui je répondais avait écrit ce commentaire

LE ROCK 10 commentaires 25 septembre 2012 – 12:14
Belle analyse, enfin des journalistes Maliens digne de ce nom. Je suis surtout d’accord avec ta phrase: »on sait aussi que c’est avec la bénédiction française que Blaise Compaoré a sauvé de la mort le chef du MNLA, Bilal Ag Chérif, afin, le moment venu, de l’imposer comme interlocuteur du gouvernement malien ».

Hier, sous un autre article, un édito signé Chahana Takiou, j’avais posé un commentaire

Cousin Chahana Takiou
Votre analyse fait écho à la mienne.
Cependant, les manœuvres réelles des bandits de la Franceàfric ne sont pas assez mises en lumière : l’assassin Compaoré du grand Thomas Sankara n’est qu’un élément du complot.
Le Canard Enchainé de France, en révélant le financement de Ançar Eddine par le très sarkozyste émir du Qatar a mis le projecteur permettant de dévider toute la pelote.
Quand , par ailleurs, les néosankaristes, les yeux rivés sur le calendrier à la date du 15 octobre, construisent une passerelle conceptuelle entre cette date et les psychopathes ignares pantins des banquiers pratiquant les sept abominations et exigeant de pratiquer une « charia » dans laquelle les banques et la Riba sont devenus les héros de l’Islam, tout cela permet d’aboutir à une conclusion :
Le Toumba du Mali est en route, dans les bagages de la CEDEAO, pour assassiner Amadou Sanogo !
Pour le Moussadadisiser !!!
MAIS…. cela n’est qu’un élément du plan : la clé, c’est la fuite de Compaoré en 2011, la clé c’est la révolution #1510CompaoréDEGAGE qui empêche le criminel de dormir !
Et tout ce cirque – dont les victimes des psychopathes ont les mains coupées – ne vise pas seulement à OCCUPER BAMAKO, il vise à PRÉPARER UNE ATTAQUE IMPERIALISTE CONTRE LE PEUPLE BURKINABE !
C’est le sens de mon article du 24.
Attaque militaire Franceàfric contre le Mali. Demain ce sera l’attaque contre le peuple burkinabé ! #1510CompaoréDEGAGE !
http://brevactu.com/2012/09/24/attaque-militaire-franceafric-contre-le-mali-demain-ce-sera-lattaque-contre-le-peuple-burkinabe-1510comporedegage/
ET LA REPONSE URGENTE, c’est le PEUPLE DE BAMAKO DEFILANT DANS LES RUES… 100 FOIS, 1000 FOIS PLUS NOMBREUX QUE LE 18, au cri de CEDEAODEGAGE QATARDEGAGE ANCAREDDINEDEGAGE FRANCEçFRICDEGAGE
La Terre est notre patrie
Nous vaincrons

NOTES ET COMPLEMENTS
L’article d’hier contenait un DOSSIER COMPLET sur toute cette affaire

Attaque militaire Franceàfric contre le Mali. Demain ce sera l’attaque contre le peuple burkinabé ! #1510CompaoréDEGAGE !

VENDREDI 22 JUIN 2012

LES DEUX PANTINS DE LA #FRANCEÀFRIC #QATARÀFRIC EN NÉGOCIATION : ANÇAR EDDINE ET BLAISE COMPAORÉ, UN ARTICLE DE EL WATAN

Au moment où  nous venons d’apprendre que le criminel Blaise Compaoré a accordé une base militaire aux esclavagistes de l’USAfric, on découvre que c’est une véritable tournée internationale de propagation de la Charia des islamo-fascistes que mène le groupe Ançar Eddine : Ouagadougou, Alger, le Qatar… La #Franceàfric et l’USAfric ont véritablement décidé de pourrir l’Afrique et de soumettre les peuples à la bottes de leurs nouveaux Ben Laden africains.
Yanick Toutain
lire sur Wikipédia : Insurrection malienne de 2012

SUR LA GUINEE LIRE

vendredi 4 décembre 2009


GUINÉE URGENCE : ARMEMENT DU PEUPLE ET DÉLÉGATION GÉNÉRALE. IL FAUT ANNULER LES ÉLECTIONS !

dimanche 13 décembre 2009

vendredi 30 octobre 2009


SUR ABIDJANTALK : LES PREMIÈRES PREUVES DU COMPLOT DE LA FRANCE-À-FRIC CONTRE LA GUINÉE. LES COMPLOTEURS HERVÉ MORIN ET MOUCTAR DIALLO,LE 27 AOÛT 2009 

jeudi 30 juin 2011

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire