Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

lundi 15 avril 2013

Ils tuent des jeunes de 6° qui veulent sortir l'Afrique de l'esclavage: Anselme Signadaré Gouyano 12 ans, collégien de 6° mort en manifestant pour une Afrique libre (HollandeGATE au Togo) un article par Yanick Toutain sur Mediapartblog

Anselme Signadaré Gouyano 12 ans, collégien de 6° mort en manifestant pour une Afrique libre (HollandeGATE au Togo)

La Gestapo-Franceàfric Hollande-Canfin-Fabius-LeDrian-Gnassingbé-FAT
assassine deux collégiens de 12 et 14 ans

539935_378456015602696_1663037202_n.jpg

En juin 2012, les bandits qui dirigent la France et commandent l'armée d'occupation de l'Afrique martyr accusaient les Togolais.
"Nous condamnons toutes les violences ainsi que leur instrumentalisation". (Diplomatie.gouv Togo – Manifestations (15 juin 2012))
Ces gredins Franceàfric accusaient les Togolais de protester contre les violences commises par leur pantin Gnassingbé, le fils du pantin Eyadéma mis en place par De Gaulle, en remerciement du crime qu'il avait commis en janvier 1963 : assassiner le premier président élu d'Afrique : Sylvanu Olympio.
Celui-ci avait eu le tort de tenter de sortir le Togo du franc CFA ! De Gaulle répondit en l'assassinant !
Nul doute que les gredins fascistes qui dirigent la France vont à nouveau accuser les Togolais d'instrumentaliser la mort des deux jeunes.
koaci.com – Au quatrième jour de la grève des travailleurs relayée par les élèves, on annonce deux morts et d’importantes casses à Dapaong.

La grève entamée par la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) pour revendiquer de meilleures rémunérations et relayée par les élèves vient d’enregistrer au moins deux martyrs. Il s’agit d’une jeune fille de 14 ans et de Signadaré Anselme, âgé de seulement 12 ans. Le jeune collégien qui aurait reçu une déflagration d’une grenade serait ensuite ensanglanté par un caillou qu’il a reçut en plein visage de la part d’un élément des forces de sécurité.
TOGO:PHOTOS CHOQUANTES DE L'ELEVE ASSASSINEPAR BALLES PAR LES FORCES ARMEES TOGOLAISES A DAPAONG
PHOTOS CHOQUANTES DE L'ELEVE ASSASSINEPAR BALLES PAR LES FORCES ARMEES TOGOLAISES A DAPAONG

TIRE DANS LE DOS. ! (Blog  : Le blog de peuples.observateurs2010.over-blog.com )



73177_124726377722555_769360668_n.jpg
72888_124726544389205_1669693948_n.jpg

Cela fait plus d'une année que les Togolais tentent de chasser cette dictature sanguinaire ! Cela fait plus de un année (cf infra les images) que le peuple togolais continue, malgré la répression, malgré les agressions au domicile des leaders réformistes, malgré les matraquages violents des milices supplétives du régime, cela fait plus de une année que Hollande et ses sbires continuent à soutenir le régime fasciste !

Aghu sur Koaci nous donne les derniers évenements de ce qu'il faut bien appeler la REVOLUTION TOGOLAISE 2012-2013
En effet, suite à la mesure gouvernementale de fermeture des établissements scolaires, intervenue tardivement dans la soirée du dimanche 14 avril, les élèves ont envahi les rues à Lomé comme dans certaines villes de l’intérieur pour réclamer les cours. Selon le Gouvernement, la décision de fermer les écoles visaient à s’assurer du retour au calme avant la reprise des cours dans les établissements publics comme privés.
Pour protester contre la position des enseignants en grève de considérer comme effectués, les cours pendant les jours du mouvement social, les élèves ont démarré des manifestations. Ils ont durant les trois premiers jours fortement perturbé la circulation notamment à Lomé et Dapaong dans la région septentrionale. Le décès du jeune collégien a fait dégénérer la situation. Le poste de police a été incendié de même que la voiture du maire de la ville.

Des militaires du camp Niprouma ont été déployés en renfort aux forces de sécurité qui ont été vite débordées. Selon des informations recueillies par kaoci.com, les militaires ont fait usage de balle en caoutchouc, mais les manifestants ont réussi à incendier un camion des transports de troupes, utilisé par les militaires. Les échauffourées ont pris fin aux environs de 16 heures, mais la tension était toujours perceptible dans la ville, où des militants du parti de Faure Gnassingbé ont été agressés.

Ce lundi, du fait de manœuvres déployées depuis quatre jours par des tenants du pouvoir pour empêcher la tenue d’une assemblée générale de la STT, la tension est montée d’un cran. Finalement les travailleurs ont décidé d’un sursoir à la grève durant 48 heures. Pour l’instant, le gouvernement qui refuse d’engager des discussions avec les responsables de la STT, a décidé de fermer les écoles. Une mesure qui a contribué à jeter le l’huile sur le feu.

Des milliers d’écoliers en pris d’assaut les rues à Lomé. Ils sont allés vers les ministères en charge des secteurs de l’éducation, sans pourvoir rencontrer les ministres. Pendant ce temps, c’est la désolation dans les centres de santé. Le corps médical a radicalisé le mouvement. A peine le service minimum est assuré. Plusieurs voix s’élèvent pour demander au gouvernement d’entamer des négociations avec la STT.

Aghu
Cela avait commencé de façon débonnaire. Le blog de Togo Vi (récemment créé ici) en donnait les détails.
TOGO : Des milliers de jeunes élèves dans les rues de Lomé pour soutenir leurs enseignants, pour la seconde journée consécutive
11 avril 2013 Par Togo Vi


Des milliers de jeunes élèves dans les rues de Lomé pour soutenir leurs enseignants, pour la seconde journée consécutive
Ces images se passent de commentaires car elles démontrent à suffisance la mal qui mine le Togo.
Faure GNASSINGBE trouve des milliards pour effectuer plusieurs voyages répétés à Rome, mais n'en trouve pas pour augmenter le maigre salaire des fonctionnaires Togolais.
Ces derniers sont, encore une fois, en grève de 72h à l'appel de la Synergie des Travailleurs Togo (STT)

"Nous voulons seulement qu'ils paient les professeurs pour qu'on ait les cours" [11/04/2013]
http://youtu.be/5_c0tcg2wY0
"Nous voulons nos cours"
"Ait pitié de nous"
disent les scolaires à l'endroit des tenants du pouvoir.
Les professeurs sont pour la seconde journée en grève à l'appel de la Synergie des Travailleurs Togolais (STT)

Pour un seul voyage, il dépense plus de 2 milliards, mais rien pour les professeurs [11/04/2013]
http://youtu.be/Gv3UDuylGL4
"Les coffre-forts sont remplis mais les professeurs n'ont rien"
Appréciez la justesse et la profondeur des propos de cette jeunesse sacrifiée pour les besoins d'une minorité qui s'accapare les richesses du Togo.
La réaction du peuple en colère après les deux meurtres est à la mesure de cette tragédie !
IL N'Y A PLUS DE COMMISSARIAT FRANCEàFRIC A DAPAONG
TOGO PHOTOS DAPAONG ZONE CARBONISEE !


521856_378874825560391_259084088_n.jpg



644332_378874958893711_2067636825_n.jpg

483636_378875188893688_1579504920_n.jpg

17313_378876032226937_807790819_n.jpg

532149_378876332226907_1259204067_n.jpg

558044_378876602226880_1634054141_n.jpg
Par PIERRE SACREE
Précédent : TOGO:la conférence du Collectif... Retour à l'accueil

Articles récents

Il y a quelques jours je saluais l'arrivée sur Mediapart de TogoVi le principal diffuseur d'images vidéo du Togo en lutte depuis plus de un an



Togo Vi: Des images vidéos contre la dictature fasciste Franceàfric du Togo ! Un an de mobilisation contre Gnassingbé en images
06 avril 2013 Par Yanick Toutain

Je connais Togo Vi - son animateur - depuis un an. Je le connais sans chercher à le connaître. En dictature on respect les pseudos.
Il est fréquemment réformiste, mais en dictature on fait FRONT COMMUN contre le fascisme. Il me laissait parfois sur Alafia les mêmes droits de sondage en faveur du choix des délégués révocables, puis retournait favoriser Jean-Pierre Fabre, le leader franceàfric de la mobilisation CST.
Le Togo est doublement victime d'une dictature fasciste et d'une formoisie oppositionnelle affligée de crétinisme grave : les élections sont le piège-à-cons éternel des révoltes africaines.
Il faut faire connaitre la répression dont tous les opposants sont victimes :
dimanche 17 juin 2012 Casse et destructions au Togo ! AUTEUR: Ekoué Sagba INSTIGATEUR: Faure Gnassingbé COMPLICE Toute la France à fric .... à commencer par François Hollande qui, plusieurs semaines après son élection, n'a TOUJOURS PAS RETIRE LES TROUPES D'OCCUPATION ESCLAVAGISTE HORS D'AFRIQUE !
41275_110091102378450_1626631_a.jpg
Et l'officier français
Romuald Létondot de lancer :
"Tu sais qui je suis ?
Je suis le conseiller du chef
d'état-major de l'armée de terre.
Tu veux que j'appelle le RCGP
(Régiment des commandos
de la garde présidentielle)
pour foutre un peu d'ordre là-dedans?".
août 2010
colonel (français) Romuald Létondot
menaçant - par un
tutoiement esclavagiste -
Didier Ledoux journaliste togolais

mardi 19 juin 2012 Togo : La Gestapo #Franceàfric de Pascal Canfin et François Hollande défonce sa porte et arrête manu militari l'ancien premier ministre Agbéyomé Kodjo
 agbeyomeKodjo400x300.jpg
par Yanick Toutain
19/6/12 13:45
Togo : La Gestapo #Franceàfric de Pascal Canfin et François Hollande défonce sa porte et arrête manu militari l'ancien premier ministre Agbéyomé Kodjo,
(cf une interview janvier 2011)
La journée commence de bon matin pour la Gestapo #Franceàfric de Pascal Canfin et François Hollande.
A peine nommé et voilà que le ministre de la coopération fasciste colonialiste du développement du compte bancaire des harkis et des profits de Bolloré ... lance ses sbires à l'assaut du peuple togolais.
"Agbéyomé Kodjo @agbeyome_kodjo
LE CAPITAINE AKAKPO ET DES HOMMES EN TENUES ENTRAIN DE RENTRER DE FORCE AU DOMICILE D'AGBEYOME KODJO CE MATIN POUR L'ARRETER"

APRES UNE SEMAINE DE
MOBILISATION POPULAIRE A LOME
Alors qu'une nouvelle journée de mobilisation populaire est prévue à Lomé, c'est à potron minet que Canfin envoie ses troupes arrêter un dangeureux subversif ...
Un formois compradore tout ce qu'il y a de plus tranquille. L'homme qui a géré la plantation esclavagiste de aout 2000 à juin 2002...
Un haut formois compradore ancien Directeur Général du Port Autonome de Lomé .

Il fut même un des larbins de l'assassin Eyadema (père de l'actuel directeur de la plantation Togo).
Ce n'est pas à lui que l'ami qatari de Sarkozy envoie des fonds pour attaquer le Nord du Mali !!!
Avv-LcICIAECWNh.jpg Vieil homme malmené
par la Gestapo Franceàfric
photo Sylvio Combey
Et, pendant que monsieur Canfin - l'hypocrite franceàfricain d'EELV - attend le lever du soleil pour se faire dorer au soleil du Brésil  pour être sur la photo avec les pires gangsters politiques de la planète.... ses troupes fascistes attaquent les dirigeants formois compradores susceptibles de prendre la direction (formoise) de la rebellion.

Mais il faut soutenir Togo Vi. Il faut faire connaitre le CST : en dictature fasciste, les révolutionnaires font aussi connaître les efforts des réformistes.
Il faut faire connaitre toutes les mobilisations dont ils sont les organisateurs depuis un an :
#GnassingbéDÉGAGE Manifestation massive des femmes du Togo dans les rues de Lomé, le 20/9. Les milices GestapoFranceàfric n’ont pas osé rééditer leurs attaques du 15 à Adéwui
Je tente de convaincre Togo Vi et ses amis de prendre - au moins - un abonnement à Médiapart et de systématiquement poser une vidéo dans un article chaque fois que le compte YouTube de Togo vi en reçoit une.
C'est une des fonctions de cette page : leur montrer l'intérêt que chaque membre de la diaspora devienne un blogueur Mediapart.
La révolution n'a rien à craindre des images et des blogs des réformistes : la bêtise fasciste des amis de la France au Togo est telle que la VERITE EST REVOLUTIONNAIRE au Togo.
Ce sont 50 bébés morts par jour au Togo. Le sympathique blogueur Sylvio Combey rappelait avant-hier les chiffres de la mortalité infantile.
Insuffisance d’eau potable : 124 enfants sur mille meurent avant l’âge de cinq ans au Togo
Au Togo, les journalistes sont renversés par des voitures.
Togo, Fabbikouassi’s Blog. "Le journaliste togolais, Frédo Attipou agressé par des individus non identifiés"
Des tentatives crimiinelles. Comme celle dont fut victime le leader étudiant de Kara l'été dernier à Lomé.
Togo : En août, Gnassingbé avec sa #GestapoFranceàfric réprimait : « L’étudiant Kamingh Piabalo de l’UK menacé par la milice de Faure Gnassingbé » (un article par Alain Simouba provenant de liberte-togo.com) Publié le 8 septembre 2012

Ce sont ces activités criminelles de l'ami de la France au Togo qu'il faut d'urgence mettre sous les projecteurs.
Voici, pour ceux qui ne connaissent pas ce pays d'Afrique
Une brève histoire du Togo (1963-2013)
220px-Bundesarchiv_B_145_Bild-F010324-00
par Yanick Toutain 
23/9/12
 Point de départ.... Un abruti imbu de lui-même arrivé à la direction d'un pays esclavagiste en escroquant des militaires encore plus bêtes que lui et des colons restés demeurés croyant ... demeurer en Algérie... envoie un imbécile sergent-chef assassiner un président... Le but est de saboter toute possibilité de monnaie togolaise et d'empêcher, par un crime, que des accords avec l'Allemagne ou la Grande-Bretagne puissent laisser un peu d'oxygène à ce pays...220px-Sylvanus_Olympio.jpg

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire