Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 10 décembre 2009

Quand Rabiatou Sérah DIALLO de la CNTG et toute la formoisie de Guinée complotent avec l'envahisseur de la France à fric !


par Yanick Toutain
10/12/2009 04:32


Voici ce texte découvert sur Guinée News
« en intégralité la déclaration numéro quatre du mouvement social guinéen, composé du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne, les 8 centrales Syndicales de Guinée, et la Confédération patronale des Entreprises de Guinée « CPEG». Cette déclaration fait suite à la dérive de certains journalistes de la RTG et de quelques radios privées sans oublier la violence des militaires envers les populations civiles par rapport à la crise que vit le pays. »
Il est un peu curieux que ce texte ait été « protégé » contre la copie.
Il faut vraiment arriver en Afrique occupée pour découvrir de telles pratiques innovoises : empêcher les lecteurs de copier des extraits est digne des vautours de la SACEM.
Cette Ferme Générale doit aussi avoir des partisans en Guinée.




En remarquera, pour commencer le fait que les syndicats guinéens ont des déclarations communes à faire avec le patronat.
Une telle chose – rare en métropole de la France impérialiste – doit avoir une bonne explication. Nous la découvrirons plus bas.

« CITOYENNES ET CITOYENS DE GUINÉE »
Un mensonge dès le commencement !
Ces gens s'adressent, en réalité, aux armées impérialistes et à leurs alliés sur le continent.

La dernière ligne de l'appel de ces Pinocchio de l'impérialisme est en effet :
« Le Mouvement Social Guinéen lance un appel pressant à la communauté Africaine et Internationale, conformément aux accords d'Abuja, pour la mise en place de la nouvelle autorité de transition. »

Yanick Toutain : Quelle serait donc cette « communauté Internationale » avec un « I » majuscule ? L'ONU qui tolère l'occupation de la Palestine par les sionistes depuis des décennies ? L'ONU qui tolère l'occupation militaire de l'Afrique par les bourreaux de la France à fric ? L'ONU qui autorise Vincent Bolloré de payer 50 euros par mois à Kienké au Cameroun et dans tous ses camps de travail ? L'EUFOR qui occupe le Tchad et d'autres pays de continent ? A moins que ce ne soit l'OTAN qui a écrasé le peuple d'Irak ?

Le mouvement social formois-bourgeois de Guinée est donc en train d'appeler les gangsters de l'impérialisme à venir écraser le peuple de Guinée.
« la mise en place de la nouvelle autorité de transition »
Mais nous ne sommes pas dupes. Ce que Rabiatou Sérah DIALLO de la CNTG et ses comparses syndicalistes formois et bourgeois réclament n'est ni plus ni moins que l'invasion de la Guinée par les gangsters impérialistes.
ILS PRÉPARENT L'INVASION DE LA GUINÉE
PAR LES GANGSTERS ET LEURS PANTINS

Quand un Sékou Touré luttait contre la fausse monnaie fabriquée par De Gaulle et son âme damnée Foccard, une fausse monnaie qui envahissait son pays, quand un Sekou Touré résistait contre les envahisseurs qui tentaient de l'assassiner en montant des opérations criminelles depuis Paris, on voit, aujourd'hui, un prétendu « mouvement social » qui appelle – de l'intérieur – les envahisseurs à finir le boulot de Foccard !
« Le Mouvement social Guinéen (Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne, les 8 centrales Syndicales de Guinée, la Confédération patronale des Entreprises de Guinée « CPEG» ...) fidèle à ses principes, exprime ses vives préoccupations face à la série de violences politico-militaires que notre pays a connu depuis plus d'une décennie. »
Yanick Toutain : Ces gens ont « des principes ».
On va vous les rappeler. Commençons par le premier : les diplômés sont propriétaires de leur capital humain. En vertu de quoi, le respect des « qualifications acquises » est l'article 1 de leur bréviaire.
Cela s'explique facilement : le cerveau de ces gens-là doit s'asseoir sur un siège de privilégiés quand ils ont à faire leurs besoins.
Leur principe premier est donc « Les gros salaires pour nous ».
Ce principe a une conséquence :

Mieux vaut l'étranger au pouvoir que le peuple pauvre !
C'est contre ces traitres « à principes » que Sékou Touré, Patrice Lumumba, Thomas Sankara durent lutter toute leur vie ...au péril de leurs vies.
Quant à leur expression « depuis plus d'une décennie. »... on pourrait s'interroger sur le paradis sur Terre qu'ils semblent décrire auparavant !!!

« En effet, cette série de violence s'est caractérisée en :

- 2006 par la tuerie des élèves ;
- 2007 par la répression sanglante de la population ;
- 2008 par la tuerie des policiers cl la CMIS ;
- 2009 par les massacres et viols au Stade du 28 Septembre ;
- Et les affrontements sanglants du 03 Décembre aux Camps (BASP Koundara et Alpha Yaya). »




Yanick Toutain : Quels « affrontements sanglants du 3 décembre » ?
Il n'y eut que la tentative d'assassinat faire par Toumba Diakité. Une tentative qui est saluée sur tous les forums de l'opposition pro-impérialiste. Une tentative de coup d'Etat dont le prolongement est l'appel fait à ce même Toumba de prendre le pouvoir, une tentative de poursuivre le meurtre de Moussa Dadis Camara par l'invasion étrangère.

« Le Mouvement Social Guinéen condamne vigoureusement toute forme de violence compromettant dangereusement la paix et la quiétude sociale dans notre pays. »
Yanick Toutain : La première violence, c'est celle de l'inégalité sociale, de l'inégalité économique. La première violence c'est l'appropriation égoïste de la productivité ancestrale par les exploiteurs. Et en premier lieu la violence des idéologues bourgeois et formois.
Et ces idéologues formois sont les cadres de ces « syndicats » d'arrivistes.
Et cette violence de classe commise par la formoisie compradore et son alliée la bourgeoisie compradore, la révolution africaine la fera cesser... contre toutes les Rabiatou Sérah DIALLO de Guinée et d'Afrique !!!

« II est à regretter que la Radio Télévision Nationale et quelques radios privées qui doivent servir de levain pour la paix et l’unité nationale, se livrent depuis quelques temps à des diffusions des messages et d'éditoriaux à caractère démagogique, confusionniste et haineux, ressemblant à ceux de I'ex-radio des 1000 collines du Rwanda. »
Yanick Toutain : Accuser Moussa Dadis Camara des crimes des protecteurs socialistes des organisations formoises est le comble de l'impudence. Quand c'est François Mitterrand, le socialiste François Mitterrand qui était le général en chef du génocide contre les Rwandais, quand c'est le dirigeant de l'Internationale Socialiste qui a livré les armes à la radio des Mille Collines.
Les gangsters colonialistes et leurs alliés de la formoisie collaborationniste n'ont vraiment aucun scrupule. A part citer la radio du Hutu Power - qui fut d'ailleurs protégée par l'armée française – ces gens ne font aucune citation précise.
« Le Mouvement Social Guinéen condamne vivement ces journalistes, qui au lieu de jouer à l'accalmie, incitent à la déchirure du tissu social. »
Yanick Toutain : Ce prétendu « mouvement social » des arrivistes, cette formation qui dispose du « Poste Colonial » - le véritable nom de RFI qui se fait appeler « Radio France International » - pour prendre ses ordres et recevoir ses consignes veut interdire au peuple pauvre de Guinée de disposer d'un outil radiophonique. Ce groupe de collabos de la formoisie compradore, ces syndicats des parvenus et des arrivistes égoïstes qui refusent de se contenter d'un revenu égal pour tous les Guinéens et toutes les Guinéennes veut interdire à ceux qu'il humilie en permanence d'entendre des journalistes être scandalisés par ces appels à l'invasion du soi-disant président de la CDEAO. Ils veulent transformer la radio guinéenne en radio coup d'Etat colonial, en « radio invasion coloniale » !
Ils voudraient que les Guinéens n'entendent, à longueur de journées que ces appels incessants :

Mohammed Ibn Chambas. "Nous devons leur rendre la vie difficile. Ils doivent être ostracisés dans la région, en Afrique et sur la scène internationale".
Yanick Toutain : Ces collabos trouvent anormal qu'il soit possible d'entendre un son de cloche apprécié du peuple pauvre de Guinée !
« Le Mouvement Social Guinéen s'oppose à toute utilisation de medias nationaux à des fins politiciennes et Machiavéliques de nature à troubler la paix et l'unité nationale. »
Yanick Toutain : Le culot ne les étouffe pas ! Quand les partis de l'étranger, quand les partis ennemis de l'Afrique vont se réunir à Paris, quand ils vont se réunir avec les dirigeants de l'Armée d'Occupation Coloniale, quand un Mouctar Diallo fait – en plein été – des réunions de complot avec le chef militaire des troupes d'occupation – Hervé Morin – quand l'ancien premier ministre de Lansana Conté Cellou Dalein est aux premières loges du complot :
 « Interrogé par France24 sur l'assassinat manqué contre le Président de la République, le capitaine Moussa Dadis Camara, Cellou Dalein Diallo, Président de l'UFDG déclare: "C'est un accident qui pourrait être une opportunité pour la Guinée de tourner la page Moussa Dadis Camara et le CNDD".

"L'armée des patriotes doit prendre leur responsabilité pour mettre un gouvernement d'union nationale en place", a t-il martelé.

Et Cellou Dalein d'ajouter: "Je lance un appel aux soldats patriotes, républicains et démocrates pour travailler avec les civils pour mettre un gouvernement en place. Il y a des hommes et des femmes dans l'armée capables de saisir cette opportunité". » 

Yanick Toutain : Mais la formoisie de Guinée ne « voit rien » du complot ! Pas étonnant, ils en sont l'agence locale !
« Notre pays, la République de Guinée indépendante depuis le 02 Octobre 1958, a ratifié toutes les conventions sous-régionales, régionales et internationales relatives aux Droits Humains, sociaux et aux principes démocratiques ; ce qui oblige son armée à jouer son rôle républicain en se retirant de la gestion politique et administrative de la nation. »
Yanick Toutain : La clé du revirement de ces gens est simple : ils s'étaient imaginé que Dadis Camara allait voler le peuple pauvre de Guinée pour augmenter leurs salaires de privilégiés. Quand cette formoisie pourrie a compris que le militaire était en train de prendre exemple sur le Portugais Otelo de Carvalho et de se diriger, peu à peu, vers l'exemple historique du grand Africain Thomas Sankara, la fureur les a étranglé.
Cette classe sociale – sa partie la plus arriviste, la plus égoïste – s'est donc rendue au stade du 28 septembre pour fêter la défaite finale de Sékou Touré.
Mais les gangsters de la France à fric avait prévu un autre scénario : armer le bras de l'assassin Toumba pour justifier l'invasion finale.
Il fallait faire couler le sang et la formoisie complice est tombée sous les balles de leur complice Toumba. Il fallait cela pour ouvrir les yeux des gens honnêtes.
Mais les arrivistes, eux, en sont arrivés à supplier l'assassin Toumba de venir à leur rescousse …. en prenant le pouvoir.


« Le Mouvement Social Guinéen, constate avec amertume, que la gestion de cinquante une années d'indépendance, dont vingt cinq ans de pouvoir militaire n'a conduit le pays qu'à la détérioration de l'État, à la culture de l'impunité, à la corruption et a la gabegie conduisant à la ruine économique, à l'insécurité et à la misère généralisée de la population. »

Yanick Toutain : On reconnaît là le discours aigri de tous les Besancenot de la planète : leur « amertume » n'est que la déception de voir leur collaboration à l'impérialisme ne pas être payée à son juste prix.
Ils rêvent maintenant de prendre part au partage du gâteau.
Quant à la « misère généralisée de la population » elle ne leur sert qu'à verser des larmes d'hypocrites. Il suffirait de commencer par partager tous les salaires en parts égales. La misère des plus pauvres serait largement soulagée. Si tous les Celou Dalein Diallo avaient partagé les sommes faramineuses que touchent tous ces hauts formois, les plus pauvres de Conakry auraient été soulagés de leurs peines.
Mais cette classe pourrie qu'est la formoisie ne partage rien !
A part leurs larmes d'« amertume » !


« De nos jours l’espoir de tout un peuple est foulé au sol quant à la gestion du pays par les militaires.

Le Mouvement Social Guinéen exige l'arrêt immédiat des exactions dont sont victimes les populations, tant à Conakry qu'à l'intérieur du pays, de la part des forces de défense et de sécurité. »

Yanick Toutain : Tous ces mini-Pétain au service des Troupes d'Occupation Militaire de l'Afrique ont le baratin « solidaire » à la bouche. Mais tous les Guinéens honnêtes, toutes les Guinéennes honnêtes, tous les Africains lucides, les Africaines, tous les Terriens savent parfaitement que les plus pauvres des habitants de Conakry soutiennent Moussa Dadis Camara.
Ils n'ont obtenu que l'interruption des trafics des criminels de la drogue.
Il reste encore à imposer le salaire unique guinéen – le même salaire pour tous. Il reste encore à imposer la délégation générale révocable et la fin définitive du simulacre des « élections » coloniales. Il reste à en finir avec toutes ces « constitutions » dont le modèle fut le système barbare de l'esclavagisme étasunien.
Mais le chemin passe par la mise hors d'état de nuire de l'aile collaborationniste de l'Etat compradore.


« Le Mouvement Social Guinéen lance un appel pressant aux citoyennes et citoyens de Guinée à la vigilance, à la cohésion et à la mobilisation pour la justice sociale, la démocratie et une paix durable. »

Yanick Toutain : Le baratin stalinien habituel ! Ces hypocrites ne croient pas un mot de ce qu'ils écrivent ; « Justice sociale » signifie « gros salaires pour les diplomés de la formoisie », « démocratie » signifie « protectorat de l'armée colonialiste d'occupation » et « paix durable » signifie « complot de Morin en aout avec Mouctar Diallo, meurtres du 28 septembre par Toumba, appels à l'invasion par Rabiatou Sérah DIALLO de la CNTG et ses alliés, appels au renversement du gouvernement par Celou Dalein Diallo, appels à l'ostracisme préparatoire à l'invasion par Mohammed Ibn Chambas.

« Le Mouvement Social Guinéen, conscient de ses responsabilités, adhère à toutes les résolutions prises par la communauté internationale en faveur de la Guinée pour une transition apaisée et pour la mise en place d'une nouvelle autorité de transition conduisant au rétablissement de I’ ordre constitutionnel. »

Yanick Toutain : C'est carrément un appel à l'étranger : Celui qui « adhère à toutes les résolutions prises par la communauté internationale en faveur de la Guinée » est le digne héritier du maréchal Pétain.
Quand Adolf Hitler envahissait l'Europe, il se trouvait des gens pour « adhérer aux résolutions prises par la communauté internationale des gouvernements fascistes de l'Europe nazie ».
Mais cet Adolf Hitler n'assassinait que 2 millions et 600 000 personnes en 1942.
La France fait beaucoup mieux : le pays de référence de la formoisie guinéenne, le pays modèle de la formoise CNTG Rabiatou Sérah DIALLO fait beaucoup mieux que Hitler : l'occupation militaire de Chirac-Sarkozy, l'occupation militaire prise en charge par les dictateurs de l'internationale capitaliste et de l'internationale socialiste fait 400 000 morts de plus que Adolf Hitler : 3 MILLIONS DE BÉBÉS AFRICAINS MEURENT CHAQUE ANNÉE.

Mais Rabiatou Sérah Diallo se contrefiche des enfants pauvres. Elle ne cherche qu'une seule chose : accumuler le maximum de privilèges pour la classe qu'elle représente : la formoisie. Cette dame du syndicalisme formois n'a qu'indifférence et mépris pour les enfants des Africains pauvres, pour les enfants des Guinéens pauvres.
Cette formoise a eu 6 petits formois qu'elle étale dans sa propagande
« A la première rencontre du 9 février, la Secrétaire Générale de la CNTG ne serait pas allée par le dos de la cuillère pour dire haut et fort ce que revendiquent le peuple et les travailleurs de Guinée.  Celle qui a lancé en janvier 2007  à ses accusateurs: « Je suis femme et mère de six enfants et quand je mets le feu, c’est sous la marmite pour nourrir mes enfants. Mais en Guinée, la marmite est vide. « … » C’est ça qui met le feu au pays» n’hésite pas de rappeler la situation précaire des populations guinéennes. »
Mais l'avenir des ces enfants ne sera pas l'avenir des enfants des Guinéens pauvres.
Quand un bébé de Guinée Conakry nait, ses parents savent qu'il risque de mourir.
Un bébé guinéen sur dix va mourir.

Taux de mortalité infantile : 96,3 ‰ (en 2003) (Wikipédia)
Mais ce taux n'est qu'une moyenne. Les enfants du peuple pauvre de Guinée, les enfants des couches et classes exploitées meurent bien plus que les enfants de la formoisie. Il faudrait que des statisticiens honnêtes viennent trahir leur classe sociale pour nous montrer les véritables chiffres. Pas les données truquées et sélectionnées que les comploteurs de la France à fric sont allés déposer sur Wikipédia. En oubliant de nous donner les chiffres qui montrent la misère du peuple pauvre.
Quand cette dame de la formoisie – ses apologistes l'appellent « la dame de fer » en hommage à l'amie anglaise du fasciste Pinochet, Margaret Thatcher – nous parle de ses enfants, son but est parfaitement cynique. Lisons le début de l'article de référence :
« Elle est sur tous les fronts, la Secrétaire Générale de la Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée (CNTG) et porte- parole des forces vives de la nation.
Depuis l’arrivée au pouvoir du Conseil National pour la Démocratie et le Développement, (CNDD) Rabiatou Sérah Diallo se bat contre vents et marées pour convaincre les militaires d’accepter un organigramme pour les élections législatives et présidentielles devant rendre le pouvoir aux civils. Cette échéance ayant comme préalable la levée de la suspension des activités syndicales et politiques édictée par le CNDD depuis le 23 décembre 2008.
Appuyée dans sa mission par les différents partis politiques, la Société Civile et les autres confédérations syndicales, la Vice- Présidente de la Confédération Internationale du Travail a retrouvé toute sa rigueur et sa vigueur qui lui ont valu le titre de Femme du Monde de 2006. Ragaillardie par l’entente entre les différentes forces politiques et syndicales, elle est plus intrépide que jamais et n’entend laisser de répit aux militaires qu’après la satisfaction de la plateforme qui leur a été soumise. »
Yanick Toutain : La « porte-parole des forces vives » n'est que la réprésentante de la classe formoise. Cette classe qui a trahi Lumumba en 1961, Ben Bella en 1965, Sankara en 1987 et tous les véritables leaders anti-impérialistes. Un naïf pourrait s'étonner qu'une « syndicaliste » puisse venir demander « d’accepter un organigramme pour les élections législatives et présidentielles   ».
Mais en Afrique, les syndicalistes formois ne tentent même pas de respecter les formes : ils trépignent d'impatience pour le moment où ces militaires qui écoutent trop le peuple seront chassés définitivement Ils veulent 100 % d'augmentation.

« A en croire une source, les huit forces centrales syndicales du pays envisageraient, à travers une déclaration en date du 30 novembre, de réclamer au gouvernement guinéen une « augmentation des salaires et des pensions de retraite de tous secteurs confondus à cent 100 pour cent » au cours de ce mois de décembre, mais en cas de non satisfaction, les centrales réunies au sein de : CNTG, USTG, UDTG, ONSLG, SIFOG, CGSL, UGTG, CGTG, seraient obligées de recourir au dernier moyen prévu par la loi, la grève. »


Yanick Toutain : Si l'information est avérée, ces syndicats salueraient le meurtre de Dadis par – au choix – soit une augmentation salariale doublant les salaires de privilégiés soit un coup d'Etat appelant les envahisseurs du Nord à venir imposer un gouvernement colonial à la Guinée.
« Le Mouvement Social Guinéen estime que la gestion de la transition doit être assurée par des personnalités neutres n'ayant aucune ambition de participer à quelques élections que se soit. »
Yanick Toutain : « Neutres » signifie « Qui accorde des privilèges aux vautours collabos de la formoisie ».

« C’est dans cette optique, que le Mouvement Social Guinéen, compte s'impliquer fortement dans la gestion efficace et efficiente de la transition en vue de conduire le pays à une véritable démocratie. »

Yanick Toutain : Ils veulent « gérer la transition ». Une transition entre quoi et quoi ? Une transition vers quoi ?
La libération des trafiquants de drogue ? La mise au pouvoir de Toumba l'assassin ? Un gouvernement Celou Dalein Diallo sous la protection des fascistes coloniaux du 11° choc de Hervé Morin et des troupes d'invasion impérialistes ?

« Le Mouvement Social Guinéen lance un appel pressant à la communauté Africaine et Internationale, conformément aux accords d'Abuja, pour la mise en place de la nouvelle autorité de transition. » 

Yanick Toutain : La seule « communauté africaine » que nous connaissons – sur le plan politique – c'est le ramassis de gangsters de la France à fric. L'assassin Blaise Compaoré, l'exécuteur Idriss Déby, les assassins de la France à fric, tous ces Pétain, tous ces Laval au service de Bouygues, de Bolloré et de tous les esclavagistes vautours qui viennent piller l'Afrique et ses ressources, qui viennent faire travailler – pour 50 euros par mois – le travailleur africain.
La communauté internationale, c'est celle qui a « autorisé » l'invasion impérialiste contre l'Irak et qui soutient l'occupation de l'Afghanistan.
Cette Rabiatou Sérah DIALLO appelle « communauté internationale » ceux que nous appelons « protecteurs des trafiquants d'héroine du gangster afghan Hamid Karzaï ».
En Guinée, Moussa Dadis Camara a mis hors d'état de nuire les trafiquants de drogue locaux.
Pour notre part, nous serons aux côtés du peuple pauvre de Guinée pour mettre hors d'état de nuire tous les agents collabos de l'impérialisme.
Moussa Dadis Camara doit d'urgence appeler le peuple pauvre de Guinée à la mise en place de la délégation révocable générale. A partir de 7 ans pour ceux qui savent lire.

Ce sera le premier pas vers la révolisation égalitariste.




Fait à Conakry, le 07 Décembre 2009

Ont signé :

Le Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne : Le Président : Bakary FOFANA

Inter centrale (CNTG-USTG-ONSLG-UDTG :

Pour la CNTG : La Secrétaire générale : Rabiatou S. DIALLO

Pour I'USTG : Le Secrétaire général : Dr Ibrahima FOFANA :

Pour I'ONSLG : Le Secrétaire général : Yamodou TOURE :

Pour I'UDTG : Le Secrétaire general : Abdoulaye BALDé :

- Intersyndicale (SIFOG- CGSL- UGTG- CGTG) : La Présidente :Magbe BANGOURA

- Confédération Patronale des Entreprises de Guinée : Le Secrétaire général : Dima DABO



Une belle liste de comploteurs à mettre hors d'état de nuire ! Une liste de collaborateurs qui ne valent pas plus chers que les collaborateurs de l'Allemagne nazie en 1944 !
Nous ne sommes plus en 1944 : la révolisation victorieuse leur épargnera la peine de mort !





*tous les Hadja et les Elhadj ont été effacés : ces pratiques de l'islamo-fascisme seront combattues sur le continent africain comme elles le seront en Asie par la révolisation égalitariste : Si tous les touristes qui ont visité un pays se mettent à exiger cette mention sur leur nom de famille,cela serait sans fin. Les jumeaux – staliniens avoués – de ces crapules de la formoisie auraient exigé de mentionner autrefois « de retour de Moscou ». L'URSS n'est plus à la mode chez les arrivistes formois, qu'ils gardent en privé leur nouvelle préférence pour La Mecque. Sans en faire des drapeaux destinés à endormir nos cousins pauvres !

 Copie du texte sur Abidjantalk

extraits sur Guinée info

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire