Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 3 juin 2014

L'Havrais Vérité: Le Havre, la démocratie esclavagiste s'effondre. A quand l'humanocratie ?

Un article de L'Havrais Vérité
par Yanick Toutain
(en cours de rédaction/finition)
La ville du Havre est une ville où la démocratie des esclavagistes s'effondre : ce sont tous les partis politiques qui sont dans le collimateur des Havrais. Depuis l'extrême-gauche formoise jusqu'à l'extrême-droite.Y compris le Front National qui a fait, au Havre, aux Européennes un score de 7,6% encore plus faible que les 10,5% obtenus nationalement.
[C'est en effet sur la base du nombre d'électeurs inscrits qu'il faut faire les calculs.Il faudrait même connaître le nombre d'électeurs inscriptibles pour être encore plus fiable en prenant en compte ceux qui refusent maintenant de s'inscrire sur les listes]
Les mensonges des médias sur la prétendue victoire du Front National sont encore plus visibles dans cette ville.
Une ville où – rappelons-le – près de 40 000 personnes participaient, devant l'Hôtel de Ville, en 2010, à la proto-révolution anti-Sarkozy que les pompiers de la démocratie avaient sabotée.
Dans les années 70-80, le Havre était considéré à la LCR comme un des principaux thermomètres politiques de France. C'est ce que Jacques Truong tentait régulièrement d'expliquer aux membres du bureau politique de cette organisation.(Cela se passait avant que Gérard Filoche - son camarade de Rouen quand ils dirigeaient ensemble la Ligue Communiste locale - ne trahisse le trotskysme pour rallier le parti colonial socialiste PS, à l'époque de la "timbreuse")

LE HAVRE « BASTION OUVRIER »,
THERMOMETRE DE LA LUTTE DES CLASSES

« Bastion ouvrier », ville contrôlée par le PCF, ville où commença – dans l'usine Breguet – la proto-révolution de mai-juin 36, la victoire de la droite avait faussé les analyses : la chute de la maison PCF avait semblé être le symptôme d'une « droitisation » de la société française. Alors que cette ville était simplement à l'avant-garde du phénomène de l'effondrement de la démocratie, un des principaux thermomètres en France de l'obsolescence de ce système barbare et archaïque : désigner un pantin élu pour 5 ou 6 ans et le laisser se faire acheter par les capitalistes – au nom du peuple !
Ce qu'on vient de voir, c'est le contraire de ce que proclament les médias nationaux. Bien loin d'être une victoire du Front National, on a un baisse de ce parti.
Pour étudier le résultat des élections au Havre, il est simple de regrouper les 9 cantons en 3 groupes. 3 cantons « riche », « moyen » et « pauvre ».
Certes, le fait que certains cantons soient assez hétérogènes fausse un peu le résultat : le 2° canton regroupe aussi bien des quartiers très pauvres du sud du Havre comme les Neiges, les Champs-Barets ou le quartier de l'Eure.... mais aussi l'ouest de ce quartier de l'Eure qui est passé du statut de quartier de l'embauche des dockers au statut de quartier bobo.... et, en allant jusqu'au port de plaisance.... en englobant le quartier du Musée Malraux MUMA et les logements Perrey autour.
Mais, dans l'ensemble, malgré ces hétérogénéités qui réduisent les contrastes, on a néanmoins une bonne vue d'ensemble en formant ces trois groupes.....
Le premier groupe avait voté pour le maire UMP à 15,6% (des inscrits). Il est formé des cantons « prolétariens » 2, 8 et 9
Le 2° groupe – qu'on appellera « cantons moyens », les cantons 3,5 et 7 a voté pour Édouard Philippe à 23,9%. (des inscrits)
Quant au 3° groupe, les quartiers du centre et de la plage, (cantons 1,4 et 6) son vote pour la liste de droite atteignit le mirifique score de 30,8% (en précisant même que le meilleur score obtenu fut 33% dans le canton de l'Hôtel de Ville....)
On a donc une ville de droite où le « meilleur » candidat avait obtenu, au premier tour, le soutien de 3 habitants sur 10. Et avait été élu instantanément : il avait dépassé 50% des suffrages exprimés !
Cette farce s'explique par des taux d'abstentions ( et de votes nuls) énormes.

LES BOYCOTTEURS NE VEULENT
PLUS DE LA DÉMOCRATIE

On va appeler « boycotteurs » le groupe des abstentionnistes et des votes blancs et nuls. (mais pas les électeurs « vote blanc » qui seront analysés par ailleurs.
Dans le groupe 1, en mars ils avaient été 62,5% à boycotter l'élection municipale.
En mai, pour les européennes, le taux des boycotteurs pour le groupe 1 (prolétarien) a été de 76,8%.
TROIS QUART DE BOYCOTTEURS DANS LES QUARTIERS PAUVRES
Plus de ¾ des Havrais des quartiers pauvres n'ont pas voulu participer à la farce électorale !
Ils sont donc 14,3% d'électeurs inscrits dans ces 3 cantons à avoir rejoint les 62,5% de mars.

DEUX TIERS DE BOYCOTTEURS DANS LES QUARTIERS MOYENS


Dans le groupe 2, en mars ils avaient été 54,1% à boycotter l'élection municipale.
Pour mai et les européennes, le taux des boycotteurs pour le groupe 2 (moyen) est passé à 67,8%.
Plus de 2/3 des Havrais des quartiers moyens ont donc boycotté eux aussi la farce électorale !
Ils sont donc 13,7% d'électeurs inscrits dans ces 3 cantons moyens à avoir rejoint les 54,1% de mars.

60% DE BOYCOTTEURS DANS LES CANTONS RICHES

Mais pour les quartiers centre et plage, le phénomène est lui aussi frappant :
Dans le groupe 1, en mars ils avaient été seulement 48% à boycotter l'élection municipale.
Soit la moitié des électeurs.... ce qui est quand même remarquable....
Et un phénomène qui s'est poursuivi.... en mai.
En effet, pour les européennes, le taux des boycotteurs pour le groupe 3 a été de 61%%.
Plus de 6 Havrais des quartiers riches sur 10 n'ont pas voulu, non plus, participer à la farce électorale !
Ils sont donc 12,9% de plus parmi les électeurs inscrits dans ces 3 cantons centre-ville à ne plus voter.

UNE CROISSANCE DES BOYCOTTEURS
 PLUS IMPORTANTE DANS LES CANTONS RICHES

Ce qui est frappant c'est la variation en %.
En effet, les boycotteurs « pauvres » ont augmenté de 22,8%
Les boycotteurs « moyens » ont augmenté de 25,3%
Et donc davantage !
Quant aux boycotteurs « riches » c'est encore davantage 26,9%
On obtient ce taux en divisant le taux de boycott de mai par le taux de boycott de mars (et en soustrayant 1)
On voit donc que les « riches » du Havre imitent de plus en plus les « pauvres » !
Ce mécanisme est symptomatique de la crise généralisée de la société française.

UNE GROSSE CLAQUE POUR L'UMP ET LA DROITE DU HAVRE

Pour faire une comparaison claire il faut tenir compte de ce que la liste d’Édouard Philippe en mars était une liste d'unité.
On va donc additionner les scores UMP et UDI.
Mais on va aussi additionner les « divers droit » et donc les scores « Nous citoyens », UPR et Debout la France.et même Force Vie...
Et c'est la somme de ces scores qui indique un désastre pour la droite havraise....

5% POUR LE MAIRE DU HAVRE DANS LES QUARTIERS PAUVRES

En effet dans le groupe 1 , la score de 15,6% des inscrits obtenus par le maire du Havre sont partis en fumée.... il ne lui reste plus que 5,1%.
Ce sont donc 2/3 des électeurs UMP et alliés de mars qui sont partis …. ailleurs....
Il perd 10,5% parmi les inscrits....
Un désastre absolu....
Dans les quartiers pauvres du Havre, ils ne sont plus que 1 inscrits sur 20 à accepter encore de voter pour la droite....

LE MAIRE EDOUARD PHILIPPE PERD
LA MOITIE DE SES ÉLECTEURS DE MARS

Mais ce désastre a fait contagion sur le reste du Havre.... -57% parmi ses électeurs sont partis dans le groupe 2 et, dans le centre-ville -50,6% de ses électeurs.... ont aussi disparus....Les 30,9% du maire dans les quartiers centre et plage sont devenus....15,2%
La ville du Havre est dirigée par une équipe de droite qui n'est plus soutenue que par 15,2% des habitants des quartiers les plus riches....

10,2% DES HAVRAIS INSCRITS ONT VOTE POUR UMP, UDI,
NOUS CITOYENS, UPR, DEBOUT LA FRANCE et FORCE VIE

Ce sont donc 1 Havrais sur 10 qui vont nous imposer leur gestion de la ville !
On se demande ce que le maire attend pour démissionner !
On peut même donner le détail
5,6% des électeurs havrais inscrits ont voté pour l'UMP
2,7% pour l'UDI
1,1% pour Debout la France
0,4% pour Nous citoyens
0,3% pour l'UPR
et 0,1% pour Force Vie....

FARCE ÉLECTORALE : Un total ridicule de 10,2%
 pour contrôler plus de la moitié des conseillers municipaux !!



A côté de cette défaite cinglante après 2 mois de gestion de la ville, on va pouvoir regarder les socialistes sabler le champagne !

NOUVELLE BAISSE POUR LE PS

Manque de chance pour eux..... ils sont en baisse..... depuis leur désastre de mars....
Ils sont passés de 7,6% qui était le score du candidat PS Camille Galap à un score de 3% pour EELV, de 3;3% pour le PS et de...1,1% pour l'escroquerie Nouvelle Donne (une liste qui a recyclé le barbouze Bourry.... le protégé du procureur voyou Nachbar du Havre)
On a donc un total de 7,4%... (Heureusement pour eux que l'escroquerie Nouvelle Donne leur a assurer un petit plus de 1,1% sinon c'était seulement 6,3%)

LA « GAUCHE » PS-EE-ND ATTEINT 10% EN CENTRE-VILLE

Le plus drôle c'est que le total PS+EE+ND est en hausse ! + 22% en nombre de voix
Mais cela se passe dans les 3 cantons « riches »...
PS+EE+ND sont en effet passés de 8,2% des inscrits en centre-ville à un total mirifique de 10%

LA "GAUCHE" DE GOUVERNEMENT PERD
 LE TIERS DE SES ÉLECTEURS CHEZ LES PAUVRES

Seulement voilà, si les classes moyennes supérieures de la bourgeoisie et de la haute-formoisie se sont tournées vers la gauche de gouvernement..... cela ne compense pas le désastre absolu des ex-hollandistes gouvernementaux dans les quartiers pauvres
Ils perdent 35% de leurs voix des cantons 2,8, 9
Et, dans les « quartiers moyens » ?
Et bien.... cela stage au même niveau.... un tout petit +2,5% par rapport à leur tout petit stock d'inscrits de mars... passant de 7,3% en mars à 7,5% en mai....
Mais dans l'ensemble.... aboutit à un nouveau recul de cette gauche de gouvernement...qui parvient à conserver 7,4% des inscrits (dont les 1,1% de Nouvelle Donne)

MELENCHON ET LE FRONT DE GAUCHE PERDENT
PLUS DE 57% DE LEURS ÉLECTEURS DE MARS

Mais cette stagnation de la gauche de gouvernement n'est rien à côté de l'effondrement des mélenchonistes....
Le Front de Gauche havrais a perdu.... 57,3% de ses électeurs de mars......
Il ne leur reste plus que 3,2% des inscrits !
Après avoir divisé leur score par deux en mars.... encore une nouvelle division par deux....
Les 7,4% de Nathalie Nail en mars ont totalement fondu.

LE FRONT DE GAUCHE SANCTIONNÉ DANS TOUTE LA VILLE

Et ce qui est le plus symptomatique de cette chute... c'est le fait qu'elle est la même dans les 3 groupes de cantons...
Passant de 7,6% 7,6% et 6,9% (pour les groupes 1 2 et 3) à 3,2% 3,2% et 3,1%.
On a donc une liste qui recueille les mêmes scores dans tous les milieux...

PCF ET COMMUNISTES EN CHUTE LIBRE

Il en va de même en leur ajoutant les voix classées extrême-gauche de la liste « Communiste »
Le crétinisme électoraliste n'aura pas récompensé ceux-là :
0,4% 0,4% et 0,3% pour une liste « prolétarienne »..... c'est peu et significatif....
En ajoutant ces « communistes » qui ont conservé le crétinisme électorale de celui qui s'était fait connaître en avril 17 pour son cri « Tout le pouvoir aux soviets ».... au Front de Gauche, on n'obtient que 3,6% 3,6% et 3,5%
Cela permet de limiter la perte d'électeurs de -57,3% à -52%.
Ces « communistes » qui s'accroche au Titanic électoral de la bourgeoisie devraient relire les œuvres complètes de Lénine pour la période avril-novembre 1917...
A moins qu'ils ne veuillent rester les roues de secours de la roue de secours Front de Gauche de la voiture Bourgeoise de HollandeGATE....

LES ÉLECTORALISTES PSEUDO-RÉVOLUTIONNAIRES

Il en va de même des pseudo « révolutionnaires » de LO et du NPA....
LO avait obtenu des scores homogènes..... en mars 0,6%,0,7%,0,6%,
Avec un meilleur score dans sa base sociale : la moyenne formoisie.....
Avec une toute petite augmentation en mai.... 0,8%,0,7%,0,5%
Ce n'est qu'avec l'ajout des voix du NPA qu'on a une augmentation réelle du score des scories de l'ex-trotskysme. Avec des électeurs du NPA 3 fois plus nombreux dans le centre-ville que dans les quartiers pauvres (0,1%, 0,2% 0,3%), la pseudo-extrême-gauche atteint péniblement 1%, 0,9% et 0,7%..... avec un total global de 0,9% inférieur à 1% !
A quoi cela sert-il de se discréditer à participer à une farce que 76,5% des électeurs havrais ont boycotté.

MARINE LE PEN VIENT DE PERDRE 39% DE SES ÉLECTEURS DE 2012

La candidate du FN avait obtenu près de 14000 suffrages en 2012 aux présidentielles de la part des électeurs havrais.
Cela représentait 12,4% du nombre des inscrits.
Ils n'étaient plus que 6877 électeurs à voter pour ce parti en mars 2014. Soit 6,1% des inscrits.
On est bien loin de la prétendue vague bleu marine !

MOINS 5464 ÉLECTEURS !

Quant à cette dernière élection, on remarque que les Havrais n'ont pas changé d'avis sur le FN : 8530 électeurs ont voté pour cette liste.
Des élections présidentielles aux élections européennes, le FN a perdu 5464 électeurs au Havre.
Cela représente (par rapport à ses électeurs de 2012) une perte de près de 40%

LES PAUVRES FUIENT LE FRONT NATIONAL !

Ils sont 4 électeurs sur 10 à avoir fui le Front National au Havre.
Et la répartition est encore plus frappante : -49% dans les quartiers pauvres, -38% dans les quartiers moyens et -28% dans les quartiers riches.
La baisse du Front National de 2012 à 2014 est donc principalement un refus de vote FN de la part des Havrais les plus pauvres.
Tout le bourrage de crâne sur un prétendu vote FN des pauvres ou même de vote anti-Europe ne sont que des bobards !

LE BUT C'EST DE PERMETTRE A CAZENEUVE
D'ENVOYER LES PETITS ANTONIO
 DORMIR SDF SUR LES TROTTOIRS.

J'ai croisé hier le petit Antonio, le petit Roumain qui avait appris à lire à l'école Maréchal Joffre en dormant sur les trottoirs du Havre.
Je lui ai conseillé de créer un blog.
EN lui rappelant ce qu'il avait dit des policiers envoyés par Manuel Valls.
« Le policier a dit « dégage » » avait-il répété à son institutrice de CP.
La propagande d'une prétendue montée électorale du Front National est un bobard pour justifier ce qui s'est passé à Calais : chasser des malheureux humains.

L'HUMANOCRATIE VIENDRA APURER LES COMPTES








MARDI 11 JANVIER 2011


Un conte moderne (Matti, les harceleurs et la timbreuse) ou comment tenter de bâillonner stupidement quelqu'un pour se retrouver 30 ans plus tard .... sous un projecteur géant

 
Autrefois Gérard Filoche s'appelait Matti. Il était un des militants dirigeant la LCR. Un minoritaire constamment harcelé par les partisans du terrorisme imbécile en Amérique du Sud - la clique de Daniel Bensaïd.
Un jour Gérard Filoche fut accusé - ce fut un scandale GIGANTESQUE - d'avoir posté du courrier à l'intention de militants minoritaires sans payer le timbre de sa poche mais en utilisant la "timbreuse officielle" qui, elle, était réservée à l'usage des partisans des actions gauchistes minoritaires.

MERCREDI 10 MARS 2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire