Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

dimanche 13 mars 2011

"Volem LIBREMENT travailler 15 heures par jour" un texte de mars 2007 par Yanick Toutain

Volem LIBREMENT travailler 15 heures par jour
En réponse aux propos de Pierre Carles et de ses collègues
(Là-bas si j'y suis France Inter 8 mars 2007 15 h à 16 h)

Ce texte a été lu sur le répondeur de l'émission : peut-être sera-t-il audible demain à 15 h ?
Yanick Toutain
8 mars 2007
==================================
Volem
LIBREMENT
travailler 15 h par jour
à 1000 euros
par mois
avec des tickets
rationnement
carbone
1 kg par jour,
avec des élus
révocables
à tout moment
et un taux
de croissance
de 20%
en faveur
de nos cousins
du Sud -
d'Afrique,
de Chine
et d'Amérique du Sud,
d'Inde
et d'Asie -
Volem
virer
les troupes
d'invasion
hors d'Afrique
Volem
le droit de
Vote de
7 à 117 ans
Volem que
Tous les
bavards
limitent
leur
consommation
personnelle
(non sociale)
à
1000 euros
par mois.
Volem que
Pierre Carles
décrive une
société
où les
éboueurs
auront
l'envie
de vider
ses poubelles
pendant
qu'il
fera
l'apologie
de Lafargue.
Volem que
Pierre Carles
ne réécrive
pas l'Histoire :
Les babs
et les gauchistes
étaient 2
camps alliés
2 camps
poreux
alliés
Les babs ne
voulaient PAS
le renversement
du capitalisme
Les gauchistes
[étiquetés comme tels par les staliniens]
voulaient
(nous voulions)
renverser
le capitalisme,
interdire
le nucléaire
et développer
le
solaire
à fond
les
manettes.
On était
(J'étais)
dans le MLAC
pour le
droit à
la contraception
et
l'avortement.
On était
(J'étais)
allé
manifester
au Larzac.
On était
(J'étais)
dans les
manifs
contre la
centrale
nucléaire
de Paluel.
On était aussi
(J'étais aussi)
au CDA
comité de
défense des
appelés.
Mes potes babs
n'y étaient
PAS.
On allait
(J'y suis allé)
au service
militaire.
Ca faisait
rigoler
nos potes
babs qui
ricanaient
En liant la
Gueule Ouverte
et Charlie.
J'ai fait la 76-08
pour tenter
d'organiser
un syndicat
de soldats.
Nous avons milité
(J'ai milité) dans
les comités Chili
en soutient
aux révolutionnaires
et au peuple
chilien.
Les babs s'en foutaient.
Les Lafargue
de l'époque
s'en foutaient.
Pierre
Carles
réécrit
L'Histoire.
...
et ils croient
que les financements
de la région
Languedoc
du raciste
pourri
prétendument
exclu
du parti
socialiste
sont éthiques.

Je suis allié
avec Bové
en 2007.
Mais je ne laisserai
personne dire que
nous, la LCR
de 1974, n'étions
pas les plus proches
de la solution
révolutionnaire
anticapitaliste.,
dire que mes potes
éleveurs de moutons
avaient une utilité
sociale réelle
à l'époque.
Je ne laisserai personne
dire que l'acte 1
n'est pas
la fermeture
de la Bourse.
Je ne laisserai
personne croire
que les Humains
debouts
travailleront
librement
moins
après la
révolution
anticapitaliste.
Nous travaillerons
LIBREMENT
Plus de 10 heures
par jour
(ou par nuit)
Yanick Toutain
Lu le 8 mars 2007 à 16 h 10
sur le répondeur de
Là-bas si j'y suis
de Daniel Mermet

sur France Inter.

Volem vivre et travailler au pays : slogan de l'extrême gauche des années 70 contre l'exigence de Raymond Barre et de la bourgeoisie de voir les salariés accepter des emplois hors de leur région natale. La version "occitane", volem... al pais, était bombée sur les murs du sud de la France contre l'exigence de voir les jeunes accepter d'aller bosser à Paris et dans le Nord (postiers, profs etc. ...)
Les gauchistes : Insulte- à l'époque - des copains de Marie Georges Buffet (elle a certainement utilisé le terme)

A l'origine : un livre de V I Lénine "Le gauchisme, maladie infantile du communisme" dirigé contre les Hollandais qui refusaient de participer aux élections de la démocratie bourgeoise. Aucun trotskiste - par principe - n'a jamais refusé cela ! les staliniens sont des crétins falsificateurs : On attend les excuse de Buffet et de ses acolytes pour leurs insultes et leurs brutalités des anées 70 ! Ils nous appelaient "les gauchistes Marcellin" et nous bousculaient dans les manifs pour qu'on reste derrière à 30 mètres ! [Marcellin : le Pasqua-Sarkozy de l'époque]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire