Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

vendredi 14 février 2014

Etrange censure de la "modération" anonyme du Nouvel-Observateur sur le blog de Olivier Hartmanshenn

Je viens d'apprendre la censure de mon pénultième commentaire.
Il répondait à un commentaire qui, par erreur, faisait FAUSSE CITATION de mes propos. Il m'attribuait le texte de Jean Staune avec qui je débattais.
LE TEXTE DE JEAN STAUNE
Pourquoi alors tout le monde n’est-il pas en train de parler de la non-localité ? Pour les mêmes raisons que celles pour lesquelles il a fallu deux siècles pour nommer le XVIe siècle, « le siècle de la Révolution copernicienne ». Tout d’abord parce que dans le tumulte du quotidien, seule une minorité d’esprits peut percevoir les mutations essentielles. Ensuite, parce que dans une période de changement de paradigme, même les esprits les plus brillants de l’époque peuvent avoir du mal à abandonner les concepts sur lesquels repose leur vision du monde.
Ainsi, aujourd’hui, de nombreux physiciens professionnels tendent-ils à diminuer l’importance de la non-séparabilité, voire racontent-ils des choses fausses à son sujet, comme le dit Jean Bricmont : « La majorité des physiciens n’est pas dérangée par le paradoxe EPR. Mais cette majorité se divise en deux types. Ceux du premier type expliquent pourquoi cela ne les dérange pas. Leurs explications tendent à être entièrement à côté de la question ou à contenir des assertions dont on peut montrer qu’elles sont fausses. Ceux du deuxième type ne sont pas dérangés et refusent de dire pourquoi. Leur position est inattaquable (il existe encore une variante de ce type qui dit que Bohr a tout expliqué mais refuse de dire comment) . »
La désinformation la plus grave au sujet du paradoxe EPR consiste à affirmer : « Il n’y a aucune action à distance dans les expériences de type EPR »… et à ne rien ajouter d’autre.
Nous avons vu que nous pouvions dire cela… à condition d’accepter l’idée que les deux particules forment un seul et même objet, même lorsqu’elles sont dans des instruments de mesure séparés par des dizaines de kilomètres. Dans une telle situation, on ne peut plus parler d’action d’une particule sur l’autre puisqu’il n’y a plus qu’un seul objet ! Donc on peut affirmer qu’il n’y a pas d’action à distance uniquement si l’on rajoute que dans ce cas, nos concepts familiers relatifs au temps et à l’espace doivent être remis en cause encore plus profondément que s’il y avait une mystérieuse « action fantôme » entre les deux particules.
Je reproduis le texte tel que je le reçois de ces "modérateurs" tellement lucides et courageux qu'ils sont ANONYMES....
Et en PLUS pour le lecteur curieux.... voici la copie EN COULEUR telle que je l'aurais posée si j'avais eu la couleur...
@Dominique C'est avec grand plaisir et avec cordialité que je débattrai avec vous. J'irai même prochainement jeter un oeil sur votre blog.... mais.... par pitié.... ne me "citez" pas en copiant collant les propos de l'interlocuteur - Jean Staune - avec qui je débattais.
Aux citations que vous me prêtez voici quelle avait été ma réponse 



SAMEDI 7 FÉVRIER 2009

(...) Les propos de mon interlocuteur Jean Staune sont en MAUVEMes commentaires ANTEpénultièmes en BLEU et MES DERNIERS COMMENTAIRES sont en BLANC
VOICI ma réponse aux propos de Jean Staune que vous présentez comme étant les miens


YT répond sur la forme : remettre les sauts de ligne à leur place m'a pris plus de 20 minutes : vous seriez fort aimable, monsieur Staune de publier, sur votre site, vos citations : je pourrai récupérer le formatage que les pages « commentaires » de mon blog semblent supprimer.
YT répond sur le fond : Je le savais, vous l'avouez : le charlatan pseudo matérialiste de l'université catholique de Louvain travaille pour votre camp. Il fabrique des arguments, des fausses preuves pour les ennemis du matérialisme :
« Cela est même reconnu par Jean Bricmont, l’un des principaux porte-drapeaux des physiciens les plus rationalistes et matérialistes : « La non-localité est une propriété de la nature établie à partir d’expériences et de raisonnements élémentaires, indépendamment de l’interprétation que l’on donne au formalisme quantique. Par conséquent, toute théorie ultérieure qui pourrait remplacer la mécanique quantique devra également être non locale . » »
L'imbécile, le traître : Une « propriété de la nature » écrit Jean Bricmont !!! {le nom de l'ouvrage SVP}
Quel idiot !
La totalité des prétendues « expériences » de non localité sont basées sur des impostures. Elles nient la « sainte trinité » émission, signal réception.
----------------------------
DANS QUEL PAYS FASCISTE, la France, nous VIVONS !!!
QUELLE EXTREME URGENCE EST NOTRE BESOIN DE LA REVOLUTION FRANCAISE 2014 !!!



  • NouvelObs Blogs: concernant votre participation‏

moderation​-nobs@conta​ct-moderati​on.com (moderation-nobs@contact-moderation.com)
18:30

À : yanicktoutain
Bonjour Yanick Toutain Après lecture et analyse attentive de votre article du 14.02.14 18h00 par notre équipe de modération, celui-ci a dû être retiré de la publication en raison de sa non-conformité vis-à-vis de la charte d’utilisation du NouvelObservateur. Nous tenons à vous assurer que nous faisons tout notre possible pour accepter le plus grand nombre de messages et que tous nos modérateurs sont tenus à une stricte obligation d’impartialité. La neutralité de leur analyse est d’ailleurs régulièrement vérifiée par un superviseur. Toutes les opinions sont acceptées dans la limite des règles définies dans la charte éditoriale et sous réserve de les exprimer de manière courtoise, argumentée, et sans agressivité. Le motif de retrait de votre participation est : Propos insultants Les propos insultants ou haineux envers un utilisateur, une personne, une communauté, une entreprise ou une organisation, ne sont pas autorisés par la charte du site. Sont considérés comme injurieux les propos haineux, grossiers ou dégradants, utilisés pour qualifier autrui dans le but prémédité de l’offenser. Cordialement, L’équipe de modération Ps : pour rappel, le texte de votre article était: --------------------------------------- @DominiqueC'est avec grand plaisir et avec cordialité que je débattrai avec vous. J'irai même prochainement jeter un oeil sur votre blog.... mais.... par pitié.... ne me "citez" pas en copiant collant les propos de l'interlocuteur - Jean Staune - avec qui je débattais.Aux citations que vous me prêtez voici quelle avait été ma réponse SAMEDI 7 FÉVRIER 2009 Les fariboles de la non-localité et des actions à distance : Nouvelle réponse matérialiste à Jean Staune(...) Les propos de mon interlocuteur Jean Staune sont en MAUVEMes commentaires ANTEpénultièmes en BLEU et MES DERNIERS COMMENTAIRES sont en BLANCVOICI ma réponse aux propos de Jean Staune que vous présentez comme étant les miens"YT répond sur la forme : remettre les sauts de ligne à leur place m'a pris plus de 20 minutes : vous seriez fort aimable, monsieur Staune de publier, sur votre site, vos citations : le pourrait récupérer le formatage que les pages « commentaires » de mon blog semblent supprimer.YT répond sur le fond : Je le savais, vous l'avouez : le charlatan pseudo matérialiste de l'université catholique de Louvain travaille pour votre camp. Il fabrique des arguments, des fausses preuves pour les ennemis du matérialisme :ATTENTION C'EST ENCORE UNE CITATION DE JS« Cela est même reconnu par Jean Bricmont, l’un des principaux porte-drapeaux des physiciens les plus rationalistes et matérialistes : « La non-localité est une propriété de la nature établie à partir d’expériences et de raisonnements élémentaires, indépendamment de l’interprétation que l’on donne au formalisme quantique. Par conséquent, toute théorie ultérieure qui pourrait remplacer la mécanique quantique devra également être non locale . » » FIN DE CITATIONL'imbécile, le traître : Une « propriété de la nature » écrit Jean Bricmont !!! {le nom de l'ouvrage SVP}Quel idiot !La totalité des prétendues « expériences » de non localité sont basées sur des impostures. Elles nient la « sainte trinité » émission, signal réception. --------------------------------------

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire