Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 12 août 2014

Le Havre Francis Nachbar, un procureur agresseur délinquant. Après l'institutrice anti-violence Julie Amadis arrêtée dans un café pour un commentaire sur YouTube, c'est maintenant le client d'un magasin de jouet qui meurt dans sa cellule en garde à vue. Ce procureur avait été signalé par le procureur du roi belge Cédric Visart de Bocarne au procureur général de Reims en tant qu'agresseur de témoins.

Le procureur de la République Francis Nachbar
est un agresseur qui protège des agresseurs

par Yanick Toutain

Le 29 juillet, une institutrice a été arrêtée dans un café sur ordre du procureur Nachbar par la "brigade anti-criminalité" du Havre. (les policiers dirent "article 78. Vous devez nous suivre. Nous ne connaissons pas la raison de l'interpellation")
Sous la menace de violences, l'enseignante fut contrainte de suivre les policiers. (ainsi que l'auteur de ce blog)
Motif. Une plainte en diffamation d'un inspecteur de l'Education Nationale pour un commentaire sur YouTube. Le commentaire expliquait que cet inspecteur harcèle l'institutrice depuis 2008 et protège (au moins) trois agresseurs d'enfants.
Le blogueur anti-claques, anti-fessées (moi) - est poursuivi par 7 personnes pour des cas d'agressions d'enfants dans les écoles du Havre).
(Les 7 personnes sont des agresseurs, des complices ou des amis des agresseurs d'enfants).
10 jours plus tard, le 7 aout, un père de famille meurt en garde-à-vue. Il venait de rapporter un jouet défectueux dans un magasin près du Havre. Le magasin Joué-Club refusant de prendre sa réclamation en considération, la direction de ce magasin avaient appelé la police pour qu'elle procède à son arrestation.
Surveiller les baigneurs est une tâche
 de la police utile socialement. Harceler
les témoins de violences à enfants et
protéger les agresseurs ne l'est pas.
Le procureur Nachbar du Havre - la ville où se produisent ces scandales - est très connu en Belgique : le procureur du roi (belge) Cédric Visart de Bocarmé avait fait un signalement sur le procureur (français) auprès du procureur général de Reims (en France). Signalement pour agression de témoin. La procédure fut classée sans suite.
Le procureur Nachbar a pour technique de faire avouer (des fautes imaginaires) en tapant sur la tête en garde-à-vue.
Personne ne croira les conclusions des enquêtes concernant le mort en garde à vue tant que les autres agresseurs n'auront pas - eux-aussi - été placés en état d'arrestation : procureur Nachbar, enseignants agresseurs d'enfants.
Personne ne croira aux conclusions de l'enquête sur la mort de cet acheteur d'un jouet tant que les témoins de violences au Havre n'aura pas été mis sous la protection d'une justice honnête.
Personne ne croira en la parole d'aucun juge ni n'aucun policier tant qu'un appel à témoigner n'aura pas été fait sur la ville du Havre. L'auteur de cet article a eu connaissance de plus de 10 agressions commises dans des écoles du Havre. Et l'Etat voyou est occupé à terroriser les témoins de violences.

Autoportrait de l'auteur sur
 la plage du Havre près du
 poste de secours de la police
Après avoir été frappée par le procureur Nachbar derrière la tête, la témoin "avoua" avoir vu un crime qui n'avait jamais eu lieu. Telle fut la scène ahurissante à laquelle assista un policier belge (en stage en France). C'est bien plus tard que la justice trouva les preuves que la témoin avait "avoué" crime inexistant en espérant que Nachbar cesse de la frapper.
Ce procureur qui agresse les témoins fut récompensé pour ses exploits par le président Sarkozy.
La légion d'honneur d'abord, puis une nomination dans un des plus grands ports de France : Le Havre
C'est dans cette ville que le comportement de délinquant du procureur Nachbar - un procureur qui se moque des lois - put se révéler à grande échelle.
Les flics havrais qui tapaient depuis des années (la justice c'est nous qui la faisons), les enseignants agresseurs d'enfants avaient trouvé un protecteur.
La voyoucratie qui dirige la France était tellement contente de lui que Hollande (l'aile gauche du sarkhollandisme) laissa en place ce procureur sarkozyste.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire