Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 11 mars 2014

Edwy Plenel autorise Antoine Perraud à menacer de m'"achever à la carabine" mais censure les preuves des faux en écritures commis par les juges Miori, Ors, Janas en Cour d'Appel de Bordeaux et TGI d'Angoulême

Menaces de mort proférées
par le journaliste Mediapart
-France-Culture Antoine Perraud:
"Je me demande parfois s'il ne va
pas falloir l'achever à la carabine...".


Edwy Plenel n'a plus un centimètre cube de matière cérébral de l'ex-trotskyste Krasny - qu'il fut dans le passé - en fonctionnement.
Il invite le chasseur d'esclaves raciste criminel Franceàfric anti-Roms Manuel Valls et fait censurer la vérité au même moment dans les commentaires de Mediapart.
On découvre enfin que Médiapart n'étaient finalement rien d'autre qu'une vaste imposture franceàfric destinée à camoufler les crimes de Ouattara et l'esclavage des Africains.
Voici le dernier courrier posté pour le cas où la fasciste Delacroix aurait agi avec un réseau voyou franceàfric dans le dos de Plenel. Ces probabilités sont inférieures à 3%. Une simple précaution
Il semble que Krasny soit définitivement mort depuis longtemps !
Après les dizaines de censures au profit des fascistes Outtara, Soro et leur protecteur ONUCI Jean-Marie Bourry, commises par votre cerbère fasciste Franceàfric ouattariste Géraldine Delacroix ,
Après ces dizaines de censures au profit d'un réseau de vyous en bande organisée et ayant réussi une opération d'ecroquerie avec fort probablement des trafics d'influence à la clé (à moins de considérer que le bénévolat soit de rigueur parmi les juges auteurs de faux en écritures)....
Après les TRUCAGES HTML et l'intoxication de Google pour faire sortir mon blog du référencement Google actualités, puis du référencement Google tout court.... puis l'effacement des 1400 recommandations pour mon article sur le Mali..... puis d'autres trucages insidieux pour DIVISER PAR 1000 le nombre de mes lecteurs de janvier 2013.....
.... Votre censeur fasciste Delacroix passe à un stade supérieur dans l'écrasement de la vérité : 
Voici maintenant que ce sont mes REVELATIONS sur des FAUX EN ECRITURES PUBLIQUES que votre employée vient de censurer :
6 COMMENTAIRES EFFACES puis 5 supplémentaires
Je vais donc commencer par expliquer à MES LECTEURS que sur Mediapart les JOURNALISTES PEUVENT PROFERER des MENACES DE MORT

VENDREDI 17 MAI 2013

Menaces de mort par le journaliste Mediapart-France-Culture Antoine Perraud: "Je me demande parfois s'il ne va pas falloir l'achever à la carabine...". 5 jours avant le jugement en Cour d'Appel de Bordeaux !


Ils sont donc 7 abonnés de Médiapart à avoir RECOMMANDE le commentaire de menaces de mort de Antoine Perraud !
Les pourris n'auront donc aucune limite !
7 SOUTIENS à des MENACES DE MORT..... TOUS ANONYMES EVIDEMMENT !!!
... mais les blogeurs qui DENONCENT DES JUGES VOYOUS auteurs de FAUX EN ECRITURES PUBLIQUES sont menacés anonymement par un courrier anonyme "REDACTION" en courriel privé....
J'avais essayé naivement de vous ramener à la raison (raison anti-Franceàfric, antifasciste)

JEUDI 19 DÉCEMBRE 2013

A Edwy Plenel (Avant 1944, certains ricanaient quand on leur parlait de la Libération

Il semble que j'ai été trop naïf sur ce que votre cerveau pouvait avoir conservé d'éthique et même d'intelligence de votre passage parmi les trotskystes.
Comme la révolution est sur le point d'éclater et que la révolisation mondiale est commencée depuis 2010 vous aurez l'occasion de constater que votre arrogance à l'égard des résistants anti-fascistes anti-Franceàfric aura été un bien mauvais choix.
Sur le plan journalistique, sur le plan médiatique et sur le plan judiciaire.
Les menaces anonymes de vos sbires ne m'impressionnent pas
Rédaction (redaction@mediapart.fr)
18:16


À : yanicktoutain
redaction@mediapart.fr



Monsieur,
A plusieurs reprises, nous avons été conduits à dépublier des billets et commentaires que vous avez rédigés, au motif du non respect de notre charte de participation, à laquelle vous avez adhéré en vous abonnant à Mediapart.
En particulier, je vous rappelle que notre charte, et la législation en vigueur, proscrivent tout:
  • propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
  • propos portant atteinte à la dignité humaine.
  • fausses nouvelles
En outre, nous vous rappelons qu'invectives et harcèlement n'ont pas leur place dans le Club, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Ainsi, vos contributions contrevenant à la charte de participation seront systématiquement supprimés.
Faute d'un changement d'attitude de votre part, nous serons conduits à mettre fin définitivement à vos droits de participation.
Bien à vous,
La rédaction de Mediapart

VENDREDI 17 MAI 2013

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire