Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 11 février 2010

La fraction secrète du NPA, la 5° colonne de l'islamo-fascisme : les John Mullen, les « Sylvestre », les « toto ». Censeurs, insulteurs, bannisseurs, ennemis masqués et hypocrites du matérialisme, propagandistes de l'escroquerie einsteiniste. Les pourfendeurs insultants de « l'islamophobie » sont l'avant-garde « rouge-brun-vert » dans les organisations de la formoisie « progressiste ».



par Yanick Toutain
10/02/10 20:39:44
« L'ÂME DANS UN MONDE SANS ÂME, LA RELIGION » nous révèle le prophète John Mullen (militant NPA) porte-parole du probable envoyé de Dieu Chris Harman

« Le courant Socialisme International a toujours souligné que, si la religion peut être l’opium, elle peut aussi être pour des travailleurs opprimés « l’âme dans un monde sans âme ». Plus particulièrement en France, le tournant vers l’Islam a été le choix d’une partie de la jeunesse issue de l’immigration, face à une société profondément raciste. Afficher sa religion musulmane en France a souvent été un défi lancé contre le racisme. » 


texte déposé – à l'occasion du retour à Dieu de Chris Harman, son prophète, par la taupe brun-vert John Mullen sur le site LCR-NPA revolution celeonet Nov 7 2009, 03:39 PM 


(Je suis banni et censuré sur ce site du NPA par la clique Sylvestre and Co)







« Cela signifie, de plus, que la femme d’Orient, qui est la plus bridée dans sa vie, dans ses habitudes et dans sa créativité, esclave d’esclaves, ayant comme l’exigent les nouvelles relations économiques retiré son voile se sentira immédiatement dépourvue de tout appui religieux ; elle aura une soif passionnée de nouvelles idées, une nouvelle conscience qui lui permettra d’apprécier sa nouvelle position sociale. Et il n’y aura pas de meilleur communiste en Orient, pas de meilleur combattant pour les idées de la révolution et pour les idées du communisme que la femme travailleuse émancipée [Applaudissements]. »
L.Trotsky discours à l'université des peuples d'Orient .



« « Krasnaia nov' se présente comme publication typique de la NEP. En juin 1921, dans le premier numéro, Lenine s'explique par rapport aux nouveaux impôts 'en nature', (…) A.K. Timiriazev (1880-1955, fils de Kliment Arkadevich, physicien et membre du Conseil pour l'éducation) y fait l'éloge du système périodique de Mendeleev. La rubrique s'appelle otdel nauchno-populiarny, rubrique de vulgarisation. Dans le numéro suivant ce même auteur publie en quinze pages, une conférence donnée à l'Association scientifique de l'Université communiste Sverdlov, sur le principe de la relativité. Il critique sévèrement la tendance à la métaphysique d'Einstein et de ses adhérents.(...)
A l'Université communiste Sverdlov, fondée en 1920, le physicien A.K. Timiriazev (voir également plus haut), également professeur à l'Université d'Etat et membre du GUS, Conseil d'Etat de l'Enseignement, dirigeait le département des sciences naturelles. Dans le premier numéro de PZM, il dénonce dans la théorie d'Einstein son utilité pour les classes dominantes du capitalisme et refuse, de son point de vue 'matérialiste', la théorie générale de la relativité. » (extrait de Aleph99, des éléments pour une histoire de la défaite du matérialisme en Russie stalinienne et de la victoire de l'imposture relativiste. (larges extraits d'un texte épistémologique de Klaus Schlüpmann))



Le voile porté par l'imbécile Ilham Moussaïd qui ose bafouer le combat de nos grands-parents de 1905 en abhorrant un symbole fasciste de l'oppression des femmes, un stigmate anti-féministe, fait office de révélateur.
Comme le liquide dans lequel la pellicule trempée faisait apparaitre l'image, les formes, les détails, de la pellicule, la candidature voilée de la propagandiste de l'oppression des femmes fait révélateur du pourrissement du NPA.

Ce pourrissement du NPA est le versant politique du pourrissement social d'une classe et d'une strate. La classe formoise, la strate des répétants.



POURRISSEMENT FORMOIS, POURRISSEMENT DES RÉPÉTANTS
La strate des répétants connait son agonie : si la mécanisation de l'agriculture a sonné le glas définitif de l'esclavage et du servage, la « mécanisation » informatique et télématique des tâches dites « intellectuelles » sonne le glas de la strate des répétants : il n'est plus besoin qu'un humain se charge d'une tâche répétitive. Quelle qu'elle soit !
Un machine, un ordinateur le fera. Et mieux.
C'est la technologie qui sonne le glas du travail répétant. Ce sont les outils informatiques qui sonnent le glas de la strate des répétants.
Et donc de la classe formoise, de la classe des diplômés exploiteurs.
Cette classe formoise n'est pas seulement en butte aux attaques sociales et politiques de la classe bourgeoise – depuis Thatcher et la chute de l'Etat formois URSS en particulier.
Elle est aussi en voie de disparition économique.

Et le sabotage de la formoisie des écoles à l'encontre des jeux vidéos pédagogiques depuis 1980 ne parvient qu'à freiner un processus inéluctable : les enfants qui n'auront pas appris – des fonctionnaires médiocres appelés « professeurs » - à faire leur blog en fin de maternelle apprendront tous seuls à le faire en 6°. Avec des contenus humanistes médiocres, rançons de ce sabotage.
La classe formoise disparaît de la scène historique parce qu'elle est la partie corrompue de la strate des répétants : Pourquoi payer – cher – des travailleurs répétants en Occident, quand des travailleurs exploités (des répétants exploités) de Chine et d'ailleurs font le même travail pour un salaire inférieur au PIB mondial ?
Telle est la question à laquelle la bourgeoisie des machines donne une réponse positive. Une réponse positive appelée « délocalisation ». Mais c'est à l'état de demi-esclave surexploité à 20 centimes de l'heure que le répétant reste « rentable » pour les capitalistes.

C'est cette disparition sociale, économique, politique de la classe formoise qui est à l'œuvre dans les coulisses de la scène politique actuelle.
Le pourrissement islamiste du NPA a ce fond social comme background, comme backstage, comme coulisses.



LA LOI DU DÉVELOPPEMENT INÉGAL ET COMBINÉ
COMME FOSSOYEUR DE LA FORMOISIE
La formoisie privilégiée, la bourgeoisie des diplômes, ce « prolétariat bourgeois » qu'évoqua Engels, ne connait pas Léon Trotsky et la loi du développement inégal et combiné.
Elle ne connait pas cette loi qui permis à Alexandre « Parvus » Helphand et à Léon « Trotsky » Bronstein de savoir – dès 1905 – qu'allait se produire non pas UNE mais deux révolutions. Une première révolution contre la classe féodale – la mise à bas de l'État tsariste, et une seconde révolution qui allait renverser le pouvoir politique et économique de la classe bourgeoise.
La formoisie privilégiée ne sait pas qu'elle a pris la place politique du KD Milioukov, le « révolutionnaire bourgeois qui avait peur de la révolution ».

Mais elle le sent.
La formoisie sent monter sa trouille, son angoisse. Elle sent monter la pression d'un volcan souterrain.
La haine des partisans de Besancenot à l'égard – non seulement de nos thèses égalitaristes mais encore – de nos personnes est proportionnelle à la grandeur de cette angoisse qu'ils sentent vis-à-vis des pauvres des quartiers.
Les quelques faits que relatait hier Julie Amadis concernant son combat égalitariste dans une université ne sont qu'une petite partie des magouilles, des ruses, des coups bas que la LCR (et ses amis du PT) pratiquaient régulièrement.

En effet, si ces gens ne comprennent pas la loi du développement inégal et combiné, si ces gens ne comprennent pas que la révolution anticapitaliste sera suivie d' (et contiendra) une révolution anti-formoise ainsi qu'une révolution anti-innovoise, pour autant, ils sentent bien que les pauvres des quartiers ne vont pas renverser le capitalisme dans le but que Besancenot et sa copine puissent continuer à consommer plusieurs milliers d'euros par mois dans leur « petit » logement de propriétaires immobiliers.
Ils sentent bien que la révolution qui vient sera l'heure du grand partage.
Ce sont des flics politiques que le NPA tente de recruter dans les quartiers pauvres, des flisc politiques islamo-fascistes ! Des flics politiques contre la révolution anti-formoise, des flics politiques contre la révolution anti-bourgeoise ! Des flics politiques qui ont déjà – cf Sylvestre – commencé leur sinistre besogne de répression, de censure, de bannissement. Vers une « kornilovation » fasciste, ils n'en sont qu'à leurs débuts !




LE GRAND PARTAGE QUI VIENT : L'HEURE DE L'ÉGALITARISME SONNE
Et cette trouille des partageurs, cette trouille que la formoisie a des égalitaristes, elle prend la forme d'une trouille à l'encontre des pauvres. Même quand ils ne sont pas encore formés politiquement au néo-marxisme, au post-marxisme.
« Il va falloir les mater » est le cri de guerre secret de l'aile islamophile du NPA à l'encontre des pauvres mécréants.
Car, les luttes de classes, les luttes de strates ne sont pas des processus aveugles absolument incontrôlés, absolument involontaires. Karl Marx a quelque peu exagéré dans sa formule. Il y a des groupes, des fractions, des cabales, des complots.





LUTTE DES CLASSES, LUTTES DES STRATES, COMPLOTS
Qu'est-ce que John Mullen fait en France ? Qu'est-ce que cet agent de l' « Internationale Chris Harman » construit ?
La réponse est simple : il la donne lui-même. Sur son blog. Mais en anglais
Voilà comment le comploteur John Mullen décrit l'état actuel de son travail de sape en faveur des islamo-fascistes, en faveur de la diffusion du port du voile fasciste au sein du NPA



« Probablement une majorité à l'intérieur du parti pense qu'il est erroné d'avoir un candidat qui porte le hijab. Ils emploient différents arguments. Ils disent qu'il représente l'oppression des femmes , ou qu'il met la religion au premier plan où elle ne devrait pas se trouver. Les bonnes nouvelles sont qu'il y a une minorité significative qui dit qu'il a raison d'avoir une telle candidate. Il y aura un débat au comité national et à la conférence suivante. Il y a une petite minorité de membres NPA qui sont « islamophobes et fiers de l'être » , qui déteste passionnément toute religion et les symboles religieux et ne pense jamais à appliquer une analyse matérialiste à la religion. Il y a un groupe plus grand qui pense que tout cela est secondaire et que nous ne devons pas en faire trop de bruit parce que c'est diviseur. Et il y a une petite minorité (m'incluant) qui pense que combattre l'islamophobie a besoin d'être une priorité. Heureusement, le porte-parole le plus connu du NPA, Olivier Besancenot, a bien défendu la candidature de Ilham et a parlé de son dégoût de l'attitude islamophobe de beaucoup des médias. C'est un bon pas en avant. Le porte-parole du NPA n'avait jamais eu l'occasion d'employer le mot « islamophobie ». Jamais. »
Probably a majority inside the party think it is wrong to have a candidate who wears the hijab. They use different arguments – they say it represents women’s oppression, or that it puts religion in the forefront where it doesn’t belong. The good news is that there is a significant minority who say it is right to have such a candidate. There will be a debate on the national committee and at the next conference. There is a small minority of NPA members who are “islamophobic and proud of it”, who passionately detest all religion and religious symbols, and never think to apply a materialist analysis to religion. There is a bigger group who think that all this is secondary and we should not make too much noise about it because it is divisive. And there is a small minority (including myself) who think that fighting islamophobia needs to be a priority .
Happily, the most well-known spokesperson of the NPA, Olivier Besancenot, has defended Ilham’s candidacy well and has spoke of his disgust at the islamophobic attitude of much of the media. This is a good step forward – NPA spokespeople never used to use the word “islamophobia” ever. ».
BANALISER LE MOT « ISLAMOPHOBE » :
UNE PREMIÈRE VICTOIRE DES FASCISTES !
L'agent formois John Mullen a remporté – il le pense, le dit, le proclame – une victoire. Dans son travail en faveur de la « révolution islamiste », il a obtenu que Besancenot prononce publiquement le mot « islamophobie ».
Cette « victoire » est naturellement une victoire des fascistes, une victoire des islamo-fascistes.
Appeler les athées, les anticléricaux, « islamophobes » vise à donner une caractéristique « psychiatrique » au combat contre les institutions religieuses fascistes.




LES ATHÉES ANTI-CLÉRICAUX SOIGNÉS
PAR LES PSYCHIATRES
JOHN MULLEN ET OLIVIER BESANCENOT
L'agent du fascisme islamiste, le relai de la peste « rouge-brun-vert » au sein du NPA a réussi son coup. Il voit la « maladie » laïque se répandre en France.



« wave of islamophobia after veiled anticapitalist candidacy for regional elections »

Voilà ce qu'il claironne dans les médias australiens.
Mais John Mullen n'est que la pointe émergée, la pointe visible d'une fraction secrète à l'intérieur du NPA.




UNE FRACTION ISLAMOPHILE TRAVAILLANT POUR LES FASCISTES
Ces gens, ces agents de l'islamo-fascisme n'ont même pas besoin de se concerter, leur projet est tellement clair qu'ils l'appliquent sans avoir besoin de mettre au point un complot en bon et du forme : ce qu'ils font est la réédition de la tactique en Iran, la réédition de la tactique en Algérie et partout ailleurs.
Ils se présentent comme victimes : les méchants (et pathologiques) islamophobes attenteraient à leur liberté : ces chevaliers d'un genre nouveau défendent le droit de leurs compagnes « féministes » (le nazi était « socialiste », les protégées de Tariq Ramadan, de John Mullen et maintenant de Olivier Besancenot sont toujours « féministes) de porter la tenue vestimentaire de leur choix.

Cette défense crée un mouvement de soutien dans le quartier. Et la petite-proto-formoisie naïve de soutenir ce nouveau « combat anti-impérialiste » en portant, à son tour, la même tenue.
Le voile, le hijab, la burqa sont donc devenus des symboles de la lutte contre les banques. Comme la croix gammée étaient le prétendu symbole de la lutte contre ces mêmes banques.
Les deux étapes suivantes seront d'abord le harcèlement moral contre celles qui refuseront de porter ces symboles fascistes stigmatisant les femmes. Et la dernière étape consistera à cogner les rebelles. Cette étape est déjà franchie dans certains cas !!!
Le culot de ces gens-là; de ces Mullen, de ces Sylvestre, de ces Toto est aussi grand que le culot des Adolf Hitler. Leur combat « antiraciste » a pour conséquence de stigmatiser les malheureux enfants « feuj » qui seraient les coupables à atteindre. La candidate Ilham Moussaïd se prétend « anti-raciste » en « oubliant » de mentionner la mort de 3 millions de bébés africains à cause de son pays.
Rien de plus normal : la ligne du Hamas n'a jamais été de combattre l'occupation militaire de l'Afrique par la France.
Comment les protecteurs du Hamas, les michetons d'Arabie Saoudite pourraient-ils accepter de voir critiquer leurs amis sarkozystes ?

Comment les agents occultes du Hamas pourraient-ils mécontenter notre ennemi dans notre pays ? Quand cet ennemi est l'ami des protecteurs des islamo-fascistes ?
Et tous les aboyeurs, tous les comploteurs crypto-islamo-fascistes, tous les partisans du « droit au voile » de parcourir les forums de l'extrême-gauche pour cracher sur les défenseurs des lois bourgeoises de 1905, pour cracher sur les défenseurs de la laïcité, pour redoubler de crachats sur les militants de l'anti-cléricalisme.



Sur le blog de Gilles Suze, (NPA de l'intérieur), un anonyme « pseudo-Toto » (tendance B) lance ses insultes
« Moi ce que je trouve grave, c'est l'islamophobie et le racisme qui ressort des diverses réactions, que ce soit de la presse ou des internautes.
Et contrairement aux mensonges de Michel, ça n'a rien d'électoraliste ou de racoleur, car vu comme c'est récupéré contre nous, ça a plus de chance de nous faire perdre des voix que le contraire.
Mais au moins, on aura tenu bon face à la vague islamophobe, et délivré un message politique cohérent.
Ecrit par : toto | 03.02.2010 »
Les défenseurs de femmes du Machrek et du Maghreb se font insulter par ce « Toto ». Nous serions « racistes » ose écrire l'ami des barbus !



« Ça t'écorche vraiment d'admettre qu'on peut être à la fois croyante et féministe? Croyante et laïque?
Je suis sûr qu'avec une catho ça te poserait aucun problème. Mais à force de traîner avec le PCF, tu vires apparemment très mal...
Ecrit par : toto | 03.02.2010 »
Sur le forum des amis de LO », à peine le débat commence que le NPA pseudo-Sylvestre s'y précipite pour y apporter la parole révélée :



« Excellente décision des camarades qui ont su résister à la pression de l'islamophobie ambiante. Je vois que les camarades de LO qui interviennent ici, comme c'était prévisible, persistent dans leur concession à cette idéologie. Je le regrette évidemment profondément.

Cela montre que le combat ne fait que commencer ! Mais à présent on peut espérer que toutes les forces dynamiques de la jeunesse populaire anti-raciste n'aura plus les hésitations que la position équivoque de la LCR sur les exclusions de jeunes filles avait pu susciter, et soutiendra pleinement la position courageuse du NPA. »
La même ligne, le même vocabulaire : « combattre la phobie de l'Islam » qui serait la pathologie des malades archéo-trotskystes.
Il ne semble même pas se rendre compte de la violence de ses propos « phobie ». Des propos qui sont dignes d'un fasciste venant cracher dans le camp progressiste.

Il ose couvrir son attaque d'une infamie. Son image lui apparait être la "preuve" du droit des "rouges-bruns-verts" à insulter les femmes !!!

Les réactions qu'il déclenchera le laisseront de marbre. L'ange Gabriel Mullen-Harman lui aura parlé.
Quand on lui répond



« Sylvestre, j'imagine, ne se rend pas compte à quel point son message est profondément choquant pour quiconque possède une once de sensibilité au combat féministe - tout comme est profondément choquante la formule-pirouette de Besancenot qui veut ratisser large, fut-ce au prix des pires renoncements.

Quant à croire que ce type d'attitude va encourager "les forces dynamiques de la jeunesse populaire anti-raciste" (je me demande d'ailleurs bien ce que c'est que ce truc-là) et non tout simplement fournir un alibi supplémentaire aux idées et aux comportements réactionnaires dans les milieux immigrés (qui n'en ont guère besoin pour avoir le vent en poupe), c'est se bercer des pires illusions qui soient. Et c'est surtout désarmer ceux qui, justement dans la "jeunesse populaire anti-raciste et anti-sexiste", voudraient s'opposer à cette dégringolade vers la réaction religieuse.

C'est cela qui est le plus dégueulasse, si je peux me permettre. »
(pseudo-Jacquemart sur le forum des amis de LO  mercredi 3 février 2010 à 13:15)
Mais le propagandiste psychiatre prétend avoir Trotsky avec lui !!! Il cite – sans donner de commentaire explicatif – un extrait de « Ma vie ».



« Mon jeune rationalisme me disait que si quelque chose avait été compris, c'était chose réalisée. Il me semblait donc invraisemblable qu'il pût exister des superstitions en Europe et qu'en Amérique on pût persécuter les Noirs.

Cette façon d'idéaliser, imperceptiblement acquise dans le milieu petit bourgeois et libéral où je vécus, subsistait encore plus tard, lorsque je commençai à me pénétrer d'idées révolutionnaires. J'aurais probablement été fort surpris, en ces années là, si j'avais su, si j'avais pu savoir, qu'une république allemande, gouvernée par des social-démocrates, accorderait le droit d'asile à des monarchistes, mais le refuserait à des révolutionnaires. Depuis lors, heureusement, j'ai cessé de m'étonner de bien des choses. La vie expulsa de moi le rationalisme et m'enseigna la dialectique. Hermann Müller en personne n'est pas capable de m'étonner. » (citation ( http://www.marxists.org/francais/trotsky/l.../mavie/mv07.htm ) ce message a été modifié par
sylvestre le vendredi 5 février 2010 à 13:31
Tout cela n'a rien a voir. Mais le rhéteur qui va soigner nos pathologies à coups des matraques de ses amis barbus n'en a que faire.
Son seul but est de recruter des fascistes formois pour combattre l'égalitarisme.

Quant à sa appartenance à l' « internationale du voile », à la fraction mondiale des pourfendeurs formois de l'islamophobie, elle est attestée sur le site LCR-NPA révolution celaonet



« Ca ne surprendra personne sur ce forum : je suis particulièrement attristé par cette disparition. Les livres et les articles de Chris ont ouvert pour moi des horizons nouveaux dans des domaines extrêmement variés, m'ont fait découvrir et redécouvrir le marxisme, m'ont donné la passion de l'alliance entre la théorie et la pratique... bref.
J'ai eu l'occasion et la chance de rencontrer Chris quelques fois, récemment. Sous des aspects farouches il cachait un sens de l'humour et une curiosité très charmantes. »


« L'ÂME DANS UN MONDE SANS ÂME, LA RELIGION »
nous révèle le porte-parole du prophète Chris Harman
Sur la même page, son comparse John Mullen nous révélait la clé de leur stratégie en faveur de l'islamo-fascisme



S’opposer à l’islamophobie
Trois autres débats importants pour les anticapitalistes ont été l’objet d’écrits de Harman. Tout d’abord le débat concernant la religion. Le 11 septembre a renforcé l’islamophobie en Occident, et une bonne partie de la gauche a préféré applaudir plutôt que s’opposer à la discrimination anti-musulmane. En France, l’extrême gauche s’est montrée dans sa quasi-totalité incapable de riposter à l’islamophobie. L’excuse a été une analyse simpliste sur la religion comme une conspiration maléfique pour manipuler les travailleurs – « l’opium du peuple ».
Le courant Socialisme International a toujours souligné que, si la religion peut être l’opium, elle peut aussi être pour des travailleurs opprimés « l’âme dans un monde sans âme ». Plus particulièrement en France, le tournant vers l’Islam a été le choix d’une partie de la jeunesse issue de l’immigration, face à une société profondément raciste. Afficher sa religion musulmane en France a souvent été un défi lancé contre le racisme.
La question de l’islam, le fondamentalisme et l’impérialisme aujourd’hui est complexe. Il faut analyser à tête froide le rôle de l’islamisme politique au Maghreb, en Palestine, et dans les pays occidentaux. Dans son court livre Le prophète et le prolétariat publié par Socialisme International en 1994, Harman jette les bases d’une analyse matérialiste de l’islamisme. Si des éléments de ce livre ont besoin d’être mis à jour suite aux évolutions récentes des islamismes, il n’empêche que cet ouvrage constitue quasiment la seule tentative d’une analyse marxiste générale de l’islamisme. Vous trouverez le document ici :
Le prophète et le prolétariat
http://pagesperso-orange.fr/revuesocialisme/prophete.html
Leur but est ouvertement bigot : la religion ne serait pas un opium, elle ne serait pas un rideau de fumée pour masquer le réel, pour masquer l'oppression, pour masquer l'exploitation. Elle serait – le délire atteint par ces fous furieux infiltrés dans le trotskysme ne semble pas avoir de limite - « l’âme dans un monde sans âme ». Et l'analyse matérialiste deviendrait sans doute l'influence du Satan dans ce monde sans âme.
Pauvres imbéciles ! Pauvres crétins !
Et le John Mullen s'exprime ouvertement comme membre du NPA, et le Sylvestre est modérateur (censeur) sur le site de la LCR-NPA revolution-celeonet !!!



DES (IGNARES) ENNEMIS DU MATÉRIALISME A L'OFFENSIVE :
LE CAS pseudo-SYLVESTRE
Mais, me direz-vous, un tel plan concerté demanderait une intervention hostile à l'égalitarisme plus nette que le simple port d'un voile ?
Mais, en effet, c'est précisément le cas : le pseudo-Sylvestre faisait partie de la clique anti-matérialiste qui osait défendre Albert Einstein.
Le modérateur du site « révolution céleonet » Sylvestre fut l'un des rares qui tenta d'argumenter à coup de citations.
Malheureusement pour lui, comme sa citation de Trotsky au dessus, sa mauvaise foi (ou sa bêtise cléricale ?) l'empêchait de comprendre que les citations disaient l'exact contraire de ce que lui y lisait.

Il n'avait pas remarqué que Lénine caractérisait de réactionnaires les partisans de Einstein.
Mais ce n'est pas grave : le formois fasciste Sylvestre et ses amis néo-staliniens mirent un terme au débat. Après effacement de mon texte sur « les FARC en tant que trafiquants de drogue », après le tombereaux d'insultes à caractère psychiatrisant sur le débat quant à Newton et Lénine, la petite clique stalinienne me bannit purement et simplement du débat.
Les crétins pouvaient continuer à croire que Einstein était compatible avec Lénine, à croire que la relativité était compatible avec Newton.
Il est vrai que la croyance – pour ce ramassis d'ignares contre-révolutionnaires – doit rester « l'âme dans un monde sans âme ». Y compris – certainement pour l'imbécile Sylvestre - la croyance dans le ralentissement relativiste du temps, y compris la croyance « empirio-criticiste ».
On avait affaire à des « reconstructeurs de Dieu ».
Mais les nôtres sont bien pires que ceux auxquels Lénine avait affaire en 1908.
Mais ceux-là utilisent d'autres méthodes que celles de Malinowski-Bogdanov, que celles de M. Gorki.
Ici ce sont des fascistes de la formoisie auxquels on a affaire : des fascistes « rouges-bruns-verts ».

Leurs méthodes, l'insulte et la censure, l'insulte et l'effacement des textes, l'insulte et le bannissement sont des méthodes fascistes staliniennes.
Ces gens, ces gangsters, ces pseudo-Toto, ces pseudo-Sylvestre, ces John Mullen, ces agents de l'islamo-fascisme qui nous insultent en psychiatrisant nos « cas » ce sont les agents formois de l'Internationale islamo-fascistes. Ils sont les agents formois de l'internationale formoise islamo-fasciste.
Il faudra les expulser du camp progressiste.
Sans hésitation.
Ramassis de petits néo-staliniens en voie de mutation en néo-nazillons islamo-fascistes.



En forme d'épilogue provisoire (avant expulsion des fascistes) , une plaisante bouffée d'air ironique trouvée sur le site des amis de LO

Pietro : Ecrit le : jeudi 4 février 2010 à 16:27
« Voila la dérive de "l'islamophobie ramadanesque" à toutes les sauces.
Je deviens "violemment religionophobe militant" devant ces "jésuites" de toutes obédiences qui souhaitent nous imposer de vivre selon LEURS catégories. Ras le bol de ces courgeries moyennageuses couvertes pas de pseudo- révolutionnaires.

A quand un candidat avec la croix et la crosse de la "théologie de la libération" ? »



NOTES : la citation de Léon Trotsky a été donnée par pseudo-Zimer sur le site des amis de LO Ecrit le : jeudi 4 février 2010 à 17:58



ANNEXE
Un extrait d'un texte démasquant les impostures antimatérialistes du pseudo-Sylvestre, propagandiste en philosophie des impostures einsteinistes sous prétexte de « matérialisme » et propagandiste en politique des techniques d'infiltration des islamo-fascistes. Son combat contre Newton et contre Lénine vient de franchir une nouvelle étape. Il est utile de relire les propos hypocrites et mensongers qu'il tenait sur les positions de Lénine.






EUDI 11 FÉVRIER 2010


Sur Aleph99, des éléments pour une histoire de la défaite du matérialisme en Russie stalinienne et de la victoire de l'imposture relativiste. (larges extraits d'un texte épistémologique de Klaus Schlüpmann)

extraits

INTRODUCTION
Les activistes du néo-stalinisme NPA qui sévissent sur l'ex site officieux de la LCR revolution-celeonet ont comme réaction pavlovienne « Lissenko ! Lissenko ! » dès qu'on tente de rappeler la défaite de la philosophie de Lénine et de sa gnoséologie sous le règne de Staline.
Ils montrent non seulement leur bêtise mais aussi leur ignorance absolue de l'histoire de la philosophie, de l'histoire de l'URSS, et leur incapacité à comprendre ce que fut le stalinisme et son idéologie.
Que la classe formoise secrète de l'idéalisme est pour ces militants NPA un point aveugle incurable : le statut d'exploiteurs fait craindre aux vampires de la lutte des classes la lumière de la véritable gnoséologie, la lumière de la véritable philosophie.
J'avais tenté d'initier un débat « Lenine Vs Einstein, Matérialisme et empiriocriticisme Lénine missile contre la relativité »
Sur l'ensemble des contributions d'un débat qui s'interrompit par mon BANNISSEMENT du site revolution-celeonet – sans doute un hommage tardif à Léon Trotsky ! - et le blocage totale de mon compte – m'empêchant même de lire les textes à cause d'un cookie scandaleux.... un seul contributeur tenta – tout en m'insultant pour complaire à la meute – de rétablir un minimum de vérité. Cet anonyme Sylvestre tenta d'indiquer le fil de la continuité historique, mais ses carences profondes en philosophie l'empêchèrent jusqu'au bout du débat de comprendre que le livre de Lénine « Matérialisme et empiriocriticisme » était une arme de combat contre l'empiriocriticisme dont l'escroquerie relativiste était l'AILE DROITE. Il bascula dans la mauvaise foi en ignorant le combat de Lénine en faveur du temps et de l'espace en soi, en faveur de l'Univers objectif.






(…)



Sylvestre Feb 28 2008, 02:54 PM
: « D'après mes recherches Lénine ne mentionne Einstein qu'une seule fois dans ses oeuvres, 14 ans après matérialisme et empiriocriticisme, dans La portée du matérialisme militant. Il se garde bien de porter un jugement sur la théorie de la relativité, mais observe qu'Einstein est un des acteurs de la "révolution des sciences de la nature", et qu'il n'est pas personnellement un anti-matéiraliste, même si des idéologues bourgeois ont cherché à se parer de sa théorie, comme cela est arrivé pour d'autres théories innovantes, dans le passé : »
(…)



Mais il manifeste son incompréhension de ce qu'il lit et des références qu'il donne. Avec un niveau d'incompréhension qui confine à la mauvaise foi et au mensonge pur et simple.
Sylvestre : Feb 28 2008, 05:55 PM
« En feuilletant un peu, je trouve même que Lénine laisse la porte ouverte à la théorie de la relativité, ce qui est logique dans la mesure où il reprend les concepts d'Engels, par exemple quand il écrit que l'espace et le temps sont des "formes de l'existence" (et donc pas forcément des dimensions invariantes et uniformes, par exemple) :



Citation « L'espace et le temps, dit Feuerbach, ne sont pas de simples formes des phénomènes, mais des conditions essentielles (Wesensbedingungen)... de l'existence » (Werke, t. II, p. 332). Reconnaissant la réalité objective du monde sensible qui nous est donnée dans nos sensations, Feuerbach repousse naturellement la conception phénoméniste (comme dirait Mach de lui même) ou agnostique (comme s'exprime Engels) de l'espace et du temps : de même que les choses ou les corps ne sont pas de simples phénomènes, ni des complexes de sensations, mais des réalités objectives agissant sur nos sens, de même l'espace et le temps sont des formes objectives et réelles de l'existence, et non de simples formes des phénomènes. L'univers n'est que matière en mouvement, et cette matière en mouvement ne peut se mouvoir autrement que dans l'espace et dans le temps. Les idées humaines sur l'espace et le temps sont relatives, mais la somme de ces idées relatives donne la vérité absolue : ces idées relatives tendent, dans leur développement, vers la vérité absolue et s'en rapprochent. La variabilité des idées humaines sur l'espace et le temps ne réfute pas plus la réalité objective de l'un et de l'autre que la variabilité des connaissances scientifiques sur la structure de la matière et les formes de son mouvement ne réfute la réalité objective du monde extérieur. » »

(http://www.marxists.org/francais/lenin/wor...il19080900u.htm )

==
Le trucage éhonté consiste à tigonner le mot « forme » :« l'espace et le temps sont des formes objectives et réelles de l'existence, et non de simples formes des phénomènes. L'univers n'est que matière en mouvement, et cette matière en mouvement ne peut se mouvoir autrement que dans l'espace et dans le temps. »
Ce que Lénine récusait c'est la réduction de l'Univers objectif à la perception que nous en avons. Il ne fait que rappeler l'existence objective de l'univers. Et, le celeonet Sylvestre tente de faire croire « que Lénine laisse la porte ouverte à la théorie de la relativité ».Ce n'est que pure mauvaise foi. Je le lui rappelai dans leMessage #10 en lui signalant la partie du texte de Lénine que, par erreur sans doute, il avait COUPE de sa citation :
Lénine : « Il suffit de rappeler l'immense majorité des courants philosophiques à la mode, qui surgissent si fréquemment dans les pays européens, à commencer, par exemple, par ceux qui se rattachent à la découverte du radium pour finir par ceux qui, maintenant, se réclament d'Einstein, pour se rendre compte du lien qui unit les intérêts de classe et la position sociale de la bourgeoisie, le soutien qu'elle accorde à toutes les formes de religion et la teneur idéologique des courants philosophiques en vogue. »





Mais cela ne l'arrêta pas :

Sylvestre Feb 29 2008, 01:18 PM Message #21
Tout à fait. La confusion que semblent faire L'insurgé et YT, c'est de confondre le fait qu'espace et temps sont relatifs (c'est à dire en relation dynamique) avec le point de vue subjectiviste selon la quelle la réalité de l'espace et du temps découle de la perception humaine.

Il semble être sur une position dont la typologie ressemble à ce que décrit le semi-relativiste, âne relativiste Alexandre Moatti : une ré-interprétation semi-matérialiste de l'imposture relativiste. Il semble croire que le temps pourrait – de façon objective, concrète- pouvoir ralentir !
C'est dans le cadre de ce débat que les recherches de Sylvestre et celles que je parvins à trouver me permit d'aboutir sur l'extraordinaire texte de 



Plusieurs de ces chapitres mentionnent les débats sur la relativité qui se déroulèrent en URSS sur le point de devenir stalinienne.







(...)

L'appropriation des connaissances positives lui semblait garantir la disparition de l'idéologie bourgeoise. Lénine dans "Sur l'importance du matérialisme militant" soulignait l'importance primordiale de la lutte antireligieuse. Il citait Dietzgen, selon lequel la plupart des philosophes n'étaient que des laquais diplômés du clergé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire