Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 9 février 2010

à Jacques Tourtaux. (à propos du débat "LE "POIDS MONSTRUEUX DE L'INSTITUTIONNEL" ET LE CRETINISME ELECTORAL BOURGEOIS")

Bonjour Jacques Tourtaux.

Nous ne nous connaissons pas. Je vous réponds publiquement.

Bravo à vous !
Dans l'épistémologie du processus de révolution égalitariste - de révolisation égalitariste - vous apparaitrez comme un des premiers (le* ?) à avoir RE-publié un texte en faveur de cette perspective révolutionnaire.

Dimanche 7 février 2010 7 07 /02 /2010 17:11

Lettre publique à Jean-Pierre Rioual ; Le « poids monstrueux de l'institutionnel » et le crétinisme électoral bourgeois.



Car ma réponse à Jean-Pierre Rioual, au-delà des désaccords (et même des - anciennes - violentes polémiques verbales) qui nous séparèrent et qui peuvent encore nous séparer, elle s'inscrit dans une perspective, dans une tradition, dans un projet, dans un but, dans une volonté qui met demeurer - malgré tout - en résonnance avec les éléments honnêtes du camp que j'appelle "camp de la formoisie".

Ma perspective, mon combat est - depuis que j'ai atteint ma quarantième année - extraodinairement plus clair qu'ils ne l'étaient auparavant : le but communiste qui était le mien, ce but communiste révolutionnaire n'est pas un combat lointain. Il est un combat immédiat : 1000 euros pour tous les Terriens !

Pour avoir lu le texte LES APPARATCHIKS qui, sur votre blog, est une sorte de rapide biographie, je vois ce qui nous rapproche, je vois ce qui nous éloigne.

 Pourrais-je parvenir à vous convaincre -  vous Jacques Tourtaux ou Jean-Pierre Rioual - à rénoncer, comme je le fis de 1991 à 1993 à tout une partie de mes certitudes, tout un pan de ce que je considérais être mes racines, mes acquis, mes convictions, mes certitudes, pour retourner au véritable communisme, celui que j'appelle maintenant "égalitarisme" ? L'avenir le dira.

A lire votre rapide "bio", il m'apparaissait que convaincre de l'urgence égalitariste (urgence immédiate du combat "1000 euros pour tous les Terriens") aurait un mérite immense du point de vue historique.

 En effet, dans votre combat syndical, dans votre combat politique - tel que vous les relatez, il existe une indiscutable dimension égalitariste.
Comme il existe - vous devrez l'admettre - une dimension formoise.
Cette dimension égalitariste est la partie de votre lutte qui est compatible avec l'exigence d'un SALAIRE EGAL MONDIAL.
Votre combat contre les traitres, contre les arrivistes, contre les bureaucrates syndicaux est partie prenante de ce combat-là.

Imaginez seulement ce que serait la face du monde si votre syndicat s'était battu depuis 1968 sur la ligne "salaire unique mondial pour les cheminots" ?
Imaginez ce que serait la face du monde si la moitié des cotisations de la CGT "lutte des classes" avait été envoyée aux syndicalistes chinois, aux syndicalistes africains !!!

Imaginez !



=

Imaginez l'état actuel du monde si la CGT s'était battu sur la ligne "salaire égal aux colonies", si la CGT, la CFDT, la FEN s'étaient battues sur une ligne égalitariste "SMIC français immédiat" pour tous les pays sous occupation militaire française.

Imaginez ce qui se passer quand mon projet politique se réalisera : dans tous les congrès (à la base d'abord puis en montant peu à peu à mesure de l'explosion des barrages des bureaucrates de la formoisie) la voix de l'égalitarisme exigera le SMIC pour nos cousins du Sénégal, le SMIC pour nos cousins de Côte d'Ivoire, le SMIC pour nos cousins du Cameroun.

L'esclavagiste Vincent "Crassus" Bolloré vit de cela, profite de cela, il profite de l'égoïsme formois des directions syndicales et de leurs bases sociales égoïstes.
Engels avait raison : le prolétariat bourgeois est devenu le fossoyeur de la révolution anticapitaliste mondiale.

L'existence d'un "prolétariat bourgeois" est selon Engels le principal frein à la révolution anticapitaliste.
Engels observe la formoisie en germe sans comprendre qu'il s'agit d'une classe sociale :

"En réalité, le prolétariat anglais s'embourgeoise de plus en plus, écrit Engels à Marx en octobre 1858 et il semble bien que cette nation, bourgeoise entre toutes, veuille en arriver à avoir, à coté de sa bourgeoisie, une aristocratie bourgeoise, et un prolétariat bourgeois. Évidemment, de la part d'une nation qui exploite l'univers entier, c'est jusqu'à un certain point logique". (Friedrich Engels, Lettre à Marx, 7 octobre 1858 *HW p. 207)


Combattre les représentants arrivistes de arrivistes n'est pas suffisant.
Il faut un programme révolutionnaire véritablement communiste.

Mais le communisme est une chemise sale.
Une chemise qui dégouline du sang des exploités depuis 1927.

Il est urgent de nous vêtir de propre, il est temps de travailler pour la révolution égalitariste mondiale, la révolisation finale, cette révolution de civilisation qui en finira avec tous les Thermidor, avec toutes les thérmidorations, thermidoration de la bourgeoisie en 1794 (et en 1917 en Russie), thermidoration de la formoisie en 1927, thermidoration de l'innovoisie, de la bourgeoisie HADOPI de l'innovation dont un des porte-parole Bono de U2 réclame de fascisme total sur Internet.

Il est temps de construire une organisation égalitariste mondiale.

La reproduction de mon texte n'est pas "une hirondelle qui fait le printemps", il est un symptôme de la transformation quantité-qualité qui est à l'oeuvre.

Je découvre aujourd'hui qu'un autre site - cette fois-ci sur Haïti - a réproduit (copié collé) un autre de mes textes

Haïti - Débat sur le WEB


en reproduisant un texte de révolisation


VENDREDI 15 JANVIER 2010


Haïti, un crime impérialiste : 2 siècles de vengeance contre la première révolution anti-esclavagiste des Amériques (1)



Je ne connais pas ce site québéquois freudien (ce Groupe interdisciplinaire freudien de recherche et d'intervention clinique et culturelle). Mais leur reproduction de ce texte sur Haïti est aussi l'un des signes que la taupe égalitariste est à l'oeuvre dans toutes les classes, dans toutes les strates, dans tous les milieux.

Hasta La Victoria Siempre !
Yanick Toutain



NOTES

L'existence d'un "prolétariat bourgeois" est selon Engels le principal frein à la révolution anticapitaliste. par Julie Amadis 28 décembre 2008



===

POST SCRIPTUM 23:31 (depuis un bar où une wifi ouverte circule parfois d'on ne sait trop quelle provenance)
Je découvre une rapide réponse de Jacques Tourtaux depuis son propre blog


Merci pour cette brillante analyse et merci de m'avoir fait l'honneur de votre blog
Commentaire n°2 posté par Tourtaux aujourd'hui à 21h56

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire