Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 5 juin 2014

Une nouvelle génération de résistants pour la Révolution Africaine reprend le flambeau des Lumumba, Cabral, Sankara


Un étron du président Franceàfric
du Cameroun Paul Biya
 avant qu'il ne chope
"Constitution Constipée"



"J'aimerai vous dire que je suis un Africain conscient de la situation actuelle de mon continent et je voudrais tout faire pour que cela puisse changer un jour.
Je voudrais également compter sur votre soutien pour véritablement accomplir la grande mission qui certainement va libérer le monde.en regardant et en lisant vos articles, j'ai directement détecté en vous un humaniste cosmopolite. 
J''espère donc que je suis loin de m'être trompé car en fait en plus de briller par vos interventions vous avez le même âge que mon père.en ce qui me concerne je suis un étudiant de science politique 2 année,je réside à Yaoundé j'ai vingt-ans et je suis un jeune déterminé. 
Certes je parcours des kilomètres à pied pour me rendre au campus mais jamais je ne me suis découragé car j'ai un objectif.ainsi (...) 
Bien des choses à vous. 
Merci de me tenir informé de vos publications." 



Voilà un courrier qui fait chaud au cœur.
Nous sommes quelques anciens à ne jamais avoir renoncé à nos idéaux de 20 ans..... il y a près de 40 ans....
Voir surgir une nouvelle génération de résistants, voir parmi eux des néosankaristes comprendre que les trois priorités (paysans pauvres, jeunesse et femmes) sont le socle d'une nouvelle politique digne du combat et du sacrifice de Thomas Sankara, d'Amilcar Cabral et de tant d'autres, sont de grandes satisfactions
La Terre est notre Patrie
Nous vaincrons !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire