Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 20 février 2014

LES VOYOUS FRANCEàFRIC ONT DEJA PRIS 3760 € sur 10240 € en 2 ans à Julie Amadis QUI N'A MEME PAS ECRIT L'ARTICLE anti-coup d’État ONUCI contre le président Gbagbo ! Ça ne leur suffit pas !!! Avec des faux en écritures, ils réclament 43000€ de plus

LES VOYOUS FRANCEàFRIC ONT DEJA PRIS 3760 € sur 10240 € en 2 ans à Julie Amadis QUI N'A MEME PAS ECRIT L'ARTICLE anti-coup d’État ONUCI contre le président Gbagbo !
Ça ne leur suffit pas !!!
Avec des faux en écritures, ils réclament 43000€ de plus

L'audience du mardi 18 /2 repoussée d'une semaine : La demande d'un report sine die avec exigence que le policier retraité Jean-Marie Bourry communique les pièces qu'il retient depuis 2 ans est refusée à Julie Amadis. Le président du TGI du Havre prend des décisions en faveur de l'ex-barbouze ex-ONUCI plaignant sans les motiver ni en fait ni en droit : aucune réponse aux arguments et demandes précises de Julie Amadis
« JORF N°0155 du 6 juillet 2013 Texte N°56 Arrêté du 25 juin 2013 portant admission à la retraite (police nationale) NOR : INTEC1317127A
Par arrêté du ministre de l'intérieur en date du 25 juin 2013, est admis à faire valoir ses droits à la retraite par limite d'âge : M. Jean-Marie Bourry, commissaire divisionnaire de police de la police nationale, à compter du 22 octobre 2013 »
LE RETRAITE BOURRY qui avait quitté la Côté d'Ivoire 1 semaine avant le jugement SE PRETEND « FONCTIONNAIRE DE POLICE » pour réclamer 43000 € de plus
FAUX EN ECRITURES :
fausses statistiques validées par le juge Janas président du TGI d'Angoulême.
Le plaignant a les vrais chiffres et les cache
Faux risques contre sa vie
Faux commis par les juges de Cour d'Appel de Bordeaux transformant en aveu de Julie Amadis une phrase disant exactement le contraire « je ne suis PAS contributrice de l'article »
retraité de la police depuis octobre 2013 se prévalant du titre de « fonctionnaire de police »
Faux de l'huissier Ruyters fabriquant une domiciliation de YT chez Julie Amadis à partir de la déclaration d'un voisin disant le CONTRAIRE
Les juges voyous valident, font recel et fabriquent des faux en écritures publique.
Le président du TGI convoquait Julie Amadis et Yanick Toutain mardi dernier 18/2 avec un document présentant toutes les apparences d'un faux en écritures publiques, d'un recel de faux en écritures publiques : un retraité de la police ayant « achevé sa mission le 25 juin 2013 » et en retraite depuis octobre 2013 se prévaut du titre de « fonctionnaire de police ».
Cela ne semble pas suffisant au président du TGI du Havre pour réclamer à ce plaignant qu'il apporte la preuve de ses dires : son véritable statut actuel et les pièces manquantes qu'il camoufle avec la complicité de son réseau de juges voyous d'Angoulême et de Bordeaux depuis maintenant 2 ans.
LES JUGES VOYOUS LE SAVENT TOUS  : C'EST LE CLASSEMENT SANS SUITE POUR « DELIT DE PRESSE » d'un article politique anti-impérialiste QUI A ETE MAQUILLE EN fausse « ATTEINTE A LA VIE PRIVEE » pour « propos excessifs ».
Le chef de la police de l'ONUCI coupable du trucage des élections contre le président Gbagbo et complice de l'attaque de la RTI le 16 décembre 2010 a des complices menteurs et truqueurs dans tout l'appareil d'Etat.
43000 € POUR UN ARTICLE  anti-Franceàfric anti-ONUCI!
LE TRIBUNAL DU HAVRE COMPLICE DES JUGES VOYOUS DE LA COUR D'APPEL DE BORDEAUX  !
ET MAINTENANT TESTS ADN CONTRE LES SYNDICALISTES !
ILS VEULENT LA REVOLUTION ! ILS VONT L'AVOIR !
Faites circuler LA VIDEO YOUTUBE APPORTANT LES PREUVES DU PUTSCH 16/12/2010 JM BOURRY RECLAME 100 000 EUROS DE PLUS à Yanick Toutain


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire