Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

dimanche 9 mars 2014

Epigénétique et darwinisme : Est-ce la fin d'une imposture ?


Dans Nouvelles Clés à propos de son livre
 Le genou de Lucy

A une question sur les mutations qui se font complètement au hasard, Yves Coppens réplique :

"Je n'en suis pas si sûr. Il y a un va-et-vient entre nos gènes et l'environnement". Il avance l'hypothèse que "l'environnement modifie effectivement le génome - l'environnement devient en quelque sorte génétique".

Pour appuyer ses remarques, il évoque que le fait de trouver sur certains sites des centaines d'espèces "miraculeusement adaptées" à leur milieu semble impossible en ne pensant que cela est dû qu'au hasard et à la nécessité...Dans Nouvelles Clés à propos de son livre Le genou de Lucy


Epigénétique et darwinisme : Est-ce la fin d'une imposture ?

Des rats conservant la mémoire de leur père. Telle est la bombe que publie Science et Vie ce mois-ci.
Le titre est ronflant mais encore en-deçà de la bombe conceptuelle en gestation.
"ADN IL TRANSMET AUSSI NOS SOUVENIRS" C'est une découverte incroyable: des souris soumises à une expérience désagréable ont transmis, via leur ADN, la mémoire de cet évènement à leur progéniture. Un héritage "épigénétique" qui réinterroge la notion de l'inné.... (par Elsa Abdoun)

Une équipe de chercheurs de l'Université Emory d'Atlanta vient de flanquer par terre l'arrogance des darwinistes : un mécanisme plausible de transmission des caractères acquis vient peut être d'être mis en lumière.
"L'épigénétique est l'ensemble des mécanismes moléculaires ayant lieu au niveau du génome et de la régulation de l'expression des gènes qui peuvent être influencés par l'environnement et l'histoire individuelle ainsi qu'être potentiellement transmissibles d'une génération à l'autre, sans altération des séquences nucléotidiques(ADN), et avec un caractère réversible." (wikipédia Epigénétique)
Que les choses soient claires : je n'y connais pas grand chose en biologie.
Proportionnellement aux autres domaines.
Par contre je suis chercheur néonewtoniste en physique – je tente de transmettre aux nouvelles générations ce qu'étaient les véritables concepts de Isaac Newton que les escrocs positivistes de la clique Poincaré-Mach-Einstein placent dans l'ombre, (en y ajoutant le délai de transmission du signal qui voyage dans l'espace absolu), je tente de comprendre quels sont les atomos à l'intérieur du photon, je récuse l'imposture relativiste et l'obscurantisme anti-déterministe de l'hitlérien Heisenberg.
Les puissants protecteurs de Heisenberg, les ennemis du déterminisme,contrôlent le Wikipédia en français où cette citation ne se trouve pas : "he came under investigation by the SS. This was over an attempt to appoint Heisenberg as successor to Arnold Sommerfeld at the University of Munich. The issue was resolved in 1938 by Heinrich Himmler, head of the SS. While Heisenberg was not chosen as Sommerfeld's successor, he was rehabilitated to the physics community during the Third Reich." (Wikipédia Heisenberg)
Et surtout, je suis découvreur en gnoséologie, fidèle élève de VI. Lénine et Engels.
Comme par ailleurs Wilhelm Reich est un de mes maîtres, je peux constater de quelle façon ses acquis sont délibérément laissés dans l'ombre par des gens se prétendant chercheurs en biologie.
La somme de tout cela est, entre autres, le fait que la thèse de W Reich plaçant l'alternance contraction dilatation comme mécanisme fondamental du vivant, pour être laissée de côté par les prétendus savants, prouve, à l'inverse leur incompétence. Même pour un domaine où mes connaissances sont faibles.
En effet, l'alternance accélération-ralentissement des composants de la totalité des corps et des corpuscules connaît bien évidemment une transformation quantité qualité débouchant sur ce fameux mécanisme vital de contraction dilatation.
Quand une partie de la peau d'un serpent se dilate, c'est que les cellules de cette peau ont une vitesse de translation (une distesse et une vitesse) plus grande que celle des cellules de la partie en contraction. La distance parcourue par la partie dilatée est plus grande que celle de la partie contractée.
Le patrimoine génétique de ces deux souris transgéniques
 est identique, mais l'une a une queue malformée.
On est dans un domaine où les lois générales de la biologie doivent impérativement être conformes aux lois générales de la physique.
Un domaine où toute contradiction est totalement absurde.
De la même façon, l'arrogance des pro-Darwin, l'arrogance des « partisans du hasard » a bloqué pendant des siècles le progrès de la science.
Sans me pencher davantage sur la question, je n'ai jamais obtenu de réponse satisfaisante concernant la pigmentation des populations vivant au soleil.
Le refus des orthodoxes d'admettre qu'il ait pu exister un mécanisme permettant de transmettre le ROSE FONCE aux générations suivantes m'a toujours paru aussi suspect – dans le caractère incomplet et présomptueux de leur argumentation.
Le nazi Werner Heisenberg
idéologue fasciste en physique
Le maître des imposteurs
orthodoxes antidéterministes 
Il y avait un côté suspect dans cette volonté de donner au hasard une telle importance.
Cela ressemblait – je n'avais pas encore fait le rapprochement avec l'escroquerie de Bohr et de Heisenberg – à la prétendue disparition du déterminisme dans la mécanique quantique (à ne pas confondre avec la physique quantique que fondèrent Puthagoras, Leukippos et Democritos et que Newton puis Boltzmann tentèrent de reconstruire comme socle de la physique)
D'autres études que celle mentionnée par Science & Vie avait commencé à mettre en lumière le caractère d'imposture de l'arrogance des darwinistes
Sur l'héritabilité des caratères acquis. 
Une étude suédoise (Université d'Uméa) publiée dans l'Européan Journal of Human Genetics montre qu'un individu pourrait être influencé par le mode d'alimentation de ses ancêtres ! En étudiant les habitants d'une petite commune sur plusieurs générations (320 individus), l'équipe a mis en évidence que si un aïeul avait souffert dans son adolescence de malnutrition (famine) sa descendance héritait d'une protection contre les maladies cardio-vasculaires (et du diabète !). A l'inverse si l'aïeul avait benéficié d'une alimentation riche, ses descendants ont un risque de mortalité par diabète 4 fois supérieure. A noter : cette transmission se produit majoritairement sur la lignée paternelle. L'héritabilité épigénétique, hypothèse avancée par l'équipe suédoise, pose problème... Car cette héritabilité fait resurgir les théories de Lamarck, depuis longtemps balayées par le Darwinisme...(Origine de l'article : Le Monde du 27/11/02)

FRONT UNI CONTRE LES ENNEMIS DU DETERMINISME

Heinrich Himmler, en 1942
Le protecteur du nazi
antidéterminisme
Werner Heisenberg
Mes réponses à Jean Staune (VENDREDI 30 JANVIER 2009 Une réponse de Jean Staune (et mon commentaire : "j'argumente donc j'existe")) étaient clairement une proposition de front uni entre les vrais matérialistes et les partisans de l'Intelligent Design contre les faux matérialistes et les zélotes positivistes - tous apologistes du hasard fasciste de Heisenberg
"Pour les croyants qui acceptent de limiter notre débat "théologique" au lancement - FIAT LUX - de la pichenette initiale, il y a treize milliards d'années et pour moi, indécrottable mécréant polémiquant - anticlérical - dès l'âge de dix, selon le témoignage récent d'un sympathique voisin croyant, le débat est possible.DAns l'Ours Mohamed, vous trouverez les passerelles qui relient vos adversaires pseudo-matérialistes aux partisans - bigots - du miracle à tous les étages.Ces imbéciles qui s'imaginent pouvoir, par la prière, obtenir leur "commande au Père Noel" ou leur "pièce de la petite souris" sont aussi stupide que les zélateurs de Heiseinberg qui s'imaginent obtenir le cautionnement de leur liberté dans les équations du fasciste Heisenberg.Un dieu parfait ne peut pas faire autrement que de déclencher une MACHINERIE INELUCTABLE, un Univers dont le déterminisme est total, absolu !
Cela m'amusait beaucoup de voir des imbéciles - hypocrites - tel Christian Magnan, combattre votre "intelligent design" avec des arguments de cours de récréation.Pour que la petite souris puisse venir lui apporter son cadeau, il était nécessaire de vous contredire avec des imbéciles hasards.
Engels, et sa loi de la transformation quantité qualité qu'il a développée à partir de Marx et de Hegel a tordu le cou à ces idioties de théories cahotiques !
Pour combattre le camp de la réaction qu'il voit venir de votre direction, ils en sont réduits à devenir les propagandistes de la pire réaction qui soit : les thèses de Heisenberg.Car c'est de cela qu'il s'agit : LE HASARD EST FASCISTE
Quand les inégalités de Heisenberg ne contiennent que l'existence d'un PHOTON MAXIMAL possédant une longueur d'onde minimale, leur auteur, Werner Heisenberg, en fit un outil idéologique pour combattre le déterminisme.
Que les choses soient claires : je suis, avec les vrais croyants comme Newton, dans le camp du détermnisme absolu.J'accepte de travailler avec ceux pour qui faire de la science c'est COMTEMPLER L'OEUVRE DE DIEU.
Et mes ennemis sont tous les BIGOTS de droite alliés AUX FAUX MATERIALISTES de gauche.
Ces gens ont besoin des miracles et du hasard."
C'est cette contre-offensive possible que met sous les projecteurs Science et Vie.
En colonne dans l'article de Elsa Abdoun, on peut lire cettte citation
"Tout ce que la nature a fait acquérir ou perdre aux individus [...], elle le conserve pour la générations de nouveaux individus", postulait il y a deux siècles le zoologiste Jean-Baptiste Lamarck. Cette idée d'hérédité des caractères acquis, exclue de la théorie de l'évolution inspirée par Darwin, revient en force depuis la découverte des phénomènes de transmission épigénétique.
C'est le début d'une CONTRE-OFFENSIVE REVOLUTIONNAIRE en BIOLOGIE que sonne cette annonce.
Et dans cette contre-offensive nos ennemis ne sont pas ceux qui passent pour tels. Ce sont les faux matérialistes qui sont les pires ennemis du progrès, les pires réactionnaires fascistes et censeurs.

LIRE CET ARTICLE DE 2009 sur le DETERMINISME

DIMANCHE 8 FÉVRIER 2009


L'OURS MOHAMED DEVOILE LES HYPOCRITES


L'OURS MOHAMED

DÉVOILE LES HYPOCRITES

ENTRE LES VRAIS CROYANTS ET LES BIGOTS
Qu'ils soient de Jérusalem, du Vatican ou duTibet, il faut savoir faire le tri !
Le vrai croyant ne croit pas aux anges,
il ne croit pas qu'un Dieu a besoin de pousser la Lune, il n'a pas besoin de croire aux miracles, un vrai croyant croit au Big-Bang :
Un dieu parfait crée et n'a plus besoin de retoucher sa création !
Un Dieu qui envoie des miracles pour rectifier sa création est un apprenti maladroit : un Dieu qui ne crée pas un univers logique et cohérent il y a 13 milliards d'années aura besoin de repasser son examen de Dieu !
Un dieu parfait crée un monde logique dans lequel les évènements vont s'enchaîner inexorablement, les uns après les autres, avec une causalité inexorable !
Un dieu parfait est compatible
avec les convictions des matérialistes !
Un dieu créateur parfait crée et ne touche plus à rien !
Ce sont les incroyants qui ont besoin de miracles, ce sont les incroyants bigots qui ont besoin de modifications a-causales de l'enchaînement des causes !
C'est pour cela que Heisenberg a crée la mécanique quantique : l'enchaînement inexorable des causes avait l'inconvénient le fait de nier la libre volonté du Führer, il fallait que le fureur fasciste soit "libre", il fallait donc rompre la suite inexorable des causalités... pas par un ange ... par la libre volonté d'un fasciste !
C'est pourquoi la science officielle est fasciste et bigote !

COMPLEMENT
On peut lire ce qu'un arrogant anti-lamarckisme écrivait en 2010

L'épigénétique ou Lamarck pourrait-il avoir raison?
D. Locker
Professeur émérite Université d’Orléans

La sélection naturelle, proposée par Darwin, trie les variations
aléatoires et permet l'adaptation de la population. Alors, comment interpréter l’hérédité
épigénétique et la concilier avec le modèle de Lamarck ? L'amalgame entre les
mécanismes épigénétiques et l'hérédité des caractères acquis semble encore abusif.
L’épigénétique ne cautionne pas l'hérédité des caractères acquis mais permet
d'envisager une plus grande souplesse dans l’adaptation d’un génome à un
environnement donné. En effet comme dans le cadre du Lamarckisme, on a une
influence du milieu sur l’expression ou la répression des gènes qui permet une
adaptation très rapide et réversible à un environnement donné. Ce changement de
l’expression d’un gène conduit à ce que l’on appelle une épimutation qui peut être
transmise seulement sur quelques générations. Par contre les épimutations se
produisent au hasard et ne semblent pas (en 2010 !) être guidées par l’usage ou le nonusage
d’un organe comme Lamarck ou Darwin le proposaient. Mais peut-on passer
d’une épimutation à une mutation ? La réponse semble être oui puisque des points
chauds de mutation sont créés par la méthylation des îlots CG de l’ADN et que cela
peut avoir pour conséquence de fixer les génotypes nouveaux mieux adaptés à un
contexte environnemental particulier. Ceci est tout à fait compatible avec la sélection
darwinienne.
Pour conclure, à la question l'épigénétique ou Lamarck pourrait-il avoir raison? Selon
nos connaissances actuelles on serait plutôt tenté de répondre non.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire