Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

lundi 24 février 2014

(Twin Paradox, the hoax of a crook) Les quintuplés de Langevin pour démasquer l'escroquerie de Paul Langevin

par Yanick Toutain (24/2/2014)



En conclusion : La question qui est posée
aux imbéciles relativistes est la suivante
QUEL EST L'ECART DE TEMPS
que le Terrien constatera entre les
arrivées de Ursula puis de Victoria,
entre l'arrivée de Victoria et celle de Willie ?
"Il résulte de ce qui précède que ceux-là auront le moins vieilli dont le mouvement pendant la séparation aura été le plus éloigné d’être uniforme, qui auront subi le plus d’accélérations.”
ânerie de clown signée Paul Langevin Bologne 1911

Le prétendu Paradoxe des Jumeaux de Langevin (Twin Paradox) est une escroquerie.
Pas seulement une escroquerie intellectuelle. Une escroquerie scientifique doublée d'une escroquerie économique !
Plein de gens en vivent et escroquent le reste de l'humanité avec leur prétendu savoir, leur prétendu intelligence. Leurs prétendues preuves.

UNE ESCROQUERIE QUI RAPPORTE

Pour combattre les escrocs et leur escroquerie, il y a plusieurs moyens.
Le premier consiste à construire la vraie science.
Mais il faut vous attendre à subir l'isolement, les crachats et surtout la censure : vos textes seront effacés des blogs et sites contrôlés par les relativistes fascistes.
Et peu de gens honnêtes tenteront de comprendre ce qu'était la vraie science de Isaac Newton. La vraie science objective que ces voyous en bande ont envoyé en 1905 dans les Poubelles de l'Histoire.

COMBATTRE LE PSEUDO-RAISONNEMENT
DE L'IMPOSTURE DE L'INTERIEUR

Tenter de combattre l'imposture en débattant des ses énoncés reste encore – même si l'autre solution est un investissement pour l'avenir – le meilleur moyen d'obtenir le débat.
Encore faut-il faire exploser leur raisonnement de l'intérieur.

JEUDI 21 NOVEMBRE 2013

Peine perdue si vous acceptez de débattre du RETOUR du Voyageur.
Entre son arrivée sur l'étoile et son demi-tour, les ESCROCS RELATIVISTES SONT CAPABLES D'INVENTER DES DIZAINES D'ELUCUBRATIONS.
C'est d'ailleurs de voir tomber dans le panneau un de mes alliés qui m'a motivé à CONSTRUIRE CE PROTOCOLE.

(Il faut noter que l'année du trajet du Voyageur depuis la Terre jusqu'à l'étoile est présentée dans le texte de Langevin comme ayant duré 400 jours. Nous utiliserons donc aussi bien le terme "l'année" que "400 jours" avec la même signification que Langevin dans son texte)
Il est inspiré de celui des TRIPLETS de LANGEVIN que j'avais conçu dans le passé (et dont je n'ai pas le temps d'aller le relire avant d'écrire celui-ci)

LES QUINTUPLES DE LANGEVIN
CE PROTOCOLE EST SIMPLE : PERSONNE NE FAIT DEMI-TOUR !

On aura donc 2 habitants de la Terre : Le Terrien sédentaire et le Voyageur qui va partir vers l'étoile située à 1 année-lumière (398 jours lumière pour les chiffres de Langevin lui-même, étoile que le Voyageur atteindra en 400 jours de voyage).
Et l'on complétera le protocole avec 3 habitants de l'étoile : Ursula, Victoria et Willie.
Ce sont elles qui vont permettre de démasquer l'imposture et la stupidité sans nom du stalinien Langevin et des ses zélotes imbéciles.


LES MEMES DONNEES INITIALES QUE LANGEVIN

On a donc un habitant de la Terre - on va l'appeler comme Langevin [à 11 reprises] "le Voyageur" en ajoutant une majuscule - , qui va "décoller" de la Terre à une vitesse de 19999/20000 C.
On ne fera AUCUN CALCUL POUR CONTREDIRE LANGEVIN.
On prend ses DONNEES STUPIDES pour argent comptant ! (La technique pour démasquer l'idiotie n'est pas dans les FORMULES ni dans les RESULTATS mais dans la LOGIQUE GENERALE)

Donc LE VOYAGEUR PART. Comme chez Langevin
Il va voyager PENDANT UN AN. Comme chez Langevin.
Au bout d'un AN il arrive à l'étoile (on ne va pas préciser qu'il va ATTERRIR SUR UNE PLANETE et non sur l'étoile elle-même) et IL VOIT, au même moment, arriver l'IMAGE DE LA TERRE. Une image indiquant 2 JOURS sur le calendrier du Terrien sédentaire.

TOUT CELA EST CONSERVE.

Ce qui est ajouté sont les éléments suivants.
(précision Dans ce protocole PERSONNE NE RALENTIT NI N'ACCELERE : le verbe « décoller » utilisé a pour sens « quitter la proximité d'une planète en AYANT DEJA ACQUIS UNE VITESSE RECTILIGNE UNIFORME QUI SERA CONSERVEE JUSQU'A LA FIN DU VOYAGE » et le verbe « atterrir » a la même sens « avoisiner une planète » pour le chronométrage...... et sans se préoccuper DANS LE PROTOCOLE du temps qui sera nécessaire pour RALENTIR ULTERIEUREMENT au protocole)


TROIS DONNÉES, TROIS PERSONNAGES SUPPLÉMENTAIRES
VOYAGEANT DE L'ETOILE VERS LA TERRE

1° AU MOMENT DU DEPART DU VOYAGEUR, le Terrien et le Voyageur, CÔTE A CÔTE voient arriver l'IMAGE de la STELLAIRE NUMERO 1
On va l'appeler Ursula.
Sur cette image, Ursula est en train de « décoller » de l'étoile et part vers la Terre.

2° Au MEME MOMENT DU DEPART DU VOYAGEUR, la STELLAIRE numéro 2, VICTORIA est en train de quitter l'étoile
Naturellement ni le Terrien ni le Voyageur n'en sont informés.
Mais le Voyageur CROISERA VICTORIA à MI-CHEMIN de sa trajectoire.
Et le Terrien la verra arriver.... APRES UN AN de VOYAGE. Un an après que le Voyageur sera parti.
Si cela n'était pas tabou dans la secte on pourrait dire que l'arrivée sur Terre de Victoria est SIMULTANEE de l'arrivée du Voyageur sur l'étoile.
Mais on peut dire que les trajets de Victoria et du Voyageur sont exactement les mêmes en inversant origine et départ et signe de la vitesse.
3° AU MOMENT où le Voyageur arrive sur l'étoile.... il voit PARTIR Willie, la 3° stellaire....

UNE QUESTION DE BON SENS QUI CONTRAINT
 LES ESCROCS RELATIVISTES A AVOUER L'IMPOSTURE

La question qui est posée aux imbéciles relativistes est la suivante
QUEL EST L'ECART DE TEMPS que le Terrien constatera entre les arrivées de Ursula puis de Victoria, entre l'arrivée de Victoria et celle de Willie ?
ET QUAND IL AURONT FINI DE NOUS EXPLIQUER LEURS CALCULS..... ILS NOUS DIRONT POUR QUELLE RAISON L'IMAGE DE WILLIE...... passant à côté du Voyageur devra METTRE DEUX SIECLES DE PLUS pour revenir sur Terre....
Ils nous expliqueront pourquoi WILLIE EST ARRIVEE SUR TERRE DEUX SIECLES AVANT SON IMAGE ::

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire