Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

lundi 10 mars 2014

Peintures de Lascaux: Chantal Jègues Volkievickz, une grande Innovante met sous les projecteurs le probable premier planétarium de l'Histoire humaine, une création des Innovants du Paléolithique

par Yanick Toutain


Chantal Jègues Volkievickz une grande Innovante

Le 21 juin la grotte de Lascaux est illuminée par les rayons du soleil couchant.


Il faudrait que nos ancêtres de Lascaux aient été de profonds crétins totalement dépourvus d'intelligence pour ne pas remarquer un événement se produisant UNE FOIS PAR AN.
Et ce fait d'un événement à périodicité annuelle ne pouvait pas aboutir à autre chose qu'à inciter ses observateurs à prendre cet événement comme POINT DE DEPART d'un calendrier annuel.
L'étape suivante de l'innovant intelligent qui examine les recherches et découvertes de Chantal Jègues Volkievickz devient donc : « cette découverte d'une périodicité annuelle précède-t-elle ou non les premières peintures ».
Cette question, je me la suis posée tout au début du documentaire « Lascaux Le ciel des premiers hommes » consacré aux extraordinaires découvertes faite par cette chercheuse en but au conservatisme imbécile des prétendus historiens.
Je m'étais ensuite interrogé, pendant ce documentaire
« Ce constat de l'illumination annuelle de la Grotte de Lascaux, quoi qu'il en soit, il va, bien évidemment inciter les Innovants paléolithiques à prendre cela en considération pour leurs peintures elles-mêmes. »

Ce qu'a découvert Chantal est encore plus extraordinaire que cela.
Si l'on prend en considération six endroits de l'horizon où le soleil se couche, (Deux endroits pour les solstices et un endroit pour les deux équinoxes pour le lever et idem pour le coucher du soleil) on découvre que les peintures rupestres sont faites après que les hommes aient choisi précisément des grottes au fond desquelles le soleil est visible à l'un de ces 8 moments de l'année.
Moins de 4% des grottes ornées correspondent à une autre direction.


« Sur un total de 130 cavités, seules 4 ne sont pas orientées vers l'un des points solaires privilégiés »

UN CALENDRIER LUNAIRE SUR UN OS


Elle reprend ensuite les travaux d'un chercheur des USA et prouve qu'un morceau d'os contient le dessin des lunaisons successives :
« La forme serpentine » est mentionnée mais sans préciser que c'est, en fait, un zigzag vu localement.
Voir la vidéo des mouvements de la Lune
Chantal Jègues devra compléter sa formation en intégrant la grille théorique néonewtoniste.
Nul doute qu'elle le fera.
Mais elle découvre, de façon tout à fait juste, en allant sur le terrain, jour après jour, observer ce que notre ancêtre avait vu des levers-couchers de la Lune, que son dessin de relevé se superpose exactement aux motifs de l'os.
« Le premier calendrier lunaire de l'Histoire »


LASCAUX, LE PREMIER
PLANÉTARIUM DE L'HISTOIRE

Mais, continuant ses travaux, en respect de ce que, nous, postmarxistes, appelons les Innovants du Paléolithique, elle découvre que les dessins de Lascaux seraient un planétarium :


« Elle y reconnaît la constellation des Pleiades et l'étoile Aldebaran »



« Lascaux la première carte du ciel »

Les ignares qui n'ont même pas encore compris quoi que ce soit à la Lutte des Strates et au combat mené par la strate des Parasites contre le genre humain depuis les débuts de l'agriculture, des réserves et donc des voleurs Parasites que sont les esclavagistes, les banquiers etc.... prennent de haut cette dame et font étalage de leur immense crétinisme historique.
Peu d'orthodoxes parviennent à Refaire fonctionner leur cerveau.


Jean Michel Geneste conservateur de la grotte de Lascaux est l'un de ceux-là. Même si ses hésitations apparaissent quelque peu ridicules pour nous.
« Les idées reçues avec lesquelles on fonctionne, les paradigmes qui nous permettent de penser le monde préhistorique explosent. C'est une absolue révolution »
On remarquera avec amusement que le mot « paradigme » est utilisé dans le seul sens qu'il mérite : celui de flou idéologique, de crétinisme idéel, de stupidité structurée en apparence de science.
Cet honnête homme continue donc à ouvrir – même si tardivement – les yeux , et dit, dans le documentaire
….
« Si c'est le cas, nous allons devoir considérer ces sociétés comme ayant déjà des savoirs extrêmement structurés qui sont en contradiction avec ce que nous savons, y compris à l'heure actuelle, des sociétés de chasseurs-cueilleurs' »


En remplaçant le verbe « savoir » par « avons cru stupidement », on obtient une grille totalement conforme aux thèses postmarxistes.
Il ne restera plus qu'à convaincre Jean-Michel Geneste et Chantal Jègues Volkievickz de limiter leur consommation à 1000 euros par mois.
En échangeant le respect pour leurs travaux et découvertes contre la fin de leur pathologie consumériste.
Pourquoi pas ?



































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire