Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 5 juin 2014

1 mois de salaire pour 1 million d'Africains : le dernier cadeau de Kadhafi …...à Sarkozy

Ce cadeau de Mouammar Kadhafi aurait pu atterrir dans les poches des travailleurs du continent africain.

1 MILLION D'AFRICAINS AURAIENT APPRECIE 33 000 FCFA EN CADEAU

Un don de 33 000 FCFA, ils sont nombreux les Africains des plantations qui l'auraient apprécié. Ils sont nombreux ces planteurs d'huile de palme de Kienké au Cameroun, ces planteurs de coton du Togo, ces planteurs de cacao de la Côte d'Ivoire...... qui auraient apprécié de voir un don de 33000 FCFA venir arrondir leur fin de mois....

UN DON DE ...33 MILLIARDS DE francs CFA !

Mais cette somme n'est pas arrivée dans les poches des Africains. Kadhadi na pas distribué 33 milliards de FCFA aux Africains. Le million de travailleurs africains payés 33 000 FCFA par mois n'a pas reçu un doublement de leur salaire mensuel...

DANS LES POCHES DE SARKOZY, L'ARGENT DE L'ETAT LIBYEN !

Les 50 millions d'euros c'était la somme que l'imposteur Kadhafi a versé au futur président français pour l'aider à gagner les élections de 2007.
Quand Bolloré combattait par la menace « on va te tuer » les grévistes de Kienké en 2008, c'était pour ne pas devoir augmenter les salaires des planteurs d'huile de palme SOCAPALM.
Quand il a offert les vacances de Malte à Sarkozy c'était pour garantir l'OCCUPATION MILITAIRE de l'Afrique par l'armée française....
Et cette campagne électorale esclavagiste... c'est l'argent de l'Etat libyen....

MAIS AU FAIT.... ET LA TAXE CARBONE..... 
KADHAFI.... IL L'A PAYÉE ?
MAIS NON !!! BIEN SUR !

JEUDI 20 JUIN 2013

Confirmation: Envoyé par Sarkozy pour faire taire Kadhafi au sujet des 50 millions d'euros de corruption, un assassin de la DGSE abat le président libyen, la révélation de Rami el-Obeidi, un ancien responsable des services secrets extérieurs du CNT libyen est confirmée


 
Nicolas Sarkozy au Forum
économique mondial

de Davos , le 27  janvier  2011 .
Un ancien responsable des services secrets extérieurs
du Conseil national de transition (CNT) libyen,
Rami el-Obeidi, a affirmé au Daily Telegraph
et à Mediapart que la mort de Kadhafi, 
dans les heures qui ont suivi son lynchage par la foule,
le 20 octobre 2011, à Syrte était liée à
« la menace d'une révélation d'un financement de la campagne de
Sarkozy en 2006-2007
 ». 
Selon lui, Mouammar Kadhafi aurait
été exécuté par un agent français

VENDREDI 3 MAI 2013

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire