Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 3 juin 2014

Mali: Les meurtriers MNLA du capitaine Sékou Traoré se pavanent à Paris avec François Alfonsi, député européen PNC Vert/ALE (un article du 26 janvier 2013 par Yanick Toutain)

Au moment où on apprend que deux camps de formation de terroriste MNLA en Suisse et en Belgique se préparent à recevoir 160 criminels complices de l'attaque du Mali de janvier 2012, il est urgent de relire cet article de janvier 2013. Un député corse François Alfonsi, député européen PNC Vert/ALE protégé par l'Union Européenne officialisait la complicité des gangsters de l'Europe esclavagiste avec les agresseurs terroristes du Mali. 82 morts le 24 janvier 2012 et l'armée française allait revenir au Mali.... imposer aux Maliens la domination Serval des agresseurs MNLA !


MARDI 3 JUIN 2014

Des camps de formation terroriste MNLA en Suisse et en Belgique ? Ces trafiquants agresseurs du Mali le 24 janvier 2012, "la DGSE les aide depuis 10 ans" selon le Nouvel Observateur

par Yanick Toutain

"LA DGSE LES AIDE DEPUIS 10 ANS"


Jean-Yves Le Drian reconnaît
 que les Français "se coordonnent" 
avec le groupe touareg 
dans la guerre contre Aqmi. 
En vérité, "entre le MNLA et la France, 
il y a un deal historique : 
parce que c'était une force laïque
 qui a pour ennemis les terroristes islamistes,
 la DGSE les aide depuis dix ans", 
admet un haut responsable français,
 confirmant ce que "le Nouvel Observateur"
avait révélé il y a un an.
A Bamako, la mise sous protection française du MNLA agace.

Cette nouvelle "160 cadres du MNLA en formation en Belgique et en Suisse" publiée dans le journal malien "Procès Verbal" sous la signature de et reproduite en ligne par le site Malijet ne surprendra personnedans la résistance anti-Franceàfric anti-ONUàfric.
Ce sont des trafiquants de drogue ayant pignon sur rue en France et en Europe qui avait commis, avec leurs amis coupeurs de mains Ansar Eddine, 82 meurtres le 24 janvier 2012 à Aguel Hoc.
Cer article avait été publié avant le couvre-feu colonialiste sur Médiapart et la censure totale de mes articles et commentaires.


Mali: Les meurtriers MNLA du capitaine Sékou Traoré se pavanent à Paris avec François Alfonsi, député européen PNC Vert/ALE

  
Les grands hommes ne meurent jamais.
Sékou est mon neveu,
il avait le Mali sur le cœur.
Je remercie tout ceux qui lui ont rendu hommage",
a déclaré au cours de la cérémonie
l'oncle du capitaine Traoré en larmes
.
CEREMONIE DE COMMEMORATION DE L'ASSASSINAT 
DE SEKOU TRAORE ET SES HOMMES PAR
LES FASCISTES MNLA ET ANCAR EDDINE LE 24 JANVIER 2012
Dans le cadre d’une table ronde sur la question amazighe,
organisée à Paris aujourd’hui de 14h à 17h, François Alfonsi,
député européen du groupe Verts/ALE, et Paul Molac, 
député apparenté à l’Union démocratique bretonne,
membres de Régions et peuples solidaires, tiennent ce matin
une conférence de presse sur l’opération militaire
en cours au Mali et ses conséquences sur les populations locales.
Moussa Ag Assarid, représentant le MNLA, sera présent.
Nadjia Bouzeghrane El Watan
, Alger aujourd'hui 26/1/13

mardi 18 décembre 2012 Un premier hommage au capitaine Sékou Traoré. Il sera au panthéon des héros de la libération de l'Afrique. Victime et résistant contre l'attaque Sarkozy-Hollande-Qatar-Ancar Eddine contre le Mali, contre l'Afrique La plupart de ces articles sont anciens. Car la vérité sur ce qui s'est passé au Mali est soigneusement occultée par les médias. Il y a un complot des médias français contre les Africains. Ils ne disent que ce qu'ils veulent bien dire ou que ce qu'ils sont contraints de mettre en lumière.
L'auteur de cet article victime d'une amende politique esclavagiste obtenue par un trucage de la loi française et un usage totalement farfelu de l'article 9 du code civil (un coup d'Etat fasciste est de la vie intime) est aux premières loges pour contempler les magouilles des fascistes esclavagistes.
Le capitaine Sékou Traoré a payé de sa vie l'attaque du Qatar contre le Mali sur ordre de Sarkozy et l'accord de Hollande.
La Révolution Africaine n'a pas fini de lui rendre hommage

LES PHOTOS DES VICTIMES DU COMPLOT SARKOZY-HOLLANDE-QATAR
LES ASSASSINS ONT ETE RECOMPENSES : ADMISSSION ACCELEREE DANS LA FRANCOPHONIE !
Crise au Nord : Les photos du massacre d’Aguelhock
Le MNLA est un groupe POLITICO-MAFIEUX !
Un groupe de mafieux qui ont un passé politique et donc une capacité à fabriquer un vernis sur leurs exactions.
Les ex-maoistes, trafiquants, bandits, violeurs de l'UCK au Kosovo en sont un exemple. Sans foi ni loi, près à vendre pères et mères, ils ont fini par venir cirer les pompes de Kouchner.... leur alter ego Gauleiter impérialiste venu de la gauche de .... l'UEC...
   Peu de journalistes et d’analystes ont cherché à savoir ce qu’était réellement l’UCK, d’où venaient ses mystérieux cadres et leaders, et quels sont ses véritables objectifs politiques et géopolitiques. Paradoxalement, avant d’être aidée, équipée, financée par les Etats islamistes, les services secrets américains et l’Otan, afin d’en faire une force de combat contre le régime « communiste » de Slobodan Milosevic, l’Ushtria Clirimtare e Kosove (UCK), ou Armée de Libération du Kosovo, tire ses origines dans le très « stalino-lénino-maoïste » Parti Albanais du Travail du dernier Président ultra-communiste d’Albanie : Henver Hoxha. Le chef de l’UCK, Adem Demaci, n’a d’ailleurs jamais cessé d’utiliser le fameux salut maoïste au point serré. Mais, pragmatiques, les Américains ont vite compris que l’UCK, qui figurait d’ailleurs jusqu’en 1998 sur la liste des principales organisations terroristes dangereuses recensées par le Département d’Etat, était surtout une puissante force « militaro-mafieuse » et idéologique ayant comme principal objectif de réaliser la « Grande Albanie », dont la première étape devait être l’indépendance du Kosovo. Elle allait donc pouvoir remplir un rôle déstabilisateur au sein de la Yougoslavie. Washington, qui dès 1992 avait envisagé, de l’aveu même de Georges Bush, de frapper la Yougoslavie, seul Etat de la Région réfractaire à l’Otan, escomptait instrumentaliser cette organisation terroriste pour démembrer et anéantir la Yougoslavie communiste, sœur cadette orthodoxe de la Russie, comme elle avait instrumentalisé, dix ans auparavant, contre l’ennemi russo-communiste, les fanatiques Moujahidines afghans, liés, tout comme l’UCK, aux réseaux mafieux de la drogue.  Réalité sur l'UCK Alexandre del Valle 1999-12-26 
Les FARC, trafiquants de drogue sont du même acabit !
Ils furent la STASI de l'Amérique du Sud avant de devenir les Al Capone déguisés en marxistes de carnaval : une formoise gangsterisée qui se comporte comme Mandela mais sans le luxe urbain et l'apparat des lois officialisées...
LE MNLA ce sont les FARC du SAHARA. Leur base est ultra minoritaire mais certains les font passer pour autre chose qu'un groupe de mafiosi politisés dans leur jeunesse.
Comme il faut avoir le vernis, le MNLA - qui avait du avoir des contacts, déjà, avec les impérialistes vautours d'Europe, ont fait un sondage.
Qu'ils sont perdu : 30 %
Mais ils l'ont oublié sur leur site (ils ont effacé le chiffre, mais le camenbert dessin y est encore !! Trafiquants fascistes et criminels mais imbéciles bordeliques !)
Ce sont ces bandits qui assassinèrent, enchevêtrés avec leurs acolytes de Ançar Eddine, le capitaine Sékou Traoré le 24 janvier 2012.
La 2° attaque pour récupérer le Thuraya de ATT l'agent Franceàfric, par ailleurs président du Mali !
UN GROUPE DE CRIMINEL EN CONCURRENCE AVEC D'AUTRES CRIMINELS
MNLA est tout autant un groupe de défense des Touareg que Ançar Eddine est un groupe de Musulmans. Ils ne sont que des bandits de grands chemins vendus aux criminels impérialistes
Après la prise des trois villes principales au Nord, le MNLA déclare un cessez-le-feu le jeudi 5 avril 2012, soit un jour avant la déclaration d’indépendance le 6 avril 2012, une déclaration rejetée unanimement par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) et toute la communauté internationale y compris la France et les États-Unis.  Et depuis, un déploiement de force d’intervention militaire de 3 000 hommes est prévu par la Cédéao en cas d’échec de négociations avec les rebelles touaregs afin de rétablir l’intégrité territoriale du Mali. Le 26 mai 2012, après trois semaines de négociations à Gao, le MNLA annonce sa fusion avec le groupe islamiste Ansar Eddine. Les deux mouvements annoncent être parvenus à un accord pour déclarer l’Azawad État indépendant. Ils doivent par ailleurs constituer une armée commune chargée de sécuriser le territoire pour le peuple de l’Azawad «dans toute sa diversité».
Mais le 1° juin les politico-mafieux, déçus de la répartition du butin vont découvrir qu'ils étaient .... laics .... et que, s'en souvenant....
« Le Bureau politique du MNLA, devant l'intransigeance d'Ansar Eddine sur l'application de la charia dans l'Azawad, et pour être fidèle à sa ligne de conduite résolument laïque, dénonce l'Accord en date du 26 mai 2012 avec cette organisation et en déclare nulles et non avenues toutes dispositions y afférent », confirme un court texte transmis à l'AFP et signé par Hamma Ag Mahmoud.
"C'est terminé"
Joint par l'AFP à Tombouctou (nord-ouest du Mali), Walil Ag Chérif, un proche d'Iyad Ag Ghaly, le chef d'Ansar Dine, a confirmé l'impasse, sans toutefois exclure des retrouvailles. « Depuis jeudi, nous avons dit au MNLA que les discussions pour nous sont terminées. Il n'est pas question de revenir en arrière sur la charia, a-t-il affirmé. « Pour nous, c'est terminé. Si le MNLA le veut, il vient [avec nous, NDLR], s'il ne veut pas, c'est bon », a-t-il ajouté, soulignant cependant, sans plus de détails, que tous les responsables du MNLA, ceux du Mali ou basés en Mauritanie ou en France, ne disent pas la même chose.
« Pour nous, il n'est pas question de revenir [sur l’application de la charia, NDLR]. C'est adopté, c'est adopté, c'est tout », avait déclaré jeudi un proche de Iyad Ag Ghali, chef du groupe islamiste. Le MNLA veut « qu'on trouve une formule qui va satisfaire tout le monde. Mais cette formule, on ne l'a pas encore trouvée », avait-il poursuivi.

La rébellion touarègue et le mouvement islamiste avaient annoncé samedi la signature d’un protocole d’accord.
Mais, les efforts de Compaoré, le soutien de Goodluck du Nigéria et les pressions exercées sur Bouteflika par Carter Ham aboutiront aux accords d'Alger entre les assasssins de janvier.
Dans un même temps, le MNLA assure avoir ouvert des discussions à Ouagadougou avec le médiateur de la crise malienne, Djibrill Bassolé, pour négocier avec le gouvernement de Bamako. Le retour du MNLA est encore loin d’être une réalité. Car le mouvement n’a en rien changé ses revendications d’indépendance. « Nous sommes contre l’intervention telle qu’elle se déroule. L’armée malienne ne doit pas mener les choses dans notre territoire », dit Acharatoumane. Le rapprochement avec l’Algérie a également provoqué de profondes scissions dans le mouvement. « Nous n’approuvons pas l’idée de se mettre sous le parrainage de l’Algérie qui nous a envoyé Ansar Dine et Aqmi », dit Hama ag Mahmoud, réfugié, lui, en Mauritanie. La dernière difficulté se trouve à Bamako. Une collaboration avec les Touaregs sera délicate, tant le MNLA apparaît comme le grand responsable de la crise, aux yeux des autorités maliennes. « L’Offre d’aide du MNLA qui a été formulée, je la reçois avec beaucoup de circonspection », a expliqué Tieman Coulibaly, le ministre des Affaires étrangères malien.
Après la révolution anticapitaliste en Europe, il existera une INTERPOL anticaptialiste, et ces bandits seront pourchassés dans tous les pays ! Comme assassins, violeurs, trafiquants etc...
Eux et leurs complices finiront en prison.
On commencera par y mettre Blaise Compaoré, Carter Ham, tout le gouvernement suisse, les dirigeants français comploteurs passés et présents... et  François Alfonsi, et les envoyer rejoindre leurs amis bandits fascistes du MNLA et de Ançar Dine...
EL WATAN DEVOILE LE POT AUX ROSES :
Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte
le 26.01.13 | 10h00  trans.gif trans.gif
Le MNLA a fait une offre à Paris, en demandant en contrepartie «une véritable autonomie pour le territoire», considérant que «cette voie stratégique est la plus raisonnable, tant pour gagner le conflit qui s’engage que pour éviter un embrasement général dans toute la région».
Paris
De notre correspondante


Dans le cadre d’une table ronde sur la question amazighe, organisée à Paris aujourd’hui de 14h à 17h, François Alfonsi, député européen du groupe Verts/ALE, et Paul Molac, député apparenté à l’Union démocratique bretonne, membres de Régions et peuples solidaires, tiennent ce matin une conférence de presse sur l’opération militaire en cours au Mali et ses conséquences sur les populations locales. Moussa Ag Assarid, représentant le MNLA, sera présent.
«Les risques de débordement sont énormes. Plusieurs cas d’exécutions sommaires ont été relevés par les ONG dès les premiers jours du conflit», relèvent les parlementaires européens initiateurs de la conférence de presse. Si les forces maliennes montent en première ligne dans le Nord, «ce sera très probablement un échec, et un climat de peur aux conséquences incalculables s’installerait parmi les populations touareg et arabes, avec des répercussions bien au-delà du Mali, au Niger, en Libye, en Algérie, au Burkina ou en Mauritanie», préviennent-ils. Et d’avertir que «la France ne peut ignorer cette réalité, car elle sera tenue pour responsable si des crimes sont commis».
Et de proposer que «pour éviter cela, il est indispensable de s’appuyer sur les forces politiques et militaires présentes naturellement en Azawad», en rappelant que le MNLA a fait une offre à Paris, en demandant en contrepartie «une véritable autonomie pour le territoire». Et «cette voie stratégique est la plus raisonnable, tant pour gagner le conflit qui s’engage que pour éviter un embrasement général dans toute la région».
 
Nadjia Bouzeghrane
319 jours| 45 commentaires

Hommage au capitaine Sékou Traoré alias Bad et à tous ses hommes qui ont combattus les bandits armés, les mains vides.

Bad et ses hommes ont préférés la mort plutôt qu’à l’abandon d’une partie du territoire national.

Vous êtes de vrais héros, vous êtes morts pour une cause noble.
Le peuple Malien tout entier se souviendra de vous

De la Flash à l’EMIA de koulikoro ou je t’ai connu, de Sévaré au bataillon Para, de la chine à Aguel Hoc ou tu as rendu l’âme, à seulement une trentaine d’année de ta vie ! tu as toujours su t’imposer ton ardeur, ton courage et surtout ton amour pour la défense de l’intégrité du territoire national. Que Dieu est pitié de toi et de tes hommes.
Séga Diarrah le 03 février 2012 pour maliactu.net
PHOTO  François Alfonsi à Mouans-Sartoux en novembre 2009
François Alfonsi (né en 1953 à Ajaccio) est une personnalité politique française, député européen, élu le 7 juin 2009 dans lacirconscription Sud-Est sur une liste « Europe Écologie » (Verts/ALE) et maire d'Osani en Corse (2002). Il est membre duParti de la nation corse.
Biographie
L'engagement nationaliste de François Alfonsi remonte auxannées 1970. En 1987, il est élu conseiller territorial à l'Assemblée de Corse (fonction qu'il occupe jusqu'en 1998). Il est maire d'Osanidepuis 2002.
Lors des élections européennes de 2009 en France, il a été élu sur une liste d'Europe Écologie, alliée à la Fédération Peuples & Régions Solidaires dont il est porte-parole. Membre du Parti de la nation corse, il est aussi co-directeur de l'hebdomadaire Arriti1.
Notes et références
  1.  François Alfonsi, l’européen, mai 2009 [archive] surRégions et peuples solidaires. Consulté le 14 février 2010
Massacre d’Aguel'Hoc : hommage au capitaine Sékou Traoré
Par Modibo FOFANA - 25/01/2013Il y a un an, le 24 janvier 2012, près de 70 soldats maliens trouvaient la mort dans le massacre d'Aguel'hoc. Une journée commémorative leur a rendu hommage

© google
24 janvier 2012, 24 janvier 2013, le massacre d’Aguel Hoc a un an. Pour rendre hommage au capitaine Sékou Traoré dit "BAD", le Bloc d’Intervention Populaire Pacifique pour la Réunification Faîtière du Mali(Biprem) a organisé une journée commémorative le 24 janvier 2013. Sékou Traoré et ses camarades sont tombés en janvier dernier au champ d'honneur, brutalement assassiné par les rebelles du MNLA et autres islamistes à Aguel'Hoc.

Devoir de mémoire 

Affectueusement appelé BAD, Sékou Traoré et ses camarades d’armes sont de dignes fils du Mali tombés sur le champ de l’honneur lors du massacre d’Aguel-Hoc. Agé de 35 ans, cet ancien leader de l’AEEM s’est sacrifié pour sauver ses frères d'armes des assaillants. Ils s'étaient battu des heures durant pour sauver la ville. Ce jour là, à court de munitions, il tombera entre les mains de l'ennemi, mais il demandera à ses camarades de se sauver...

La triste nouvelle tombe alors à Bamako avec les photos des militaires égorgés et celle du capitaine éventré, des images qui ont fait le tour de la toile et des médias nationaux. Un massacre qui a aussitôt provoqué l’ire des femmes des militaires de Kati qui ont ensuite marché sur Koulouba.

Par devoir de mémoire, le Bloc d’intervention populaire pacifique pour la réunification faitière du Mali(Biprem) composé d'autres mouvements ont rendu un vibrant hommage à ces illustres jeunes morts pour la Patrie. « Voila un an, Sekou Traoré et ses camarades sont tombés sur le champ de l’honneur. Biprem et ses alliés rendent hommages à ces dignes fils qui sont mort pour la patrie », a déclaré Aliou Badra Diarra.

Pour la circonstance, le dessinateur peintre Abdou Ouologuem a également réalisé des Tableaux pour immortaliser les militaires sacrifiés : «depuis que j’ai appris cette triste nouvelle, je me suis mis à travailler nuit et jour pour immortaliser ces jeunes. Je ne connaissais pas ce jeune officier, mais les circonstances dans lesquelles il est mort prouvent qu'il est un brave homme ». « Les grands hommes ne meurent jamais. Sékou est mon neveu, il avait le Mali sur le cœur. Je remercie tout ceux qui lui ont rendu hommage", a déclaré au cours de la cérémonie l'oncle du capitaine Traoré en larmes.

Ses anciens camarades du comité AEEM (Association des Elèves et Etudiants du Mali) de la promotion 1998-2000, avec à leur tête, Abba Maïga, l’ancien secrétaire général de la Faculté des lettres, langues, arts et sciences humaines (Flash), lui ont également rendu hommage. "Sékou Traoré dit Bad était mon secrétaire à l’organisation. BAD doit être un exemple pour les jeunes. J’exige que toute la lumière soit faite sur le massacre d’Aguel Hoc ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire