Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 24 mars 2010

Günther Wallraff, Bronislaw Malinowski, Jack London, observation participante, conceptualisation, diplômes, sur Rue89 une réponse

A la suite d'un échange entre deux commentateurs de Rue89, je réponds au premier
==


De Aloïs
Etudiant | 17H07 | 24/03/2010 | Permalien
Je ne voudrai pas faire le rabat-joie mais l'immersion est un concept scientifique utilisée depuis des années (si ce n'est des siècles). En sociologie américaine on appelle ça : observation participante, ou encore (avec une différence) : observation directe, ou encore: observation ethnologique.
Ce n'est pas une méthode nouvelle, qui plus est, pour un journaliste, n'est-ce pas là sa mission que de faire de l'investigation, et donc de l'immersion ?
4 VOTES
Portrait de Maxine
à Aloïs Portrait de AloïsDe Maxine
18H15 | 24/03/2010 | Permalien
Je crois que vous faites erreur, car dans l'immersion dont vous parlez la qualité de sociologue/ethnologue est connue des gens chez qui on enquête, ce qui n'est pas le cas de l'enquête de Gunther Walraff.
1 VOTE
Portrait de Aloïs
à Maxine Portrait de MaxineDe Aloïs
Etudiant | 18H23 | 24/03/2010 | Permalien
Pardonnez moi de vous dire que c'est vous qui faite. Je suis un cursus de sociologie, je suis donc plutôt au cour des différentes pratiques de la sociologie.
Voyez-vous il y a deux possibilités d'enquête, ceux qui dévoilent leur identité, ou ceux qui ne le font pas, je peux vous citez quelques exemples :
Roy, Harras, Goffman...etc Un ensemble de sociologue américains, adeptes de ces méthodes, qui, au cour de leur enquête, n'ont pas dévoilé leur identité.
2 VOTES




=

Portrait de Yanick Toutain
Humain sur Terre | 20H03 | 24/03/2010 | Permalien
Aloïs, vous exagerez !
Vous commencez par une remarque intéressante.... pour finalement polémiquer et en ayant tort.
Quand Bronislaw Malinovski - qui est considéré comme le fondateur de l'"observation participante" va dans les iles Trobriand, il fait franchir à la sociologie, à l'anthropologie, à la psychanalyse, un bond en avant.
==
Jean Poirier les résume ainsi : " D’octobre 1914 à février 1915, il enquête chez les Mailu de l’île Toulon (Papous orientaux). De juin 1915 à mai 1916, il séjourne pour la première fois aux îles Trobriand ; ses enquêtes sont faites d’abord en pidgin, puis en mélanésien: il pratique la méthode de l’«observateur participant» (participant-observer). En 1926, il visite les Indiens Pueblo. En 1934, il est en Afrique du Sud et en Afrique orientale (chez les Swazi, les Bemba, les Chagga, les Masaï, les Maragoli et les Kikuyu). En 1940 et 1941, il consacre près de huit mois à enquêter au Mexique, chez les Zapotèques d’Oaxaca; mais il meurt avant d’avoir pu utiliser ses notes." [4]
== cité sur
http://pagesperso-orange.fr/geza.roheim/html/malinow.htm
Mais, il est évident qu'il n'est pas un Tobriandais.
Et aucun des habitants de ces îles n'est dupe : il n'est pas fondu dans le décor comme notre Walraff l'était avec sa "Tête de Turc" occupé à gérer la pourriture nucléaire, occupé à assassiner des compatriotes pour faire fonctionner le rêve de la cousine allemande de notre stalinienne "CGT-EDF" !
Si vous voulez contribuer à ce débat, c'est plutôt du côté de Jack London qu'il aurait fallu tourner vos regards.
===
nauticus45 Aujourd'hui à 14:09
Jack London, « Le peuple d'en-bas » , Phébus, 1999
Résumé:
En 1902, Jack London passe trois mois dans le quartier de l'East End, les bas-fonds de Londres. Il quitte ses anciens vêtements pour acheter des vêtements d'occasion dans le quartier et se mêle à la multitude des travailleurs pauvres de Londres. Enchaînant les nuits dehors, réveillé et repoussé par les nombreux agents de police et les nuits en asile qu'il faut payer par un travail pénible qui empêche d'en trouver un réellement rémunéré, London rencontre les pauvres de Londres et apprend à les connaître. Durant le récit de ces trois mois passés dans la misère, l'écrivain reconverti en sociologue nous montre comment le système économique de cette Angleterre industrielle appauvrit les travailleurs pour enrichir une poignet de propriétaires oisifs, et nous démontre que ces pauvres réputés fainéants ne sont en faits que les victimes d'un système injuste qui les broie davantage à chaque génération.
==citation de
http://clubdesrats.forumr.net/auteurs-l-f14/jack-london-etats-unis-t1943...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jack_London
Dans ce récit passionnant, Jack London EST un SDF, il n'a pas du tout un statut "exogène" comme pouvait l'avoir Bronislaw Malinowski.
C'est dans cette tradition que s'inscrit Günther Wallraff.
Qu'il soit clair pour autant, que sur le plan scientifique et conceptuel, ni Wallraff dans son "Tête de Turc", ni London dans son "peuple de l'abyme" n'ont mené un travail comparable à celui de Malinowski.
Il faut lire son journal et lire son
La sexualité et sa répression dans les sociétés primitives
http://classiques.uqac.ca/classiques/malinowsli/sexualite_repression/sex...
On y trouve l'extraordinaire chapitre dans lequel Malinowski démonte complètement les stupidités de Sigmund Freud et en vient à conclure par son magistral :
==
Il est facile de voir qu'après avoir doté la horde primitive de tous les défauts, de tous les travers, de toutes les inadaptations qui caractérisent une famille européenne des classes moyennes, Freud l'a lancée dans la jungle préhistorique où il la laisse déchaîner ses passions, conformément à une hypothèse très attrayante, certes, mais tout à fait fantaisiste.
==
http://classiques.uqac.ca/classiques/malinowsli/sexualite_repression/sex...
voir aussi
http://classiques.uqac.ca/classiques/malinowsli/malinowski.html
Je n'ai jamais tant ri dans un ouvrage à fonction scientifique que lors de la lecture - voici plus de 30 ans - de ce paragraphe de Bronislaw Malinoski. J'avais lu précédemment le livre de Wilhelm Reich auquel il avait servi de "matériaux de base".
==
http://fr.wikipedia.org/wiki/Wilhelm_Reich
L'irruption de la morale sexuelle, Payot, 1999. Orig. allemand Der Einbruch der Sexualmoral, 1932.
http://www.ecologielibidinale.org/fr/biblio/miel-Reich-irruption-fr.htm
==
J'attends avec impatience l'arrivée massive d'une nouvelle jeunesse capable de tels éclats de rire à la lecture du démontage de l'imposture freudienne !
J'attends l'irruption, sur la scène politique et sociale d'une nouvelle jeunesse dont le cri de guerre sera "1000 euros pour tous les Terriens !"
Et qui auront comme revendications "à bas les notes, à bas les carottes, à bas les diplômes, à bas la concurrence scolaire, à bas la destruction professorale de la solidarité !
Nous ne sommes pas des Henrique esclavagistes !!!
etc... etc....
===
Quant à votre "revendication" d'un statut d'étudiant en sociologie,
elle est totalement risible !!!
Une revendication qui ferait "office de preuve recevable" !!!???
Je combats pour la diffusion des concepts de "'formoisie", d'"innovoisie" etc... en tant que nouvelles classes exploiteuses, et cela depuis 1993 et 1996,
je combats pour la diffusion du concept de "Lutte des strates" en tant que véritable moteur de l'Histoire humaine ...
et tout cela, entre autres
... soyez donc certains que je considère - en reprenant l'expression que VI Lénine réservait à la philosophie - vos enseignants, vos formateurs comme des "clowns titrés professeurs".
Juste des incapables corrompus davantage occupés à maximiser la quantité de miettes impérialistes que leurs maîtres de la classe bourgeoise leur accorderont quand ils viendront - comme hier mardi dans les rues de France - quémander.
Vous êtes un "élève-clown-titré-sociologue" ?
Je ris !!!=

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire