Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 5 février 2014

Fascism on Wikipedia : Quotations of Langevin's Twins are destroyed called "original research"

CENSURE FASCISTE ! ILS EFFACENT LES CITATIONS, le LIEN VERS LES SOURCES ET OSENT ECRIRE !
THEY DESTROYED THE QUOTATIONS, THE LINKS TO THE FRENCH SOURCES AND SAID :

Original research[modifier]Information icon Welcome to Wikipedia. We welcome and appreciate your contributions, including your edits to Twin paradox, but we cannot accept original research. Original research also encompasses combining published sources in a way to imply something that none of them explicitly say. Please be prepared to cite a reliable source for all of your contributions. Thank you. - DVdm (talk) 21:57, 5 February 2014 (UTC)
Information icon Please do not add original research or novel syntheses of published material to articles as you apparently did toTwin paradox. Please cite a reliable source for all of your contributions. Thank you. - DVdm (talk) 22:47, 5 February 2014 (UTC)


La lecture du véritable texte de de Langevin permettra aux lecteurs curieux de passer outre les milliers de présentations tronquées et fausses du véritable problème originel :

Page:Scientia - Vol. X.djvu/58

extraits du texte originel de Paul Langevin :
"Il suffirait pour cela que notre voyageur consente à s’enfermer dans un projectile que la Terre lancerait avec une vitesse suffisamment voisine de celle de la lumière, quoique inférieure, ce qui est physiquement possible, en s’arrangeant pour qu’une rencontre, avec une étoile par exemple, se produise au bout d’une année de la vie du voyageur et le renvoie vers la Terre avec la même vitesse. Revenu à la Terre ayant vieilli de deux ans, il sortira de son arche et trouvera notre globe vieilli de deux cents ans si sa vitesse est restée dans l’intervalle inférieure d’un vingt-millième seulement à la vitesse de la lumière. Les faits expérimentaux les plus sûrement établis de la physique nous permettent d’affirmer qu’il en serait bien ainsi. (...)
Le calcul montre ainsi que chacun d’eux verra vivre l’autre deux cents fois plus lentement qu’à l’ordinaire. Pendant l’année que durera pour lui ce mouvement d’éloignement, l’explorateur ne recevra de la Terre des nouvelles des deux premiers jours après son départ ; pendant cette année il aura vu la Terre accomplir les gestes de deux jours. (...)
Pendant le retour les conditions seront inversées : chacun d’eux verra vivre l’autre d’une vie singulièrement accélérée, deux cents fois plus rapide qu’à l’ordinaire, et pendant l’année que durera pour lui le retour, l’explorateur verra la Terre accomplir les gestes de deux siècles : on conçoit ainsi qu’il la trouve au retour vieillie de deux cents ans. Il la verra d’ailleurs pendant cette période par l’intermédiaire d’ondes qui pour lui seront lumineuses mais qui pour elle appartiendront à l’extrême infra-rouge (,..) Pour qu’il continue à recevoir de la Terre des signaux hertziens, celle-ci devra, après les deux premiers jours et pendant les deux siècles qui suivront, employer une antenne de transmission deux cents fois plus longue que celle du voyageur, quarante mille fois plus longue que celle employée pendant les deux premiers jours.
Pour comprendre la dissymétrie, il faut remarquer que la Terre mettra deux siècles à recevoir les signaux envoyés par l’explorateur pendant son mouvement d’éloignement qui pour lui dure un an : elle le verra vivre pendant ce temps dans son arche d’une vie deux cents fois ralentie ; elle lui verra accomplir les gestes d’un an. Pendant les deux siècles au cours desquels la Terre le verra ainsi s’éloigner, elle devra, pour recevoir les signaux hertziens émis par lui, employer une antenne deux cents fois plus longue que la sienne. À la fin de ces deux siècles parviendra à la Terre la nouvelle de la rencontre du boulet avec l’étoile qui marque le commencement du voyage de retour. L’arrivée du voyageur se produira deux jours après pendant lesquels la Terre le verra vivre deux cents fois plus vite qu’à l’ordinaire, lui verra accomplir les gestes d’une autre année pour le trouver au retour vieilli seulement de deux ans. Pendant ces deux dernières journées, pour recevoir des nouvelles de lui elle devra employer une antenne de réception deux cents fois plus courte que l’antenne du voyageur.
Ainsi la dissymétrie tenant à ce que le voyageur seul a subi, au milieu de son voyage, une accélération qui change le sens de sa vitesse et le ramène au point de départ sur la Terre, se traduit par ce fait que le voyageur voit la Terre s’éloigner et se rapprocher de lui pendant des temps égaux chacun pour lui à un an, tandis que la Terre, prévenue de cette accélération seulement par l’arrivée d’ondes lumineuses, voit le voyageur s’éloigner d’elle pendant deux siècles et revenir pendant deux jours, pendant un temps quarante mille fois plus court.
(Ont été laissés en citation tous les passages concernant l'écoulement du temps et omis ceux concernant les appareillages techniques nécessaires - antennes, énergie etc...L'entièreté du texte est lisible sur Wikisource))



/* Présentation */ simple ajout des extraits principaux du texte originel pour en finir avec toutes les fausses citations interprétations qui empêche le véritable débat d'avoir lieu.
Inventant de fausses anecdotes est intolérable !



The problem consists in the use by Langevin of the gamma function of Einstein equal to 1 over (1 minus root v ² / c ²). At the beginning  with a value  100
 (v / c = 19999/20, 000 according to the quotation)
But Paul Langevin  don't keep that value.
Then Langevin uses a new value gamma = 200.

A new value that needs a new speed (v=.997497 c)
With no explanation.

In the 2nd part of his presentation, this value gamma=200 becomes gamma power 2 = 40000.
Langevin transforms 2 days in  1 year. Then transforms 1 year in 2 centuries.
A strange calculation completely absent in Einstein 's writings about special relativity.
An error calculation based on the absurd belief of an identical Doppler for the fast body and the slow body.
Langevin did not understood that the Terran will see the Voyager 2 days before his return ... one year old .
Langevin did not understood that the Terran ( in two days of earth time ) will see that the Voyager has aged a year in two days.
There is no factor 40000 in this problem  . Except in the  Langevin's absurd delusions

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire