Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 30 mars 2010

sur rue89, un commentaire : censure, LCR, NPA, France à fric, relativistes

Ma protestation publique auprès de Pascal Riché est restée sans réponse de l'intéressé.
Des réactions de zélateurs de la censure m'ont fait écrire ce commentaire :

==

Humain sur Terre | 21H57 | 30/03/2010 | Permalien


@pseudo-Albérich
qui a écrit
===
Peut-être, mais la rengaine de la complainte du censuré du web est connue depuis toujours et ses contre-propositions aussi."
===
... Vous n'avez répondu à aucune des 5 propositions que je faisais pour stopper cette censure scandaleuse.
==
1° ARRÊT DE LA CENSURE
a) édition des messages et suppression des seuls passages incriminés
b) en cas de racisme avéré, mise à la POUBELLE des textes en question : une poubelle qui ne serait pas référencée par Google mais qui serait lisible sous ce titre de "poubelle raciste"
2° Une édition avec la SIGNATURE réelle des modérateurs, avec leur identité réelle.
De telle façon qu'une victime d'une mise à la poubelle serait en mesure de protester.
3° Un statut particulier pour les commentateurs signant sous leur véritable identité
4° une possibilité de replier une liste de commentateur pour que chacun puisse avoir le choix de ne plus les voir
5° Remplacer les 5 petits points par DEUX séries : une pour les APPROBATIONS et l'autre pour les REFUS
J'aime - un tout petit peu un peu moyennement beaucoup énormément
Je déteste .....
On ne verra plus ces moyennes absurdes de "top" et de "nul"
LE 21° siècle sera le siècle de la RÉPUTATION !
==
Il n'y a pas de "rengaine".
D'autant qu'il manque à ma liste (de textes censurés par rue89) le fait que mon texte d'analyse philosophique publié au moment du décès de Daniel Bensaïd avait, lui aussi été purement et simplement été effacé.
http://revolisationactu.blogspot.com/2010/01/daniel-bensaid-est-un-charl...
http://revolisationactu.blogspot.com/2010/01/bensaid-le-commentaire-cens...
Alors même que sur le débat présenté
1° - mettre en lumière, au premier plan, la cause (réelle ou fausse) de son décès m'apparaissait comme éminemment scandaleux
2° - le contexte totalement abject de tous ces textes hagiographiques qui avaient pour but d'instrumentaliser ce décès afin de rapporter des suffrages à un NPA en voie d'essoufflement politique,
... j'avais mis de côté ces points de vue pour choisir de polémiquer avec le "philosophe" Bensaïd sur son refus inavoué du matérialisme de VI Lénine.
Critiquer l'héritage conceptuel d'une personne disparue me paraissait (et me parait toujours) plus digne que ces cirages de pompes hypocrites.
Et, dans ce contexte, cette censure dont je fus la victime faisait partie de l'opération de manipulation des médias par le NPA et sa direction.
A titre de preuve, le décès du candidat NPA Gilles Suze a - quant à lui - été tellement placé dans l'ombre que le principal hommage qui lui fut rendu fut le mien !
http://www.npa2009.org/content/gilles-suze
http://www.google.fr/search?q=site:http://www.npa2009.org+Gilles+Suze&rl...
La fonction de l'effacement sur rue89 de mon texte est strictement la même que celle de l'effacement de Gilles Suze des débats de la campagne.
Ce malheureux militant du NPA fut littéralement effacé du débat.
C'est son décès et sa vie qui furent tous les deux censurés
Il ne fallait pas parler politique au moment où mourrait ce militant de l'aile droite "unitariste" du NPA.
Il avait consacré ses "avant-dernières forces" à pousser le NPA sur une ligne d'unité avec le Front de Gauche. Et des dernières forces furent consacrées à combattre l' obscurantisme. Avant de mourir, il trouva la force de tenter de freiner la dérive obscurantiste du NPA. Il écrivit, avec ironie - confiant à ses lecteurs que sa femme et sa belle-mère avec qui il vivait ne supportaient pas les "barbus" étant elle-même originaire du Maghreb : "Le NPA libère la femme avec juste un petit voile, le 3 février.
Et le 9 février, en réponse à la provocation que fut la présentation de la candidature de la bigote Ilham Moussaïd, il écrivit encoreL'exception Ilhem Moussaid.
Les censeurs veulent effacer les Gilles Suze - c'est ce que parvint à faire l'équipe Olivier Besancenot, Alain Krivine (qui, parait-il s'autocensura lui-même : où est l'interview du Monde ?), François Sabado et C°.
L'opération Abdel Zahiri (celui qui est opposé à Darwin et qui est le chef d'orchestre local de l'opération Ilham Moussaïd) était à ce prix : Il fallait à tout prix censurer Gilles Suze, censurer le militant, censurer sa mort, censurer tout hommage.
Gilles Suze n'eut pas droit à un hommage de la part du NPA parce qu'il n'était pas "dans la ligne".
Trop droitier pour certains, trop à gauche pour d'autres.
Il fallut le censurer de la même façon qu'il fallut censurer mon texte prouvant la rupture de Daniel Bensaïd avec le matérialisme.
La direction du NPA fait sa loi dans les médias : Je fus censuré sur Europe 1 pour un commentaire qui avait certainement déplu à Olivier Besancenot.
Je fus - pareillement - censuré sur le site du Figaro, pour le même motif.
Le clown menchévik fait sa loi.
Ou plutôt, les médias contrôlés par la bourgeoisie tiennent à empêcher à tout prix que des idées apparaissent dans les médias à la gauche du NPA.
Seuls les néo-terroristes TOTOs ont le privilège d'obtenir les micros et les projecteurs.
Qui connait ici la LTF ?
Cette organisation, la Ligue Trotskyste de France tente de préserver - jusqu'à la caricature - ce qui fut la ligne politique de l'ancienne LCR de 1974 à 1978.
Personne ne la connait.
Pour une raison simple : le radicalisme petit formois qui est sa ligne politique inquiète la bourgeoisie de la même façon que l'ex LCR inquiétait Raymond Marcellin.
Avec 93 références Google, ils sont plus que censurés, ils sont boycottés.
http://www.google.fr/search?q=%22ligue+trotskyste+de+france%22&rls=com.m...
Et ce ne sont pas ses positions "gaucho-islamophiles" qui explique cette censure généralisée.
Ce qui dérange les pseudo-Alberich c'est le fait que - plus malin que ces formois orthodoxes - j'ai compris la thèse de la corde léniniste et que, depuis 1981, je connais le potentiel gigantesque de l'informatique, puis de la télématique.
Et les 29300 pages que renvoie Google restent au travers de la gorge de tous les amis et de tous les protecteurs de l'imposture menchévique qu'est le groupe Krivine-Sabado-Besancenot.
http://www.google.fr/search?num=100&hl=fr&newwindow=1&rls=com.microsoft:...
Leur censure est une préfiguration de ce qui arriverait si un Février et deux Octobre ne donnaient la possibilité à ces néo-staliniens de contrôler la société.
Les mêmes causes produisant les mêmes effets, ils ré-éditeraient les exploits de Joseph Dougachvili Staline.
J'eus même - en vrai, dans la vie réelle - l'occasion d'expérimenter leur capacité - à l'identique de ce que subissaient les vrais trotskystes de 1923 - à huer, à interrompre, à insulter un orateurs tentant de s'exprimer dans un meeting.
Et même à une cabale qui dure depuis plus de 20 ans !
Ma dernière tentative de prise de parole dans un meeting LCR - en présence de Krivine - prévenu de ce qui se produisait à chaque fois, me donna l'occasion de me faire couper la parole au moment où je me contentais de lire du Krivine dans le texte, muni de l'ouvrage à la main, à lire son chapitre "coordinations" extrait du livre "Questions à la révolution".
Ce qui se passe sur Internet est le strict décalque de ce que je connais de la LCR depuis janvier 1988.
La seule différence notable est le fait que les magouilles de couloirs, les calomnies, les censures se déroulent maintenant à l'aide de pseudonymes.
Quel rêve merveilleux eut été celui des stalinistes de 1927 s'ils avaient eu droit de sévir sous pseudonymes.
Les pseudo-Sylvestre du site de la LCR qui - avec ses anonymes acolytes - me bannit du site, finit par enlever son masque et faire l'apologie du père de l'entrisme islamo-fascisme Chris Harman, venait racontant ses bobards sur les matérialistes russes antirelativistes des années 20.
Le pseudo-Toussaint du même site qui appelle à l'"exécution des déserteurs" du FARC .... sous un confortable anonymat.
Un anonymat qui lui permet, dans la coulisse d'obtenir l'effacement de mon message mettant en cause cette défense d'un groupe de trafiquants de drogue.
Quel rêve pour les stalinistes de 1930 !!!
Mais, pire encore, il ne s'agit, actuellement, même pas d'un Staline 1927, il s'agit d'un Staline 1917-03, il s'agit d'un Besancenot défendant une ligne politique kérenskyste.
Et la censure actuelle de mes textes est à comparer aux Journées de Juillet.
Le visage du NPA censeur qui réussit à peser sur rue89, sur le Figaro, sur Europe 1 etc... pour imposer l'effacement de mes textes, c'est le visage du Kerensky de Juillet 1917, le Kerensky allié à Kornilov.
Un Kérensky préférant saccager les imprimeries bolchéviques plutôt que de risquer de voir le peuple pauvre de Petrograd réclamer "Tous le pouvoir aux soviets" !
Et là, on tombe, précisément de l'autre côté de l'échiquier : pour découvrir le deuxième groupe de censeurs : le groupe de la France à fric.
Suppôts de Bolloré, l'esclavagiste à 50 euros par mois, suppôts de Sarkozy le corrompu, suppôt de Alliot Marie, la criminelle de guerre de 2004, suppôts du Hutu Power, suppôts du dealer Pasqua qui ne supportent pas qu'une vérité connue de tout le monde puisse être (re)mise en lumière : les réseaux gaullistes en tant que trafiquants d'héroine et de drogue marocaine sous la protection de Hassan II.
J'interrompt ce texte sans développer ce qui concerne le troisième groupe de censeurs : les zélateurs de la secte rélativiste.
Bien qu'ils soient les plus pernicieux et qu'ils aient dans les sites (auto) proclamés "scientifiques" un pouvoir de nuisance bien supérieur aux deux premiers groupes, je renvoie les lecteurs curieux (qu'ils se pensent - comme je le suis - "newtonistes" ou qu'ils soient simplement "honnêtes gens" ) sur les textes que j'ai publiés sur ce sujet.
http://www.google.fr/search?q=censure+newton+relativit%C3%A9&rls=com.mic...
La conclusion de tout cela, c'est le fait que le pseudo-Alberich a enlevé son (premier) masque d'hypocrisie.
Conformément aux pronostics du SIRIC de "Communication et manipulation", son humour prétendu n'était que le déguisement de la méchanceté, le déguisement tartuffe de l'agression verbale.
Son "Calimero" n'était qu'une défense de la censure, une technique néo-fasciste pour baillonner la voix de l'égalitarisme, la voix du combat contre la drogue, la voix du combat contre la France à fric, la voix du combat contre la formoisie exploiteuse (base sociale réelle de la direction du NPA), le voix du combat contre la censure.
Le pseudo-Alberich n'a pas répondu à mes propositions parce qu'il est un défenseur de la suppression de la liberté d'expression.
Quant aux tombereaux de propos racistes que mes yeux doivent subir de certains, ils seront - promesse épistémologique - républiés un jour en regard de mes textes censurés et des noms des censeurs.
Les noms, pas les pseudos.
Notre Guépéou ne sera pas celle de Thierry CSP du NPA qui gère sont Comité de Salut Public, notre guépéou, ce sera, essentiellement la LUMIÈRE !
http://www.google.fr/search?num=100&hl=fr&newwindow=1&rls=com.microsoft:...
A chacun de défendre sa réputation !
Mais sous sa véritable identité ! Pas sous un masque de sycophante vénitien de carnaval !
PS :
Les censeurs néo-staliniens du NPA-LCR-revolution-celeonet se censurent eux-mêmes : Ils ont fini par effacer les appels aux meurtres signés par le Pseudo-Toussaint à l'encontre des "déserteurs" des FARC
http://209.85.135.104/search?q=cache:xyAWsYBDSzQJ:revolution.celeonet.fr...
à comparer à
http://209.85.229.132/search?q=cache:WEYDCu-9_JsJ:groups.google.fr/group...
à
http://209.85.135.104/search?q=cache:xyAWsYBDSzQJ:revolution.celeonet.fr...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire