Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

lundi 8 février 2010

Le NPA, le voile : une protection contre la révolution


Par Julie Amadis
08/02/10 15:34
Le NPA, qui se sent morveux d'avoir laisser de côté les quartiers pendant des décennies, veut se rattraper.

Ses dirigeants veulent donc recruter dans les quartiers, se donner l'image populaire qu'ils n'ont pas. Ce parti, peuplé de diplômés fonctionnaires, avec un taux d'enseignants énorme, il lui faut recruter et gagner des voix dans les quartiers pauvres.

Cette tâche qu'ils se sont nouvellement fixée avec la création du NPA n'est pas facile.
En effet, les jeunes des quartiers ne sont pas dupes.
Ils ont remarqué que ces pseudo rebelles ne se sont jamais intéressés à leur sort.
Jamais il n'y eut une manifestation démarrant dans leur quartier, jamais de diffusion de tracts...

OUBLI DES PAUVRES DE FRANCE
OUBLI DES PAUVRES DE LA PLANÈTE

Et surtout, le programme de ce parti qui se dit révolutionnaire ignore les pauvres de France comme elle ignore les pauvres de la planète. Les chômeurs, les RSAistes, les travailleurs précaires à moins de 1000 euros par mois sont les grands oubliés de ce nouveau parti anticapitaliste qui préfère arborer des affiches contre la casse du service publique que contre le chômage et contre l'impérialisme.

Ces habitants des quartiers pauvres ne voient, depuis des années, que la partie émergée de l'iceberg de ces formois égoïstes.
Les pauvres des quartiers - absents des Assemblées Générales des mouvements étudiants parce que jamais invités - n'ont pas assisté au refus constant de ces militants LCR (NPA) à démarrer une manif dans les quartiers.
Ils n'ont pas vu les barrages systématiques faits à mes propositions par la LCR-NPA.
REFUS DU NPA DE L'ALLIANCE
AVEC LES PAUVRES DEPUIS DES ANNÉES
Lors de tous les mouvements sociaux à l'Université du Havre de 2002 à 2007, j'ai défendu à chaque fois l'alliance avec les jeunes des quartiers, en proposant diverses actions, comme démarrer une manif à partir de Caucriauville ou du Montgaillard, organiser des débats dans ces quartiers, etc ....
Pour empêcher que mes propositions puissent voir le jour, toutes les méthodes possibles et imaginables ont été utilisées : se mettre à plusieurs pour parler en même temps que moi lorsque je m' exprimais, monopoliser la tribune et ne pas me donner la parole, laisser leur collègue du PC arracher nos affiches égalitaristes, etc, etc....
LE NPA CONTRE L'ÉGALITARISME
Cette attitude s'explique par leur refus acharné de l'égalitarisme, leur reefus acharné du salaire égal pour tous !
Les militants du NPA ne veulent pas partager avec les plus pauvres.

Maintenant ils s'intéressent aux quartiers pauvres dans une optique uniquement électoraliste. Leur objectif n'est ni de prêcher l'égalitarisme ni de faire la révolution.

Ils craignent toujours autant le potentiel révolutionnaire des quartiers.
UNE ALLIANCE
AVEC L'AILE RÉACTIONNAIRE
DES QUARTIERS

Pour éviter de se frotter à des égalitaristes potentiels qui les remettraient en cause, ils choisissent délibérément d'attirer l'aile la plus réactionnaire de ces quartiers pauvres.
Ils arrivent dans les quartiers avec un masque de protection « anti-vrai révolutionnaire » : le voile, symbole de l'islam fasciste des pays oppresseurs de femmes et d'enfants.
Ilham Moussaïd et son voile ne sont que le reflet du fascisme formois anti égalitariste.
Nous voila clairement prévenus maintenant, les pseudo rebelles anti égalitaristes NPA sont prêts à tenir la main des fascistes pour « thermidorer » la révolution.

Ils utilisent les outils de la thermidoration avant même que la révolution ne commence.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire