Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 9 septembre 2014

L'Havrais Vérité: SDF en octobre 2000: Quand le préfet du Havre participait au sabotage du projet Bizouk en m'envoyant dormir chez une secte religieuse militariste

par Yanick Toutain
Ce texte est un commentaire CENSURE PAR LE NOUVEL OBSERVATEUR sous un article de Julie Amadis sur son blog du Nouvel Observateur



Instit proEntraide antiViolences à enfants, antiFranceàfric

Une professeur des écoles réprimée pour avoir lutté contre les oppressions

L'épicerie sociale les Aubépines au Havre: une épicerie comme au temps de l'URSS

Photographie-penuries-en-URSS.jpg par Julie Amadis
9/9/14

'Vous n'êtes pas toujours complètement libre de ce que vous voulez prendre. J'ai voulu prendre un deuxième paquet de tranches de jambon, on m'a dit « non il faut en laisser pour les familles »'.cf infra

 L'article précédent sur mes mésaventures causées par Najat Vallaud Belkacem se terminait par
Il est vrai que le CCAS m'avait donnné un bon alimentaire de.... 28 euros pour aller à l'épicerie des Aubépines.... c'est l'article suivant.
Voici donc comment ces miraculeux 28 euros tombés du ciel des "assistés" va pouvoir se transformer en.... nourriture. 4 euros par jour :


MA REPONSE

Martina vous avez raison : lorsque le préfet du Havre arriva en bout de chaîne pour le sabotage d'un projet informatique de jeux vidéos destinés aux élèves ... (un projet Bizouk agréé par le ministère en octobre 1987 pour la maternelle, l'élémentaire et le collège et destiné aux jeunes de 5 à 17 ans,) .... quand ce préfet "républicain" me posta une missive m'annonçant que ma chambre était prête dans une secte religieuse militariste (L'Armée du Salut) et que ce logement validait mon expulsion locative, ma dignité personnelle m'interdisait d'accepter ce "cadeau".
Le fait que Thomson avait volé l'argent des logiciels des enfants avait rendu nécessaire mon écrasement social et le sabotage total du projet Bizouk.
Pour autant, peut-on dire que ces gens auraient eu quelque compassion que ce soit ?
Peut-on dire que l'épicerie des Aubépines, les Restaurants du Coeur ou l'immeuble de l'Armée du Salut où le préfet du Havre m'envoyait dormir en octobre 2000 étaient des cadeaux ? des dons ? des bénédictions ?
Seuls les naïfs le croiront et les hypocrites feindront de le croire.
Dans ces lieux, tout est fait (ou presque, à condition que cela ne se voit pas....) pour humilier les gens !
Ce sont des rebelles comme l’évêque Morehouse du Talon de Fer de Jack London qui sont écrasés, ce sont des humains droits comme Julie Amadis qui sont écrasés.
Ce sont des gens comme moi qu'ils tentent d'écraser !
Combien de SDF sont d'anciens syndicalistes trop rebelles..... pour les syndicats ?
Allez le leur demander..... aux SDF.... quels furent leurs parcours...
En sabotant mes projets pédagogiques depuis 1987 ces gens sabotent le progrès social. Comme ils le sabotent en détruisant systématiquement le capital humain innovant quand celui-ci les dérange.
Je ricane en attendant le jour où tous les enfants de 5 ans appelleront "rouge" ou "plaque" le logarithme de 25 en base 5. Ou qu'ils diront, heureux d'en mimer les gestes, que c'est le lapin noir qui tient le gros cube correspondant à 4 puissance 3.
C'est ce projet que les ignares saboteurs sabotent depuis 27 ans.

UN PROJET DESTINE (entre autres) A APPRENDRE LES LOGARITHMES A PARTIR DE 5 ANS (pour comprendre ce que signifie le mot "retenue" et pourquoi 10 s'écrit avec UN ZERO)

Et c'est pour organiser le sabotage de ce projet que le préfet du Havre m'envoyait dormir chez les sectateurs religieux de l'Armée du Salut.
En réalité, ces gens savaient que je n'y mettrai pas les pieds.
Ce n'était pas la gentillesse qui le contraignait à m'indiquer un lieu ou dormir. C"était la loi.
La seule loi que ces gens respectèrent en 27 ans.
Pour ce qui concerne la suite : elle est simple. Ma dignité m'a transformé en SDF
Et cela fait 14 ans que cela dure.
Mais tout aura une fin.
Et celui qui n'est plus soutenu réellement que par 1% des Français et 12% de ceux qui le supportent..... pourra bientôt se rendre compte que tout est contradictoire et qu'un corps poussé dans l'eau finit toujours par devoir subir une pression contradictoire..... qui sera bien plus grande que le volume d'eau déplacé.
++++++++++++++
Pour les gens curieux qui voudraient les sources et les preuves
Commencez par le propre site du ministre de l'Education de l'époque Jean-Pierre Chevènement
ET AUSSI

COMPLEMENT
le commentaire auquel je répondais

Il est vrai que c'est toujours mieux d'avoir quelque chose à manger plutôt que rien du tout, mais l'homme ne se nourrit pas que de pain et il est humiliant d'être considéré comme suspect pour cause de pauvreté. Simple question de dignité ! Mais peut-être faut-il avoir vécu de telles situations pour en ressentir les effets dévastateurs.
Écrit par : martina | 09/09/2014 | 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire