Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 4 septembre 2014

Suggestions à Michael Bloomberg: apprendre à vivre avec 1300$/mois et à investir sans profit 400$/mois (un commentaire sur le NYTimes)

par Yanick Toutain
RevActu
4/9/14


Il faut préparer les grands innovants corrompus, les malades de la pathologie consumériste, les grands délinquants écologiques à s'adapter au monde qui vient.
La civilisation post-capitaliste libéral-égalitariste aura besoin d'eux.
Après leur rédemption de criminels évidemment.
Voici le commentaire que j'ai posté sous l'information du New York Times sous l'article du journaliste Andrew R. Sorkin (ce commentaire n'apparait toujours pas)

Michael Bloomberg sur le point de reprendre la tête de Bloomberg L.P.

Michael Bloomberg to Return to Lead Bloomberg L.P.


Michael R. Bloomberg a décidé de reprendre la direction de son empire commercial seulement huit mois après la fin de son dernier mandat en tant que maire de New York.
Mercredi soir, M. Bloomberg a déclaré à ses proches confidents et aux dirigeants de Bloomberg LP , une société de données et médias financiers, que Daniel L. Doctoroff, son directeur général et unami de longue date et lieutenant , allait quitter l'entreprise à la fin de l'année et qu'il en reprendrait la tête .
Pendant des années, M. Bloomberg a dit avec insistance qu'il n'avait pas l'intention de revenir à plein temps dans la société qu'il a fondée.
Quand il a quitté la politique, M. Bloomberg, 72, avait prévu de consacrer l'essentiel de son temps à la remise de sa fortune $ 32,8 milliards. Ces efforts philanthropiques - sur des questions comme le contrôle des armes à feu , l'immigration et la santé publique - étaient censés prendre beaucoup de son temps et il sera "très probablement passer quelques heures par jour de travail de son nouveau bureau au cinquième étage," dans les bureaux de Bloomberg , selon une note de M. Doctoroff envoyé employés en Janvier.
Mais ces derniers mois, M. Bloomberg - qui détient toujours 88 pour cent de la société - a eu une présence croissante au siège de Bloomberg Lexington Avenue. Ces «quelques heures» bientôt transformés en six et sept heures par jour - M. Bloomberg jouant un rôle croissant dans les réunions et les décisions stratégiques. M. Doctoroff, 56 ans, un ancien adjoint au maire de New York et le private equity exécutif, a déclaré M. Bloomberg il ya environ deux semaines qu'il avait l'intention de démissionner, frustré par la manière dont le partage du leadership avait changé. M. Bloomberg lui a demandé de rester et de demeurer chef de la direction, mais M. Doctoroff s'y est opposé.





Photo


Michael Bloomberg et sa compagne, Diana Taylor,
au gala
 Time 100 de 2006,
tel qu'on le voit dans le vidéoblog
 Rocketboom.
MON COMMENTAIRE SUR LE NEW YORK TIMES

Si Michael Bloomberg se décide à apprendre à vivre en ne consommant que 1300 dollars par mois, s'il se décide à s'entraîner n'investir que 400 dollars (sans recevoir ni dividendes ni profit) (tout en tentant de convaincre les autres Terriens d'investir des milliards dans les projets qu'il proposeraient - en tant qu'innovation à haut niveau de productivité historique)... il sera parfaitement adapté à la société qui vient.
Il sera adapté à la civilisation libéral-égalitariste qui va abolir le capitalisme et la Riba.
Il pourra même continuer à rester à la tête de la compagnie qui porte son nom.
A la condition que les citoyens acceptent d'investir tout ou partie de leurs 400 dollars mensuels dans Bloomberg Cie.
S'il convaint ses "employés", il pourra même être dictateur absolu de celle-ci.
En précisant que les 1300 dollars de consommation de ceux-ci leur seront versés quoi qu'il arrive.
Pour ce qui me concerne , je continuerai même à citer les articles de son site.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire