Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 19 août 2014

#LePlusNouvelObs: Brandão a agressé un adulte, Najat Vallaud-Belkacem agresse des enfants (article 222-13)

Cette image provient d'une page de propagande en faveur
des agressions d'enfants 

(réprimées par l'article 222-13 du Code Pénal)
par Yanick Toutain


UNE MINISTRE DES SPORTS ET DE LA JEUNESSE QUI MONTRE L'EXEMPLE
"Oui, j'ai déjà donné une fessée [à l'un de mes enfants]. Et à chaque fois, je l'ai regretté. (Najat Vallaud-Belkacem interview par Jean-Jacques Bourdin mercredi 21/5/14) (cf RevActu)

"Le Point.fr - Publié le 18/08/2014 à 16:21 - Modifié le 18/08/2014 à 19:25

Football : Bastia "condamne sans ambiguïté" le coup de tête de Brandão

Le club se montre sévère sur le comportement de son attaquant, mais estime que des joueurs "n'ont eu de cesse d'insulter et de provoquer leurs adversaires"."

Puisque la ministre Belkacem donne son avis sur la violence de Brandão, il faudra demander à Brandão ce qu'il pense des violences commises par la ministre sur ses propres enfants.
"LES FAITS SONT RÉITÉRÉS"
(a dit Najat Vallaud Belkacem en août 2014 au sujet du footballeur)
 "A CHAQUE FOIS JE L'AI REGRETTÉ" (avouait Najat Vallaud Belkacem mai 2014 quant à ses propres agressions)
« Le PSG demande des sanctions exemplaires, et je le comprends, réagit Najat Vallaud-Belkacem, la ministre des Sports. La violence n'a pas sa place dans les stades et est d'autant plus inexcusable que les faits sont réitérés. Il revient maintenant à la commission de discipline d'examiner ce cas et de prendre les sanctions qui s'imposent. » 
Voilà ce que le Parisien écrivait hier. En "oubliant" les agressions commises par cette même ministre contre deux enfants de cinq ans.
Personne n'a relevé que c'est une agresseuse qui vient donner des leçons de morale : frapper ses propres enfants, c'est risquer 5 ans de prison !
"Wikipédia Fessée : L'article 222-13 du Code Pénal  (qui condamne notamment les auteurs de violences sur mineurs de quinze ans, et plus sévèrement lorsque l'auteur est un ascendant) est sensée protéger tout citoyen contre toute violence. " (MERCREDI 21 MAI 2014 La ministre Najat Vallaud-Belkacem qui donne des fessées à ses enfants de 5 ans milite pour empêcher une loi interdisant ces actes barbares !!)
L'hypocrisie des médias est sans limite !

Le footballeur adulte Brandão a donné un coup de tête au footballeur adulte Thiago Motta..
La ministre adulte Najat Vallaud-Belkacem a donné des fessées à deux enfants de 5 ans.

Le footballeur a tapé à la suite d'insultes racistes contre les Corses.
La ministre a tapé pour des motifs dont elle n'a pas avoué le contenu.

Le footballeur a été filmé par des caméras de surveillance.
La ministre a suivi les conseils de la page « Comment agresser son enfant sans être puni » et a donné des fessées à ses jumeaux de cinq ans à son domicile.

Le coup du footballeur scandalise l'opinion publique et son employeur va sans doute le licencier.
Les coups portés par la ministre ont l'entier soutien de la ministre de la Justice Taubira, du ministre de l'Education Benoit Hamon, du ministre de l'Intérieur Cazeneuve, du premier Ministre Manuel Valls, du président de la République François Hollande.
PERSÉCUTION D'UNE TÉMOIN DE VIOLENCES A ENFANTS EN 2008

Pire encore : Najat Vallaud-Belkacem avec ses complices agresseurs d'enfants et ceux qui les soutiennent persécute une activiste abolitionniste. Cette institutrice professeur des écoles vient de subit une exclusion pour 2 ans. Suite à la dénonciation de deux cas de violences à enfants en 2008, elle avait perdu son emploi d'auxiliaire. Après un passage dans le privé (avec l'agrément du rectorat de Rouen qui avait couvert auparavant ceux qui l'avaient traitée de menteuse), elle était revenue par la grande porte en réussissant haut la main le difficile concours de professeur des écoles. Devenue titulaire, l'inspecteur d'académie, avec la complicité des syndicats, l'avait nommé sur le secteur de son persécuteur de 2008. Celui-ci, avec « des amis de 20 ans » construisit une provocation. Il fallait que Julie Amadis aille s'excuser auprès de son persécuteur de 2008, l'inspecteur Patrick Deplanque.
Tous les documents de cette persécution sont publiés sur le blog L"Havrais Vérité. Un blog poursuivi par 7 personnes : les protecteurs des agresseurs et probablement l'un des agresseurs lui-même.
Mais tous ces gens ont le soutien du procureur lui-même. Un procureur signalé par le procureur du roi belge pour .... agression en garde à vue !
 Et donc, l'étape suivante de persécution de la témoin était donc de procéder à son interpellation manu militari !
Yanick Toutain @YanickToutain · 1 h

LIRE AUSSI

SAMEDI 16 AOÛT 2014

Comment inclure les claques et la fessée dans l'éducation d'une femme (un article dont il faut d'urgence lire l'original)

 
 
"si vous châtiez votre femme tout en restant aimant et juste,
vous ne devriez pas vous préoccuper des témoins
 et de ce qu'ils pourraient penser."  (étape 2)
un article présenté (et un peu modifié
 pour des raisons pédagogiques)
par Yanick Toutain
"Etape 6 D'abord, calmez-vous.
Si vous êtes en colère, n'essayez pas
 de donner une correction à votre femme.
 Dites-lui que vous allez y réfléchir
 un certain temps et donnez-vous
 le temps de vous calmer
pour ensuite réévaluer la situation."
 
illustration provenant du texte original
prohibant l'utilisation d'accessoires
pour la fessée.
  "Etape 10 Donnez-lui un avertissement.
 Si vous pensez ne pas avoir
 été assez clair dans un premier temps,
 vous pourriez vous expliquer,
mais ne donnez pas un avertissement après l'autre
et vous attendre à ce que la femme soit conciliante.
Elles savent toujours comment faire pour vous avoir à l'usure
une fois que vous avez cédé.
 La femme doit parfaitement comprendre
 qu'il n'y aura qu'un avertissement, un point c'est tout.
 Si vous procédez ainsi, elles obéiront après le premier avertissement
et si vous leur donnez dix avertissements,
elles ne vous prendront probablement jamais au sérieux".
(...) vous devez vraiment faire très attention
 quand vous corrigez votre femme ;
soyez juste, soyez clair et assurez-vous
 de bien comprendre ce qui se passe ;
vous ne devriez pas changer d'avis
une fois que vous avez décrété : « cette fessée, tu l'as bien méritée ».

Voici une version à peine modifiée (seuls deux mots ont été modifiés) du texte original. Ce texte est tel qu'il aurait pu circuler dans les années 50-60.... si Internet avait existé
Les signatures du texte original sont les suivantes : "Modifiée par WikiHow Traduction, Chmuller, Team FR et 1 autre
"
AVERTISSEMENT : LES AUTEURS DE L'ARTICLE ORIGINEL ET CEUX QUI DIFFUSERAIENT DE TELS CONSEILS SONT ET SERONT PASSIBLES DE POURSUITE PENALES. L'article 222-13 ne restera pas longtemps un objet de musée pour juges poussiéreux rampant sur (pour et avec) des parquets barbares !


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire