Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

lundi 22 mars 2010

sur le Figaro, un commentaire : Soutien total à Google !

Je viens de poster un commentaire sous l'article quant à Google en Chine

Google tente d'échapper à la censure chinoise




Mots clés : ChineGoogle
Par Benjamin Ferran
22/03/2010 | Mise à jour : 23:30
Réagir

Une fois de plus, comme avec l'affaire Lamartinière, l'état actuel de la lutte de classe place une entreprise capitaliste aux avant-postes du combat pour la liberté.
Dans un cas, il s'agissait de liberté d'accèder à la totalité du patrimoine culturel de l'Humanité par un moteur de recherche.
Ici, il s'agit - pour nos cousins chinois - d'accéder aux contenus Internet de toute la planète.
Comme le relevait un article précédent
http://www.lefigaro.fr/international/2010/01/22/01003-20100122ARTFIG00001-comment-la-chine-controle-internet-.php
...  il s'agissait de limiter l'Internet chinois à n'être qu'un Intranet.
Les dirigeants chinois ne sont que des stalino-capitalistes étrangers tout autant au libéralisme qu'aux valeurs égalitaristes de leur prétendu héritage marxiste ou maoïste.
C'est un pays capitalo-fascistes qui exécute ses condamnés à heures programmées pour vendre des morceaux de ses citoyens à des riches étrangers.
Daniel Mermet avait (en 2007) interwievé l'un de ces riches acheteurs d'organes en provenance de Tahiti.
Peine de mort et vente d'organes, censure stalino-fasciste dans un régime capitaliste qui paye ses mingong 20 centimes d'euros de l'heure.
Il est logique, en conséquence que l'exploitation de ses malheureux citoyens privés d'un accès aux fenêtres de l'Humanité que sont les portes Internet, puisse permettre à la clique Hu Jintao d'être le principal créancier des USA - par l'intermédiaire de l'achat massif de ses bons du Trésor.

je relève personnellement que blogspot étant actuellement interdit en Chine, mon blog revolisation actu ne pourra plus être lu depuis Pékin.
Nous attendons l'insurrection du peuple chinois.

PS : Il serait positif que Google me rende mon accès USENET et mon compte Deja.com arbitrairement supprimé.
Un cookie m'empeche d'utiliser mon patronyme pour lire et écrire en fr.sci.physique et en sci.physics. C'est dommage !
D'autant qu'aucun être humain ne m'a jamais donné de motif ni répondu quoi que ce soit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire