Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

samedi 5 mars 2011

SARKOZY DEGAGE ! A BAS LES ÉLECTIONS ! IL FAUT EN FINIR ! En France aussi, il faut un gouvernement de délégués révocables ! (un commentaire sur rue89)

Sur Rue89, sous l'article de Pascal Riché, je dépose un commentaire.
L'édito 

Réforme de l'ISF, hausse du gaz… les injustices continuent

Par Pascal Riché | Rue89 | 05/03/2011 | 16H52

Nicolas Sarkozy répète souvent que son gouvernement a dû affronter une crise économique et financière extrêmement grave, et il a raison. Le chômage a grimpé, les retraites ont été réformées, les services publics mis à l'épreuve, le pouvoir d'achat a été bridé…
Dans ce contexte, il aurait été assez naturel que les Français les plus aisés fussent mis à contribution dans l'effort collectif. Cela n'a pas été le cas.
Ce gouvernement semble n'être sensible qu'aux plaintes et aux arguments des Français les plus aisés. Il ne fait jamais rien pour ôter l'idée qu'il est avant tout un gouvernement de classes.

Réforme de ISF : de nouveaux cadeaux aux riches


(...)
Conséquence, le nouvel impôt rapporterait 2,5 milliards d'euros au lieu de 4 milliards d'euros aujourd'hui. Autrement dit, le gouvernement cèderait 1,5 milliard d'euros aux ménages les plus riches de France pour faire passer la pilule de la suppression du bouclier fiscal (qui rapportera 800 millions à l'Etat).
Qui paiera les 700 millions d'euros de différence (1,5 millards - 800 millions) ? Cela reste encore flou…

Une hausse injustifiée du prix du gaz

Autre exemple de cette politique à deux vitesse, la hausse des prix du gaz. Les tarifs augmenteront de 5% le 1er avril prochain. En un an, la facture du gaz aura grimpé de 20%, soit environ 200 euros par foyer se chauffant au gaz (et ils sont nombreux : 7 millions). Pourtant, sur le marché de gros du gaz, les prix ont baissé.

Mon commentaire :
==


Humain sur Terre | 21H04 | 05/03/2011 | Permalien



A BAS LES ÉLECTIONS !

IL FAUT EN FINIR !

En 1871, les Parisiens désignaient un délégué député pour 15 000 délégateurs.

RÉVOCABLE à TOUT MOMENT !

Adolphe Thiers, dans un bain de sang assassina la révocabilité en France.


C'était il y a 140 ans.

En 1905, les Russes de Petrograd désignaient un délégué de conseil pour 1000 délégateurs.

REVOCABLE à TOUT MOMENT !

Ils réutilisèrent le procédé en Février-Mars 1917. (Un délégué de conseil pour 500 ou 1000 délégateurs selon Trotsky)

Ceux qui en avaient la direction laissèrent - comme en Tunisie actuellement - un gouvernement bourgeois gouverner à leur place.

En avril 1917, V. I. Lénine préconisa la prise du pouvoir par les délégués de conseil. Il lança le mot d'ordre "Tout le pouvoir aux soviets". Ce qui revenait à demander aux socialistes qui représentaient le peuple d'assumer leur LEGITIMITE.

En créant un gouvernement de délégués.

En Octobre 1917, les menchéviks et les Sociaux révolutionnaires du gouvernement Kérensky étaient devenus minoritaires dans les soviets. C'est pourquoi, il tenta d'EMPECHER la convocation du 2° congrès national des soviets.

Ce furent les bolchéviks et les SR de gauche qui luttèrent contre le coup d'Etat Kornilov-Kérensky pour que ce congrès puisse avoir lieu.


Mais 10 ans plus tard, la révocabilité était DEFINITIVEMNET DETRUITE PAR STALINE.
C'est pourquoi, nous préconisons d'ENRACINER cette révocabilité à la base.

Nous préconisons la formation de GROUPES DE BASE formés de 25 délégués de base qui contrôleront chacun un DELEGUE de base.

Il faut que 19 millions de Français forment de tels groupes de base.

J'écrivais, le lundi 18 octobre 2010

Pas de CONSTITUANTE contre la jeunesse : Délégation générale révocable Un commentaire sur "Les Alternatifs"

++++
Il semble que vous n'ayez pas tiré les leçons de la Révolution d'Octobre et des débats vains que la question de la Constituante a déclenché à l'époque...

C'est pourtant très simple à comprendre :
1° le peuple est souverain

2° les vieux n'ont pas à IMPOSER DES REGLES aux jeunes.... (on subit un Constitution votée en 1958 par des gens âgés de plus de 21 ans.... nés, donc, avant 1937 .... et qui ont actuellement 73 ans et plus !!!
3° la notion de Constitution est donc une aberration !
4° Si l'on remplace l'ELECTION par le système de la délégation générale révocable (25 délégateurs, un délégué révocable à tout moment et 25 délégués délèguent un délégué de l'étage supérieur) .... si l'on considère que l'Humanité a le pas sur les groupes minoritaires, le REGLEMENT INTERIEUR est décidé par l'étage (révocable) du dessus...

Il peut donc être - en permanence - modifié...
5° La question de la révocation de Sarkozy est donc réglée par le même principe : 19 millions de délégateurs désignent, par étages successifs, 50 délégués qui représenteront - chacun - 400 000 délégateurs de base...
On aura donc
25 délégateurs ====> un délégué de base


25 délégués de base =====> un délégué de conseil (cela revient, en plus démocratique, à UN délégué d'AG) IL représente 625 personnes. (En 1917 c'était un pour 500 ou 1000 pour le Soviet de Petrograd

25 délégués de conseil ====> un délégué député (qui représente environ 15 000 personnes comme pendant la Commune de Paris)

25 délégués de conseil ====> un délégué national (390 625 personnes sont sa base)

Il suffit de 50 délégués nationaux pour représenter 19 millions de personnes
25 délégués nationaux désigneront un délégué international.... la base d'un gouvernement mondial révocable à tout moment....

Je considère la résurgence de ce monstre du Loch Ness de Constituante comme une nième tentative des partisans des sociétés d'exploitation et du pouvoir de la vieillesse sur la jeunesse de sauver leur pouvoir !

Je la combattrais sans aucune hésitation.
===

Quand les réformistes de la CGT, du NPA, du PC, du PG et les anars refusaient de dire "DEHORS SARKOZY" pendant leurs mobilisations retraites de l'automne 2010, dans les cortèges nous distribuions des flyers avec les paroles de notre chanson, pour inciter 19 millions de délégateurs à se grouper par 25.
REVOQUONS SARKOZY

IL FAUT CHASSER LES COUPABLES

QUAND ON AURA CHOISI

NOS DELEGUES REVOCABLES

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire