Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 6 mars 2014

La France de 2014 pourrie comme le Portugal de 1974 : Révolution immédiate ou coup d'Etat salvateur ?

Selon des sources internes à la DCRI, la panique gagne la totalité de l'appareil d'Etat : la paralysie généralisée de l'appareil répressif face à la généralisation du qualificatif de JUGES VOYOUS qui se répand sur Internet affole.
La panique est d'autant plus grande que certains des auteurs de cette campagne de mise en lumière d'une gigantesque machine à fabriquer des faux en écritures sont aussi les principaux animateurs d'une campagne A BAS LA DEMOCRATIE qui vise à remplacer l'élection par un système de délégation de pouvoir contrôlée par des groupes de 25 délégateurs.
Les pouvoirs craignent que lancer la répression contre les dénonciateurs des JUGES VOYOUS n'aboutisse à mettre en lumière des gens bien plus dangereux pour Bolloré et Bouygues que le pitre Dieudonné : des gens qui se battent depuis 40 ans pour le départ total des troupes d'invasion hors d'Afrique, pour l'alignement au SMIC de France de tous les salaires africains et en faveur du leadership donné aux Innovants...
Le choix qui est fait est de tenter d'accélérer le processus de SDFisation des animateurs de cette campagne.... mais les gens les plus lucides - les Gorbatchev de la DCRI et ceux de la DGSE - révulsés à l'idée d'être associés aux opérations en relation avec les trafiquants de drogue du MNLA et autres - pensent que les dés sont jetés et que la révolution mondiale contre les banques et pour l'abolition de la Riba et du capitalisme est sur le point d'éclater en France.
Un des signes les plus affolants est ce qui ressemble à une tentative d'entrisme au sein des forces armées et de fraternisation par une augmentation appuyée des allusions au rôle éthique des militaires portugais de la Révolution des Oeillets.
Au sein de la gendarmerie et des corps les plus sein de l'armée, des rumeurs de coup d'Etat préventif se répandent. Mais la confusion est la plus totale sur l'existence de deux coups d'Etat concurrentiels. L'un téléguidé par les réseaux néonazis en connexion avec les USA et un autre - bien plus secret - qui serait le fait d'admirateurs clandestins de Thomas Sankara et des vrais initiateurs des réseaux du MFA portugais...
L'avenir permettra d'y voir plus clair ! 

Ce commentaire sur Mediapart est comme celui à qui il répondait un HOAX.....
Mais des HOAX sont comme les films de fiction..... bien plus proches de la réalité que des documentaires...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire