Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 24 juin 2014

Le point de vue de l'hélicoptère doit précéder la découverte des concepts pour trier les informations (néomarxisme, postmarxisme, humanologie)


Portrait of Gertrude Stein by Pablo Picasso, 1906
Je viens de lire la citation donnée par un cousin
le monde a tellement d'informations toute la journée qu'ils perdent leur bon sens. Gertrude Stein

Une citation que Wikipédia donne sous une autre variante
  • "tout le monde obtient tellement l'information toute la journée qu'ils perdent leur bon sens."
Cet article lui répond en prenant.... de la hauteur

Le point de vue de l'hélicoptère
doit précéder la découverte des concepts
 pour trier les informations


Si je vous donne un tas de pièces de tous les pays..... mais en vous donnant en même temps autant de grosses boites que de continent, autant de moyennes boites que de pays et des petites boites à l'intérieur des moyennes pour chaque valeur de pièces.... vous pourrez classer vos pièces...
Si vous regardez une table, puis les 4 pieds et le bois... Si vous regardez les lignes dans le bois, puis les noeuds.... si vous regardez ensuite chaque minuscule variation de teinte de couleur.... etc... etc.... vous perdrez peu à peu de vue la globalité de la table....
Si vous aviez vous cette table au microscope, vous n'auriez pas compris grand chose de son utilité réelle...
Les faits, il faut les classer.
Comme il fallait classer les pièces de monnaie.
Encore faut-il chercher à avoir le "point de vue de l'hélicoptère".
Encore faut-il monter suffisamment haut pour embrasser le paysage.
Mais ce n'est pas fini.
En 1991, j'avais compris que le PIB moyen mondial était de 2000 F de l'époque (200 000 FCFA actuel ou 300€)
J'avais divisé 129 000 milliards de francs par 5,3 milliards d'habitants sur Terre.
J'avais donc compris que mon salaire d'instuteur était un multiple de ce chiffre.
J'avais compris que je consommais près de 3 parts.... à moi tout seul...
Je n'étais donc pas "exploité" comme le prétendaient les archéo-marxistes....
Cette prétendue "exploitation" ne pouvait pas exister pour quelqu'un consommant plus que le PIB moyen mondial....
Mais ce constat "hélicoptère" ne suffisait pas.
Il fallait clarifier les véritables causes en découvrant les concepts.
Ce furent donc deux années de plus pour découvrir le concept de formoisie

formoisie n.
    
(concept du néomarxisme) la 2° classe sociale exploiteuse principale: La bourgeoisie de la formation. Les membres de la formoisie ont le capital humain, reçoivent de hauts salaires (le plus souvent grâce à leurs diplômes) et consomment plus que le PIB moyen mondial. (néologisme 1993 Yanick Toutain) 
(reverso):



Ce fut la première des classes découvertes dans la grille théorique du néomarxisme.
Celui-ci devint ensuite une étape ver la construction du postmarxisme par la découverte de la lutte des strates. Un conflit datant de la fin du Paléolithique et l'apparition de la strate des Parasites. Une strate travaillant depuis des millénaires à détruire les Innovants pour en faire des Répétants obéissants.

COMPLEMENTS

SAMEDI 14 JUIN 2014

Premier dictionnaire d'humanologie V1.1 (les concepts du postmarxisme, un véritable matérialisme historique réfutant les erreurs de Marx et Engels)

Une 2° version de ce dictionnaire d'humanologie, la construction d'un postmarxisme, d'un matérialisme historique débarrassé de la croyance en la valeur-travail.
Ce dictionnaire tente de dépasser les concepts néomarxiste et donc fait suite au

MARDI 25 JANVIER 2011

de 2011

butin ancestral : ensemble des richesses produites grâce à la productivité historique. Il devrait être réparti entre tous les descendants des Innovants. C'est l'usage gratuit et égoïste des Innovations ancestrales qui permet l'existence d'une lutte des classes dans laquelle les classes spoliatrices tentent de s'accaparer la plus grosse part de ce butin. Le rôle parasitique de ces classes est tel que les choix de production eux-mêmes sont sous l'influence de la lutte des strates : Les spoliateurs ne volent pas seulement les choses, ils ont volé en amont le choix de les fabriquer au détriment de la fabrication de choses bien plus utiles.

SAMEDI 18 AVRIL 2009

C'est la formoisie qui a assassiné Trotsky


La classe formoise veut toujours plus.
La bourgeoisie des diplômes, la bourgeoisie du capital humain veut toujours consommer davantage.
Elle sabote les révolutions depuis les sabotages de Bersntein, Noske et autres crapules sociales démocrates.

Elle sabote les révolutions comme elle sabotait la révolution russe sous le déguisement menchévik.
Elle organisa la contre-révolution stalinienne à partir de janveir 1922 pour augmenter au maximum les écarts de salaire.

Mais cette classe d'exploiteurs dont le quartier général - après 1927 - était à Moscou (comme le quartier général de la classe capitaliste est à Langley) , alla jusqu'au crime pour préserver son pouvoir.

Le sabotage de la révolution allemande, le sabotage de la révolution chinoise avortée de 1927 ne lui suffisait pas : il fallut massacrer la totalité du parti bolchévique.

La crainte de l'égalitarisme augmentait les pathologies de Joseph Staline, le grand leader de la formoisie dans des proportions considérables.

Ce fut le fils de la criminelle stalinienne Eustacia María Caridad del Río Hernández
(qui aurait assassiné 20 militants trotskystes espagnols), lui-même agent du NKVD, qui sera chargé du meurtre de Trotsky.
Pour protéger les intérêts de la bourgeoisie de la formation, il fallait empêcher la construction d'une véritable Quatrième Internationale égalitariste. Il fallait empêcher de nouvelles révolutions bolchéviques, il fallait empêcher de nouvelles révolutions égalitaristes.

Biographie Wikipédia

Soutenu dedans Pittsburgh's vieux Allegheny, Pennsylvanie banlieue (annexée près Pittsburgh en 1907), sa famille déplacée à et puis quand elle avait trois ans. Après renvoi presque deux ans après, elle a été instruite dedans , recevant un diplôme deUniversité De Radcliffe dans 1897 a suivi de deux ans à École Médicale De Johns Hopkins.

Portrait de Gertrude Stein près , 1906
En 1902 elle s'est déplacée à pendant la taille de la créativité artistique recueillant dedans . De 1903 à 1912 elle a vécu dedans avec son Lion de frère, qui est devenu un critique accompli d'art. Stein, a , a rencontré son toute la vie compagnon Alice B. Toklas en 1907 ; Alice s'est déplacée dedans avec le Lion et le Gertrude en 1909. Pendant son vie entière, Stein a été soutenu par un stipend des affaires de son Michael de frère.
Elle et son frère ont compilé une des premières collections de . Elle a possédé les premiers travaux de (qui est allé bien à un ami et a peint son portrait), , André Derain plus d'autres jeunes peintres.
Quand l'Angleterre a déclaré la guerre sur l'Allemagne dedans , Stein et Toklas visitaient avec en Angleterre. Ils sont revenus à la France et ont offert pour conduire des approvisionnements aux hôpitaux français ; ils plus tard ont été honorés par le gouvernement français pour ce travail.
Par elle salon à 27 Rue de Fleurus, avec des murs couverts par des peintures d'avant-garde, a attiré plusieurs des grands artistes et auteurs comprenant , , Sherwood Anderson et . Elle a inventé le terme ""pour certains de ces auteurs américains expatriés. Extrêmement charmant, éloquent, gai et de poids excessif, elle a eu un grand cercle des amis et inlassablement favorisé. Ses jugements dans la littérature et l'art étaient fortement influents.

MARDI 11 MARS 2014

Les « paradigmes » en physique ou les « écoles » en Histoire n'étaient que des camouflages idéologiques au service de la strate des Parasites. Pas des conceptions scientifiques. (remarques postmarxistes propos des écrits de Thomas Khun, Guy Bourdin et Hervé Martin)

Un passage amusant du documentaire sur les découvertes de Chantal Jègues Volkievickz - le planétarium de Lascaux -.....

LUNDI 10 MARS 2014

..... m'a ramené à un texte inachevé de janvier dernier sur le thème du "paradigme"
Jean Michel Geneste conservateur de la grotte de Lascaux est l'un de ceux-là. Même si ses hésitations apparaissent quelque peu ridicules pour nous. 
« Les idées reçues avec lesquelles on fonctionne, les paradigmes qui nous permettent de penser le monde préhistorique explosent. C'est une absolue révolution »
On remarquera avec amusement que le mot « paradigme » est utilisé dans le seul sens qu'il mérite : celui de flou idéologique, de crétinisme idéel, de stupidité structurée en apparence de science.
Cet honnête homme continue donc à ouvrir – même si tardivement – les yeux , et dit, dans le documentaire
….

« Si c'est le cas, nous allons devoir considérer ces sociétés comme ayant déjà des savoirs extrêmement structurés qui sont en contradiction avec ce que nous savons, y compris à l'heure actuelle, des sociétés de chasseurs-cueilleurs' »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire