Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

samedi 16 août 2014

Quand Thomas Hofnung critique le fait que "Pour Laurent Gbagbo, la vie est un complot"


par Yanick Toutain


Commentaire sur Libé sous

08 JUILLET 2014

Je suis hilare et atterré !
Hilare de voir comment votre rhétorique, Thomas Hofnung est en total contradiction avec .... elle-même.
Vos phrases se télescopent elles-mêmes
JE CITE
VERSION 1
"Pour la rigueur et l’exactitude des faits, on repassera. En fait d’analyse François Mattéi se contente de relier entre eux des faits épars, de citer des bouts d’articles ou de discours, et d’extrapoler sans apporter la moindre preuve de ce qu’il avance. Mais tel n’est visiblement pas son souci. Le livre ne cherche pas à établir les faits, il fait office de cri d’indignation. Ce n’est pas la vérité qui compte, contrairement ce que promet son titre, mais celle de Laurent Gbagbo. Le reste n’est que littérature, et manipulation qu’il s’agit coûte que coûte de démonter. Pas de place pour la contradiction sous la plume de François Mattéi, (..) 
JE CITE
VERSION 2
" Dommage, car il y a effectivement beaucoup à dire, avec le recul du temps, sur la façon dont les résultats de la présidentielle ivoirienne ont été proclamés par un président de la Commission électorale indépendante sous la forte pression de Paris et Washington, sur le rôle des Nations unies qui ont certifié ces résultats par-dessus le Conseil constitutionnel. Ou sur la gestion de la crise par la France: l’ancienne puissance coloniale a fini par intervenir militairement pour ouvrir la voie aux chefs rebelles, les mêmes qui avaient terrorisé la population de la moitié Nord du pays durant des années et qui sont soupçonnés de crimes de guerre durant la crise de 2011, sans avoir été inquiétés jusqu’à présent par la Cour pénale internationale (CPI)."
Votre "avec le recul du temps" est extraordinairement révélateur !
Le seul effet du "recul du temps" n'est pas de révéler le nombre de putschistes du 16 décembre 2010 : ils étaient 100 "camouflés" par 300 civils à tenter de prendre d'assaut la RTI !
Dès le lendemain, les images montraient leurs kalachnikovs et leurs lance-roquette. Et l'on voyait le discours prononcé par Soro pour exciter ces agresseurs quelque jours avant.
Comme on voyait sur les images les sbires de l'ONUCI aider les putschistes à faire démarrer leurs véhicules.
Le seul effet du "recul du temps" n'est pas de révéler que des dizaines de PV truqués zéro voix Gbagbo circulaient .... on le savait dès le mois de décembre.
Comme on connaissait les tirs de l'ONU contre les civils à Abidjan le 29 décembre....

Le seul effet du "recul du temps" n'est pas de montrer la volonté de Jean-Marie Bourry flic barbouze français de renverser le président légitime mais de montrer que ses manoeuvres fascistes sont de plus en plus visibles sous le soleil d'internet !
Sauf que...... Thomas Hofnung.... vous respectez toujours le même silence complice sur le déroulement des événements !
Mais alors ?
pourquoi écrire
"il y a effectivement beaucoup à dire, avec le recul du temps"
Tout simplement le fait que l'audience des #FreeGbagbo augmente de mois en mois !!!

Ce qui change c'est la défaite de la propagande franceàfric...
Les activistes africains ont vu, au Mali, la même magouille recommencer..... au lieu de IB, Soro et Ouattara, on a vu MNLA et Ansar Eddine..... puis en Centrafrique, rebelote..... mais au lieu des armes de Compaoré, du fric du Qatar, c'est la Tchad qui, sur Libé, apparu comme le fournisseur du matériel militaire des putschistes.....

Mais ce qui ne change pas.... c'est votre silence sur Jean-Marie Bourry
Celui qui avec ses complices juges voyous m'a fait condamner à lui payer 31000 euros pour UN article du  janvier 2011 bénéficie toujours de votre OMERTAfric !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire