Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 17 mars 2010

chez Paul Jorion, réponse à pseudo-l'albatros : Une description d'anticipation (un plan programmatique révolutionnaire anticapitaliste)

sur le blog de Paul Jorion, (dans le débat sur La « reprise » aux États-Unis) je réponds à un contradicteur. Celui-ci me répondait à la suite de
=

MARDI 16 MARS 2010


=


  • l'albatros dit :
    fermer la bourse paris seule, ça ne fera pas avancer le problème…si on veut faire de même à NY ce sera une autre paire de manche…en voyant ces graphiques, on peut être pessimiste sur une reprise rapide (comme dirait je ne sais plus quel footballeur : « les carottes sont mortes ») et le dernier communiqué du LEAP 2020 parlant d’une dislocation géopolitique abonde dans le même sens.
    Parti comme cela est, la décennie semble déjà perdue…

  • Votre commentaire est en attente de modération
    @0 l’albatros qui a dit :
    16 mars 2010 à 21:24
    fermer la bourse paris seule, ça ne fera pas avancer le problème…si on veut faire de même à NY ce sera une autre paire de manche…
    1° fermer la Bourse de Paris implique de RENVERSER le capitalisme sur le territoire de France.
    en voyant ces graphiques, on peut être pessimiste sur une reprise rapide (comme dirait je ne sais plus quel footballeur : « les carottes sont mortes ») et le dernier communiqué du LEAP 2020 parlant d’une dislocation géopolitique abonde dans le même sens.
    Parti comme cela est, la décennie semble déjà perdue…
    2° vous irez dire ça aux SDF qui vont crever, aux chômeurs qui vivent dans des voitures, qui ne se chauffent plus, aux précaires qui se demandent de quoi demain sera fait, vous irez dire ça aux femmes de Dakar qui voyaient s’envoler les prix et qui seront les premières victimes des prochaines spéculations sur les marchés agricoles.
    La réponse existe. Elle est globale.
    Vous me donnez l’occasion d’une description d’anticipation.
    1° Face à la crise, les citoyens* français ont décidé de s’auto-organiser.Sur 60 millions de personnes sachant lire, 40 millions (les deux tiers) âgés de 7 à 107 ans ont décidé de désigner leurs délégués révocables.
    Ce sont donc un million six cent mille délégués qui sont devenus les délégués révocables des citoyens de ce territoire.(1 pour 25)
    Ces délégués de la base ont, à leur tour désigné 64000 délégués supérieurs, qui ont alors désigné 2560 délégués révocables pour l’étage suivant.
    Ce sont donc 102 délégués nationaux qui sont devenus les représentants (révocables à tout moment) du peuple.
    2° La légitimité des 577 « représentants » non révocables a volé en éclat.
    Les 20 millions de suffrages qu’ils avaient reçu en 2007 ne pèsent pas lourd face à la volonté farouche de 40 millions de personne de ne plus JAMAIS donner de mandat persistant à des apprentis dictateurs.
    Échaudés par la mise en oeuvre de l’État d’urgence en Grèce mis en place par le gouvernement gauche-droite d’Unité Nationale afin de faire céder la population grecque et lui faire accepter un plan d’austérité draconien, ainsi que par la récente invasion de l’Islande par un corps expéditionnaire de l’OTAN formé de militaires anglais, français et allemands agissant sur injonction du Parlement européen – Parlement présidé par son nouveau président Daniel Cohn Bendit, – les 40 millions de délégateurs et leur 102 délégués ont pris la décision, non seulement de sortir de l’Europe capitaliste mais aussi de sortir – tout court – du capitalisme
    En conséquence de quoi
    3° Le peuple de France renonce à la totalité des investissements situés hors des frontières nationales.
    Offre au peuple argentin tous les avoirs des multinationales françaises – incluant donc la totalité des investissements de Renault et de PSA. Le peuple de France offre au peuple de Chine, au peuple du Brésil la totalité des avoirs du groupe Carrefour.
    Par ailleurs – sans préjugé des poursuites à venir pour tous les dirigeants, propriétaires et gestionnaires des multinationales françaises pour leur complicité avec des dictatures sanglantes et meurtrières – le gouvernement révocable populaire de France s’engage à ajouter à l’ardoise de ceux-ci les mesures dilatoires qu’ils pourraient tenter de prendre pour empêcher la prise de possession de notre cadeau – ces avoirs – par nos cousins des pays dominés.
    4° La totalité de l’investissement en France devient bien public. (Bourses, Banques, structures de crédit etc etc … sont fermées. Les responsables sont invités à se mettre à la disposition des autorités)
    5° Les salariés deviennent « club de gestion » des entreprises où ils travaillaient.
    6° Les petits patrons deviennent provisoirement contrôleurs de l’USUS des biens d’investissement qu’ils possédaient.
    7° Tout citoyen de plus 14 ans reçoit un salaire mensuel fixe de 1000 euros. (prélevés sur le « compte national ») Les enfants toucheront 500 euros par mois dont une partie leur sera versée directement pour construire leur automie financière.
    8° A ce salaire destiné à la consommation, s’ajoutera une somme de 300 euros destinés à l’ »investissement démocratique » (prélevés sur le compte national) ( 1 euro par jour à partir de 7 ans pour l’apprentissage à l’économie)
    Cet investissement inclue le capital circulant.
    Les auteurs de projets économiques les présentent en ligne. Les citoyens financent individuellement ces projets.(Cela inclue donc même les factures d’électricité etc…)
    9° La totalité des « bénéfices » (y inclus toutes formes d’amortissement, d’auto-investissement etc…) des entreprises sont reversés sur le « compte national »
    10° Le parc immobilier est bien public. Cela inclue la totalité des logements.
    11° Tous les logements sont mis aux enchères locatives chaque année.
    12° Les anciens propriétaires qui tenteraient de confisquer au public « leur maison » (construite sur la sueur et le sang de nos cousins africains) verront s’interrompre le versement des 1000 euros mensuels.
    13° La totalité de la production immatérielle est gratuite. Et donc n’est plus soumise à taxe, flicage HADOPI ou quel que sorte que ce soit de contrôle fasciste.(Cela inclue inventions, découvertes, créations artistiques)
    14° Chaque citoyen, pour mériter ses 1300 euros mensuels est tenu de se rendre utile à la société. A cette fin, il devra créer son propre blog. C’est sur ce blog qu’il rend compte de ses activités utiles à la société.
    15° Ce blog affichera aussi les éventuelles peines infamantes (enseignants tapant des enfants, gestionnaires volant leur entreprise, escrocs consommant plus que les 1000 euros qui leur sont alloués , esclavagistes patrons de chaines TV ayant soutenu des dictateurs, politiciens corrompus etc…)
    16° La totalité des politiciens ayant participé à l’occupation militaire de l’Afrique sont mis en état d’arrestation pour être transférés au Rwanda, en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Congo, au Tchad, au Burkina-Faso, en Guinée Conakry etc etc… pour répondre de leurs crimes. (cela inclue le parti communiste, les ministres « verts » etc…)
    17° La totalité des forces armées est mise sous le contrôle des délégués révocables. Sous la responsabilité des délégués de niveau supérieur.
    Ce plan ne nécessitant que la somme de 1000 milliards d’euros, ce qui représente la moitié du IB français, l’autre moitié sera reversé, restituée à l’Afrique.
    Le moyen sera très simple : La liste des pays contenant les 150 millions d’Africains que la France pille permettre l’envoi vers eux de ces 1000 milliards annuels.
    Pour cela, les exportations provenant de ces pays verront leurs prix d’exportation (d’importation en France) multiplié par un coefficient.
    Ce coefficient doit correspondre au transfert de 1000 milliards d’euros annuels.
    Il va de soi que les citoyens français qui souhaiteraient agir à un niveau supérieur (afin d’aider nos cousins africains à rattraper leur retard d’investissement) pourront verser tout ou partie de leurs 300 euros d’investissement démocratique pour des projets en Afrique.
    ==
    En conclusion
    Qu’il soit bien clair que ce schéma – rectiligne comme la perspective Nevski – ne prend pas en compte les obstacles que s’ingénieront à placer les trois (principales) anciennes classes exploiteuses – bourgeoisie, formoisie et innovoisie.
    Mais la clarté de l’objectif aura un impact d’autant plus grand que cet objectif sera compatible avec les analyses économiques, sociologiques, psychologiques qui le fondent.
    C’est en effet la conceptualisation de la lutte de strates (post marxisme) qui vient complèter un « néo-marxisme » mettant en lumière la classe formoise et la classe innovoise qui est à l’origine de ce plan programmatique.
    Mais nous quittons-là les limites de ce texte.
    Il y a des solutions.
    Mais ces solutions doivent être les solutions destinées aux pauvres. Et en premier lieu à nos 4 milliards de cousins les plus pauvres.
    Nos cousins de Chine, nos cousins d’Afrique.
    * "citoyens » au sens que lui donnaient les révolutionnaires de 1793 ! Incluant donc les « suiveurs de bateaux » venus du Sud et de Chine.

=

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire