Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

samedi 15 mars 2014

Je n'ai croisé que des avocats voyous ! (C'est SANS AVOCAT que nous avons gagné contre ONUCI JM Bourry)

un commentaire (non censuré pour l'instant) sur Mediapart

SI QUELQU'UN CONNAIT UN AVOCAT QUI NE SOIT PAS UN VOYOU...... PRIERE DE ME DONNER SON NOM D'URGENCE....
1° Un avocat étudie votre dossier (qu'il garde près de 3 semaines) vous dissuade d'aller en tribunal administratif....
8 ans plus tard.... il plaide contre vous en faveur de ceux d'en face.....
2° Un avocat vous reçoit et vous annonce qu'il ne peut rien contre la police quand elle convoque en refusant le statut de témoin assisté..... et qu'il est bien obligé de laisser les sans-papiers "monter l'escalier" quand lui reste en bas au commissariat..... Je lui explique que MOI je n'irai pas à la convocation de l'OPJ Gosselin SANS la présence d'un avocat..... L'OPJ Gosselin m'a menacé d'arrestation au téléphone..... Je n'y suis pas allé..... et l'OPJ a laissé tombé..... puis le procureur (Nachbar du Havre) a classé...
Amusant : l'avocat à pêté un cable tout à coup en criant qu'il n'avait pas de leçons à recevoir..... se précipitant en ouvrant sa porte et criant "SORTEZ"....
Amusant : Peu de temps après, une QPC est venu CONFIRMER ce que j'avais dit au policier et à l'avocat : le RISQUE d'être MIS EN CAUSE entraine IPSO FACTO le DROIT au statut de TEMOIN ASSISTE.... Le fait d'être l'objet d'une PLAINTE EN DIFFAMATION..... rendait IMMEDIAT le droit à CE STATUT

3° Une avocate prend 100 euros pour donner UN conseil : téléphonez à BOrdeaux pour avoir une avocate près la Cour d'APpel..... Elle devait DEMANDER au procureur Nachbar le contenu de la plainte (en diffamation) initiale..... Elle ne l'a jamais fait
4° Une avocate (près la Cour d'Appel de Bordeaux) prend 2000 euros (qui lui sont payés aussitôt) pour faire appel de l'exécution immédiate et faire appel sur le fond...
Elle commence les "BOURDES" (m'invente une DELIRANTE DOMICILIATION chez Julie Amadis) .... qui vont apparaitre peu à peu comme UN TRAVAIL EN FAVEUR de la PARTIE ADVERSE....
ELLE FAIT ANNULER UNE AUDIENCE pour laquelle sa cliente avait fait le trajet Le Havre Bordeaux en train..... le SOIR à 20h20 sous un prétexte BIDON..... pour NE PAS QUE CELLE-CI SOIT PRESENTE au moment de l'audience.... (le prétexte est le fait que la partie adverse n'a pas communiqué une pièce..... mais c'est la partie adverse ..... qui demande le report....LA PIECE N'EST JAMAIS ARRIVE {le texte de la plainte initiale en diffamation})
Elle REFUSE d'invoquer une DECISION de la Cour de Cassation (15/2/2013) prise le LENDEMAIN de l'audience (14/2/2013) mais.... antérieur au PRONONCE du jugement..... pour que cette décision soit intégrée dans ce prononcé.....
Quand l'audience a lieu le jeudi, (en l'absence de sa cliente qui ne refait pas le trajet Le Havre Bordeaux..... sur son temps de travail avec les élèves) il faudra que sa cliente demande pour que QUATRE JOURS PLUS TARD.... elle daigne téléphoner au Havre pour "informer" DE PAS GRAND CHOSE..... LE fait que le juge avait dit qu'il ne "pouvait pas faire grand chose"...

L'avocate, pour démissionner en GARDANT L'ARGENT, prendra mon courrier à la 1° présidente de la Cour d'appel de Bordeaux (courrier signalant cette décision FONDAMENTALE de CCass et invoquant l'usage de DEUX MOYENS de droit successifs pour les MEMES FAITS ..... avec de surcroit le REFUS que nous puissions CONNAITRE LE TEXTE DE LA PLAINTE INITIALE..... et le RESULTAT de l'ENQUETE INITIALE...... ayant débouché sur le CLASSEMENT SANS SUITE..... mais enquête dont l'avocat du plaignant se VANTERA D'EN AVOIR EU COPIE par le procureur Nachbar et UTILISANT LA CONNAISSANCE de celle-ci comme MOYEN DE CHANTAGE en juillet 2012....

L'avocate n'est pas allé au procès et REFUSERA DE DONNER LE RESULTAT....
Le procès en appel avait eu lieu SANS AVOCATE de la DEFENSE.
Et c'est le GREFFE de Bordeaux qui a fini par ACCEPTER de donner LE PRONONCE du jugement du 3 juillet...

SI QUELQU'UN CONNAIT UN AVOCAT QUI NE SOIT PAS UN VOYOU...... PRIERE DE ME DONNER SON NOM D'URGENCE....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire