Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

lundi 29 avril 2013

Anselme Sinandaré enterré, des jeunes réclament la lumière sur la mort de Douti Sinanlengue

arton731-e3cc9-d1855.jpg
V.G, Savanes (Telegramme228)  source Peuples Observateurs
Ce jeudi a été inhumé à Dapaong le jeune martyr, Anselme Sinandaré, tué par balle lors des manifestations violentes des élèves il y a une dizaine de jours. Si ce dernier a été inhumé, la question que d’aucuns se posent est de savoir si l’on saura la vérité sur les circonstances de la mort d’un second élève, en la personne de Douti Sinanlengue. C’est l’impatience totale que l’on pouvait voir dans la réaction des populations. Les rues du canton de Tambonga avaient été envahies dimanche dernier par les jeunes dudit canton. Des pneus brûlés, barricades dressées ça et là par des jeunes qui voudraient se faire entendre et réclamaient la lumière sur les causes du décès d’un des leurs.
Selon le responsable à la jeunesse rencontré par notre correspondant dans les Savanes,
« après la mort de notre ami et frère (Douti Sinanlengue, ndlr), le chef de canton de Tambonga était, avec le Préfet, allé voir la famille et ont dit que l’auteur du meurtre du petit garçon (Anselme, ndlr) est arrêté et gardé à la prison, et donc celui qui a tué le petit frère sera aussi arrêté et va subir les mêmes sorts. La déclaration du procureur le soir ne nous a pas rassurés alors que nous attendions la lumière sur le décès du petit frère. D’abord, il nous a expliqué que des fois, si l’on saute, il peut y avoir déchirure des intestins. C’est là nous avons conclu que lui aussi soutient le Procureur. Et c’est ce qui nous a décidés à manifester. Nous disons que si les autorités ne font pas la lumière sur cette affaire, tout ira mal. Et de plus qu’ils cessent les intimidations et les tentatives de corruption. Nous ne voulons plus d’argent ».
Selon une source proche de la famille de Douti Sinanlengue, une enveloppe serait proposée aux parents qui auraient refusé. Les populations attendent cette lumière et pour les autorités togolaises, l’heure est à la vérité pour que justice soit faite.
Après toutes les polémiques, Anselme Sinandaré a été conduit dans sa dernière demeure ce jeudi. Qu’en serait-il de Douti Sinanlengue ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire