Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

samedi 20 septembre 2014

Une certaine Nanou Ferrier m'envoie par erreur le message diffamant ... contre moi, au lieu de le poster à celle auprès de qui elle voulait me diffamer

par Yanick Toutain
RevActu
20/9/14


Pour que l'administration puisse croire possible impunément de taper si fort sur Julie Amadis (par de versement de ses congés annuels d'Août, refus d'appliquer la jurisprudence du Tribunal Administratif confirmée en Conseil d'Etat) c'est qu'elle se sent très forte :

LUNDI 8 SEPTEMBRE 2014


Julie Amadis a répondu vendredi 5/9 à Jacques-Manuel Mounier Chef de la division des personnels enseignants du 1er degré (Inspection académique de Rouen)

C'est le chef de la division des personnels JM Mounier qui a répondu à Julie Amadis vendredi. Et non pas la nouvelle inspectrice d'académie Catherine Benoît-Mervant,
Sans aucun traitement ni ressources, Julie Amadis a aussitôt répondu à la (non) réponse :


Bonjour monsieur
J'ai lu rapidement votre courrier
Un véritable réseau de calomnies, de diffamation, d'insultes s'est mis en place.
On en voit les échos comme des sous-marins remontant par erreur à la surface : un inspecteur d'Académie Serge Tillmann réunissant les parents d'élèves de l'école de Julie Amadis et en son absence, l'insulte en la traitant d'antisémite et en lui attribuant la propriété de mon blog, un conseiller municipal du Havre,Christian Bouchard faisant de même, en "officialisant" les inventions du juge voyou d'Angoulême - inventions et faux en écritures que les autres juges voyous de la Cour d'Appel de Bordeaux ont trouvé tellement grossiers qu'ils en ont fabriqué d'autres...

vendredi 11 avril 2014

mercredi 7 mai 2014


DANS LA COULISSE UNE ARMEE DE L'OMBRE
 FRANCEàFRIC OMERTA76 !

Mais dans les coulisses, une véritable armée de l'ombre au service de la Franceàfric, de Vincent Bolloré et  , maintenant, des nouveaux au service des enseignants agresseurs d'enfants..... s'est mise en place....
Il y a même eu la totalité des délégués du personnels - syndicalistes confirmés - pour protéger les agresseurs d'élèves en votant unanimement l'exclusion pour 2 ans de Julie Amadis....
Cependant, ces gens font des bourdes....
Certains, pour commencer font des faux témoignages dont ils n'imaginaient sans doute pas qu'ils seraient sous les yeux de l'opinion publique

JEUDI 3 JUILLET 2014

L'acte d'accusation Carrière-Béaur ! Un dossier délirant et mensonger recel de faux témoignages et fabrications de mensonges supplémentaires par Monique Béaur


Quand une enseignante protège les enfants victimes de violences en 2008, voilà ce que cela donne en 2014
"On m'a conseillé, de ne pas lui demander comment cela allait, parce qu'elle allait me parler de ses divers problèmes, et cela risquait de me faire perdre mon temps. (collègue)"
"Elle entretient avec ses collègues des relations assez distantes, notamment de la part même des enseignants qui, alertés par son attitude en 2008, ne veulent pas prendre parti.(acte d'accusation de Monique Béaur cf infra)


OMERTA76
GROUPE DE HARCELEMENT
GANG VALMY POUR FAIRE
TAIRE LES TEMOINS
"A l'espace Coty, elle aurait distribué des tracts. Au marché d'Harfleur, on l'a vue là bas, des parents d'élèves l'ont vue et reconnue à Aplemont, distribuer les tracts.
 Trois faux témoignages de Léon Launay, instituteur agresseur de ses élèves depuis 20 ans.
Aucune distribution de tract n'a été faite dans ces trois endroits.
Ni des tracts #FreeGbagbo ni des tracts #HollandeDEGAGE
Julie Amadis n'a jamais mis les pieds de sa vie sur le marché d'Harfleur.

"Elle s'est entretenue avec des parents d'élèves et à été reconnue distribuant des tracts dans d'autres lieux du Havre." (acte d'accusation de Monique Béaur cf infra)
Ses collègues sont ALERTES par les AGRESSEURS de ne PAS LUI PARLER !
On se rend compte que c'est une personne isolée qui fait beaucoup de mal aux gens,(Caroline Slatter)
Monique Béaur éclate de rire quand elle a un courrier rapportant 4 cas de violences dans des écoles du Havre. Logique, son travail consiste à protéger les Léon Launay de l'école Valmy, les agresseurs d'enfants dans les écoles : ce gouvernement s'apprête à matraquer leurs parents, il est logique de commencer tout petit.

Avec la cerise sur le gâteau : celui qui parle du marché d'Harfleur c'est l'agresseur d'enfants Léon Launay .... qui tape depuis .... 1993
Un faux témoin délinquant !

jeudi 3 juillet 2014

A commencer par ces syndicalistes abjects : leur vote "unanime" a brisé le secret des votes : pas un seul d'entre ne peut prétendre s'être abstenu ou s'être opposé à cette exclusion fasciste.
Mais dans un nombre de cas de plus en plus grand, certains disent ou écrivent des choses qui sont répétées ou reproduites... par des gaffeurs ou par des gens honnêtes...
Encore un exemple hier soit qui sera prochainement médiatisé....
Ici, la diffamatrice gaffeuse Nanou Ferrier, je n'ai strictement aucune idée de qui elle est....
Voici l'étron puant qu'elle ME poste dans mon courrier privé Facebook
il y a environ une heure

Coucou Sylvia méfie toi de Yannick Toutain .... Ne lui file aucune pièce de justice, rien ....Il me semble très allumé et recherches faites, çà se confirme ...Bisous

Elle me 'l'a envoyé à 11h33 ce samedi matin
Et je n'ai pas eu de réaction de celle à qui cet étrange message semblait destiné.
Je lui ai pourtant expliqué aussitôt

Yanick Toutain


Je viens de recevoir un courrier privé totalement diffamatoire à MON encontre..... En fait, la personne qui me crache dessus (je ne connais pas ) semble avoir eu l'intention de VOUS poster ces propos. Dans ces cas là (comme les autres) je BRAQUE DE GROS PROJECTEURS sur ces faits ahurissants et scandaleux. Je vais publier un article sur cette personne et ses propos diffamants JE vous donnerai le lien.


LES GENS QUI MÊLERONT LEURS NOMS A CES DEUX RÉSEAUX BARBARES DE PROTECTION DE LA BOURGEOISIE ESCLAVAGISTE EN AFRIQUE ET DES ENSEIGNANTS AGRESSEURS D'ENFANTS EN FRANCE N'ONT CERTAINEMENT PAS CONSCIENCE DE LA PUISSANCE DU BOOMERANG DE LEURS CALOMNIES... UN BOOMERANG QUI REPART AUSSITÔT DANS LEUR DIRECTION


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire