Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 18 avril 2013

Nous sommes 56% à refuser cette adoption ! Et combien à refuser le trafic international des enfants GPA ? (Code Noir Taubira) un article par Yanick Toutain sur Mediapart-blog

Code Noir Taubira: Nous sommes 56% à refuser cette adoption ! Et combien à refuser le trafic international des enfants GPA ?

 Si l'insémination artificielle et la fécondation in vitro relèvent de la PMA,
ce n'est pas le cas de la GPA qui correspond à
une industrie de "location des ventres" et de commerce d'ovocytes.
La GPA donne la possibilité aux hommes de disposer
du corps des femmes pour satisfaire un "droit à l'enfant"
que nous récusons. Parce que la demande fait l'offre,
la GPA est aussi une question économique,
au centre de toutes les inégalités :
domination des hommes sur les femmes, des riches sur les pauvres,
des pays du Nord sur les pays du Sud.
Comment un gouvernement progressiste pourrait-il cautionner
la création d'un marché des ventres au nom d'un "droit à l'enfant"
qui n'existe pas et qui ne doit pas exister ?
»
une tribune collective (7), signée notamment
d’Yvette Roudy, de Thalia Breton et de Carine Favier,
vamps.jpg

- Dites-moi, M’ame Chazotte, c’est quoi ces PMA et GPA
dont on nous rebat les oreilles ? PMA, c’est
Petite Maison Accueillante, je suppose ?
Une maison de retraite où les vieux ne sont pas
que de la marchandise. Et GPA, c’est quoi ?
Généreux Plan d’Assistance aux vieux ?
Ben ils font des progrès moi je trouve les politiques.
Quand même, la gauche, c’est autre chose…
-Voilà. Vous avez tout compris M’ame Michu.
C’est tout pareil. Bonjour le romantisme, bonjour l’amour…
- Et la GPA, c’est quoi ?
- La GPA, ça veut dire Gestation Pour Autrui.
- Compris. C’est pareil, mais pour les truies.
- Ah ! Ah ! Ah ! C’est beau l’humour naïf, M’ame Michu.
On pourrait dire aussi GPA = Grosses Putes Avides.
Ce sont des femmes avides de pognon qui louent leur ventre.
Les putes, elles, ne louent que leur chatte,
et pour quelques minutes seulement.
Mais les « Gestationneuses Pour Oh ! Truies » louent
carrément leur ventre entier pendant neuf mois,
pour faire un chiard qu’elles refileront à leurs clients,
contre pas mal de thunes.
Au Zétazunis, on peut choisir sur catalogue !

- Mais c’est dégueulasse M’ame Chazotte !
C’est une sordide affaire commerciale !
Et comment qu’ils font ?

- Ben, ils refilent dans l’utérus de la porteuse
un ovocyte de la cliente –
ou d’une autre donneuse qui se fait sortir du bide ses ovules pour les vendre.
Ovocyte fécondé dans des petits tubes en verres
avec le foutre du mari, ou d’un vendeur de foutre si le mec a les œufs clairs !

- Ben ça alors ! Ben ça alors ! De mon temps,
M’ame Chazotte, quand une femme ne pouvait pas
se faire engrosser par son homme,
elle s’arrangeait autrement, discrètement.
Les facteurs, les employés de l’EDF ou du gaz
portaient haut la réputation du Service public,
et les plombiers celui du privé !
- Et ça ne coûtait rien à la Sécu…
- Oui mais, ces femmes qui ne peuvent pas avoir d’enfants,
comme ça elles peuvent profiter des joies de la maternité…

- Egoïstement M’ame Michu. Egoïstement.
Parce qu’elles veulent pour elles les – comme vous dites –
« joies de la maternité ». Sans penser au devenir du gosse à venir.
Elles revendiquent le droit à l’enfant, et pas les droits de l’enfant.
Et puis, vous croyez ,qu’il n’y a pas assez le gosses sur Terre ?
On est déjà entre sept et huit milliards par « les voies naturelles ».
Faut encore en faire d’autres artificiellement ?

J'en ai par dessus la tête de ce lobby hétérophobe et partisan du commerce international des enfants !
(Le cadre théorique et historique est donné dans mon article : RevActu: GPA Thatcher, Pinochet, Elton John, bourgeoisie et innovoisie VS mineurs, Tiers-monde et formoisie britannique    08 avril 2013 Par Yanick Toutain)
La mauvaise foi de ce lobby hétérosexuel est hallucinante.
Cet article est un commentaire développé sous l'article Homophobie: la droite pousse-au-crime 18 avril 2013 | Par Mathieu Magnaudeix et Marine Turchi
Ils n'ont plus que les agressions homophobes des tarés fachoides pour construire le rideau de fumée masquant leurs magouilles juridiques.
Un cadre juridique pour organiser l'importation en France d'enfants achetés dans le Tiers-Monde.
Or, les Français refusent cela.
Même si le lobby le cache désespérément :
Cependant, ils sont désormais 56% à être opposés à l'adoption par des couples homosexuels, selon un sondage CSA pour BFMTV, publié jeudi, contre 48% en décembre. (MétroFrance 4/4/2013))
On voit aujourd'hui que la libération des deux chefs du réseaux esclavagistes Arche de Zoé par des juges pourris au service du trafic international d'enfant est en parfaite synchronisation avec l'adoption de cette loi esclavagiste.
Ce qui se joue est le vote du Code Noir Taubira.

Même les modérés de gauche qui tentent de se faire entendre sont délibérément maintenus dans l'ombre par le lobby hétérosexuel.
Qui connait les prises de position de ces responsables de gauche (colonialiste réformiste) que relate Wikipédia ?
  • Parti communiste et Front de Gauche : le député Patrice Carvalho a fait connaitre son opposition au mariage homosexuel et il est le seul député de gauche à voter contre, en première lecture, l'article 1er du projet de loi, tandis que les cinq députés ultra-marins, comme Bruno Nestor Azérot de la Gauche démocrate et républicaine, ne participent pas à ce scrutin, bien que leur groupe parlementaire leur ait expressément donné la liberté de vote45.
  • Parti socialiste : alors que la position officielle du Parti socialiste est favorable au projet depuis au moins 2007 et constitue la proposition no 31 du candidat François Hollande, certains élus socialistes émettent des réserves sur le projet, voire des oppositions. Alors que le 7 novembre 2012 est adopté en conseil des ministres un projet de loi « ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe », quelques socialistes expriment toujours des réserves personnelles, comme Bernadette Laclais, député-maire de Chambéry46, Bernard Poignant47, Jean-Jacques Rateau, conseiller PS pour les Français de l'étranger48, Gérard Collomb qui y voit le risque de marchandisation des corps49, Lionel Jospin50 et certains catholiques du parti, qui seraient « entre doutes et réticences »51. Au côté de plusieurs élus ultra-marins du groupe socialiste et apparentés de l'Assemblée nationale comme Patrick Lebreton45, le député PS de Charente, Jérôme Lambert, petit-neveu de François Mitterrand, annonce qu'il votera contre le texte final du projet de loi 52.
    En janvier 2013, l'ancienne ministre socialiste Georgina Dufoix se déclare également contre le projet de loi au motif qu'il bouleverse en fait la conception du mariage pour tous les citoyens, détruit la notion de filiation, institue corrélativement un droit à l'enfant et, in fine, introduit la théorie du genre au sein de la société et est la seule ancienne ministre socialiste à manifester le 13 janvier 201353,54. Jean-Pierre Chevènement se prononce également contre le projet de loi, en justifiant : « Avec ce projet de loi, nous brouillons complètement le droit de la filiation. Des couples homosexuels pourront adopter ensemble des enfants. GPA et PMA ne sont pas dans le texte, mais vous savez très bien que c’est une hypocrisie et qu’en réalité tout cela va ensemble, petit à petit, quels que soient les hommes politiques. [...] je pense qu’un enfant a le droit à avoir un père et une mère, ou au moins, l’idée d’un père et l’idée d’une mère »55.

Je viens seulement de découvrir cet article paru sur Médiapart. Il a autant voix au chapitre que le chapelet de pseudos arguments consistants en une liste d'agressions homophobes.
Mariage pour tous : être de gauche et opposé à ce projet de loi
18 janvier 2013 Par N. Chomel

Depuis quelques mois, alors que les français se sont emparés du débat pour ou contre le projet de loi dit du « mariage pour tous », il semble que des frontières artificielles soient tracées par les médiacrates et autres faiseurs de pensée dominante entre une gauche à priori favorable au projet et une droite hostile, entre les « laïcs » et les « croyants », voire entre des citoyens éclairés et les autres crétins et homophobes. Dans ce contexte, est-il possible d’être de gauche (et pas un social-libéral bon teint) tout en s’opposant à une loi proposée par le gouvernement et soutenue par le Front de Gauche ? L’expérience montre vite que non. Et pourtant…
Les leaders de la gauche (de gauche) balayent d’un revers de main les problèmes que peut poser le droit au mariage accordé à des couples de même sexe arguant qu’il s’agit simplement d’appliquer l’égalité des droits à tous les couples. En effet, quel démocrate oserait revendiquer l’inégalité des citoyens devant le droit, et donc la discrimination ? La ficelle est un peu grosse. Les promoteurs de cette loi omettent de souligner, même s’ils le savent bien, que la revendication principale des couples homosexuels (pas tous) n’est pas d’obtenir le même statut fiscal et patrimonial que les couples hétéro, le PACS amélioré le leur accorderait sans difficulté. Le « mariage pour tous » est surtout le cheval de Troie d’une revendication beaucoup plus grave, celle de poser un droit à l’enfant qui se traduirait d’abord par le droit d’adoption, puis par le droit à la procréation médicalement assistée. Or, ce droit à l’enfant s’il était légalisé s’opposerait au droit de l’enfant.
Le philosophe Bertrand Vergely explique cela très bien dans un texte lumineux, « Le mariage gay ou la dictature de la confusion » que je verse au débat. Sur les dix remarques qu’appelle selon lui le projet de loi, j’en relève principalement trois :
  1. Au nom de l’égalité de droit entre les couples nous serions sommés d’admettre une équivalence entre eux. Or le couple formé par un homme et une femme n’est pas équivalent à un couple de femmes ni à un couple d’hommes. Paterner un enfant n’est pas le materner comme voudrait nous laisser croire le qualificatif de « papa poule ». Comme l’écrit très bien Vergely, « obliger un enfant à naître et à grandir dans un couple homosexuel va se confondre avec le fait d’interdire à un enfant de connaître ce qu’est le fait d’avoir un père et une mère ».
  2. Si un couple homosexuel ne peut avoir d’enfant, ce n’est pas le droit qui le lui interdit mais bien la nature qui l’en empêche. En citant le philosophe rappelons que « lorsqu’un couple hétérosexuel adopte un enfant, il le fait pour pallier un problème de stérilité. Lorsqu’un couple homosexuel veut adopter un enfant, il le fait pour contourner une impossibilité. Le registre symbolique n’est pas le même, vouloir contourner une impossibilité à l’aide d’une loi nous situant dans le domaine de la fiction prométhéenne et non plus dans celui de la réalité humaine.» Vouloir contourner les lois de la nature nous pousse à déplacer la limite entre ce qui est possible et ce qui ne l’est pas en oubliant que ce qui n’est pas possible n’est pas forcément souhaitable. C’est ce même dilemme que nous rencontrons avec la production d’OGM, la recherche sur des embryons humains ou le clonage. Vergely rappelle que «Jusqu’à présent, la rationalité de la société repose sur la notion de limite et avec elle sur l’idée que tout n’est pas possible. Tout ne se décrète pas. Tout ne se fabrique pas. Limite positive autant que protectrice, l’idée que tout ne se décrète pas nous préservant de la dictature du Droit et l’idée que tout ne se fabrique pas nous préservant de la dictature de la Science.»
  3. Enfin, si le droit à l’enfant leur était reconnu les couples homosexuels, faute de pouvoir faire des enfants, seraient conduits à se les faire faire ce qui n’est pas pareil ni pour l’enfant ni pour la société toute entière. Citons encore l’auteur qui dit « Quand on fait faire un enfant par un tiers, l’enfant n’est plus une personne, mais un objet voire une marchandise dans un trafic. Témoin le fait de louer le ventre d’une mère porteuse ou les services d’un géniteur ».
Non, le projet de loi dit du mariage pour tous n’est ni « de gauche » ni « humaniste » ni même démocratique puisqu’il s’imposerait sans débat public ni référendum. Il est même d’essence très libérale (et rappelle le slogan « il est interdit d’interdire » de mai 1968) puisqu’il participe de  la volonté capitaliste de tout transformer en marchandises, objets de désirs, jusqu’aux êtres humains eux-mêmes. L’ultralibéralisme des mœurs fait fonction d’idiot utile à l’ultralibéralisme économique. Et le philosophe nous prévient : « Ne croyons pas que l’on va remettre la différence sexuée en voyant en elle une pratique parmi d’autres sans que cela ait des conséquences. N’imaginons pas que des enfants fabriqués, à qui l’on aura volé leur origine, seront sans réactions. Ne pensons pas que la disparition des notions de père et de mère au profit de termes comme parent I ou parent II permettront l’existence d’une humanité plus équilibrée et mieux dans sa peau. ».
En mai 2005, quand la technocratie européenne et les lobby économiques ont voulu nous imposer un traité constitutionnel ultralibéral et antidémocratique, le peuple français s’est mobilisé, a réfléchi puis a dit non. La pensée dominante nous enjoignait de dire oui. Aujourd’hui la même pensée dominante veut que nous acceptions le mariage homosexuel comme d’autres pays d’Europe l’ont fait avant nous. Devons-nous capituler sans débattre ?
Vite un référendum !
Signez la pétition citoyenne à l’attention du Conseil économique, social et environnemental (CESE). Téléchargez  

Il y a 6 jours, je dénonçais ce passage en force de HollandeGATE :
vendredi 12 avril 2013 HollandeGATE se sauve en accélérant l'adoption de la loi organisant les ventes d'enfants du Tiers-Monde Ceci est un commentaire sur Médiapart.
Etant de plus en plus censuré sur ce site PRO-Ouattara, j'ignore combien de temps mon commentaire sera visible là-bas.
Sous l'article

En difficulté, Hollande remet le mariage en selle
12 avril 2013 | Par Mathieu Magnaudeix

Mon commentaire: 
Depuis plusieurs semaines, les opposants au mariage pour tous se radicalisent sous l'influence de groupuscules d'extrême-droite, ce qui inquiète l'Elysée. C'est du grand n'importe quoi !
Ce sont les Français qui se rendent compte que le lobby Bergé veut faire mumuse avec des enfants achetés dans le Tiers Monde à des malheureuses payées 75% du SMIC !!!
Ce sont les Français qui se rendent compte que ce sont les HETEROPHOBES qui refusent la TECHNIQUE FILOCHE et qui refusent le droit de chaque être humain à avoir UN père et UNE mère...
C'est cela la cause de la BASCULE DE L'OPINION sur la question du "mariage" !!!
Christiane Taubira, le 19 avril 2007.Et je suis à GAUCHE DE L'EXTREME-GAUCHE !
La révolution RENDRA aux mères indiennes et ukrainiennes les enfants qu'elles AURONT VENDU !!!
Il se produira la MEME CHOSE que pour les enfants volés de la DICTATURE ARGENTINE !
Car c'est cela qui se passe : un CAMOUFLAGE de LOIS POUR CONSTRUIRE DES CIRCUITS COMMERCIAUX DE VENTES INTERNATIONALES D'ENFANTS !!
Tapez SURROGATE COST et vous aurez les CATALOGUES DE VENTE !!!
Tout le prétendu TOILETTAGE JURIDIQUE est un paravent hypocrite que la CIRCULAIRE a mis sous les projecteurs comme un hypcrite CODENOIRTAUBIRA !!!
Pire que celui de Louis 14 car l'enfant "reconnu" au consulat ne voit pas SA MERE obtenir la nationalité !!!
Contrairement au code de 1685 !
#GPA Pour la mère du Tiers-Monde, le nouveau Code Noir de Christiane Taubira est pire que l'ancien
30 janvier 2013 Par Yanick Toutain
Ce ne sont plus seulement les droits de l'enfant que l'on viole,
mais aussi ceux de la personne humaine.
Car la GPA est une forme de location du corps humain.»
Daniel Fasquelle, professeur de droit
cité par Le Figaro en ligne hier soir
Le nouveau Code Noir de Christiane Taubira est simple à résumer :
le ventre des femmes de Terre du Sud en esclavage
et leurs enfants dénationalisés automatiquement par l'acheteur (YT)

Quant à la montée REVOLUTIONNAIRE ANTICAPITALISTE que ressente les éléments les plus FACHOS à droite.... il n'y a rien de mystérieux !!!
En 1923, HITLER SENTAIT BIEN LA REVOLUTION ANTI-CAPITALISTE MONTER....
C'est le fonctionnement typique des fascistes que de RESSENTIR la MONTEE de la colère du peuple !
Le problème c'est DAVANTAGE le fait que les REVOLUTIONNAIRES SE PLANQUENT ou vont se cacher dans les jupes de Mélenchon que le problème Boutin !!!
L'URGENCE C'est la CONSTRUCTION D'UN GOUVERNEMENT DU PEUPLE FORME DE DELEGUES REVOCABLES et de CHASSER TOUS CES POURRIS !!!
C'est quand la GAUCHE faillit - comme en 1934 avant février - que l'extrême-droite fait un SIMULACRE !!!
Cela dit, ce n'est pas en FAISANT PLAISIR à la Franceàfric et en CENSURANT les révolutionnaires que Mediapart joue le rôle qu'on pourrait considérer être le sien.
Je suis plus censuré en 4 mois qu'en plusieurs années sur Libération.
Il est vrai que Mignard n'est pas leur avocat ! Et que leur avocat n'est pas celui du Pinochet de l'Afrique !!!
Les temps changent !!
Mais ce que HollandeGATE ne comprend pas, c'est que le FRONT COMMUN qui peut se construire entre les progressistes de gauche et les réactionnaires de droite pour empêcher ce TRAFIC INTERNATIONAL D'ENFANT pourrai être précisément l'outil génial pour entrainer une immense majorité de Français à adopter la délégation générale révocable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire