Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 11 septembre 2014

L'Havrais Vérité: SNUIpp Ils sont 7 élus à la CAPD de Rouen. A l'unanimité ils ont voté l'exclusion 2 ans de l'institutrice anti-violences Julie Amadis avec OMERTA76, Philippe Carrière, Monique Béaur et l'administration de protection des enseignants agresseurs


par Yanick Toutain
11/9/14


 " En application des dispositions de l'article 10 — 1' et 3ème alinéa du décret 84-961 DU 25 octobre modifié relatif à la procédure disciplinaire concernant les fonctionnaires de l'Etat, je vous signale que cette sanction de l'exclusion temporaire a été proposée à l'unanimité des membres du conseil. 
Dès lors, vous n'avez pas la possibilité de saisir de la décision la commission de recours du conseil supérieur de la fonction publique de l'Etat."
extrait du texte signé Philippe Carrière
Preuve que les syndicats participent
 à la répression contre les témoins
 de violences à enfants
 pour protéger leurs adhérents délinquants


 JULIE AMADIS UNE INSTITUTRICE
 ANTI-VIOLENCES 

EXCLUE SANS TRAITEMENT
PENDANT DEUX ANS
NON PAYEE EN AOÛT ... ELLE AURA LE RSA DANS UN MOIS !


Ils sont 7 parmi cette liste d'élus CAPD du SNUIpp (comprenant les suppléants) à s'être discrédités à vie en sanctionnant pour 2 ans une instit courageuse anti-violence.
 Ils sont 7 dans cette liste à avoir voté pour protéger les agresseurs du Havre, pour protéger les agresseuses du Havre, pour protéger des enseignants qui pratiquent fessées en classe, claques, cheveux tirés, coups de pieds aux fesses etc etc....
 Ils sont 7 dans cette liste d'élus SNUIPP à avoir montré leur vrai visage abject de fonctionnaires OMERTA76. 
Que ceux qui ne sont pas mêlé à ces comportements délictuels (complicité de violences à enfants passibles de 3 ans de prison article 222-13-1 du code pénal) le fassent savoir en dénonçant les autres ! 
Ou en démissionnant de leur participation à cette liste abjecte !



LISTE DES ELUS DE 2011 (source site SNUIpp )
vendredi 4 novembre 2011
Corps : professeurs des écoles hors-classe
- 1- Mme BUICHE Marie-Luce directrice école maternelle Thomas - Dieppe
- 2- M. RUIS Christian directeur école maternelle St Aubin les Elbeuf
Corps : Instituteurs et professeurs des écoles classe normale
- 1- Mme DE ALMEIDA CARPENTIER Sabine adjointe école élém. M. France - Quevreville-la-Poterie
- 2- Mme DESSEAUX Luce adjointe école élémentaire G.Philipe - Houppeville
- 3- M. GRIMBERT Pascal ens. spe RASED école élém. les Trois Hameaux - Morgny la Pommeraye
- 4- Mme RIOUAL Isabelle adjointe école élémentaire - Arques la Bataille
- 5- Mme DUARTE Sandrine adjointe école maternelle L. Michel - Pt Couronne
- 6- Mme BELLOT Catherine adjointe école élémentaire Aragon - Le Houlme
- 7- Mme SALAÜN Laurence directrice école maternelle Prévert - Préaux
- 8- Mme DIEUL Christine ens. spécialisée établissement Normandie Lorraine - Le Mesnil Esnard
- 9- Mlle RIO Stéphanie adjointe école élémentaire Vaillant - le Havre
- 10- Mme ARAGONA Nadine directrice école maternelle Calmette - Le Grand Quevilly
- 11- Mme TJEDKHOU Mélanie adjointe SEGPA Rollon Gournay en Bray
- 12- Mme CRAMOYSAN Lise adjointe école maternelle P. Langevin - Le Havre

 COPIE D'ECRAN (sans les numéros de téléphone)

 UNE AUTRE LISTE EST AFFICHEE SUR LE MEME SITE

Vos élus CAPD

lundi 20 août 2012
  •  

La Commission Paritaire Départementale examine tout ce qui concerne votre carrière.
Les élus du SNUipp vérifient et défendent les droits de chaque collègue. Leur rôle est, face à l’administration, d’exiger la transparence, combattre l’autoritarisme, garantir l’équité, défendre individuellement tous les collègues, syndiqués ou non et de vous informer.
- Sabine DE ALMEIDA
- Marie-Luce BUICHE
- Pascal GRIMBERT
- Isabelle RIOUAL
- Sandrine DUARTE
- Catherine BELLOT
- Laurence SALAÜN
- Christian RUIS
- Christine DIEUL
- Stéphanie RIO
- Nadine ARAGONA
- Mélanie TJEDKHOU
- Lise CRAMOYSAN
- Sébastien MAYZAUD 


COMPLEMENT

vendredi 4 avril 2014

mardi 26 août 2014


COMPLEMENT : la brochure APOLOGETIQUE en faveur de ce syndicat trouvée sur le site de Wikipédia !

Au moins , il existe quelques instits syndicalistes qui ont compris l'importance d'Internet. Espérons qu'ils en font profiter leurs élèves de primaires (sans trop taper dessus pour autant !)
Le Syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (SNUIPP1) est unsyndicat des enseignants du premier degré français, affilié à la Fédération syndicale unitaire (FSU). Il est actuellement le syndicat majoritaire dans cette profession.
La première direction nationale est constituée par un trio : Daniel Le Bret est secrétaire général, aux côtés de Nicole Geneix issus du courant de pensée "Unité et Action" et Danièle Czalczynski, du courant École émancipée.
Parti de peu, le SNUIPP est devenu rapidement le premier syndicat de son secteur et reste en nombre de syndiqués le deuxième syndicat derrière le SNES au sein de la FSU. De 35 000 adhérents en 1992-1993, il est passé à 54 000 en 2000/01. Il est actuellement redescendu autour de 51 000 adhérents actifs et retraités. Aux élections de 2008, il a recueilli 47,44 % des voix (+2 % par rapport à 2005). En 2011, il a obtenu 48,11 % des voix et 6 sièges sur 10 à la commission paritaire nationale.

Structure et fonctionnement[modifier | modifier le code]

Direction nationale[modifier | modifier le code]

L’actuelle équipe nationale, élue lors du Congrès de St Malo de juin 2013, est composée d’un secrétariat national de 20 personnes dont est issu un secrétariat général de 3 personnes : un secrétaire général (Sébastien Sihr) et deux secrétaires généraux adjoints (Aline Becker et Christian Navarro).
Cette équipe, réduite si on la compare, proportionnellement, à celles des syndicats du second degré, est pluraliste dans la mesure où elle associe des représentants des tendances minoritaires qui souhaitent y participer.
L'organe de direction est cependant le conseil national, qui rassemble les sections départementales, qui constituent l'essentiel des forces militantes dans un secteur où la dimension départementale est très forte.
Tous les trois ans, un congrès national est convoqué, qui détermine les grandes orientations et les mandats du syndicat. Celles-ci portent sur la défense du personnel, mais aussi sur une vision de l'école.
La réflexion pédagogique se mène tous les ans lors des Universités d’automne du syndicat avec de nombreux chercheurs. Régulièrement, des colloques sont organisés sur un thème (rythmes scolaires, difficultés scolaires, l'école maternelle...).

Sections départementales[modifier | modifier le code]

Les sections départementales assurent l'essentiel de l'activité syndicale du SNUIPP. Elles sont dirigées par un Conseil syndical, élu directement par les syndiqués, qui désigne les équipes militantes, le pluralisme y est respecté.
Les sections départementales se coordonnent dans chaque académie et y assurent leur représentations auprès des instances académiques et régionales.
Chaque section départementale dispose d'une site : xx.snuipp.fr où xx est le numéro du département.

Publications[modifier | modifier le code]

Le SNUIPP dispose d'un journal, Fenêtres sur cours, envoyée à tous les syndiqués ainsi que dans toutes les écoles. Des suppléments au Fenêtres sur cours sont publiés sur des thèmes précis : Enseigner hors de FranceLa maternelleLes discriminations, etc.
Il publie des SNU infos en direction des personnels spécialisés et des enseignants formateurs.
Pour les PEGC, professeurs de collège, il édite Les PEGC, le collège.
Il édite régulièrement le Kisaitou ou presque, mémo administratif regroupant tous les textes relatifs au fonctionnement de l'école, sa réglementation, les carrières des enseignants.
Toutes ces publications sont visibles sur le site du SNUIPP .

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire